Ma petite montre en bois Jord !

Bonjour les filles ! Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler d’un joli objet que j’ai reçu il y a quelques semaines déjà, une montre en bois* de la marque Jord.

Ma petite montre en bois Jord !Je connais Jord depuis bientôt un an lorsque Stéphanie me disait qu’elle avait repéré son futur cadeau d’anniversaire et qu’elle avait besoin de mon avis pour choisir. Ce jour là a signé le début de mon addiction pour les accessoires en bois. J’ai déjà craqué chez Les Petites Découpes et je bave littéralement devant les bijoux de la créatrice Salomé Charly. L’été prochain, c’est décidé, je m’offre une paire de lunettes de soleil en bois !

Ma petite montre en bois Jord !J’aime le bois, il y en a beaucoup chez moi, des vieilles poutres biscornues au plafond, des cadres aux murs, des meubles en teck brut qui contrastent avec des éléments de cuisine laqués. J’ai mis du temps à aimer le bois, que ce soit « à vivre » ou à porter en accessoires, je lui préférais des matières froides comme l’acier, l’inox, l’or blanc… Mais depuis, j’ai compris que ce qui me séduisait le plus, c’est le mélange de la chaleur du bois, son authenticité et la modernité des autres matières. Bref… Revenons-en à Stéphanie et son choix cornélien : « Choisis la gamme Cora, elle est parfaite ! Et prends la Turquoise nom d’un chien, elle est canon !!! ». Voilà ce que je lui ai dit en substance. 🙂 Avant de penser à m’en offrir une, j’ai d’abord pensé à mon chéri qui, à l’époque, était sur le point de fêter ses 40 ans. En passionné de belles montres qu’il est (Tissot, Oméga…), j’étais sûre de lui faire plaisir pour son anniversaire en lui offrant une montre en bois. Mais après lui avoir sournoisement montré le site de Jord pour prendre la température, le coup de massue : « J’adore le concept, j’adore les montres, mais je crois que je ne pourrais plus porter de montre en ce moment, c’est trop stressant d’avoir ce rappel du temps qui passe à mon poignet alors que mes journées sont trop courtes ». Boooooon… *change son fusil d’épaule* Tant pis je m’en offrirai une plus tard, j’ai un voyage en Irlande à organiser d’abord. Pas mal aussi comme cadeau d’anniversaire non ? Et juste avant de partir en août, j’ai reçu un mail de Justine qui me proposait de recevoir une de leur montre pour ensuite vous en parler par ici. GNIIII !!

Ma petite montre en bois Jord !J’ai choisi ma montre dans la gamme Cora mais pas la Turquoise, qui était en rupture de stock, la Rose Gold. J’ai craqué pour cette montre pour plusieurs raisons… D’abord pour l’équilibre entre le bracelet bois aux tonalités rouges et le cadran métallisé brossé. La Rose Gold est pour moi la plus simple à porter au quotidien et à associer à ma garde robe qui passe de pièces unies ultra basiques à des pièces plus colorées aux motifs complexes. Avec Rose Gold, pas de faute de goût possible !

Ma petite montre en bois Jord !L’autre élément qui a fini de me décider pour ce modèle précis, c’est le mécanisme automatique. En effet, à l’arrière de la montre, le capot est transparent pour pouvoir apprécier le trésor d’horlogerie qu’est Cora. A chaque mouvement du poignet, le balancier agit comme une pile pour recharger la montre et la faire fonctionner. Côté pratique, je quitte ma montre tous les soirs avant de prendre ma douche et je la remets le lendemain matin. Son autonomie étant de 36h en moyenne, ça suffit amplement ! Par contre, si je la laisse pour le week-end par exemple, elle va s’arrêter. Pour la relancer, je la remets à l’heure en dévissant d’abord la molette gravée d’un J pour Jord puis en tirant doucement dessus et je la remonte. Il m’arrive aussi de la secouer doucement pour réactiver le balancier et de la remettre tout simplement à mon poignet pour la faire repartir. Fascinant vous ne trouvez pas ? J’adore aussi le petit cadran à l’avant de la montre qui permet de voir le mécanisme tourner.

Ma petite montre en bois Jord !Ma petite montre en bois Jord ! Depuis plusieurs semaines, ma montre Jord vit sa petite vie. Je la porte en toute circonstance. Solide de conception, elle est ultra légère au poignet et se laisse complètement oublier. Comme elle résiste aux éclaboussures, je n’hésite pas à la porter quand il pleut par exemple ou quand je cuisine. Je ne l’enlève pas non plus pour me laver les mains, par contre, elle n’est pas faite pour aller dans l’eau, aussi bien pour le mécanisme que pour le bois. Jord recommande de huiler le bois légèrement. La matière étant poreuse, ça évite à la montre de se tâcher ou se salir. Personnellement, j’aime quand la matière vit, j’ai donc seulement huilé mon bracelet sur la partie en contact avec ma peau, mais pour le reste, je préfère laisser le bois se patiner.

Côté service client, j’ai reçu ma montre très rapidement. Elle m’a été livrée dans une jolie boîte en bois gravée au logo de Jord. La montre était disposée sur un petit coussin rétro chevronné sous lequel étaient disposés des maillons supplémentaires pour l’ajuster à la taille de mon poignet au besoin. En l’occurrence, le service de mise à la taille m’avait été proposé et la montre m’allait parfaitement. Côté tarif, comptez entre 120 et 295$ en fonction du modèle choisi. Comme vous l’avez sans doute compris, il existe des modèles pour femmes et des modèles pour hommes et quelques modèles qui à mon sens sont tout à fait mixtes. Certaines trouveront sans doute le prix trop élevé pour leur porte-monnaie. Certes, les Jord sont plus chères que des montres fantaisies mais elles restent accessibles si vous la considérez comme une montre bijou, fabriquée à la main qui plus est ! Depuis que je la porte, je n’ai que des « Wahou, une montre en bois, c’est SUPER original !! » (bon, si vos amies sont blogueuses, elles ne vous feront pas cette remarque puisqu’on les voit PARTOUT, hum hum *facepalm*). Ça n’empêche qu’elle fait sensation partout où je vais : avant mes copines regardaient mes ongles, maintenant, elles admirent ma Jord !

Ma petite montre en bois Jord !

Avant de vous quitter avec tout plein d’informations utiles, j’ai voulu réaliser un petit nail art aux couleurs de ma Cora Rose Gold… Pour ce faire, j’ai appliqué un vernis nude en base (02542 Greige de L’Onglerie). Une fois le vernis sec, j’ai tamponné quelques touches de vernis métallisé (Penny Talk de la collection Mirror Metallics de la marque Essie) à l’aide d’un petit morceau d’éponge à make up et d’une pince à épiler. Mais vous pouvez tout à fait donner quelques coups de pinceau bien essoré pour accentuer le côté patiné et déstructuré de ce nail art. J’ai ensuite attendu que mon vernis soit bien sec pour stamper différents motifs de fleurs (Suki collection 01 de MoYou London) pour ajouter un petit côté romantique. J’avais envie de fleurs, que voulez-vous ? 🙂 J’ai ensuite ajouté quelques studs métallisés Born Pretty Store (référence #5000) et j’ai finalisé mon nail art par une couche de top coat pour bien sceller le design. Voilà, ça vous plaît ?

Ma petite montre en bois Jord !Shopping : Pour (vous) offrir une montre Jord, rendez-vous sur leur site woodwatches.com

Pour suivre Jord sur les réseaux sociaux, c’est par ici : Twitter // Facebook // Google+ // Instagram // Pinterest // Vine

Et enfin, pour finir sur une petite note d’humour… Depuis que je porte ma Jord, mon cher et tendre est en extase devant elle : « Je crois que tu m’as redonné envie de porter une montre en fin de compte ! » Aaaah les hommes… Bon, bah je crois avoir trouvé son cadeau de Noël ! 🙂 Bonne semaine les filles, à bientôt !

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, l’agence RP ou le revendeur pour considération.

Unique Watch
//www.woodwatches.com/widget/vernisenfolie

Publicités

Collab Fest 2013 // Hope (Picture Polish) et les perles de jaspe

C’est un billet un peu exceptionnel aujourd’hui ! Après avoir eu la chance de participer à la Blog Fest 2012 et de gagner une collaboration avec Picture Polish, la team australienne est venue avec l’idée de faire une Collab Fest 2013. C’est ainsi que toutes les petites chanceuses qui, comme moi, ont eu le bonheur de lancer une teinte en collaboration avec Picture Polish cette année vont poster un billet aujourd’hui pour revenir sur leur aventure…

Je vous avais présenté Hope avec beaucoup d’émotion en avril dernier. Déjà huit mois qu’il ne m’appartient plus et que je le vois sur les ongles de tout plein de nailistas à travers le monde. Je suis toujours autant amusée de le voir faire son petit bonhomme de chemin. Pour l’occasion, Hope s’est accompagné d’une création de Laurie, du blog 30 et alors. Laurie, c’est un peu la créatrice de manchettes la plus talentueuse du monde puisqu’elle a décidé de s’inspirer de vernis à ongles pour imaginer ses bracelets. Et pas n’importe lesquels, non, les vernis Picture Polish ! Je guettais secrètement la manchette qui serait inspirée par Hope et il y a quelques semaines, je suis tombée sur une photo de la merveille sur son compte Instagram. Une superbe manchette inspirée par Hope et Sea Jewel ! Je me suis permise de la contacter pour lui demander si, par le plus grand des hasards, je pourrais lui en acheter une (j’avais en tête ce billet exceptionnel, mais ça, elle ne le découvrira qu’aujourd’hui… Coucou Laurie ! ^^) et elle m’a répondu « Si tu veux, je peux même la personnaliser pour toi ! ». Mon Dieu !!!

Après avoir échangé des tonnes de mail et cerné le petit truc en plus qui ferait de la manchette, THE manchette, Laurie est partie en quête du fil de soie parfait, de la perle d’exception, du détail qui allait la rendre complètement unique. C’est ainsi que ma manchette s’est habillée de petites étoiles argentées qui dansent sur mon poignet au moindre mouvement et de très fines perles de jaspe…

Je n’ai pas eu à chercher très loin l’inspiration de mon nail art… Laurie s’inspire de Picture Polish, je me suis inspirée de son goût pour l’association des couleurs et des matières ! J’ai utilisé la technique du Saran wrap pour ajouter l’effet pierre précieuse. Cette technique consiste à faire une boule de film étirable (vous savez, le film transparent qu’on utilise en cuisine pour protéger les aliments du chaud ou du froid) et à s’en servir comme d’un tampon. On trempe la boule dans une goutte de vernis et on tamponne délicatement sur l’ongle. Ensuite j’ai ajouté deçà delà des petits morceaux de feuilles dorées. On a l’impression qu’elles sont incrustées sur l’ongle vous ne trouvez pas ?

Je n’avais pas osé nail-arter Hope jusqu’à présent mais ce billet aura été l’occasion de le faire. L’occasion également de remercier une nouvelle fois les filles de Picture Polish pour la confiance qu’elles ont placée en moi et pour la chance que j’ai eu de voir l’un de mes rêves se réaliser. Maintenant, je ne sais pas vous, mais j’attends avec impatience de voir la merveille que TheQuicheGirl, la gagnante de la dernière Blog Fest, va imaginer pour nous…

Shopping : Retrouvez Hope et ses petits copains sur la boutique en ligne de Picture Polish ou chez les revendeurs de la marque. Pour la France, c’est la Pshiiit Boutique qui s’y colle (tellement bien <3). Si vous souhaitez mettre à votre poignet une des magnifiques créations de Laurie, je vous recommande de visiter son e-shop. Vous pouvez également prendre contact avec elle pour qu’elle réalise le bijou dont vous avez toujours rêvé !

Manucure « Hope et les perles de jaspe » réalisée avec Hope par Picture Polish, Good as Gold (Essie) et quelques morceaux de feuilles dorées.

Evolution d’une manucure : du degradé d’automne aux ongles « mosaïque »…


Cet été, j’ai regardé la rediffusion d’une série dans laquelle l’héroïne portait une magnifique robe « tie and dye » en mousseline aux couleurs de l’automne. Hier, j’ai remis la main sur une tunique bleu canard, tout ce qu’il y a de plus simple et pour réveiller ma tenue j’ai eu envie d’un dégradé orange/violine/teal comme la fameuse robe…


J’ai commencé par poser une couche de Chop-Sticking to my Story d’OPI (le tout premier vernis swatché sur ce blog, attention les yeux, j’ai hésité à linker la bête ^^). Il se prête parfaitement à l’exercice puisqu’il est déjà bien opaque dès la première couche. Ca simplifie beaucoup de choses ! J’ai ensuite dégainé mon rouleau de papier aluminium pour m’en faire un support façon palette de peintre et deux autres vernis chouchous j’ai nommé Pamplona Purple (OPI toujours) et Khloé had a Little Lam-Lam de la collection Printemps 2012 des soeurs Kardashian pour Nicole by OPI. KHALLL, c’est un peu l’alter ego de mon teal préféré, Ski Teal We Drop (OPI) sauf qu’il tire un peu plus sur le vert quand STWD tire davantage sur le bleu. Comme dans la vidéo-tuto faite il y a quelques temps, j’ai tamponné les couleurs à l’éponge légèrement humide…


En guest, une des bagues Bijoux Brigitte dont je vous parlais la semaine dernière !


Puis, il y a la Sunday Nail Battle et le thème du jour : les ongles mosaïques !


J’avais complètement oublié la contrainte de trois couleurs minimum mais finalement, je suis dans les clous. J’ai tout simplement stampé le motif mosaïque de la plaque BM-208 (Bundle Monster) avec le cuivré métallisé Penny Talk de la collection Mirror Metallics d’Essie. Je vous l’accorde, ce n’est pas supra original et fashion à mort, mais j’aime beaucoup l’effet final… Joyeux dimanche à toutes et à très vite !

Manucure dégradée aux couleurs de l’automne réalisée avec Chop-Sticking to my Story (OPI), Pamplona Purple (OPI) et Khloé had a Little Lam-Lam (Nicole by OPI) // Manucure mosaïque réalisée avec Penny Talk (Essie) et le motif de la plaque BM-208 (Bundle Monster)

Chronique d’un craquage annoncé // Collection Mirror Metallics (Essie)

Ce n’était pas du tout prévu que je vous présente cette collection aujourd’hui, mais comme j’ai mis les pieds dans un Monoprix qui (enfin !) avait la collection Mirror Metallics d’Essie (vous savez, celle dont je vous rebats les oreilles depuis quelques semaines ^^), bah voilà, j’ai craqué ! Et pas qu’un peu, puisque j’ai embarqué la collection complète. Comment faire autrement ? Je n’avais pas le cœur à séparer cette jolie fratrie…

C’est un billet rédigé sous le coup de l’impatience, donc vous ne verrez pas 15.000 photos des vernis en manucure totale. J’ai fait au plus simple et j’ai improvisé en me peignant un vernis par ongle (ça tombe bien, il y en a cinq ^^), c’est rigolo et ça donne l’impression d’avoir des Skittles métallisés au bout des doigts ! ❤

J’ai commencé par poser ma base chouchou de L’Onglerie, Ultra’Lisse, pour camoufler toutes les petites imperfections de mes ongles (et sachez qu’elles sont nombreuses). Ensuite j’ai posé les vernis métallisés en deux couches. Les habitudes ont la vie dure puisqu’en fait ils sont déjà très opaques dès la première couche et n’en nécessitent pas vraiment une seconde. Disons que la deuxième pourra éventuellement vous permettre de rattraper les petites inégalités de la première (s’il y en a).

Côté application, ils sont un peu plus difficiles à appliquer que de simples vernis crème, mais rien d’insurmontable ! Il faut y aller en douceur et faire attention à garder le pinceau bien dans l’axe pour éviter de faire trop de traces. Attention, parce qu’ils sèchent très vite, vous n’aurez pas le temps de retravailler la matière une fois sur vos ongles, donc vous inspirez un bon coup, vous bloquez votre respiration et vous posez votre couche ! 🙂 Une fois secs, ils ont un joli fini satiné. A vous de voir si vous souhaitez leur ajouter un top coat pour les rendre plus glossy et faire durer votre manucure ou si vous préférez les laisser tels quels… Personnellement, je suis conquise et une chose est sûre, vous n’avez pas fini de voir ces merveilles dans les parages parce que figurez-vous qu’ils se prêtent au stamping à merveille (oui, j’ai déjà essayé sur mon autre main, impatiente je vous disais ^^). La seule chose qui manque à cette collection pour la rendre absolument parfaite à mes yeux, c’est un sixième vernis : un vert pâle métallisé…

Vous êtes séduites ou cette collection vous laisse froide ? Vous avez déjà l’une de ces teintes ? Laquelle ?

Au fait, j’ai reçu mes plaques Cheeky que Pshiiit m’a forcées à acheter recommandées, ça vous tente un billet dans le même esprit que celui-là ?

Collection Mirror Metallics par Essie : base coat, 2 couches sans top coat // Collection composée de No Place Like Chrome (argenté), Blue Rhapsody (bleu), Nothing Else Metals (rose/parme), Penny Talk (orange cuivré) et Good As Gold (jaune doré)