Ma petite montre en bois Jord !

Bonjour les filles ! Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler d’un joli objet que j’ai reçu il y a quelques semaines déjà, une montre en bois* de la marque Jord.

Ma petite montre en bois Jord !Je connais Jord depuis bientôt un an lorsque Stéphanie me disait qu’elle avait repéré son futur cadeau d’anniversaire et qu’elle avait besoin de mon avis pour choisir. Ce jour là a signé le début de mon addiction pour les accessoires en bois. J’ai déjà craqué chez Les Petites Découpes et je bave littéralement devant les bijoux de la créatrice Salomé Charly. L’été prochain, c’est décidé, je m’offre une paire de lunettes de soleil en bois !

Ma petite montre en bois Jord !J’aime le bois, il y en a beaucoup chez moi, des vieilles poutres biscornues au plafond, des cadres aux murs, des meubles en teck brut qui contrastent avec des éléments de cuisine laqués. J’ai mis du temps à aimer le bois, que ce soit « à vivre » ou à porter en accessoires, je lui préférais des matières froides comme l’acier, l’inox, l’or blanc… Mais depuis, j’ai compris que ce qui me séduisait le plus, c’est le mélange de la chaleur du bois, son authenticité et la modernité des autres matières. Bref… Revenons-en à Stéphanie et son choix cornélien : « Choisis la gamme Cora, elle est parfaite ! Et prends la Turquoise nom d’un chien, elle est canon !!! ». Voilà ce que je lui ai dit en substance. 🙂 Avant de penser à m’en offrir une, j’ai d’abord pensé à mon chéri qui, à l’époque, était sur le point de fêter ses 40 ans. En passionné de belles montres qu’il est (Tissot, Oméga…), j’étais sûre de lui faire plaisir pour son anniversaire en lui offrant une montre en bois. Mais après lui avoir sournoisement montré le site de Jord pour prendre la température, le coup de massue : « J’adore le concept, j’adore les montres, mais je crois que je ne pourrais plus porter de montre en ce moment, c’est trop stressant d’avoir ce rappel du temps qui passe à mon poignet alors que mes journées sont trop courtes ». Boooooon… *change son fusil d’épaule* Tant pis je m’en offrirai une plus tard, j’ai un voyage en Irlande à organiser d’abord. Pas mal aussi comme cadeau d’anniversaire non ? Et juste avant de partir en août, j’ai reçu un mail de Justine qui me proposait de recevoir une de leur montre pour ensuite vous en parler par ici. GNIIII !!

Ma petite montre en bois Jord !J’ai choisi ma montre dans la gamme Cora mais pas la Turquoise, qui était en rupture de stock, la Rose Gold. J’ai craqué pour cette montre pour plusieurs raisons… D’abord pour l’équilibre entre le bracelet bois aux tonalités rouges et le cadran métallisé brossé. La Rose Gold est pour moi la plus simple à porter au quotidien et à associer à ma garde robe qui passe de pièces unies ultra basiques à des pièces plus colorées aux motifs complexes. Avec Rose Gold, pas de faute de goût possible !

Ma petite montre en bois Jord !L’autre élément qui a fini de me décider pour ce modèle précis, c’est le mécanisme automatique. En effet, à l’arrière de la montre, le capot est transparent pour pouvoir apprécier le trésor d’horlogerie qu’est Cora. A chaque mouvement du poignet, le balancier agit comme une pile pour recharger la montre et la faire fonctionner. Côté pratique, je quitte ma montre tous les soirs avant de prendre ma douche et je la remets le lendemain matin. Son autonomie étant de 36h en moyenne, ça suffit amplement ! Par contre, si je la laisse pour le week-end par exemple, elle va s’arrêter. Pour la relancer, je la remets à l’heure en dévissant d’abord la molette gravée d’un J pour Jord puis en tirant doucement dessus et je la remonte. Il m’arrive aussi de la secouer doucement pour réactiver le balancier et de la remettre tout simplement à mon poignet pour la faire repartir. Fascinant vous ne trouvez pas ? J’adore aussi le petit cadran à l’avant de la montre qui permet de voir le mécanisme tourner.

Ma petite montre en bois Jord !Ma petite montre en bois Jord ! Depuis plusieurs semaines, ma montre Jord vit sa petite vie. Je la porte en toute circonstance. Solide de conception, elle est ultra légère au poignet et se laisse complètement oublier. Comme elle résiste aux éclaboussures, je n’hésite pas à la porter quand il pleut par exemple ou quand je cuisine. Je ne l’enlève pas non plus pour me laver les mains, par contre, elle n’est pas faite pour aller dans l’eau, aussi bien pour le mécanisme que pour le bois. Jord recommande de huiler le bois légèrement. La matière étant poreuse, ça évite à la montre de se tâcher ou se salir. Personnellement, j’aime quand la matière vit, j’ai donc seulement huilé mon bracelet sur la partie en contact avec ma peau, mais pour le reste, je préfère laisser le bois se patiner.

Côté service client, j’ai reçu ma montre très rapidement. Elle m’a été livrée dans une jolie boîte en bois gravée au logo de Jord. La montre était disposée sur un petit coussin rétro chevronné sous lequel étaient disposés des maillons supplémentaires pour l’ajuster à la taille de mon poignet au besoin. En l’occurrence, le service de mise à la taille m’avait été proposé et la montre m’allait parfaitement. Côté tarif, comptez entre 120 et 295$ en fonction du modèle choisi. Comme vous l’avez sans doute compris, il existe des modèles pour femmes et des modèles pour hommes et quelques modèles qui à mon sens sont tout à fait mixtes. Certaines trouveront sans doute le prix trop élevé pour leur porte-monnaie. Certes, les Jord sont plus chères que des montres fantaisies mais elles restent accessibles si vous la considérez comme une montre bijou, fabriquée à la main qui plus est ! Depuis que je la porte, je n’ai que des « Wahou, une montre en bois, c’est SUPER original !! » (bon, si vos amies sont blogueuses, elles ne vous feront pas cette remarque puisqu’on les voit PARTOUT, hum hum *facepalm*). Ça n’empêche qu’elle fait sensation partout où je vais : avant mes copines regardaient mes ongles, maintenant, elles admirent ma Jord !

Ma petite montre en bois Jord !

Avant de vous quitter avec tout plein d’informations utiles, j’ai voulu réaliser un petit nail art aux couleurs de ma Cora Rose Gold… Pour ce faire, j’ai appliqué un vernis nude en base (02542 Greige de L’Onglerie). Une fois le vernis sec, j’ai tamponné quelques touches de vernis métallisé (Penny Talk de la collection Mirror Metallics de la marque Essie) à l’aide d’un petit morceau d’éponge à make up et d’une pince à épiler. Mais vous pouvez tout à fait donner quelques coups de pinceau bien essoré pour accentuer le côté patiné et déstructuré de ce nail art. J’ai ensuite attendu que mon vernis soit bien sec pour stamper différents motifs de fleurs (Suki collection 01 de MoYou London) pour ajouter un petit côté romantique. J’avais envie de fleurs, que voulez-vous ? 🙂 J’ai ensuite ajouté quelques studs métallisés Born Pretty Store (référence #5000) et j’ai finalisé mon nail art par une couche de top coat pour bien sceller le design. Voilà, ça vous plaît ?

Ma petite montre en bois Jord !Shopping : Pour (vous) offrir une montre Jord, rendez-vous sur leur site woodwatches.com

Pour suivre Jord sur les réseaux sociaux, c’est par ici : Twitter // Facebook // Google+ // Instagram // Pinterest // Vine

Et enfin, pour finir sur une petite note d’humour… Depuis que je porte ma Jord, mon cher et tendre est en extase devant elle : « Je crois que tu m’as redonné envie de porter une montre en fin de compte ! » Aaaah les hommes… Bon, bah je crois avoir trouvé son cadeau de Noël ! 🙂 Bonne semaine les filles, à bientôt !

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, l’agence RP ou le revendeur pour considération.

Unique Watch
//www.woodwatches.com/widget/vernisenfolie

Publicités

Holo + holo = matez-moi ça comme c’est beau ! (ILNP // Butter London // Topa Topa)

Salut les filles ! Alors, je sais, vous avez plébiscité l’article soin et ceci n’est définitivement pas un article soin mais le-holo-passe-avant-tout, DÉSOLÉE ! Cet après-midi j’ai eu l’occasion d’avoir une heure rien que pour moi (le genre de truc qui n’arrive jamais, un bon alignement des planètes sans doute, je ne vois pas d’autre explication). Je me suis donc installée à mon bureau, j’ai farfouillé dans mes tiroirs à la recherche de mon matériel de stamping. J’ai regardé mes nouvelles plaques Topa Topa. J’ai choisi mes vernis. J’ai fait mon nail art et j’ai dit : « Wahouuuuu, y’a tout un monde dans ces particules holographiques quand même, c’est fouuuuu ! » (avec des coeurs dans les yeux tout ça). Puis j’ai attrapé mon appareil photo et je me suis dit que je ne pouvais pas ne pas vous montrer le résultat de cette séance manucure improvisée ! Je vous laisse avec les photos et je vous dis à très bientôt pour le billet soin des ongles cette fois, PROMIS ! Bon week-end à toutes 🙂 (références des vernis utilisés et liens shopping en fin d’article comme d’habitude)(ceci est un des articles les plus courts de ce blog ^^)(bisous <3)

Mega (ILNP) // Stardust (Butter London) // TP06 (Topa Topa) Mega (ILNP) // Stardust (Butter London) // TP06 (Topa Topa) Mega (ILNP) // Stardust (Butter London) // TP06 (Topa Topa) Mega (ILNP) // Stardust (Butter London) // TP06 (Topa Topa) Mega (ILNP) // Stardust (Butter London) // TP06 (Topa Topa) Mega (ILNP) // Stardust (Butter London) // TP06 (Topa Topa) Mega (ILNP) // Stardust (Butter London) // TP06 (Topa Topa)Shopping :
> Sur la boutique en ligne ILNP // Mega, 10$ les 12ml
> Pour Stardust, malheureusement, depuis que Butter London a donné l’exclusivité française à Nocibé, on ne le trouve plus en ligne. A côté de ça, je ne suis pas sûre que l’enseigne propose la gamme complète dans ses parfumeries. Donc j’ai envie de dire, renseignez-vous chez Nocibé sinon, optez pour un vernis équivalent comme Fairy Dust de China Glaze par exemple // Stardust, 15,90€ les 11ml lorsque je l’ai acheté sur Pshiiit Boutique
> Sur la boutique en ligne Topa Topa // Plaque TP06, 2,75€

Manucure « Holo + holo = matez-moi ça comme c’est beau ! » réalisée avec Mega (ILNP) posé en deux fines couches sur une base // Stamping : Noir (Konad) et plaque TP06* (Topa Topa) // Une couche de Stardust (Butter London) en guise de top coat // Une couche de Moving Fast (Il était un vernis) pour sceller tout ça quand même ^^

* Produit(s) reçu(s) par la marque, le revendeur, l’agence RP pour considération

Reverse stamping // TopaTopa et Bananaaaa !!!

Cela fait des semaines que j’ai ce billet dans mes brouillons puisque, quelques jours après avoir fait les photos de ce billet, TheQuicheGirl a publié son billet Banana. Du coup, j’ai attendu un peu… Et Pshiiit a sorti son billet elle aussi et là, je me suis dit que j’allais laisser couler encore quelques jours de plus 🙂 Cette fois, je crois que c’est la bonne alors je me lance ! ^^

Reverse stamping // TopaTopa et Bananaaaa !!! Reverse stamping // TopaTopa et Bananaaaa !!! Reverse stamping // TopaTopa et Bananaaaa !!!Pour ce nail art, je me suis servie d’une plaque TopaTopa que j’ai achetée après que ma copine Alice m’ait dit « Regaaaaarde, des nouvelles plaaaaaques ». JE SUIS FAIBLE. TopaTopa, donc, est une jeune marque française spécialisée dans la conception et la fabrication de plaques de stamping. Pour l’instant il n’y a pas des dizaines de références mais les motifs présents sont pile poil dans les tendances du moment : bananes, hibiscus, palmiers, chevrons, triangles, aztec, ancre, hirondelle, moustaches, sugarskull… Il y a forcément une plaque qui vous fera de l’oeil ! En plus d’être parfaitement gravés, les motifs sont assez grands pour recouvrir l’ensemble de l’ongle puisqu’ils mesurent 14x17mm. Bref, je suis séduite, j’ai pu faire un achat vraiment réfléchi, sans me lancer dans l’achat d’un pack au tarif certes attractif mais dont finalement j’utilise assez peu de motifs. Revenons-en à notre nail art… Contrairement à Camille, je ne suis pas partie dans le dessin à main levée, je l’ai joué comme Clémentine au Reverse Stamping. Mais qu’est-ce que c’est que ce terme barbare de nail arteuse encore ? C’est une technique permettant de mettre un stamping en couleur avant de l’appliquer sur l’ongle. J’espère que le tutoriel qui suit vous permettra de comprendre si ma petite définition n’est pas limpide.

Reverse stamping // TopaTopa et Bananaaaa !!!Etape 1 : Vous commencez par poser une couche de top coat assez épais sur le tampon et vous attendez quelques minutes que ça sèche. Sur les conseils de ma copine Stéphanie (c’est un billet de copines aujourd’hui !), je fais ça avec mon Hardwear en fin de vie, c’est parfait. Etape 2 : Vous prélèvez le motif sur le tampon qui va venir s’imprimer sur le top coat. Etape 3 : Vous remplissez le motif avec le ou les vernis de votre choix et un petit pinceau fin. Etape 4 : A l’aide d’une pince à épiler, vous venez décoller délicatement le motif. Etape 5 : Deux options… Si comme moi, vous y allez à la wanagain, vous appliquez le patch ainsi créé sur l’ongle, vous appuyez bien et vous enlevez tout ce qui dépasse avec un pinceau biseauté et du dissolvant. Les bonnes élèves découperont le patch à la taille de leur ongle avant d’appliquer le patch. Une petite couche de top coat pour faire tenir votre reverse stamping et c’est fini ! Une autre petite astuce qui me vient de ma propre expérience cette fois. Je vous conseille de ne pas attendre une fois que votre patch est prêt à être posé. J’ai fait les miens le matin, je suis partie dans d’autres trucs et quelques heures plus tard, les patchs manquaient carrément de souplesse et ont été assez difficiles à mettre en place. Le mieux c’est donc de les préparer juste avant d’entamer votre nail art.

Reverse stamping // TopaTopa et Bananaaaa !!! Reverse stamping // TopaTopa et Bananaaaa !!!Je vous laisse avec une dernière vue d’ensemble et un gros plan sur les paillettes de Seven Nation Army qui sont canooooons ! A bientôt les filles, bonne soirée à vous.

Shopping : TopaTopa // 2,75EUR la plaque

Manucure « TopaTopa et Bananaaaa » réalisée avec Jasper (Butter London), Blanc (Essie), Noir (Konad), Seven Nation Army (Enchanted Polish) // Plaque TP01 (TopaTopa)

« Ba-ba-ba, Ba-banana ! Bananaaaaaaa ! » Ne me remerciez pas, c’est cadeauuuu ! 🙂

Mes premiers (et sûrement pas mes derniers) Tropical Nails ! // Mint Candy apple (Essie)

Coucou les filles ! Avant d’entrer dans le vif du sujet avec ces Tropical Nails, je voulais vous dire un grand merci pour l’accueil canonissime que vous avez réservé à la sortie de mon livre (d’ailleurs, je viens de publier les noms des 10 gagnantes, j’attends vos adresses dans ma boîte mail les filles !). Vos petits mots me sont allés droit au coeur et m’ont vraiment aidée à relâcher la pression. Merci, merci, MERCI ! ❤

Tropical Nails ! // Mint Candy apple (Essie)A force de voir des imprimés tropicaux ultra-fleuris sur les fringues et maintenant sur les blogs de nail art, j’ai eu envie de m’y essayer à mon tour. Je me suis inspirée d’une petite robe H&M de bébé d’hiver (qui continuera à être surnommée comme ça même quand elle aura 15 ans ^^) avec un imprimé très tendance sur fond vert d’eau, un volant en tulle rose, des petites bretelles et des pompons multicolores côté poitrine. J’ai craqué dès que je l’ai vue et je ne suis pas la seule, puisque, du haut de ses 17 mois, c’est devenu la robe chouchou de la demoiselle. Celle qu’elle veut mettre tout le temps quand j’ouvre ses tiroirs, celle qu’elle va jusqu’à chercher dans le panier à linge sale. Ma fille, cette fashion victim…

Tropical Nails ! // Mint Candy apple (Essie) Tropical Nails ! // Mint Candy apple (Essie) Tropical Nails ! // Mint Candy apple (Essie)En base de ce nail art, c’est l’indémodable Mint Candy Apple. J’ai la version française avec le pinceau large qui me permet d’obtenir une opacité parfaite en deux couches (une fine puis une seconde plus épaisse). Ensuite, j’ai tout réalisé au pinceau de détail avec les couleurs « à swatcher » qui trainaient sur mon bureau : le teal Enigma (Formula X), le jaune Carnaval de la dernière collection Nocibé (top côté couvrance mais une catastrophe au démaquillage puisqu’il a déteint sur mes ongles), le blanc à stamper de Konad, les roses de la collection été de L’Onglerie et le bleu sombre Bobbing for Baubles (Essie).

Tropical Nails ! // Mint Candy apple (Essie) Tropical Nails ! // Mint Candy apple (Essie) Tropical Nails ! // Mint Candy apple (Essie)Comme vous le voyez, je me suis inspirée sans pour autant chercher à reproduire exactement l’imprimé. J’ai d’ailleurs volontairement fait l’impasse sur les oiseaux pour ne me concentrer que sur le motif floral. C’est l’harmonie entre les couleurs que j’aime beaucoup dans ce NA que je trouve tout doux et parfait pour la saison. Je n’ai pas de tuto à vous proposer, j’y suis allée au feeling sans faire un seul ongle comme son voisin. Mais j’espère que le gros plan ci-dessous pourra vous aider si, vous aussi, vous décidez de vous inspirer de cette robe ! Un dernier petit mot pour vous dire que toutes les photos prises horizontalement ont été faites par mon fiston qui se destine maintenant à devenir photographe (« quand je serai grand »). Héhé ! Le nail art, une véritable histoire de famille 🙂 Bon dimanche les NPA et à très bientôt…

Tropical Nails ! // Mint Candy apple (Essie)Shopping :
> Pour la petite robe trop choupinette, malheureusement, elle est épuisée sur l’e-shop (par contre elle est toujours disponible en version bleu marine à pois blancs) mais vous la trouverez peut-être encore dans votre H&M ! // 14,95EUR du 92 au 134 (référence 0224731001)
> Pour Mint Candy Apple (Essie), vous le trouverez dans les points de vente habituels (Monoprix, Marionnaud…) // 11,90EUR les 13,5ml

Manucure « Tropical Nails inspiration H&M » réalisée avec Mint Candy Apple (Essie) et tous plein de vernis différents (les références sont données dans le billet) // Pinceau de détail

Bird on a Wire // Silver Touch gamme Crystallize (Gemey Maybelline)

Il y a deux semaines, je participais au tournage des prochains tuto-vidéos (teasinnnnng ^^) à paraître sur le site WeLoveNailArt.com. Promis, je vous reparle bientôt de cette formidable expérience, en attendant, vous pouvez aller jeter un oeil sur les tutos déjà parus et réalisés par les blopines TheQuicheGirl, Je suis Vernie, Glitter and Nails… Juste avant de quitter le studio, je suis repartie avec quelques vernis dont deux vernis de la gamme Crystallize, le vernis effet sable selon Gemey Maybelline.

Silver Touch* est un des six vernis parus le mois dernier. Je trouve ça chouette qu’une marque qu’on trouve en grande distribution surfe sur la tendance texturée. Comme son nom l’indique, Silver Touch est argenté sauf qu’il est un peu traître puisqu’en fait il tire légèrement sur le lilas. Ce n’est pas flagrant dans le flacon, mais ça le devient quand on le pose comme je l’ai fait à côté d’un vernis blanc. Le Light Up de la même gamme est un vrai argenté lui ! Personnellement, ses petites paillettes rondes, ses plus grosses paillettes hexagonales ainsi que son rendu final me font beaucoup penser au petit Anny After Dinner Show qui a fait fureur au printemps dernier. Bien plus en tout cas que les Kiko Sugar Mat que je trouve plus « bruts », moins scintillants !

La texture de Silver Touch est un peu épaisse et permet de l’appliquer en une seule couche. Une fois sec, le vernis prend un aspect mat. Bien sûr vous pouvez passer une couche de top coat ou exploiter l’effet mat/brillant dans un nail art pour jouer avec la texture. Pour ce NA, j’ai posé Cotton Buds de Butter London en accent nail. Je ne crois pas vous avoir parlé de ce blanc crème ? Il fait très bien son boulot mais je suis tellement dingue de mon Essie Blanc que j’ai beaucoup de mal à me faire à celui-ci. Je crois que je me suis trop bien habituée à le poser en une seul coup de pinceau grâce au pinceau large des Essie français. ^^ J’ai ensuite stampé le petit motif avec mon Noir Konad et la plaque Pro Collection 04 (MoYou).

Je suis sous le charme de Silver Touch. Côté tenue, j’ai pu le porter deux jours avant de voir un éclat sur un de mes ongles. Rien de catastrophique mais j’ai préféré changer de manucure (et puis j’avais mes petits ILNP qui m’attendaient :D). Pas d’illusion, il faudra passer par la case papillotes pour démaquiller vos ongles… Si vous craquez pour une autre des références de la gamme, les vernis ne sont pas tous faits sur le même moule. Je suis également repartie avec le beau Green Depth dont les paillettes sont beaucoup plus fines et dont l’effet 3D est par conséquent plus atténué. Ouvrez l’oeil au moment de faire votre sélection !

Shopping : En grandes surfaces // 3,80EUR les 7ml

Manucure « Bird on a Wire » réalisée avec 233 Silver Touch gamme Crystallize par Gemey Maybelline // En accent nail : Cotton Buds par Butter London et Noir par Konad // Plaque Pro Collection 04 par MoYou London

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, le revendeur, l’agence RP pour considération

[Nail Art] Halloween // Sugar Skulls

Je n’ai jamais célébré Halloween, c’est une fête qui ne me parle absolument pas. Déjà parce qu’elle ne fait pas partie de ma culture mais parce qu’en plus, cette période de l’année (Toussaint, jour des morts) est sensible sur un plan personnel. C’est un peu le moment de l’année où j’ai envie de déconnecter mon cerveau pour arrêter de ressasser les mauvais souvenirs. Pour une fois, j’ai eu envie de faire un pied de nez à mon habituel coup de blues en affichant sur mes ongles, non pas des fantômes, des cimetières ou des croix mais… Des Sugar Skulls !

Pour cette première manucure, je me suis inspirée d’un motif de calavera aperçu il y a très longtemps sur l’Instagram de la marque Illamasqua. Le tête de mort avait été entièrement dessinée avec des centaines de pois néons. Un vrai travail d’orfèvre ! J’ai tenté de reproduire ce motif sur mon annulaire. J’ai posé deux fines couches de Cotton Buds (Butter London) puis avec mes dotting tools, j’ai fait des pois de plusieurs couleurs. J’ai eu beaucoup de mal à faire ce que j’avais en tête par manque de place… Sur mes autres ongles, j’ai ressorti mon pailleté argenté Follow Me on Glitter (Nicole by OPI) qui me fait beaucoup penser à un des derniers vernis de la marque NCLA, My Dad Invented That. En guest, la dernière tranche d’orange confite au chocolat noir que j’ai eu le temps d’immortaliser avant de dévorer. Je n’aime pas Hallowwen, mais j’aime les confiseries ! ^^

Pour la seconde manucure, je me suis servie d’une plaque MoYou de la collection The Artist entièrement dédiée à l’art mexicain. Sur une base orange citrouille, j’ai donné quelques coups de pinceau éventail de Penny Talk (Essie) et Love is Enough (A England) pour donner un aspect patiné à mes ongles. J’ai ensuite stampé en noir les détails de fleurs sauf en accent nail où j’ai tamponné un crâne avec son petit noeud papillon. Au centre, j’ai collé une paillette libre orange cuivré avant de passer une couche de top coat. Comme je le disais sur Instagram, j’ai récemment acheté un vernis Konad noir. Jusqu’à présent, je me servais de Camelot de la marque A England. Bon, pas de doute, le noir Konad est beaucoup plus épais, plus pigmenté et a donc un fini très intense. Je l’adore mais… Et c’est un peu le revers de la médaille, c’est une véritable galère à nettoyer avec mon dissolvant habituel. Je crois qu’il va falloir que je m’équipe rapidement d’un petit récipient d’acétone !

Vous préférez laquelle des deux versions ? Vous avez fait une manucure particulière aujourd’hui ? Happy Halloween (pour celles qui le fêtent), moi je file hiberner pour le week-end. On se retrouve la semaine prochaine, j’ai quelques billets sous le coude et j’aurai retrouvé ma liberté (les vacances se termiiiiiiiinent, youpiiiiiii) ! Des bisous les filles ❤

Shopping :
> Cotton Buds (Butter London) // Pshiiit Boutique
> Plaque The Artist #11 // MoYou London (-15% avec le code 15OFF)

Manucure « Sugar Skull à pois » réalisée avec Follow Me on Glitter (Nicole by OPI), Cotton Buds (Butter London), vernis de différentes couleurs pour faire les pois (choisissez-les bien pigmentés), dotting tool // Manucure « Sugar Skull stampé » réalisée avec Chop-sticking to my Story (OPI) en base, Penny Talk (Essie), Love is Enough (A England), Special Black (Konad), The Artist #11 (MoYou London), pinceau éventail, paillettes libres

Pssst… J’ai quelque chose à vous dire ! ♥

Je ne sais pas trop par quel bout prendre ce billet qui sort un peu des sentiers battus… Je n’ai pas envie de vous faire de secrets et j’ai tellement envie de partager cette nouvelle, ce bonheur… Et puis, mine de rien, vous faites partie de ma vie depuis plus d’un an déjà. De ma vie virtuelle certes, mais tellement de jolies choses arrivent dans ma vraie vie grâce au blog que ça me semble normal que vous soyez dans la confidence.

Bébé d’hiver s’est fait une place dans le creux de mon ventre depuis quelques semaines déjà ! Certaines ont vu clair dans mon jeu, d’autres ont sans doute eu des soupçons mais je pense que pour la plupart d’entre vous, ça sera la surprise totale ! Ça explique que je fuis le Sèche-Vite comme la peste, que je poste moins (fichues nausées, je ne pensais pas être « dégoutée » du vernis à ongles, moi, la NPA ^^), bref, que j’ai un peu la tête ailleurs ces derniers temps. Je continue de faire vivre le blog, à mon rythme, à « notre » rythme… L’envie et la passion sont toujours là, mais de façon moins dévorante pour le moment. Et pour être sûre de faire durer cette aventure, je préfère faire confiance à mon instinct et ne pas tomber dans les dérives des billets postés à contre-cœur. Pour l’instant, tout se passe pour le mieux mais je me prépare à une grossesse difficile (vu mes antécédents), je sais que votre soutien me sera plus que précieux.

Concernant la manucure en elle-même (coucou le majeur foiré à cause de mon impatience), sous le billet de la dernière Sunday Nail Battle, certaines ont trouvé que le gradient n’était pas assez visible, tellement fondu que finalement, on voyait plus le stamping qu’autre chose. J’avais promis de retenter avec des couleurs plus vives. Alors bon, on n’est toujours pas dans des couleurs qui pètent, je crois que je ne peux pas me résoudre à faire un gradient autrement qu’avec des couleurs pastel, mais je trouve le résultat un peu plus marqué. Qu’en pensez-vous ? Je vous embrasse les filles, je vous souhaite un joli week-end et je vous dis à très bientôt ! ♥

Manucure gradient « Garçon ou Fille ? » réalisée avec Bikini So Teeny (Essie) et To Buy or Not To Buy (Essie) // Stamping réalisé avec le vernis blanc du kit de stamping Konad et le motif de la plaque BM-310 (Bundle Monster)

[Concours] A la découverte du kit de stamping « Stone Set » (Konad)

Il y a deux semaines, Manucure & Beauté m’a envoyé un joli colis avec différents produits à tester. Parmi eux, un kit de stamping qui ressemble à s’y méprendre à celui que je vous ai présenté il y a quelques temps et que j’ai acheté il y a plusieurs mois chez M&B justement… L’occasion était toute trouvée pour vous faire profiter de ce petit kit bien sympa, surtout qu’on parle beaucoup stamping sur le blog ces derniers temps !

Le kit, très complet, contient de quoi débuter en stamping. Pour information, c’est le matériel que j’utilise à chaque fois que je fais ce genre de manucure. Vous trouverez donc :
> Trois vernis Konad, un bleu, un blanc et un rouge (vous me demandez souvent si on doit utiliser les vernis spécifiques pour stamper, la réponse est : pas forcément ! Si vous en avez, utilisez-les mais des vernis un peu épais et/ou couvrants dès la première couche feront parfaitement l’affaire.)
> Une raclette et un tampon,
> Deux plaques à petits motifs M4 et M53,
> Un petit godet en plastique contenant des strass de toutes les couleurs ainsi qu’un pic en plastique pour attraper et coller les strass sur vos ongles.

Pour tenter de remporter le kit « Stone Set » de Konad…
1) Ce concours est ouvert aux personnes ayant une adresse postale en France Métropolitaine.
2) Vous avez jusqu’au dimanche 15 juillet minuit pour participer.
3) Pour participer et obtenir une seule et unique chance de remporter ce concours, il suffit de laisser un commentaire en bas de cet article en me disant pourquoi vous avez envie de gagner le kit « Stone Set » de Konad !
4) Le ou la gagnante sera tiré(e) au sort grâce à Random.

Je tiens à préciser que le kit est neuf et n’a jamais servi. Néanmoins pour les besoins du billet, j’ai été amenée à ouvrir le kit pour faire des photos de son contenu (mais je n’ai ni ouvert les flacons, ni les strass). Si ce petit détail vous chiffonne, merci de passer votre chemin et de de laisser la chance à celles que ça ne dérange pas… Merci également de jouer le jeu et de ne pas participer avec plusieurs pseudos, les doubles participations seront bonnement et simplement annulées ! Faites attention à utiliser une adresse mail valide pour répondre afin que je puisse vous contacter si vous remportez le concours. Sans réponse de la gagnante 72H après l’annonce du résultat, le lot sera remis en jeu.

Un grand merci à la boutique qui me permet d’organiser ce petit concours totalement inattendu. Si le cœur vous en dit, vous pouvez aller faire un petit coucou à l’équipe M&B de ma part sur sa page Facebook ! ^^

Vous ne pouvez pas attendre et vous souhaitez shopper le kit Konad de vos rêves ? Ils sont tous soldés en ce moment chez Manucure & Beauté !

edit du 16 juillet 2012 : La gagnante du kit de stamping « Stone Set » Konad est Julie (lanuitremue). Félicitations ! Fais-moi vite passer tes coordonnées par mail (j’accuse réception des mails, donc si je ne réponds pas, c’est qu’il n’est pas passé) pour que je t’envoie ton lot au plus vite. Un grand merci à toutes pour vos participations et à très vite pour un autre concours…

Femme fatale et résille // 518 (Ozotic)

Quand j’ai appris qu’Ozotic arrêtait la production de ses vernis multichromes et holographiques (OMG quoi, mais quelle idée ???), je me suis vite tournée vers mon revendeur officiel (comprendre Pshiiit et sa caverne d’Ali Baba) pour lui demander conseil. « Qu’est-ce que je dois prendre ? Lesquels sont les plus beaux ? Lesquels je dois absolument acheter sous peine de m’en vouloir toute ma vie si je ne le fais pendant qu’il est encore temps ? Hein, hein, hein ??? ». Ça a viré au harcèlement (pardon Camille ^^) mais dans sa grande mansuétude et parce qu’elle connaît ma vernithèque sur le bout de ses magnifiques ongles, elle m’a dit « Tu te DOIS d’avoir le 518 ! » (et d’autres hein, mais je vous en reparle très vite) (attention les yeux, photos et décadence).

518 est un vernis rouge holographique, un rouge profond à la fois gourmand et sanguin. Il s’applique merveilleusement bien en deux couches. Contrairement aux vernis holographiques de la marque Nfu Oh qui nécessitent une base à l’eau (vous pouvez sans, mais ils risquent peine de vous rendre chèvre en moins de deux), 518 se pose sur votre base habituelle. Son temps de séchage est hyper rapide. A l’ombre, ses particules holographiques prennent des nuances dorées, alors qu’en plein soleil, c’est un arc-en-ciel de couleurs !

Quand elle a publié son billet sur ce vernis, j’ai tout de suite compris qu’il fallait impérativement que je m’offre ce 518. Moralité : quand #keurensucre te recommande quelque chose, tu t’exécutes et pis c’est tout ! Sa version stampée étant juste MA-GNI-FI-QUE, j’ai sorti de son tiroir mon Konad rouge qui n’avait encore jamais servi et j’ai tamponné un motif résille (plaque BM-209) sur l’ensemble de mes ongles. Pour casser le côté femme fatale du combo rouge + paillettes holo + résille (l’objectif n’étant pas de faire cagole non plus ^^), j’ai décidé de faire un accent nail dans le même motif mais en « négatif » (plaque BM-208). Résultat : Elle avait raison, I LOVE 518 ! ❤

NPA Info Service : Dépêchez-vous le 518 est de nouveau en stoooooock !!!

518 (collection Holographic) par Ozotic : base, 2 couches, top coat // Stamping réalisé avec le vernis rouge du Kit de base Konad et les plaques BM-208/209 (Bundle Monster)

[Tuto-vidéo] Gradient & Stamping // Paon-tastique avec A England

Paye ton jeu de mots pourri ! Le pire c’est que j’en suis fière… ^^ Cette idée de manucure est un mix entre une inspiration « plume de paon » qui m’est venue en admirant mes superbes plaques Bundle Monster que j’aime d’amour et un magnifique dégradé fait par Jeannette (The Swatchaholic) avec ses vernis A England. Hop, hop, j’ai attrapé mes précieux et je me suis lancée à mon tour et ça donne ça :

Je suis assez déçue, les photos ne rendent pas justice à ce dégradé holographique ! Heureusement, la vidéo permet de mieux se rendre compte du résultat. Oui, parce qu’il y a une vidéo. Vous avez été nombreuses à me demander un tuto sur le stamping et j’ai décidé de faire d’une pierre deux coups en vous montrant comment réaliser une manucure gradient et un stamping (que j’ai filmé en limite hors-champ, on est une blogueuse boulet ou on ne l’est pas ^^). Vous pourrez constater mes ongles jaunis par Agnetha, le vernis Make Up Store qui m’a servi pour le nail-art d’hier. La super méthode de Lolaa qui avait parfaitement fonctionné la fois dernière s’est avérée inutile. Je suis tristesse ! Allez, j’arrête mon blabla et je vous laisse avec le tuto… Tadaaaam !

Alors ? Paon-tastique ou pas ?

Gradient réalisé avec Saint George, Lady of The Lake & Tristam (A England) // Stamping réalisé avec Princess Sabra (A England) & la plaque BM-212 (Bundle Monster)