piCture pOlish Blog Fest 2012 // Mirage by Sara Hassan & Pshiiit by Pshiiit (Picture Polish)

Ça y est la torture engendrée par le silence prend fin et aujourd’hui, à l’occasion de la Blog Fest, je peux enfin vous présenter les deux précieux que j’ai reçus ! Yeaaaah !!! Mais la Blog Fest, c’est quoi exactement ?

C’est une journée spéciale initiée par la marque australienne qu’on ne présente plus : Picture Polish. L’occasion pour elle de mettre en avant sa nouvelle collection intitulée cette année « Collaboration ». En effet, les teintes des vernis ont été imaginées en partenariat avec des passionnées de vernis à ongles qu’elles soient blogueuses ou qu’elles tiennent une boutique en ligne (je pense notamment à notre Pshiiit nationale qui porte les deux casquettes mais aussi à Katie de Harlow & co ou encore à Leah Ann de Llarowe). Pour mettre à l’honneur ses nouveaux vernis, Picture Polish a demandé à quelques 80 blogueuses de par le monde de swatcher chacune deux teintes et de publier le résultat de leurs tests et leurs impressions aujourd’hui même ! C’est parti pour la Blog Fest 2012 avec Mirage et Pshiiit…

Mirage * by Sara Hassan’s Blog
Mirage est un petit OVNI (objet verniesque non identifié ^^) qui aura eu du mal à me séduire. Créé par Sara Hassan, une blogueuse originaire du Pakistan, il est fait pour être porté sur une base sombre afin de dévoiler la palette de ses reflets multichromes. Dans une base gris perlé, Mirage contient des micro-particules nacrées qui passent du bleu au rose en passant par le vert. Ci-dessus, vous le voyez porté sur une base noire, mais, alors que j’étais totalement sous le charme en le voyant dans son flacon, là, c’est un peu la déception. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est trop opaque (et ce dès la première couche) pour vraiment se révéler sur une base sombre. La créatrice l’a imaginé comme ça, donc j’ai eu beaucoup de mal à aller à contre-courant des recommandations qu’on m’a faites… Finalement, je décide de tout enlever et de tester Mirage comme un vernis lambda : base, 2 couches, top coat !

Sur les flacons, un autocollant avec un QR Code. Scannez-le et vous tomberez directement sur le site de vente en ligne de Picture Polish ou chez leur revendeur exclusif. En l’occurrence, ici, c’est dans la Pshiiit Boutique que ça se passe (13EUR les 11ml)…

Opaque en deux couches, on capte ainsi ses reflets en fonction de la luminosité et de l’inclinaison des mains. Au naturel, il est plus subtil, plus fin et c’est ce qui me plait vraiment dans Mirage. Je le trouve tellement plus magique que sur sa base noire…

Mirage by Sara Hassan’s Blog (collection Collaboration) : base, 2 couches, top coat

Pshiiit * by Pshiiit Boutique
« Omagaaaaad !!! » c’est en substance le message que j’ai envoyé à Camille (non, je ne vous ferez pas l’affront de vous présenter Pshiiit) quand j’ai posé son bébé sur mes ongles…

Pshiiit le vernis, c’est un concentré de Pshiiit-Camille dans un flacon ! Ses couleurs préférées (teal/turquoise/vert), une infusion de shimmer doré qui donne le ton, tantôt bleu, tantôt vert, des flakies multichromes qui passent du vert au bleu roi en passant par le turquoise, une couleur à la fois originale, vibrante et généreuse… Comme elle ! Le pinceau glisse tout seul sur l’ongle grâce à une formulation à mi-chemin entre un vernis jelly et un vernis crème. Résultat, l’effet multichrome des flakies est plus ou moins intense (façon jelly-sandwich) et donne beaucoup de profondeur à ce vernis très aquatique. Opaque en trois couches, attention à ce que la 1ère couche soit bien sèche (vous n’aurez pas tellement le temps de vous en rendre compte, le séchage est rapide) avant de passer les suivantes pour ne pas risquer de faire des petits trous dans la matière ! Pour le shopping, c’est évidemment dans sa boutique que vous devrez aller pour avoir un petit bout d’elle au bout des doigts (13EUR // 11ml) ! Congrats Cam’, you made your dreams come true…

Pshiiit by Pshiiit Boutique (collection Collaboration) : base, 3 couches, top coat

Un dernier petit mot pour vous donner tout plein de liens utiles pour suivre cette Blog Fest 2012 et pour remercier la super équipe de Picture Polish ainsi que Pshiiit, le petit lutin de l’ombre (je ne remercie pas DHL #privatejoke) ❤ // Picture Polish sur Facebook, sur Twitter et sur Pinterest (avec le board spécial Blog Fest 2012).

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération

Moodstruck : le vernis qui change de couleurs !

Je ne sais pas vous mais moi quand j’étais petite, j’étais absolument fascinée par les bagues qui changeaient de couleurs en fonction de la température corporelle. Elles étaient même livrées avec une petite notice qui indiquait notre humeur du moment en fonction de la couleur. J’en avais plusieurs que je perdais régulièrement et j’en achetais encore et encore même si je faisais de terribles allergies, ce n’était pas grave, c’était TROP beau et TROP années 90 pour ne pas avoir la même que mes copines… Figurez-vous qu’il existe des vernis qui, eux aussi, changent de couleurs en fonction de la température. Unbelievable !!! Pour la peine, le temps des photos, j’ai ressorti ma bague. ^^

Moodstruck MS-04 * est un vernis au fini mat. Orange irisé en dessous de 20°C (d’après ce que j’ai constaté), il devient jaune fluo au delà de 30°C. Entre les deux, il n’est ni vraiment orange, ni vraiment jaune, il est joliment dégradé façon coucher de soleil… Sur les photos, vous le voyez sans top coat, je n’ai pas osé en mettre une couche de peur que l’effet ne soit plus aussi intense.

Ce que j’ai aimé chez ce vernis Moodstruck…
C’est un vernis hyper régressif et ça fait du bien de retomber en enfance ! Je me suis amusée à regarder mes ongles changer de couleurs. A mon bureau, c’est orange, dans la voiture sous le soleil ou en pleine préparation culinaire (les mains près de ma casserole d’eau bouillante par exemple), paf, ça devient jaune. En dépit d’un packaging très connoté jeune fille pré-pubère, le pinceau est de bonne qualité et permet de faire une pose propre. Les vernis de la marque sont 3-Free, preuve qu’on peut faire des vernis fun et à petits prix sans pour autant sacrifier la composition !

Ce que je n’ai pas aimé…
Si vous cherchez un vernis de « bon goût », passez votre chemin… Comme je le dis plus haut, avec Moodstruck, on est vraiment dans l’esprit du vernis à ongles ludique. La tenue n’est pas exceptionnelle (deux jours, au troisième, Moodstruck a commencé à faire des bulles et à se décoller par plaques) mais ce n’est pas vraiment ce qui me dérange. Ce que je n’ai pas aimé c’est le manque d’harmonie entre les mains/doigts. Moodstruck fonctionne presque trop bien… A plusieurs reprises, certains de mes doigts (ou une main complète) étaient jaunes pendant que les autres (ou l’autre main) restaient oranges. Ce décalage attire un peu trop l’œil à mon sens… Mais peut-être parce que finalement je deviens trop vieille pour aimer en profiter plus de 24H !

Vous avez eu l’occasion de tester ces vernis qui changent de couleurs ? C’est quelque chose qui vous tente ?

Shopping : Vernis-box.com // 5,50EUR les 7ml

MS-04 Orange to Yellow par Moodstruck : base, 3 couches sans top coat

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération

Kit « The Original French Manicure » (Orly)

Je vous présente aujourd’hui un kit de la marque Orly qui permet de réaliser trois manucures différentes (et même plus, je suis sûre que vous débordez d’imagination) : une french de couleurs, une manucure demi-lune et une à chevrons.

Le kit « The Original French Manicure » * comprend des formats miniatures des classiques de la marque (9ml tout de même, les quantités sont très généreuses ! Pour information, le format « full size » chez Orly est de 18ml). D’abord il y a Top2Bottom, le « tout-en-1 » base et top coat protecteur, puis viennent les deux couleurs. Dans ce kit il s’agit du bleu irisé Witch’s Blue et de l’argenté métallisé Shine. Plusieurs types de guides auto-collants sont fournis pour réaliser les motifs (20 bouts chevrons + 26 bouts arrondis pour french ou demi-lune).

Pour compléter le kit, un petit guide explicatif (en trois langues US/ESP/FRA) explique pas à pas comment réaliser les looks complets…

Après avoir appliqué une couche de Top2Bottom, j’ai posé deux couches de Witch’s Blue. Les flacons étant très longs et hauts, gare au moment de l’essorage du pinceau, la stabilité n’est pas aussi bonne que sur les flacons Orly habituels ! Le bleu a séché très vite et alors que d’habitude, je pose toujours un accélérateur de séchage pour enchaîner rapidement avec mes motifs avec guides ou scotch, cette fois je n’en ai pas eu besoin. Comme je le fais souvent, j’ai collé/décollé les guides sur le dos de ma main pour atténuer le pouvoir scotchant et j’ai placé les chevrons quelques millimètres au-dessus du bord libre. Shine n’étant pas aussi couvrant que les vernis métallisés de la dernière collection Essie, j’ai appliqué deux couches que j’ai enchaînées très vite afin que je puisse décoller les guides sans tout arracher (le vernis doit être encore frais). Je vous conseille de procéder doigt par doigt ! Gros coup de cœur pour ces guides en papier Orly (je ne sais pas s’ils se vendent à l’unité) qui sont de très bonne qualité et qui permettent d’obtenir un très joli résultat. Contrairement à mes guides plastifiés de grandes surfaces dont je m’accommodais jusqu’à lors, ceux-ci s’adaptent parfaitement à la morphologie de l’ongle sans se décoller une fois en place. Une découverte sympa, un kit parfait pour réaliser des manucures originales, des couleurs que l’on peut facilement réexploiter seules pour des manucures plus simples ou d’autres nail-arts… Seul le prix peut sembler un peu élevé, mais ça tombe bien, le kit « Argent » est actuellement en soldes chez Manucure & Beauté !

Voir également :
> Le Kit « Cosmic »
> Le Kit « Neon »

Manucure Chevrons réalisée avec le kit « The Original French Manicure » par Orly : base, 2 couches de Witch’s Blue, 2 couches de Shine, top coat

* Produit(s) envoyé(s) par la marque / l’agence RP / le revendeur pour considération

Signés Essence… Frosted Champaigne // It’s a Snow-Woman’s World

C’est 10tubes, la star des Sunday Nail Battle qui fait parler d’elle (avec d’autres) sur elle.fr (c’est bon Ryan, je crois que tu peux quitter Eva maintenant !), qui m’a offert à Noël dernier ces deux petits vernis Essence issus de la collection Crystalliced. Comme finalement je m’habitue à mes moignons d’ongles (à moins qu’ils ne repoussent à la vitesse de la lumière ?), je déroge plus ou moins à ce que je vous ai dit hier et je vous présente donc à la fois Frosted Champaigne et It’s a Snow Woman’s World et un stamping !

Frosted Champaigne est un vernis blanc cassé infusé de glass flecks dorés. Dans le flacon, il est parfait, c’est même lui pour lequel j’ai eu un coup de cœur. L’application se fait aisément grâce à son pinceau à la OPI même si sa formulation est un peu liquide. Comptez trois couches pour obtenir une opacité suffisante ! Je trouve dommage qu’on voit à peine les paillettes une fois Frosted Champaigne sur les ongles, mais sa couleur est tellement lumineuse que je lui pardonne ce petit écart de conduite…

It’s a Snow-Woman’s World est un vernis parme pastel additionné d’une grosse touche de gris qui lui donne un effet « sali » très prononcé. Sous lumière vive, on aperçoit dans le flacon des irisations violettes qui ne sont pas sans me rappeler celles de mon dupe du Paradoxal de Chanel. Dommage, là encore, une fois sur les doigts elles sont tellement discrètes que si on ne sait pas qu’elles sont là, on passe à côté. Par contre, l’application est une véritable merveille ! La formulation est parfaite et It’s a Snow-Woman’s World est opaque en une seule couche.

Sur Frosted Champaigne, j’ai tamponné de très fines rayures verticales et sur It’s a Snow-Woman’s World, des petits pois. Si vous n’êtes pas très régulière avec le dotting-tool, mais plus à l’aise avec une raclette et un tampon, la solution du stamping est faite pour vous. Je ne sais pas si j’aurai le temps demain de rédiger un billet, mais je serai là samedi pour un concours (après l’anniversaire du blog, c’est le mien cette fois !) et dimanche pour la Sunday Nail Battle qui sera un peu spéciale cette semaine puisque j’ai travaillé pour la première fois en équipe. Ma collaboratrice de choc et de charme c’est Youminou qui m’a troquée, le temps du défi, ses idées contre mes mains ! J’ai vraiment hâte de vous montrer le résultat dont le thème cette semaine est « Blanche-Neige »…

Frosted Champaigne (collection Crystalliced) par Essence : base, 3 couches, top coat // It’s a Snow-Woman’s World (collection Crystalliced) par Essence : base, 2 couches, top coat // Stamping réalisé avec Good As Gold et Nothing Else Metals (collection Mirror Metallics) par Essie et les motifs de la plaque CH6 (Cheeky)

Tropical Sun (Models Own)

Hier je faisais ma fanfaronne genre « deux jours que je me promène sans vernis ». Il est arrivé ce qui devait arriver, en remontant mes collants (ouais je sais en juin mais vous avez vu le temps pourri ?), j’ai fêlé un ongle. J’ai cru pouvoir l’épargner mais finalement, je l’ai achevé d’un coup de dent meurtrier, TOC d’ex-onychophage ! Résultat, j’ai limé mes ongles au plus court et j’ai tenté de donner une forme carrée à l’annulaire perdu. Mon préféré, celui qui fait ma fierté, celui sur lequel je fais la mise au point… Misère, j’ai des moignons… J’ai donc posé Tropical Sun de Models Own, une teinte toute en transparence que je trouve plutôt flatteuse sur ongles courts. On se rassure comme on peut !

Tropical Sun est un vernis orange saumoné (avec une pointe de rose donc) au fini perlé. Irisé d’un shimmer doré, quelques paillettes argentées nagent dans la matière. C’est une teinte vraiment très jolie pour l’été à condition d’apprécier les teintes orangées (je sais que certaines d’entre vous n’en raffolent pas). Tropical Sun est du même acabit que son frère Indian Ocean et n’est pas du tout opaque (plus qu’Indian Ocean tout de même). Sur ce type de couleur, la transparence ne me dérange pas, mais vous pouvez très bien envisager de le poser en guise de top coat sur un vernis crème. Hormis l’horrible odeur due à sa composition chimique, Tropical Sun se pose facilement et sèche vite. Le résultat me plaît beaucoup et je pense qu’il me plaira encore plus quand ma peau sera encore un peu plus bronzée. En fonction de la luminosité et de l’inclinaison de mes mains, le vernis est tantôt corail, tantôt doré et les paillettes argentées sont quoi qu’il en soit bien présentes et apportent encore plus d’originalité à la teinte. La seule déception qui me vient au sujet de ce vernis, c’est la tenue que j’ai trouvée assez médiocre : deux éclats en 24H !

Tropical Sun (collection Beetle Juice) par Models Own : base, 3 couches, top coat

The Sunday Nail Battle #6 // Triangles, contraste et stripping tape

Aujourd’hui, je fais vite… Je viens tout juste de finaliser ma manucure pour pouvoir vous la poster à temps, mais je dois vous avouer que ce week-end a été riche en émotions, en jolis moments et en tout plein de choses qui font qu’on a moins envie de se trouver derrière un clavier ! J’espère que vous ne m’en voudrez pas ?…

Le thème de cette 6ème édition de la Sunday Nail Battle ? Le triangle !

Outre cette forme géométrique, 10tubes et Odile Sacoche nous imposaient l’utilisation de trois couleurs différentes. Comme j’ai envie de contraste en ce moment, j’ai utilisé du blanc crème, du gris irisé et du noir à micro-paillettes holographiques. J’ai peint quatre de mes doigts en noir, c’est seulement le stripping tape argenté qui les « triangularisent ». Sur mon annulaire, j’ai peint une base blanche et j’ai ajouté deux chevrons grâce aux guides autocollants de mon kit french-manucure… Voilà pour ce dimanche, j’espère que ma version vous plait et je m’éclipse déjà pour aller voir les participations des blopines. Je vous souhaite à toutes une bonne fin de week-end et je vous dis à la semaine prochaine !

The Sunday Nail Battle #6 réalisée avec Blanc par Essie // King Arthur (collection The Mythicals) par A England // Bridal Veil (collection The Legend) par A England

Mini vernis « Princesse à Vienne » (Bourjois)

Aujourd’hui, je vous présente les mini vernis Princesse à Vienne que j’ai eu le plaisir de trouver dans ma boîte aux lettres la semaine dernière. Cette collection, composée de 10 flacons d’une contenance de 3ml, regroupe des teintes pastel aux finis très différents les uns des autres (4 mats, 2 métallisés, 1 nacré, 1 perlé, 1 pailleté et 1 laqué).

75 – Or Baroque
Or Baroque * est un vernis métallisé doré parsemé de micro-paillettes. En plein dans la tendance qui me fait craquer en ce moment, c’est mon préféré de la collection, celui que j’ai essayé en premier. Parfaitement opaque en deux couches, il sèche très rapidement. C’est LE vernis de la princesse des temps modernes !

78 – Rose Lilas
Rose Lilas * est un vernis rose tendre légèrement teinté de gris qui lui donne un petit côté suranné que je trouve très sympa. On pourrait croire que c’est un rose comme des milliers d’autres, mais celui-ci est légèrement irisé de toutes petites paillettes. Effet perlé garanti ! Rose Lilas est glossy à souhait mais sa formulation un peu liquide vous forcera à passer trois couches pour obtenir une bonne opacité. Dommage pour un vernis de si petite contenance, ça réduit sérieusement le nombre de manucures… (adopté par ma fille)

79 – Figue Délicat
Figue Délicat * est un violet sali mat. Très couvrant dès la première couche, j’ai passé une seconde couche pour la forme. La couleur est très jolie, le vernis laqué mais Figue Délicat n’est pas un vernis mat. Tout au plus, il est satiné à la première couche, mais il perd de son pouvoir matifiant au passage de la seconde… (voir édit plus bas)

81 – Bleu Sirène
Bleu Sirène * est un vernis bleu ciel transparent saturé de micro-paillettes holographiques et de plus grosses paillettes elles aussi holographiques. Porté en une couche façon « top coat à effet » sur Bleu Water, la formulation de Bleu Sirène est parfaite. Le vernis s’applique sans épaisseur et sèche très vite ! (adopté par ma fille également)

83 – Sweet Kaki
Sweet Kaki * est un vernis kaki mat. Là encore, tout comme Figue Délicat, Sweet Kaki est opaque dès la première couche et son fini est légèrement satiné. Mais au passage de la seconde couche, il est brillant. Son séchage est plutôt rapide. Comme cette histoire de vernis mat qui ne l’est pas m’a contrariée, j’ai testé Figue Délicat et Sweet Kaki sur une roue à vernis en deux couches. Verdict : Figue Délicat reste brillant comme sur les photos et Sweet Kaki est satiné. A se demander si mes ongles sont chimiquement compatibles avec ces bébés ?!
édit de 18h20 : Jen de Bourjois a tenu à me rassurer sur la compatibilité de mes ongles avec Figue Délicat et Sweet Kaki. 😀 Il s’agit en fait d’une incompréhension de ma part à la lecture du dossier de presse. Quand Bourjois parle de « mat », la marque ne parle pas du rendu du vernis mais décrit une teinte sans paillette, une nuance froide. Ça prête un peu à confusion, mais je suis rassurée en ce qui concerne mes mains (et heureuse de constater que les solvants n’ont pas endommagé ma capacité à reconnaître les finis de mes précieux vernis ^^). Merci Jen pour tes précisions !

Collection Princesse à Vienne de Bourjois, ce que j’aime, ce que j’aime moins…
J’adore le packaging à la Bourjois : des flacons tout ronds, un capot doré plutôt ergonomique pour des mini vernis, un pinceau pratique également. Je trouve dommage que le décor du flacon soit imprimé sur le plastique qui recouvre le flacon. En même temps, c’est quelque chose que je pardonne aisément puisque c’est typiquement le genre de vernis qui est là pour vivre dans nos cabas/sac de plage. Le prix au ml est élevé si on le compare à des vernis dont la contenance est « normale », mais avec les mini vernis Bourjois, vous êtes sûre et certaine de terminer votre flaconette durant l’été. Ce format « consommable » permet d’assouvir vos envies de vernis de toutes les couleurs, pour quelques euros seulement, avec la garantie qu’ils n’auront pas le temps de sécher. Et croyez-moi, c’est une aubaine de pouvoir se dire que, oui, ça y est, on est venue à bout d’un vernis ! Parole de NPA !! ^^

Où faire son shopping ?
La nouvelle gamme de mini vernis Princesse à Vienne est en vente depuis le début du mois dans les parfumeries, leurs sites internet, les grands magasins, les citymarchés et l’e-shop de Bourjois. Prix public indicatif : 3,95EUR // Contenance : 3ml

Vous avez craqué pour les mini-vernis ? De cette collection ou d’une autre ?
Rendez-vous la semaine prochaine pour la présentation de la collection Fashion Show à New-York avec des teintes duo-chromes, du mint, du violet, de l’orangé, bref, tout ce que j’aime !

Collection Princesse à Vienne par Bourjois : 2 couches sans base ni top coat (sauf pour Bleu Sirène, 1 couche en guise de top coat et Rose Lilas, 3 couches)

* Produit(s) envoyé(s) par la marque pour considération

Les couleurs de l’été signées L’Onglerie // Jaune Tiaré & Bleu Lagon

Quand L’Onglerie a présenté via sa page Facebook Jaune Tiaré et Bleu Lagon, les deux vernis qui composent sa collection capsule pour l’été, je me suis tout de suite empressée de partager l’information. Déjà parce que les couleurs seules me plaisaient énormément et ensuite parce que je les ai tout de suite imaginées l’une avec l’autre…

Jaune Tiaré * est un vernis couleur jaune d’œuf. Alors, il est jaune certes (je sais que certaines d’entre vous ont du mal avec cette couleur), mais avec une pointe d’orange qui le rend très doux et très estival. Je m’attendais à trouver l’application de Jaune Tiaré difficile, comme ça peut arriver avec les vernis clairs, mais la vraie surprise de ce vernis c’est son fini… A la fois vernis crème et vernis sorbet, Jaune Tiaré allie la couvrance d’une laque et l’extrême brillance d’un jelly. Son fini « hybride » lui permet de se poser en deux couches avec une facilité déconcertante !

Bleu Lagon * est un vernis à mi-chemin entre le bleu et le vert. Je ne m’en étais pas rendue compte sur les visuels de la marque, mais ce vernis est irisé de micro-paillettes teal. C’est splendide ! Bleu Lagon est moins brillant que son partenaire de l’été Jaune Tiaré, mais une couche de top-coat résout très vite le problème. Côté tenue, j’ai porté les vernis associés tels que vous les voyez sur les photos pendant 3 jours sans le moindre éclat. Une main en Bleu Lagon, l’autre en Jaune Tiaré et des accent nails de la couleur de la main d’à côté façon Kickers. Comme je suis incapable de prendre ma main droite en photo, j’ai refait un swatch rien que pour vous. Seule petite ombre au tableau, Jaune Tiaré et Bleu Lagon ne seront disponibles qu’en boutique (liste des points de vente ici). Je trouve cela dommage de ne pas mettre à portée de main des consommatrices cette jolie collection capsule alors que L’Onglerie dispose d’une boutique en ligne…

02533 Jaune Tiaré et 02534 Bleu Lagon (collection Été 2012) par L’Onglerie : base, 2 couches, top coat

* Produit(s) envoyé(s) par la marque pour considération

The Sunday Nail Battle #4 // La Palme d’Or est attribuée à… Haute Chocolate (Sally Hansen)

Figurez-vous que cette manucure est faite depuis quelques jours déjà mais que je n’avais pas programmé mon billet et qu’à l’heure qu’il est, je sors d’une petite nuit de sommeil. Je vais donc vous la faire courte et succincte (si j’y arrive) parce qu’en cet instant, je ne suis pas bien sûre d’avoir récupéré 100% de mes capacités intellectuelles… Ahem !

Pour cette quatrième édition de la Sunday Nail Battle (organisée par 10tubes et Odile, les liens sont dans la sidebar), c’est Cannes qui est à l’honneur. Je vous reparle de Haute Chocolate plus tard et en attendant, je vous présente la version finale.

Quand je pense Cannes, je pense directement à la Palme d’Or et en bonne férue de mes plaques Bundle Monster, je me suis souvenue d’un motif façon feuillage qui pouvait tout à fait convenir. J’aurais eu mes nouveau bébés Essie, j’aurais tamponné avec Good As Gold, mais comme ce n’était pas le cas, je me suis servie de Superfreak d’Urban Decay.

En base, j’ai appliqué Haute Chocolate de Sally Hansen, un des vernis que mon cher et tendre m’a rapporté de son dernier voyage aux États-Unis. Ça fait longtemps qu’il attend dans ma boîte des vernis à swatcher mais je n’étais pas plus emballée que ça parce que je ne lui trouvais pas grand chose d’unique et exceptionnel. Sally Hansen propose de tellement jolies teintes que j’étais un peu déçue du choix conformiste de mon mari ^^ mais finalement, une fois sur mes ongles, le charme opère. Haute Chocolate est un vernis chocolat irisé d’or. Et comme ce joli marron tire sur le rouge, en fonction de la lumière, il change du tout au tout. Je le trouve absolument parfait (hyper couvrant, séchage rapide et tenue excellente) et finalement assez inattendu… Comme la Palme d’Or de ce 65ème Festival de Cannes ?

630 Haute Chocolate (gamme Complete Salon Manicure) par Sally Hansen : base coat, 2 couches, top coat // Stamping réalisé avec Superfreak (collection Rollergirl) par Urban Decay et le motif de la plaque BM-210 (Bundle Monster)

The Sunday Nail Battle #3 // Easy Blue Mood Splatter

Coucou les filles ! Me voilà de retour chez moi après quelques jours de vacances dans ma région natale… Vous m’avez drôlement manquée, tout comme mon Helmer et ses centaines de vernis et ma jolie minou qui fête aujourd’hui son premier anniversaire ! Pour l’occasion (contrainte et forcée par mes enfants qui m’ont dit qu’un anniversaire sans gâteau n’était pas un vrai anniversaire) j’ai fait un tiramisu rien que parce que je sais qu’elle adorera lécher le mascarpone qui restera dans mon assiette… ^^

Trève de blabla, ce matin, j’ai pris quelques minutes pour participer à la troisième Sunday Nail Battle organisée par 10tubes et Odile Sacoche. Le thème ? Le splatter !

Comme on ne change pas une équipe qui gagne et que je n’avais ni le temps ni la motivation pour me lancer dans la vraie splatter avec la paille (feignasse powaaa !), j’ai refait la manucure que j’avais faite il y a quelques semaines avec les magnifiques vernis néons Peggy Sage (tuto-vidéo inside). Cette fois, j’ai utilisé des vernis dans les tons de bleu, ma couleur chouchou du moment. En base Stardust de Deborah Milano (métallisé comme j’aime et facile d’application), puis pour faire les éclaboussures, je me suis servie, du plus clair au plus foncé, de Sea Spray de China Glaze, School of Hard Rocks et Dive Bar tous les deux de la marque Essie.

Alors, certes, le résultat est moins fidèle qu’avec la méthode traditionnelle, mais ça permet de porter une manucure fun, qui ne prend pas trop de temps, qui nécessite assez peu de matériel et surtout qui ne ravage ni les doigts, ni la table du salon…

26 Stardust (Deborah Milano) : base coat, 2 couches // Splatter (éclaboussures) réalisée avec Sea Spray (China Glaze), School of Hard Rocks (Essie) et Dive Bar (Essie), top coat