Lever de rideau sur So Cabaret! (Il était un vernis)

Bonsoir Mesdames (et Messieurs ?), merci d’être avec nous ce soir ! Cet hiver, Il était un vernis a choisi de vibrer au rythme du cabaret. Si vous voulez bien vous laisser porter par votre imaginaire, nous allons prendre place dans de beaux fauteuils de velours rouge, nous installer confortablement, faire le silence, attendre que le noir se fasse et profiter du spectacle… Ladies, voici So Cabaret!

So Cabaret! est une collection que nous avons en tête depuis plus d’un an et que nous portons sur les ongles depuis… Au moins tout ça ! Vous verrez d’ailleurs sur mes photos que certains flacons sont déjà bien entamés.🙂 Cette collection sur le thème du spectacle nous tenait vraiment à cœur et quoi de mieux que le cabaret pour transmettre les valeurs de convivialité, de glamour et de fête qui nous réunissent ce soir. Le cabaret, ce sont des décors féeriques, des costumes grandioses et des artistes de talent. Plumes, dentelle, résille, strass et paillettes se côtoient sur scène comme en coulisses pour vous offrir le plus époustouflant des spectacles. Quand le glamour de la scène s’invite dans nos flacons !

So Cabaret! (Il était un vernis)

So Cabaret! est composé de 5 vernis holographiques que je vous invite à découvrir ici mais aussi sur le blog de Stéphanie : Offstage, It’s Showtime, Ladies!, Hocus Pocus, Pretty in Ink et Curtain Call.

Commençons le tour d’horizon de cette nouvelle collection avec Offstage. Avec Stéphanie, nous avons vraiment énormément de mal à ne pas vous proposer un vert (ou un bleu, ou un teal :P) à chaque collection. Mais comme on n’aime pas aller contre nos envies et parce qu’on se rend compte que vous êtes au moins aussi fan que nous de ces coloris, on n’a pas hésité très longtemps ! Cette fois, nous nous sommes portées sur ce vert sapin intense au velouté holographique tout doux. Opaque en deux couches, je le trouve parfait pour la saison, à la fois simple à porter et ultra chic en toute circonstance. Pourquoi Offstage ? Parce que les anglosaxons donnent le nom de « green room » aux loges qu’utilisent les artistes pour se préparer avant le spectacle. A l’époque, les loges étaient peintes en vert parce que la couleur est réputée pour détendre et adoucir les humeurs. Voilà pour la minute Wikipédia !😀 Trêve de plaisanteries, je trouve ça sympa de partager avec vous le processus de création, croyez-le ou non mais quand on cherche les noms de nos nouveaux bébés, les sessions de brainstorming peuvent parfois nous pousser loin… Très loin !🙂

It’s Showtime, Ladies! est un vernis à utiliser seul en deux à trois couches (selon si vous préférez poser des fines couches ou des plus épaisses) ou à utiliser pour vos nail arts. Je vous conseille d’aller voir les différentes propositions de NA que Stéphanie a réalisées sur son blog pour vous rendre compte du potentiel de ce petit là. Dans une base transparente flottent des milliers de micro-paillettes et petites paillettes noires ainsi que des particules holographiques pour lui donner un twist supplémentaire. Sur mes photos, je l’ai porté en une couche sur un ombré de blanc, gris et noir. J’ai également souhaité vous montrer son opacité en le posant en une, deux puis trois fines couches (à voir sur la photo des touillettes). Avec It’s Showtime, Ladies!, faites tomber une pluie de glamour sur vos ongles. A vous de choisir comment moduler la pose, plutôt bruine légère ou averse de paillettes…🙂

Hocus Pocus est un vernis duochrome légèrement métallisé dans la même lignée que Teach Me Tonight de notre précédente collection. Ce doré patiné au vert-de-gris qui semble venir d’une autre époque est le roi des magiciens. Hocus Pocus prend des reflets verts et même bleus sous certains angles. A la surface de l’ongle, des particules holographiques dansent sur les ongles au moindre rayon de soleil, ce qui rend ce vernis assez fascinant à regarder. J’aime sa couleur à l’ombre qui se marie facilement à tous les types de carnation et son petit côté rétro me fait fondre. Avec Hocus Pocus, il n’y a qu’à laisser opérer la magie pour découvrir ses nombreuses facettes !

Pretty in Ink, c’est une ode au Burlesque. Une ode à ces femmes en résille et corsets de satin qui s’effeuillent derrière un éventail de plumes noires et qui laissent apparaître des courbes généreuses. C’est aussi un petit clin d’œil aux tatouées que nous sommes, que vous êtes peut-être aussi, sexy en chair et en encre. Opaque en deux couches, Pretty in Ink a le même velouté que #ladykiller et vous permettra d’allier féminité, glamour et rock’n’roll en quelques coups de pinceau !

Quand le rideau de velours retombe et que le spectacle est terminé mais que sous les applaudissements déchainés du public, les artistes reviennent sur scène une dernière fois… Avec Curtain Call, le glamour s’invite sur vos mains et vous transforme en artiste de cabaret. Opaque en deux couches, sa texture très légèrement sorbet lui apporte une brillance incroyable. Ce rouge emblématique du spectacle a été mis en flacon avec une dose de poussière holographique et des micro-paillettes roses, rouges et orangés pour faire scintiller vos ongles et leur donner un air de fête.

Glitter Strip est le nouvel ajout à la collection In Medias Res. En effet, avec un vernis aussi pailleté que It’s Showtime, Ladies!, il nous semblait indispensable d’ajouter une base peel-off à notre gamme. Glitter Strip remplace donc votre base habituelle lorsque vous souhaitez porter des vernis très pailletés qui nécessitent habituellement de démaquiller vos ongles grâce à la technique des papillotes. Comment ça fonctionne ? Posez Glitter Strip en une fine couche et laissez sécher quelques minutes. De blanc laiteux, la base devient transparente quand elle est sèche. Appliquez ensuite votre vernis pailleté comme vous le faites habituellement, puis votre couche de top coat. Quand le moment est venu de démaquiller votre manucure, décollez votre vernis à l’aide d’un petit bâton de buis, le vernis va se retirer comme un patch. Adieu paillettes galère à enlever, Glitter Strip vous permet de déshabiller vos ongles en un temps record !

Pré-commandes
Pendant quelques jours, nous vous proposons d’acquérir les références de la collection So Cabaret! à un tarif réduit que ce soit pour les vernis à l’unité ou la collection complète (rubrique « Packs Collection » de la boutique). Ainsi, les pré-commandes se tiendront à compter du jeudi 1er décembre 21h jusqu’au mardi 6 décembre 21h. Je pense que vous commencez à être rodées mais pour celles qui n’ont encore jamais participé aux pré-commandes, les 100 premières commandes de plus de trois vernis de la collection So Cabaret! recevront en cadeau une jolie pochette en coton bio aux couleurs de la collection. Attention, il s’agit bien de pré-commandes, les vernis ne seront pas expédiés tout de suite ! Les premiers colis devraient être expédiés à compter du 16 décembre, juste à temps pour venir se glisser sous le sapin de Noël.

Offre de Noël
Au delà de 80€ de commande passés entre le 1er et le 6 décembre (hors frais de port), nous aurons le plaisir de vous envoyer un bon d’achat d’une valeur de 10% du montant de votre panier à valoir pendant 2 mois sur l’ensemble de la boutique. Par exemple, vous dépensez 93€ sur la boutique lors des pré-commandes, vous recevrez un bon d’achat de 9,30€ ! Pas de code à ajouter, la manipulation se fera automatiquement et vous recevrez votre code personnalisé par mail. Notre façon à nous de vous souhaitez de bonnes fêtes de fin d’année !🙂

Dernier réassort
Bye bye Welcome to Paradise ! Notre collection d’été vous dit au revoir de façon officielle mais devrait avoir encore de beaux jours dans nos tiroirs. N’oubliez pas de nous suivre sur les réseaux sociaux pour être informé(e) en temps réel des vernis dont le stock devient critique…

Voilà pour aujourd’hui ! Je vous invite à vous inscrire à la newsletter Il était un vernis. Deux abonnées à la newsletter seront tirées au sort (et contactées par mail) pour recevoir une collection So Cabaret! chacune. Si par hasard, les chanceuses ont commandé lors de pré-commandes, nous les rembourserons !

Retrouvez Il était un vernis (#iletaitunvernis) sur les réseaux sociaux : FacebookTwitter Instagram Pinterest

Shopping : A la rubrique La Boutique du site Il était un vernis ou pour les plus pressées directement via notre BigCartel // 12,90EUR les 12ml
> Retrouvez également Il était un vernis dans les boutiques de nos revendeurs !

Offstage, It’s Showtime, Ladies!, Hocus Pocus, Pretty in Ink, Curtain Call (collection So Cabaret!) par Il était un vernis : base, deux couches, top coat

Inspiration Sonia Rykiel // Metropolitan Color’s (Mavala)

A Noël, j’ai reçu un très joli coffret Mavala * comprenant la nouvelle collection de la marque. Metropolitan Color’s est composée de 6 vernis caméléons tantôt (faiblement) duochromes, tantôt (carrément) multichromes. Je ne vais pas vous faire des swatches de chaque teinte puisque plusieurs de mes copines blogueuses se sont lancées dans cet exercice délicat avec beaucoup de talent. Néanmoins, avant de vous présenter mon nail-art inspiration Rykiel, je tenais à vous donner mes impressions concernant les vernis Mavala.

J’ai quelques vernis de la marque dans ma collection, la plupart offerts par ma copine 10tubes, parce que oui, comme Andreia, Mavala est une marque venue de Suisse ! Globalement, je les trouve de bonne qualité même si je trouve leur packaging un peu rétro…

Concernant la collection Metropolitan Color’s :
> 349 Silver Chrome est un beige qui prend des reflets argentés. Incontestablement le moins duochrome de la bande…
> 350 Emerald Gold est un duochrome qui passe du vert tendre à un vert bleuté.
> 351 Pink Gold est un duochrome qui passe du doré au vieil or rosé. Ses reflets sont subtils mais Pink Gold est clairement l’original du groupe !
> 352 Copper Violet est un mutlichrome qui passe du violet au cuivré en passant par le doré.
> 353 Gold Bronze est un multichrome qui passe du doré au bronze en passant par le vert. Il n’est pas sans rappeler le Péridot de Chanel et tous les dupes qui ont suivi dans la foulée. Déjà vu mais classique !
> 354 Metallic Blue est un duochrome qui passe du bleu au violet. Ses reflets sont timides et sauront séduire les amoureuses de bleu.

Côté nail-art, j’ai tout de suite su comment j’allais faire vivre les six vernis de la collection sur mes ongles !

Deux couches de noir et une couche d’accélérateur de séchage, voici la base de ce NA inspiration Sonia Rykiel ! Après avoir découpé des dizaines de petits morceaux de striping tape, j’ai collé cinq morceaux de ST par ongle. Pour plus de précision, le mieux est de s’aider d’une pince à épiler. En fonction de la longueur et de la largeur de vos ongles, vous pouvez travailler soit dans le sens vertical, soit dans le sens horizontal, mais quoi qu’il en soit, essayez de créer six espaces réguliers. Ensuite on vient remplir chaque espace directement avec la tranche du pinceau du vernis (ou avec un petit pinceau ou un dotting tool tout fin si le pinceau du vernis est trop épais) et on décolle tout de suite les morceaux de striping tape. Une couche de top coat pour lisser les épaisseurs de matière et sceller le motif… Et voilà !

Metropolitan Color’s en bref…
Les six vernis de la collection ont un fini métallisé qui pardonne difficilement les coups de pinceau. Si vous posez votre vernis en deux à trois couches, attention donc au moment de l’application ! Sachez que cette collection se prête parfaitement au nail-art. Les couleurs sont très couvrantes sur base sombre et sèchent plutôt rapidement. Avec Metropolitan Color’s, Mavala signe une collection qui risque de laisser de marbre la NPA avide de nouveautés. Néanmoins, le grand public sera conquis de découvrir une collection complète dédiée à ces magnifiques reflets. Le tout disponible en format mini, dans de nombreux points de vente, pour un rapport qualité-prix parfaitement accessible !

Shopping : Retrouvez la collection Metropolitan Color’s par Mavala en parapharmacies, parfumeries et grands magasins // 5,40EUR les 5ml

Pour voir les swatches de la collection et d’autres magnifiques nail-art, je vous conseille de visiter les blogs de TheQuiche Girl, Didoline, Marsupoire, Aya et La NPA Mouton !❤

Manucure « Inspiration Sonia Rykiel » réalisée avec les six vernis de la collection Metropolitan Color’s par Mavala et Licorice (Essie) // Striping tape, pince à épiler et beaucoup de patience

NPA Info Service
Je n’aime pas trop me prêter à l’exercice des voeux mais je tenais tout de même à vous souhaiter une très bonne année 2014 ! Qu’elle soit colorée de créativité et de passion…🙂

* Produit(s) reçu(s) par la marque, le revendeur, l’agence RP pour considération

« Grrrrr(aou) » inspiration Kenzo // Britney SpearMint (Enchanted Polish)

J’ai longuement hésité à vous présenter cette manucure. Bah, oui c’est un peu cruel de vous présenter un Enchanted Polish d’une collection limitée qui ne se trouve plus nulle part (ou en tout cas pas si facilement que ça à un prix raisonnable). Et dire que j’ai réussi à shopper Britney SpearMint sans aucune difficulté, à l’époque pas si lointaine où les vernis EP n’étaient pas pris d’assaut lors des remises en stock. GRUMPH ! (cri de la fille blasée par la folie engendrée par les blogueuses US ^^) Vous ne m’en voulez pas trop j’espère ?

Britney SpearMint (BSM) est un vernis mint clair parsemé de micro-paillettes holographiques. En plus de cette petite touche de magie qui fait le succès de la marque, on distingue un léger reflet duochrome qui rend BSM tantôt vert amande métallisé/nacré, tantôt menthe grisé. Un vernis parfait pour la belle saison mais aussi très agréable à porter quand le temps est moins chouette et qui passe très facilement avec beaucoup de pièces de ma garde-robe. Bon, en même temps, je ne suis pas une modeuse de folie… ^^

Je l’ai évidement posé tout seul plus d’une fois déjà mais, cette fois, je lui ai associé un petit nail-art « Grrrrr(aou) » inspiré par Kenzo, ses couleurs et ses imprimés léopards… Pour ce faire, j’ai posé des pois orangés directement à l’aide du pinceau du vernis pour former des tâches de tailles et de formes différentes. Plutôt que de couvrir l’ensemble de mon ongle, je n’ai travaillé que sur les 2/3 en faisant un arrondi à la façon de ma copine Stéphanie. Je trouve ça tellement plus fin !❤ Quand les tâches sont sèches, on vient les border avec du noir au stylo nail art ou au pinceau fin. Ne fermez pas complètement vos cernes et surtout n’hésitez pas à travailler vos traits, jouez avec leur épaisseur et rajoutez des petits pois noirs. Plus ce sera irrégulier, plus le rendu sera naturel ! Si vous n’avez pas Britney SpearMint en votre possession, vous pouvez reproduire ce motif en le remplaçant par un joli vert clair laqué ou au contraire rechercher une autre combinaison de couleurs : jaune/violet, gris (argenté)/blanc, beige/rose, bleu/doré… Les déclinaisons sont infinies !

Shopping : Au petit bonheur la chance ^^ Je ne suis pas sûre qu’on arrive à le trouver lors du prochain réassort quel que soit le revendeur. Edition limitée tout ça… Malheureusement😦 J’ai envie de vous dire de faire fonctionner votre réseau de copines NPA ou d’aller fouiner du côté d’Ebay (au risque et péril de votre carte bleue puisque certains vendeurs peu scrupuleux les proposent à prix d’or… Re-GRUMPH !)

Britney Spear-Mint (collection Spring in Bloom) par Enchanted Polish : base, 3 couches, top coat // Manucure « Grrrrr(aou) » inspiration Kenzo réalisée également avec 10 Rouge Poppy (Bourjois) et l’embout stylo du Black Nail Art Pen (Models Own)

Le top coat magique // Djinn in a Bottle (Enchanted Polish)

Ce week-end, j’ai eu besoin de faire un retour aux classiques de saison et dans ces moments là, je m’oriente assez naturellement vers des teintes foncées et, sans surprise, plutôt bleutées. C’est donc Dive Bar qui a fini sur mes ongles raccourcis ! J’avais prévu de faire un petit nail-art dans la foulée mais le week-end n’étant pas le meilleur moment de la semaine pour entreprendre de grands travaux ongulaires, je me suis abstenue et j’ai sorti de mes tiroirs un top coat magique… (Hop, lancé de poussière de fée sur le blog !)

Djinn in a Bottle est un top coat aux fines paillettes holographiques à poser en une couche sur n’importe quelle base de couleur. Les combinaisons sont infinies et le résultat est à chaque fois le même : « Ouuuuuuh, ça briiiiiiille !!! » En même temps, avec son petit nom, quoi de plus normal… Djinn pour genius, le petit génie des flacons enchantés, c’est lui ! Il me semble important de préciser que DIAB a masqué les reflets de Dive Bar. Alors certes, Dive Bar n’est pas le plus fou des duochromes que porte cette planète, loin s’en faut, mais si vous cherchez avec lui à combiner l’effet holo et l’effet duo/multichrome, vous perdrez assurément en intensité. Tout cela dépend bien sûr de l’intensité de départ de votre duo/multichrome.

Ce matin, j’ai pris quelques minutes pour ajouter un petit contour noir. J’avais peur que l’arrondi du contour et la forme carrée de mes ongles ne se marient pas très bien et finalement, je trouve le résultat plutôt sympa. Vous en pensez quoi ?

Si j’ai suscité en vous l’envie d’adopter ce top coat magique, je sens que vous allez m’en vouloir très très fort parce que le précieux est en rupture de stock mondiale… Ouep… Ce n’est pas faute de guetter les arrivages des différents revendeurs pour sauter sur la collection Time to Pretend pourtant ! Alors, pour celles qui veulent holographiser leurs vernis mais qui ne sont pas forcément sensibles à la marque, je vous conseille de jeter un oeil au 609 d’Ozotic qui, lui, est disponible (youyoutations !!!). Sinon, j’en avais déjà parlé dans un précédent billet, le #1 de Born Pretty Store devrait faire l’affaire (par contre, il vous faudra patienter côté délai de livraison).

(Un petit zoom sur les paillettes holo en pleine lumière❤ // Et un lien vers une vidéo postée sur IG pour vous montrer ses reflets en action)

Shopping : Pshiiit Boutique // 14,60EUR les 14ml
Vous le trouverez également (quand il sera en stock ^^) sur l’eshop de la marque ou encore chez Harlow & Co pour 15$.

Djinn in a Bottle par Enchanted Polish : 1 couche sur Dive Bar (Essie) // Contouring réalisé avec le Nail Art Pen coloris Black par Models Own

Un vernis plein de surprises… // Every Month is Oktoberfest (OPI)

Quand j’ai vu les premiers visuels de la collection Germany, je me suis dit « Haaaaaan ! »
Quand j’ai vu les swatches de Sam du blog Fashion Polish, je me suis dit qu’il me fallait d’urgence tous les vernis irisés/métallisés de la collection ! Je suis comme ça moi, quand j’aime, je ne compte pas… Sauf que…
Quand j’ai vu la tête de mon compte en banque, je me suis ravisée en espérant pouvoir faire de bonnes affaires aux soldes d’hiver… Ouep…
Puis, lors d’une petite escapade dijonnaise chez la douce Lélie, coup de théâtre ! Elle m’offre, comme ça, pour le plaisir (hiii, hooo, haaa, huuu !!!) le vernis de mes fantasmes. L’un d’entre eux, Every Month is Oktoberfest, est enfin entre mes blanches mains avides de le poser là, maintenant, TOUT DE SUITE !

L’excitation de la rencontre passée, je le regarde de plus près et je me dis que je le trouve quand même vachement moins sexy dans son flacon que sur les swatches admirés deci delà. Serait-ce la frustration de ne pouvoir le posséder qui me l’aurait rendu si désirable ? Dévissage du flacon, première couche et là, MERVEILLE, Every Month is Oktoberfest est un vernis de base bleu nuit saturé de shimmer métallisé rouge/orangé. Deux couches à l’application parfaite plus tard, il révèle ses deux visages. A la lumière naturelle, ce sont les shimmers qui prédominent donnant à EMIO une teinte rouge foncé quasi bordeaux. En plein soleil ou à la lumière artificielle, la base bleue entre en jeu de façon magistrale en apportant au vernis des reflets violines rosés. Genre… Il est DUOCHROME !

Je n’ai qu’une envie désormais, c’est d’agrandir la famille Germany avec Deutsch You Want Me Baby?, Danke-Shiny Red, Suzi & the 7 Düsseldorfs, Unfor-greta-bly Blue et German-icure. La bonne nouvelle dans tout ça, c’est que la dernière collection Skyfall me laisse absolument de marbre, c’est mon banquier qui va être content ! Pour finir, je vous invite à aller lire le billet de Lélie au sujet de la merveille… Encore merci ma belle et à très bientôt les filles ! <;3

Every Month is Oktoberfest (collection Germany) par OPI : base, 2 couches, top coat

Mini vernis « Fashion Show à New York » (Bourjois)

Je commence ce billet par un énorme mea culpa envers vous les filles et envers Jen de Bourjois. En effet, quand j’ai reçu la collection début juin avec les mini « Princesse à Vienne » (si, si, souvenez-vous !), j’avais promis de rapidement vous montrer celle-ci. Sauf que voilà, mes hormones en folie en ont décidé autrement ! Je me rattrape (enfin !) aujourd’hui… Je sais que ça a été vu et revu et que vous parler d’une collection d’été alors qu’on a déjà un pied dans l’automne, c’est un peu se moquer du monde… Mais vous allez voir que les vernis « Fashion Show à New York » regorgent de pépites que vous pourrez arborer fièrement sur vos jolis ongles en (quasi) toutes circonstances !

87 – Beetle Apparition
Oui… Un énième dupe du célèbre Peridot de Chanel. Dans une base dorée métallisé, Beetle Apparition * laisse apparaître des reflets vert bronze pour un effet scarabée à la pointe de la mode. Moi, je dis, c’est peut-être déjà-vu mais à ce prix là, ça ne vaut vraiment pas le coup/coût de passer à côté de ce must-have ! Opaque en deux couches, attention néanmoins aux traces de pinceau lors de l’application…

89 – Swimming Pool
Le vert d’eau qui a fait frémir plus d’une nailista cet été ! Opaque en deux couches, Swimming Pool * est légèrement plus liquide que ses congénères, mais rien d’insurmontable. Veillez à bien essorer le pinceau avant de l’appliquer sur vos ongles.

90 – Violet Party
Hiiiiiiiii, encore un vernis aux reflets multichromes ! Violet Party * se teinte de jolis reflets tantôt verts tantôt bruns pour un effet des plus chics. Opaque en deux couches, il est bien moins fourbe que son copain Beetle Apparition au moment de l’application. Sans précautions particulières, la matière se répartira sans laisser de traces…

91 – Purple Show
Purple Show *, c’est le vernis de la surprise et de la mini-déception… Pourquoi ? Parce qu’en regardant attentivement son flacon, sa teinte fuchsia contient un léger shimmer rose qui laisse présager une couleur toute en féminité. Sauf que sur les ongles, à moins de se trouver sous un bon angle en plein soleil, les reflets sont tellement subtils qu’ils en deviennent inexistants. Néanmoins, Purple Show se rattrape par sa brillance extrême façon « ongles mouillés ». En trois fines couches (jelly oblige), mettez une teinte profonde et miroitante à vos doigts !

94 – Trendy Orange
Le orange et moi, c’est une grande histoire d’amour… Trendy Orange * ne fait pas exception à la règle même si je trouve qu’il ressemble beaucoup à son cousin Orange Création ! Si vous avez déjà ce dernier dans votre vernithèque, faites l’impasse sur ce mini mais si vous recherchez un petit format vitaminé, n’hésitez pas. Opaque en deux couches, il sèche très rapidement et vous assure bonne humeur pour la journée !

Où faire son shopping ?
La gamme de mini vernis Fashion Show à New York est en vente dans les parfumeries, leurs sites internet, les grands magasins, les citymarchés et l’e-shop de Bourjois. Prix public indicatif : 3,95EUR // Contenance : 3ml

Vous avez craqué pour les mini-vernis cet été ?

Collection Fashion Show à New York par Bourjois : base, 2 couches, top coat (sauf pour Purple Show, 3 couches)

* Produits envoyés par la marque pour considération

The Sunday Nail Battle #15 // Une tresse à mes ongles

Le thème concocté cette semaine par les deux instigatrices de la Sunday Nail Battle, j’ai nommé Odile et Andreia, me tenait particulièrement à coeur puisque dès que j’ai vu le tuto de Madame Cute Polish sur sa chaine Youtube, je me suis dit qu’il fallait que j’essaye très vite. L’occasion était donc vraiment parfaite pour tester les fameux Braided Nails !

Au début j’étais partie sur des couleurs beaucoup plus estivales : du vert d’eau, du corail, du rouge mais malheureusement, je n’ai pas réussi à dégoter dans ma vernithèque des vernis qui soient à la fois couvrants dès la première couche et qui aient un pinceau rond et fin pour faire un travail soigné. Du coup, changement de plan et retour à des couleurs terriennes et délicates et des finis que j’aime particulièrement (hiiiiiii, du métallisé, hiiiiii des reflets duochromes, hiiiiiiiii de l’holographique). Pas de difficulté particulière si ce n’est le temps que ça prend… Ma petite sieste quotidienne m’appelant de toutes ses forces, je n’ai fait que deux doigts ! ^^ Je porte cette manucure depuis plus de quatre jours et je ne fais les photos que maintenant (c’est que j’ai perdu le rythme d’une publication quasi quotidienne sur le blog… Ahem…), j’espère que vous ne m’en voudrez pas trop pour l’usure que vous voyez sur les photos. Ces derniers temps, je n’ai pourtant pas eu des activités sensibles pour mes ongles mais je crois que de jouer à la maraichère en préparant les 40 paniers de légumes de l’AMAP de mon village a eu raison de certains doigts ! Voilà, voilà pour cette 15ème Sunday Nail Battle, j’espère qu’elle vous plaît… Sinon, pour celles qui ne me suivent pas ardemment sur Twitter et/ou Instagram, tutti va bene, je songe à faire comme certaines de mes copines blogueuses et à publier une fois de temps en temps un billet de photos « Tranche de Vie » histoire que vous puissiez vous aussi profiter des poses délirantes d’Essie (mon chat), de mes aventures culinaires, de mon ventre qui s’arrondit, s’arrondit, s’arrondit… Ça vous parle ou pas du tout ?

Manucure Tresse ou « Braided Nails » réalisé avec Princess Tears (collection The Legend) par A England : base, 2 couches, top coat // Tresses réalisées avec Sea Gurl par Orly et Lillibet’s Jubilee par Butter London

piCture pOlish Blog Fest 2012 // Mirage by Sara Hassan & Pshiiit by Pshiiit (Picture Polish)

Ça y est la torture engendrée par le silence prend fin et aujourd’hui, à l’occasion de la Blog Fest, je peux enfin vous présenter les deux précieux que j’ai reçus ! Yeaaaah !!! Mais la Blog Fest, c’est quoi exactement ?

C’est une journée spéciale initiée par la marque australienne qu’on ne présente plus : Picture Polish. L’occasion pour elle de mettre en avant sa nouvelle collection intitulée cette année « Collaboration ». En effet, les teintes des vernis ont été imaginées en partenariat avec des passionnées de vernis à ongles qu’elles soient blogueuses ou qu’elles tiennent une boutique en ligne (je pense notamment à notre Pshiiit nationale qui porte les deux casquettes mais aussi à Katie de Harlow & co ou encore à Leah Ann de Llarowe). Pour mettre à l’honneur ses nouveaux vernis, Picture Polish a demandé à quelques 80 blogueuses de par le monde de swatcher chacune deux teintes et de publier le résultat de leurs tests et leurs impressions aujourd’hui même ! C’est parti pour la Blog Fest 2012 avec Mirage et Pshiiit…

Mirage * by Sara Hassan’s Blog
Mirage est un petit OVNI (objet verniesque non identifié ^^) qui aura eu du mal à me séduire. Créé par Sara Hassan, une blogueuse originaire du Pakistan, il est fait pour être porté sur une base sombre afin de dévoiler la palette de ses reflets multichromes. Dans une base gris perlé, Mirage contient des micro-particules nacrées qui passent du bleu au rose en passant par le vert. Ci-dessus, vous le voyez porté sur une base noire, mais, alors que j’étais totalement sous le charme en le voyant dans son flacon, là, c’est un peu la déception. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est trop opaque (et ce dès la première couche) pour vraiment se révéler sur une base sombre. La créatrice l’a imaginé comme ça, donc j’ai eu beaucoup de mal à aller à contre-courant des recommandations qu’on m’a faites… Finalement, je décide de tout enlever et de tester Mirage comme un vernis lambda : base, 2 couches, top coat !

Sur les flacons, un autocollant avec un QR Code. Scannez-le et vous tomberez directement sur le site de vente en ligne de Picture Polish ou chez leur revendeur exclusif. En l’occurrence, ici, c’est dans la Pshiiit Boutique que ça se passe (13EUR les 11ml)…

Opaque en deux couches, on capte ainsi ses reflets en fonction de la luminosité et de l’inclinaison des mains. Au naturel, il est plus subtil, plus fin et c’est ce qui me plait vraiment dans Mirage. Je le trouve tellement plus magique que sur sa base noire…

Mirage by Sara Hassan’s Blog (collection Collaboration) : base, 2 couches, top coat

Pshiiit * by Pshiiit Boutique
« Omagaaaaad !!! » c’est en substance le message que j’ai envoyé à Camille (non, je ne vous ferez pas l’affront de vous présenter Pshiiit) quand j’ai posé son bébé sur mes ongles…

Pshiiit le vernis, c’est un concentré de Pshiiit-Camille dans un flacon ! Ses couleurs préférées (teal/turquoise/vert), une infusion de shimmer doré qui donne le ton, tantôt bleu, tantôt vert, des flakies multichromes qui passent du vert au bleu roi en passant par le turquoise, une couleur à la fois originale, vibrante et généreuse… Comme elle ! Le pinceau glisse tout seul sur l’ongle grâce à une formulation à mi-chemin entre un vernis jelly et un vernis crème. Résultat, l’effet multichrome des flakies est plus ou moins intense (façon jelly-sandwich) et donne beaucoup de profondeur à ce vernis très aquatique. Opaque en trois couches, attention à ce que la 1ère couche soit bien sèche (vous n’aurez pas tellement le temps de vous en rendre compte, le séchage est rapide) avant de passer les suivantes pour ne pas risquer de faire des petits trous dans la matière ! Pour le shopping, c’est évidemment dans sa boutique que vous devrez aller pour avoir un petit bout d’elle au bout des doigts (13EUR // 11ml) ! Congrats Cam’, you made your dreams come true…

Pshiiit by Pshiiit Boutique (collection Collaboration) : base, 3 couches, top coat

Un dernier petit mot pour vous donner tout plein de liens utiles pour suivre cette Blog Fest 2012 et pour remercier la super équipe de Picture Polish ainsi que Pshiiit, le petit lutin de l’ombre (je ne remercie pas DHL #privatejoke)❤ // Picture Polish sur Facebook, sur Twitter et sur Pinterest (avec le board spécial Blog Fest 2012).

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération

Celle qui s’est fourvoyée… Fascination Street (Cirque)

(Fans de F.R.I.E.N.D.S, levez la maiiiiiin !) Quand j’ai vu les premiers visuels de la collection Dark Horse de Cirque, j’ai eu la faiblesse d’esprit de me dire : « Ouais, c’est vrai qu’il est joli ce Fascination Street, mais je ne l’ajoute pas sur ma wish-list, il ressemble vraiment trop à mon chéri Lady of The Lake ! ». Puis, j’ai eu Fascination Street entre les mains et je me suis rendue compte que même si on peut lui trouver quelques similarités avec le vernis d’A England, ce ne sont pas, mais alors pas du tout, des dupes…

Fascination Street est vernis violet sourd un peu sali gorgé de micro-paillettes holographiques. Un peu beaucoup comme Lady of The Lake donc… Sauf que le Cirque tire un peu plus sur le magenta pendant que le A England tire davantage sur le bleu. En intérieur, c’est à peine perceptible, mais on s’en rend bien compte au soleil (pour une NPA hein, parce que mon homme par exemple n’a cessé de me dire que c’était les mêmes ! Pffff, amateur !! ^^). Côté application, il s’applique parfaitement bien en deux couches. Et cette fois je peux vous parler de sa tenue : 5 jours sans la moindre petite écaille, le bord libre est à peine usé. Qualitativement, les deux marques se rejoignent, mais ça s’arrête là !

A l’ombre, Fascination Street est… fascinant ! Ses paillettes holographiques se révèlent dorées et le vernis prend un léger voile duochrome vert/doré❤

En plein soleil, les paillettes holographiques de Fascination Street ne font pas semblant et brillent de 1000 feux !

Shopping : Pshiiit Boutique // 14EUR les 13,2ml

Fascination Street (collection Dark Horse) par Cirque : base, 2 couches, top coat

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération

Envolée de papillons… // Purple Blue (Models Own)

La désormais célèbre collection Beetle Juice de Models Own me fait de l’œil depuis un long moment déjà… Encore plus depuis que la marque a sorti un complément plus estival composé de trois pépites au parfum de tropiques (swatches à venir). Sauf que le seul vernis de la marque que j’avais jusqu’à lors en ma possession a refusé de sécher (je ne vous l’ai même pas montré tellement le fiasco était grand) et le vernis de la gamme professionnelle a fait d’affreuses bulles. Autant vous dire que je n’étais pas vraiment emballée à l’idée de me jeter de nouveau dans la gueule du loup !

Puis j’ai craqué en priant très très fort pour que mes mauvais débuts avec la marque soient tout simplement fortuits. Je les ai reçus… Je les ai tout de suite aimés ! Non, mais regardez-moi ces couleurs❤

J’ai retenu mon souffle en l’appliquant. Première couche : parfaite, temps de séchage rapide. Seconde couche : opacité complète, j’hésite même à passer une couche de top coat accélérateur de séchage ! Purple Blue est un vernis à priori duo-chrome violet/bleu (comme son nom l’indique ^^) sauf qu’il est un peu plus complexe que ça… Dans une base prune foncée, Purple Blue est saturé de glass flecks multichromes qui passent par du bleu, du magenta, du violet pour finir par une pointe de cuivré en lumière rasante.

Et puis comme j’ai plein de plaques de stamping à tester (et qu’à cause de Pshiiit, je vais en avoir bientôt encore plus) (préparez-vous à faire une overdose !!) (no more parenthèses) (je disais quoi déjà ? :P), j’ai tamponné Plum Luck de Sally Hansen qui en fait n’est pas aussi parfaitement couvrant que dans mon souvenir. Ceci dit, je trouve cette envolée de papillons du plus bel effet. Voilà qui me réconcilie avec Models Own !

Purple Blue (collection Beetle Juice) par Models Own : base coat, 2 couches, top coat // Stamping réalisé avec 640 Plum Luck (Sally Hansen) et le motif papillon de la plaque BM-205 (Bundle Monster)