Mix & Mat(ch) // Sugar Mat 646 Starry Back (Kiko)

J’avais dit que JAMAIS DE LA VIE je ne céderais aux sirènes du marketing et à l’appel des vernis texturés effet sable… A moins qu’un l’un d’entre eux ne tombe négligemment dans mon panier et à condition que cela soit un Kiko (la déception est toujours moins grande quand la dépense est petite). Paf !!

Au moment de valider la commande de mon armée de Mirror, j’ai lancé un appel aux copines « Si je ne devais choisir qu’un Sugar Mat ?… ». Elles m’ont majoritairement répondu : Le noiiiiiiiiir !!!! ». En bon petit soldat, j’ai pris le 646 Starry Back même si j’ai hésité un court instant avec l’orangé. Première impression au moment de la pose : j’ai vraiment la sensation de poser du goudron tout frais sur mes ongles. La première couche se pose facilement, la deuxième également même si, pour un mat, je l’ai trouvé plutôt long à être sec à coeur. Parce que oui, au toucher, ça semble parfait et puis on prend bébé dans ses bras et on se retrouve avec trois ongles à refaire. Du coup, j’ai recommencé en mettant cette fois quelques gouttes séchantes pour accélérer le processus. Une fois bien secs, mes ongles me font penser aux cristaux qu’on avait en salle de SVT au collège (De la tourmaline ? Du quartz ? J’étais nulle en SVT, mais j’espère que vous voyez l’idée ^^) et ce n’est pas vilain mais ce n’est pas non plus le coup de foudre.

Hop, des chevrons au scotch et je passe une couche de Poshé sur le bout de mes ongles pour jouer le contraste brillant/mat. J’aime déjà mieux !

Le lendemain, je démaquille tout ça (au passage, pas besoin de papillotes, Starry Back se retire plutôt bien pour un vernis de ce type) et je me lance dans un mix and match :
> Sur le pouce et l’auriculaire, je pose le 646 tout seul, sans rien d’autre.
> Sur l’index, 2 couches de Camelot (A England) et un dégradé de Starry Back pour jouer sur la différence brillant/mat.
> Sur le majeur, Blanc d’Essie en base et un stamping « pied de poule » (coucouuuuu les filles !) avec Camelot (parfait pour le stamping) et la plaque Cheeky CH8.
> Sur l’annulaire, le mint chouchou du kit Waves (The New Black) que j’adore mais dont je n’ose pas me servir à outrance de peur d’arriver au bout du flacon avant la fin du mois et un petit strass noir pour l’accompagner !

Et là, révélation, miracle et poudre de perlimpinpin, j’adore et je regrette de ne pas en avoir acheté d’autres ! Oui, j’ai honte, je file me cacher dans un trou de souris… Mais on m’a dit récemment qu’il n’y avait que les imbéciles qui ne changeaient pas d’avis… On va dire ça alors 😛 Et vous ? Adepte ou pas de cette tendance ? Vous les portez comment vos vernis effet sable ? Je suis curieuse, dites-moi tout !

Shopping : Kiko (4,90€ les 11ml)

646 Starry Back (collection limitée Sugar Mat) par Kiko : base, 2 couches sans top coat

Kit « The Original French Manicure » (Orly)

Je vous présente aujourd’hui un kit de la marque Orly qui permet de réaliser trois manucures différentes (et même plus, je suis sûre que vous débordez d’imagination) : une french de couleurs, une manucure demi-lune et une à chevrons.

Le kit « The Original French Manicure » * comprend des formats miniatures des classiques de la marque (9ml tout de même, les quantités sont très généreuses ! Pour information, le format « full size » chez Orly est de 18ml). D’abord il y a Top2Bottom, le « tout-en-1 » base et top coat protecteur, puis viennent les deux couleurs. Dans ce kit il s’agit du bleu irisé Witch’s Blue et de l’argenté métallisé Shine. Plusieurs types de guides auto-collants sont fournis pour réaliser les motifs (20 bouts chevrons + 26 bouts arrondis pour french ou demi-lune).

Pour compléter le kit, un petit guide explicatif (en trois langues US/ESP/FRA) explique pas à pas comment réaliser les looks complets…

Après avoir appliqué une couche de Top2Bottom, j’ai posé deux couches de Witch’s Blue. Les flacons étant très longs et hauts, gare au moment de l’essorage du pinceau, la stabilité n’est pas aussi bonne que sur les flacons Orly habituels ! Le bleu a séché très vite et alors que d’habitude, je pose toujours un accélérateur de séchage pour enchaîner rapidement avec mes motifs avec guides ou scotch, cette fois je n’en ai pas eu besoin. Comme je le fais souvent, j’ai collé/décollé les guides sur le dos de ma main pour atténuer le pouvoir scotchant et j’ai placé les chevrons quelques millimètres au-dessus du bord libre. Shine n’étant pas aussi couvrant que les vernis métallisés de la dernière collection Essie, j’ai appliqué deux couches que j’ai enchaînées très vite afin que je puisse décoller les guides sans tout arracher (le vernis doit être encore frais). Je vous conseille de procéder doigt par doigt ! Gros coup de cœur pour ces guides en papier Orly (je ne sais pas s’ils se vendent à l’unité) qui sont de très bonne qualité et qui permettent d’obtenir un très joli résultat. Contrairement à mes guides plastifiés de grandes surfaces dont je m’accommodais jusqu’à lors, ceux-ci s’adaptent parfaitement à la morphologie de l’ongle sans se décoller une fois en place. Une découverte sympa, un kit parfait pour réaliser des manucures originales, des couleurs que l’on peut facilement réexploiter seules pour des manucures plus simples ou d’autres nail-arts… Seul le prix peut sembler un peu élevé, mais ça tombe bien, le kit « Argent » est actuellement en soldes chez Manucure & Beauté !

Voir également :
> Le Kit « Cosmic »
> Le Kit « Neon »

Manucure Chevrons réalisée avec le kit « The Original French Manicure » par Orly : base, 2 couches de Witch’s Blue, 2 couches de Shine, top coat

* Produit(s) envoyé(s) par la marque / l’agence RP / le revendeur pour considération