Mini vernis « Fashion Show à New York » (Bourjois)

Je commence ce billet par un énorme mea culpa envers vous les filles et envers Jen de Bourjois. En effet, quand j’ai reçu la collection début juin avec les mini « Princesse à Vienne » (si, si, souvenez-vous !), j’avais promis de rapidement vous montrer celle-ci. Sauf que voilà, mes hormones en folie en ont décidé autrement ! Je me rattrape (enfin !) aujourd’hui… Je sais que ça a été vu et revu et que vous parler d’une collection d’été alors qu’on a déjà un pied dans l’automne, c’est un peu se moquer du monde… Mais vous allez voir que les vernis « Fashion Show à New York » regorgent de pépites que vous pourrez arborer fièrement sur vos jolis ongles en (quasi) toutes circonstances !

87 – Beetle Apparition
Oui… Un énième dupe du célèbre Peridot de Chanel. Dans une base dorée métallisé, Beetle Apparition * laisse apparaître des reflets vert bronze pour un effet scarabée à la pointe de la mode. Moi, je dis, c’est peut-être déjà-vu mais à ce prix là, ça ne vaut vraiment pas le coup/coût de passer à côté de ce must-have ! Opaque en deux couches, attention néanmoins aux traces de pinceau lors de l’application…

89 – Swimming Pool
Le vert d’eau qui a fait frémir plus d’une nailista cet été ! Opaque en deux couches, Swimming Pool * est légèrement plus liquide que ses congénères, mais rien d’insurmontable. Veillez à bien essorer le pinceau avant de l’appliquer sur vos ongles.

90 – Violet Party
Hiiiiiiiii, encore un vernis aux reflets multichromes ! Violet Party * se teinte de jolis reflets tantôt verts tantôt bruns pour un effet des plus chics. Opaque en deux couches, il est bien moins fourbe que son copain Beetle Apparition au moment de l’application. Sans précautions particulières, la matière se répartira sans laisser de traces…

91 – Purple Show
Purple Show *, c’est le vernis de la surprise et de la mini-déception… Pourquoi ? Parce qu’en regardant attentivement son flacon, sa teinte fuchsia contient un léger shimmer rose qui laisse présager une couleur toute en féminité. Sauf que sur les ongles, à moins de se trouver sous un bon angle en plein soleil, les reflets sont tellement subtils qu’ils en deviennent inexistants. Néanmoins, Purple Show se rattrape par sa brillance extrême façon « ongles mouillés ». En trois fines couches (jelly oblige), mettez une teinte profonde et miroitante à vos doigts !

94 – Trendy Orange
Le orange et moi, c’est une grande histoire d’amour… Trendy Orange * ne fait pas exception à la règle même si je trouve qu’il ressemble beaucoup à son cousin Orange Création ! Si vous avez déjà ce dernier dans votre vernithèque, faites l’impasse sur ce mini mais si vous recherchez un petit format vitaminé, n’hésitez pas. Opaque en deux couches, il sèche très rapidement et vous assure bonne humeur pour la journée !

Où faire son shopping ?
La gamme de mini vernis Fashion Show à New York est en vente dans les parfumeries, leurs sites internet, les grands magasins, les citymarchés et l’e-shop de Bourjois. Prix public indicatif : 3,95EUR // Contenance : 3ml

Vous avez craqué pour les mini-vernis cet été ?

Collection Fashion Show à New York par Bourjois : base, 2 couches, top coat (sauf pour Purple Show, 3 couches)

* Produits envoyés par la marque pour considération

Un noeud, deux versions // Glametal (Ciaté)

Lors de ma commande chez Bec & Ongles, j’en ai profité pour ajouter à mon panier une marque qui me tente depuis bien trop longtemps pour ne pas avoir au moins un de ses représentants dans mes tiroirs à vernis. Cette marque, c’est Ciaté. Avant de craquer pour les couleurs, c’est le packaging qui a fait chavirer mon cœur de NPA : un flacon incurvé, un long manche noir et surtout un ruban en satin… Cute & girly de chez cute & girly !

Glametal est un vernis métallisé (tiens, tiens, moi monomaniaque ?) vert bronze gorgé de micro-paillettes dorées. Le vernis sèche super bien, mais je me suis faite avoir par son manque d’opacité. Trop habituée aux Essie de la collection Mirror Metallics et au Lilibet’s Jubilee de Butter London, je me suis contentée de deux couches et finalement, sur les photos (et en vrai aussi !) on voit quelques trous… Rien de grave, comme je le disais plus haut, son temps de séchage est tellement rapide que la prochaine fois, je penserai à poser une ultime couche pour que ce soit parfait ! Pour rendre hommage au fameux nœud qui fait l’identité de Ciaté, j’ai dégainé mes plaques de stamping pour french manucure (unbelievable, moi qui pensais ne JAMAIS m’en servir) et j’ai tamponné le motif nœud à l’envers de son utilisation normale (au bord de la lunule et en french inversée) pour donner un effet de ruffian manucure…

En éternelle insatisfaite et parce que je trouvais le résultat un chouillat bling-bling dans sa version brillante, j’ai passé un coup de Matte About You (Essie). Je suis sous le charme du résultat ! La couleur travaillée de Glametal s’exprime encore mieux. Le métallisé se patine et les micro-paillettes dorées illuminent la base verte à tel point que j’ai l’impression d’avoir un bronze antique au bout des doigts… Et vous ? Vous êtes plutôt brillant ou mat ?

Glametal par Ciaté : base, 2 couches, top coat // Stamping réalisé avec Good As Gold (collection Mirror Metallics) par Essie et le motif de la plaque CH24 (Cheeky)

Chasse au trésor // Wallis (Butter London)

Pour une fois, je ne vais pas vous écrire une introduction à rallonge (je sais que certaines sont fans pourtant ^^), je vous montre tout de suite les photos de ce joyau et on se retrouve ensuite pour tenter d’en parler. Oui, je dis bien « tenter » parce que je le trouve tellement « wahouu !!! » que je ne sais pas trop par quel bout le prendre ! Ce que je peux d’ores et déjà vous dire c’est que je suis en train de plonger sérieusement dans la folie Butter London tellement je les aime. Design du flacon, application, temps de séchage, tenue, ils sont parfaits…

Alors, il n’est pas complètement dingue ? Wallis est assez indescriptible. C’est assez rare qu’un vernis arrive à m’ôter les mots du clavier à ce point… En vrac, je dirais que c’est un savant mélange entre un bronze patiné, un vieil or et un vert olive métallisé. Si vous avez d’autres suggestions, je suis prête à les lire et à les ajouter à la suite de mon pèle-mêle de mots ! En plus de ça, il a un nom qui m’évoque l’évasion… Une île sauvage… Une chasse pour trouver le trésor qu’il est…

Justement, j’ai trouvé un petit motif sympa sur une de mes plaques Konad (à ce sujet j’ai commandé un lot de plaques Bundle Monster, je teste et je vous en reparle très vite !). Je ne sais pas du tout ce qu’il est censé représenter. Traces de pas, message codé, dialecte inconnu ? Le mystère reste entier mais je trouve qu’il colle bien à l’esprit sauvage et aventurier de Wallis, vous ne trouvez pas ?

Wallis (collection Automne 2011) par Butter London : base coat, 2 couches, top coat // Stamping : Camelot (collection The Mythicals) par A England et plaque M2 (Konad)

What else ? // Espresso Your Style ! (OPI)

Voici un vernis OPI qui n’est pas très connu et pourtant… D’abord, il a fait partie de la collection Kick Up Your Heels lancée en 2006 à l’occasion des fêtes de fin d’année, pour être réédité en version 3-Free et inclut dans la collection So Deliciously Dark qui regroupe quatre must-have foncés de la marque à savoir : Black Onyx, Lincoln Park After Dark et Lincoln Park At Midnight. Espresso Your Style lui est un marron foncé (avec une pointe de rouge) infusé de micro-paillettes bronzes. Après ma petite déconvenue avec DS Mystery, je retrouve avec ce vernis tout ce que j’aime chez OPI : une texture parfaite qui glisse sur l’ongle, une bonne couvrance en deux couches, un temps de séchage rapide et une jolie brillance… What else ?

Espresso Your Style (collections Kick Up Your Heels // So Deliciously Dark) : base coat, 2 couches, top coat