Ma manucure semi-permanente avec le kit Striplac (Alessandro)

Cela fait longtemps que je lorgne sur les vernis semi-permanents. Pas que j’ai viré ma cuti, non, non, mais je suis une éternelle curieuse ! Et avec le buzz fait autour de ces vernis qui n’auraient que des avantages, laissez-moi vous dire que je n’ai pas hésité très longtemps quand Sephora m’a proposé de tester le kit Striplac* by Alessandro. Pour vous parler de ce produit, j’ai décidé d’articuler ce billet sous forme de questions-réponses. C’est parti !

C’est quoi le kit Striplac ?
Le kit Striplac est un kit de démarrage contenant tout le matériel nécessaire pour réaliser une manucure semi-permanente à domicile. Dans la boîte, on trouve une lampe LED 6W, un vernis transparent Twin Coat qui fait office à la fois de base et de top coat, un vernis de couleur (un rouge intemporel « Secret Red »), des pads nettoyants, une lime à 4 faces, un repousse cuticules, une notice d’utilisation pour la lampe ainsi qu’un petit guide illustré pour réaliser sa première pose de vernis semi-permanent. Alessandro nous annonce une manucure qui tient jusqu’à 10 jours sans s’écailler et un retrait facile grâce à la technologie « Peel-Off ». Mais ça on en reparle plus loin…

Le maniement de la lampe, ça m’impressionne un peu. Comment ça fonctionne ?
Avant de brancher la lampe sur le secteur, la première chose à faire est d’enlever le film de protection bleu qui en recouvre le socle. Et d’un coup, la nouvelle première chose à faire, c’est de lire le manuel fourni dans le kit ! 🙂 Je lis rarement les notices, résultat, je me bats comme une miséreuse avec le matériel avant de comprendre comment ça fonctionne, hum… Sous l’appareil donc, il y a quatre petites pattes anti-dérapantes et quatre boutons plastiques que vous pouvez soulever (non, rien ne sert de tourner ^^) pour enlever le socle en un clin d’oeil. Cette manipulation vous permettra de faire vos pédicures, et, accessoirement enlever ce fameux film de protection. Voilà, vous savez tout ! Blague à part, le témoin rouge indique que la lampe est correctement branchée sur le secteur et prête à fonctionner. Le témoin bleu s’affiche lorsque vous sélectionnez une des trois durées de séchage : 10 secondes pour pré-durcir le vernis (sur le pouce par exemple) // 30 secondes pour un durcissement supplémentaire si vous souhaitez une tenue très longue durée // 60 secondes pour un durcissement normal de la couleur.

Concrètement, comment se passe la pose du vernis semi-permanent Striplac ?
Comme avant toute pose de vernis qu’il soit traditionnel ou semi-permanent, il faut commencer par démaquiller ses ongles, les limer puis repousser les cuticules. Cette dernière étape est très importante puisqu’elle permet de garantir une bonne tenue du vernis semi-permanent. Ensuite, on nettoie/dégraisse la surface des ongles en passant un petit coup de pad nettoyant et on passe aux choses sérieuses.

Après avoir appliqué une fine couche de Twin Coat sans toucher les cuticules ni la peau des bords de l’ongle, on passe sous la lampe pendant 60 secondes. D’abord quatre doigts, puis le pouce tout seul. Personnellement, j’ai fait ma manucure complète sur les quatre doigts de mes mains et j’ai géré les pouces à la fin. On recommence avec une première couche de couleur en faisant toujours attention que le vernis n’entre pas en contact avec la peau (si c’est le cas, un petit coup de bâtonnet de buis pour effacer les bavures), 60 secondes sous la lampe, une deuxième couche, 60 secondes et enfin une couche de Twin Coat en veillant à recouvrir le bord libre et de nouveau 60 secondes. Pour retirer la couche de dispersion, on nettoie les ongles avec un pad nettoyant et c’est fini !

As-tu des conseils pour bien réussir la pose ?
> Travaillez en fines couches, quitte à poser votre couleur en trois couches.
> Dans le manuel, il est bien dit de ne pas toucher le vernis entre deux couches. Vous vous doutez bien que je me suis mise en mode « prise la main dans le sac » et que j’ai évidement touché pour vérifier si oui ou non c’était sec. Ne le faites pas ! 🙂 La surface reste collante, ne cherchez donc ni à la toucher, ni à l’essuyer, enchainez les étapes comme indiquées sur le manuel (hum hum ^^).
> Les pads fournis dans le kit sont bien utiles et sont délicatement parfumés à la pêche mais ça ne vaut pas le coup de réinvestir la prochaine fois. Un coton imbibé d’alcool fera tout aussi bien l’affaire et est plus économique !
> Lors de mon premier essai, mon vernis a rétracté. Comme avec une couche de Sèche Vite ou de Poshé pour certaines. Dé-gou-tée ! J’ai relu le manuel dans tous les sens et j’ai finalement trouvé la solution dans celui de la lampe. Au lieu de passer ma couche de base 60 secondes sous la lampe, je me suis contentée de la laisser 10 secondes.

Quand j’ai su que j’allais recevoir le kit, j’ai profité d’une commande chez Sephora pour ajouter à mon panier un autre vernis de couleur, Nude Parisienne, histoire de pousser le test un peu plus loin encore. Ma toute première pose, celle qui a rétracté…

Ça tient vraiment 10 jours ?
Je ne suis pas sûre d’être la meilleure testeuse du monde pour évaluer la tenue et la longévité des vernis Striplac. Pourquoi ? Parce que je reste une amoureuse inconditionnelle du vrai vernis, je suis trop habituée à changer ! Mais ce que je peux vous dire, c’est que j’ai posé Nude Parisienne et Secret Red que j’ai respectivement fait tenir 5 et 9 jours. Pour le premier, cette histoire de bords libres me dérangeait vraiment beaucoup et j’ai fini par titiller mes ongles en les portant à la bouche et en cherchant à décoller le vernis (bouuuuh pas bien !).

J’ai ensuite renouvelé l’expérience avec Secret Red en appliquant le petit secret que je vous livre plus haut et cette fois, j’ai gardé ma manucure pendant 9 jours sans accrocs, ni rayures et avec toujours autant de brillance qu’au premier jour. J’ai pris sur moi… Neuf jours !!! C’est la repousse qui a eu raison de mes ongles et l’effroyable envie de changer de couleur. A condition de ne pas chipoter avec vos ongles en grattant les côtés ou en les portant à la bouche (réflexe d’ancienne rongeuse), Striplac tient sa promesse ! D’ailleurs, ce test m’aura permis de me rendre compte que le changement régulier de vernis fait incontestablement partie de ma thérapie personnelle pour ne pas replonger. Avec le semi-permanent, je me lasse de la couleur et du coup je grignote dans l’espoir d’abimer pour changer. C’est grave docteur ? 😛

Comment se passe le retrait ? Est-ce que Striplac abime les ongles ?
Dans mon petit panier shopping Sephora, en plus de Nude Parisienne, j’ai ajouté l’activateur de Peel-Off. Je ne savais pas si j’allais en avoir besoin mais très franchement, ce qui me faisait peur dans l’idée de poser du vernis semi-permanent, c’était le retrait. Pas envie d’abimer mes ongles durablement, j’ai donc préféré jouer la sécurité.

C’est d’ailleurs pour sa technologie « Peel-Off » que j’ai décidé de tester le kit Striplac et aucun autre. En effet, les vernis Striplac ont la particularité de se retirer en grattant sur le bord de l’ongle et en décollant le vernis par plaque entière. Toujours moins pire qu’un bain prolongé dans une solution de dépose, d’un grattage intensif au bâtonnet de buis puis d’un ponçage en bonne et due forme non ? J’ai enlevé Nude Parisienne après 5 jours et Alessandro précise bien dans son manuel que ses vernis semi-permanents ne sont pas faits pour être retirés si vite après la pose. La marque recommande donc pour les changements réguliers et les ongles secs d’utiliser impérativement l’activateur Peel-Off. Comme d’habitude, je n’en ai fait qu’à ma tête et j’ai commencé par décoller le vernis sur mon auriculaire et là, paf, une partie de la kératine de l’ongle s’est détachée avec le vernis.

Je n’ai pas poussé plus loin mes expérimentations et j’ai tout de suite appliqué l’activateur sur les côtés de mes autres ongles. Après 2-3 minutes, le vernis s’est décollé comme par magie, sans abimer mes ongles cette fois. Avec Secret Red, je n’ai rencontré aucun souci. Après 9 jours de pose, le vernis s’est détaché sans que j’ai besoin d’avoir recours à l’activateur. Néanmoins, je vous conseille fortement de vous équiper de ce petit flacon, notamment si vous avez les ongles fragiles (cassants, secs, dédoublés) et quoi qu’il en soit de les bichonner avec vos soins préférés !

10 jours sans la moindre petite fantaisie sur mes ongles ? Impossible !
J’ai vu des tutos sur Internet qui montrent comment réaliser un dégradé avec ce type de vernis. Pourquoi pas, mais la texture/le fini des vernis Striplac me font penser que c’est difficilement réalisable pour une jeune femme non professionnelle. Sans compter que Alessandro ne parle même pas de cette possibilité dans son guide d’utilisation… Pour les inconditionnelles du nail-art, je pense que rien ne vous empêche de faire un petit dégradé de paillettes sur le Twin Coat (après avoir enlevé la couche de dispersion avec un pad nettoyant) ou un motif au scotch avec un vernis traditionnel puis de sceller le tout avec votre top coat habituel. Je n’ai pas essayé par crainte des sur-épaisseurs et parce que je voulais tester le produit dans de bonnes conditions, mais je le ferai à l’occasion. Surtout, ça peut venir mettre un peu de fantaisie aux couleurs pour le moment très basiques proposées par Sephora. A l’étranger, Alessandro propose une plus large gamme de couleurs, espérons que ça arrive bientôt chez nous aussi !

Où acheter le kit Striplac par Alessandro ?
Le kit est disponible en exclusivité chez Sephora pour 99,90EUR. Je vous conseille d’attendre de recevoir un bon -10% ou -20% pour craquer parce que mine de rien, c’est un budget ! Il y a d’ailleurs 20% de remise actuellement et ce jusqu’au 17 février prochain avec le code SVALG. Pour essayer l’une des 10 teintes disponibles actuellement, il faudra débourser 17EUR le flacon de 8ml. Pour l’indispensable (à mon sens) activateur Peel Off, comptez 9EUR les 8ml.

Verdict final ?
Comme je le dis plus haut, je ne pense pas devenir une inconditionnelle du vernis semi-permanent. Cela me freine trop dans mes « habitudes ongulaires » que ce soit en terme de fréquence de changements ou en terme de couleurs/finis/paillettes/décorations/funkytude (si, si ^^). Néanmoins, c’est une solution qui me semble plutôt idéale pour les pédicures ou pour les départs en vacances quand on cherche à avoir des mains soignées sans vouloir s’encombrer de vernis et tout l’attirail qui va avec… Voilà ce que je peux vous dire sur le kit Striplac by Alessandro. Si par hasard, je n’ai pas été assez précise, n’hésitez pas à me le faire savoir en commentaires, je me ferai un plaisir de répondre à vos interrogations. A très bientôt les filles !

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, le revendeur, l’agence RP pour considération

Advertisements

78 réflexions au sujet de « Ma manucure semi-permanente avec le kit Striplac (Alessandro) »

  1. Merci pour cette revue ! Je ne craquerais pas mais ta conclusion est bonne : pour les pédicures et/ou les départs en vacances ça peut être la solution très pratique ! Surtout pour moi qui, quand justement je suis en vacances, laisse mes ongles complètement liiiibres !

    • Ça fait plusieurs fois que je pars, j’embarque plein de trucs et je ne me sers de rien. C’est bien aussi de les laisser tout nus, c’est vacances pour tout le monde comme ça 🙂

  2. Bonjour, alors moi j’ai une petite question… Est-ce qu’il est possible de faire un nailart (stamping pas exemple) avant la dernière couche de twin coat de façon à le garder une dizaine de jours aussi? Merci 😉

    • Coucou ! Je ne sais pas du tout comment pourrait réagir un vernis normal entre deux couches de semi-permanent. C’est à tester ! 🙂 C’est pour ça que je disais de faire par dessus et de sceller avec un top coat classique…

      • Merci de ta réponse ultra-rapide. Bonne soirée.

      • Bonjour! Moi j’ai essayé et les vernis classiques réagissent mal! Ils n’apparaissent pas ou « glissent ». J’ai enlevé cette couche protectrice avec les pads et le vernis classique semble mieux tenir, mais je ne suis pas très convaincue. Est-ce que qqun aurait essayé? Ou des conseils?

      • Bonjour Mesdames,
        Je me suis lancée récemment sur le vernis permanent, car je trouve le rendu vraiment très beau et propre. Par contre, quelle galère au moment de la dépose, et pour la qualité des ongles sous le vernis 😦
        Du coup j’ai voulu tenter le striplac, avec ce fameux effet peel off. Je suis tombée sur ce super blog, et après mon expérience réussi, j’ai voulu partager avec vous, car j’adore avoir des avis différents quand j’hésite sur un produit, donc je rends la pareille 🙂

        1. J’aime beaucoup changé de couleur souvent, mais n’en ai pas toujours le temps : si je n’ai pas le temps, le vernis tiens très bien le temps qu’il faut, si j’ai le temps, la dépose est super facile, avec ou sans l’activateur (mais avec c’est quand même bien mieux pour l’ongle). Donc pour moi, c’est idéal.

        2. J’ai testé le vernis « classique » entre 2 couches de top coat Striplac : le rendu est aussi bon qu’avec un vernis peel off. Par contre, lors du premier essai, le vernis a fait comme des petites étoiles (je pense que c’est ce que tu appelles très justement « se rétracter »). En fait j’ai compris le problème, pour moi en tout cas : je fais toujours un soin de mes ongles avant de mettre du vernis. Et je ne les avais tout bêtement pas nettoyés correctement (j’ai un produit que j’avais acheté à l’époque ou j’ai tenté le vernis permanent « non striplac »). Même réponse à un éventuel décollement trop rapide après la pause d’ailleurs…
        Depuis que je fais attention à ça, nickel. Par contre, c’est beaucoup moins bien au niveau de la dépose. L’effet peel off du top coat n’est pas suffisant pour que ce soit efficace, et ça abime un petit peu l’ongle…

        3. Quitte à utiliser des vernis classiques, j’ai aussi tester le nail art (plusieurs couleurs, ajout de bijoux, etc), entre 2 couches de top coat : même constat que le point n°2.

        Bon après, peut-être suis-je moins perfectionnistes que certaines d’entre vous qui m’avez l’air d’être de vraies pro ! 🙂 mais en ce qui me concerne, ça répond absolument parfaitement à mes attentes : rendu nickel, très bonne tenue, possibilité d’utiliser jusqu’à la fin tous les vernis classiques que j’avais achetés jusque là.

        Voilà, j’espère que cela vous aura servi autant que vos commentaires m’ont servi !

  3. Merci pour ta revue super complète ! Ce qui me fait toujours peur avec ce type de produits c’est de trop abimer mes ongles.

    ah, tiens et j’ai une question: en termes de rendu, ça fait pareil qu’un vernis « normal » topcoaté ou ca se voit que c’est du vernis semi permanent (plus épais etc.) ? Je ne suis pas sure de bien être sûre qu’à travers tes photos!

    Bonne journée !
    Julie

    • Je dirais que c’est entre le vernis classique et le gel. On voit quand même une petite épaisseur. Sinon quand ça repousse et que le ventis est toujours autant brillant, ça peut mettre la puce à l’oreille aussi 😉 J’espère avoir répondu à ta question.

  4. Je suis comme toi, ça me stresserai de rester aussi longtemps avec le même vernis (et en plus un même pas fun ! lol). Par contre c’est clair que pour celles qui aiment les couleurs classiques et qui ne refont leur manucure que parce que le vernis est écaillé, c’est l’idéal !

  5. J’y ai goûté après avoir goûté au gel (c’était mon métier) et c’est définitivement non… je ne replongerai plus ! J’ai abandonné l’idée de me faire ce genre de manucure car l’amoureuse de la perfection ne supporte pas les défauts dus au temps et aux diverses activités (la repousse, un éventuel décollement) ! Bref… c’est plus pour moi ! Et puis faut le dire… j’aime bien mes poses de vernis plusieurs fois par semaine !

  6. Pour mon mariage, j’avais opté pour un vernis semi-permanent transparent ( oui,oui, la robe était colorée!!!) comme cela, ma manucure, j’ai pu la faire quelques jours avant et continuer les préparatifs sans risquer de tout ruiner…..mais, quelle galère pour le retirer au moment de retourner au boulot.
    Ce genre de kit, ce n’est pas pour moi car je ne peux pas porter de vernis au travail donc je préfère changer de violeur et tenter des nail art sur mes jours de repos.
    Mais je pense que cet été, je vais le faire sur mes orteils s’il y a des couleurs un peu fun….

  7. Pareil, j’aime trop changer mais par contre sur les pieds avant de partir en vacances, je crois que c’est l’idéal 😀 J’ai envie de tester maintenant ^^

  8. Bonjour ! Ceci est mon premier commentaire ici, non sans avoir lu le blog régulièrement depuis l’été dernier, quand je suis tombée dans le côté obscur de la Force…
    Voyant ma passion grandissante, ma soeur m’a offert pour Noël un kit de vernis semi-permanent qu’elle a monté elle-même (à savoir, elle n’a pas pris le kit Alessandro qui lui paraissait bien cher, mais a pris la lampe ailleurs, du nettoyant pour ongles par-là… pour que ça lui revienne moins cher. Mais elle a bien pris le Twin Coat, le vernis Alessandro et l’activateur Peel Off. Dont je comprends maintenant la véritable utilité, pauvre de moi !).
    J’ai donc testé pendant les vacances de Noël, et pas que sur moi : ma soeur, ma tante, ma cousine et moi-même y sommes toutes passées !
    Ma soeur et ma cousine ont choisi la version 100% Alessandro, pour ma tante et moi-même, j’ai « sandwiché » des vernis normaux (je me suis fait un nail art en prime, au stamping, le côté ‘ardoise magique’, j’ai raté, j’efface et je recommence sans que le vernis du dessous ne bouge, c’était cool ! Par contre, l’épaisseur, c’était moins cool).
    Verdict de nos impressions mêlées : aucune de nous ne l’a gardé très longtemps, ça a vite commencé à peler. Pour mes trois compères, je remets en question l’état lamentable de leurs mains, et de leurs cuticules toutes sèches ! Je les ai bien repoussées, mais il y avait du boulot, j’ai pas dû tout faire bien. Pour moi, j’étais tellement stressée à l’idée que ça ne parte pas que j’ai clairement attaqué la bête avec mes autres ongles. Tellement soulagée à l’idée de voir que ça se décollait, j’ai tout bazardé au bout de 2 jours… sans comprendre que l’activateur Peel Off m’aurait bien aidé à ne pas arracher le vernis et à le laisser se décoller. Et hop, des morceaux de kératine en moins ! Mes ongles ne s’en sont pas encore tous remis, un mois et demi après. J’ai regretté.
    Du coup, j’hésite vraiment à recommencer, pas envie de martyriser à nouveau mes petits ongles. Je me dis que pour les pieds l’été, ça peut être sympa, histoire de garder plus longtemps une manucure nickel. Si j’arrive à la faire tenir.
    Mais comme Bé, je ne suis pas vraiment séduite car j’aime trop changer de vernis régulièrement. Et puis les couleurs proposées par Alessandro ne sont pas folles. Après, en faisant des couches beaucoup plus fines, ça peut être sympa pour nail arter, surtout pour les débutantes comme moi, vu qu’on peut effacer le vernis que l’on met si l’on a protégé la couche du dessous avec le Twin Coat catalysé.
    J’essaierai peut-être avec une base normale sous la première couche, pour que ça soit plutôt elle qui morfle plutôt que ma plaque à moi. Mais bon, une couche de plus…
    Bref; On a bien rigolé sur le coup, mais j’avoue que depuis, je n’ai pas encore été tentée pour ressortir la lampe UV…
    Merci Bé en tout cas pour cet avis, c’était très instructif – et au moins je sais à quoi sert vraiment l’activateur Peel Off maintenant !

    • Merci pour ce long premier commentaire ! La prochaine fois ne fais pas l’impasse sur la base peel-off, c’est plus prudent 😉

  9. Très belle et complète explication. Le kit me tente bien, mais je suis attachée à les couleurs de vernis normaux. Très bel article !!

  10. c’est clair que pour moi l’envie/la possibilité de changer est primordiale et je trouve le semi permanent encore trop agressif

  11. moi aussi je ne suis pas très fan 🙂
    je vernis mes ongles presque tout les deux jours alors 10 jours sans le faire ça serait trop long lol
    bisous lilou

  12. J’ai craqué !!!!!! J’ai déjà une lampe, j’ai commandé les 2 produits et un vernis pour tester ! Pauvre de nous, tentatrice 😉 Merci pour ce super test !

  13. Coucou Marraine Bé,
    Je t’avoues que je ne suis pas non plus adepte du vernis semi-permanent. Je pense en effet qu’il est délicat d’aimer un vernis qui reste aussi longtemps lorsque l’on a une irrémédiable envie de changer de vernis tout les quatre matins. Cependant je te remercie de nous avoir fait partager ton expérience, de plus, les couleurs sont plutôt jolies.
    BISOUX PS : J’ai mis mon premier vernis de ma commande B & O en ligne ♥

  14. Ce type de vernis pour moi ça serait surtout pour la pédicure. Au moins il ne bougerait pas… Pour les mains je ne l’envisage même pas, moi qui change de vernis tous les jours !!!
    Bisous ma belle !!

  15. J’y avais pensé aussi, utiliser ce genre de vernis qu’en cas de départ en vacances, sinon je ne pense pas que j’essaierai… J’aime changer de manu tous les deux jours au moins, alors ce n’est pas vraiment fait pour moi…

  16. Coucou !
    Merci pour ce super descriptif, j’avoue que sa me tente aussi mais je n’ai pas encore les moyen de l’acheter !
    bisous

  17. Coucou 🙂
    J’aurai bien tenté le semi-permanent pour les derniers jours avant l’arrivée de Baby boy… Histoire de pas avoir le vernis écaillé le jour J (préoccupation de dinde oui je sais)
    Mais j’avoue que le prix et tout le matos me rebute clairement!!
    Par contre dis donc, je trouve que c’est pas mal du tout sur tes photos! raaaah maintenant je suis très intriguée ah ah ah
    vilaine va!!
    bisous doux ❤

    • Sauf que… Attention, je vais briser tes rêves de manucure parfaite pour le jour J… Tu n’as pas le droit de porter du vernis pour que l’équipe puisse contrôler si ton sang est bien oxygénée (capteurs + la couleur de ton ongle, rose c’est bon, bleu, pas assez d’oxygène).

  18. Grrrrr
    Je ne me souvenais pas de mon mot de passe résultat ça m’a supprimé mon message……
    grrrrrrrrrrrrrrr

    Donc coucou 🙂
    J’avoue que ton article me donne envie de tenter les vernis semi permanents, surtout avec l’arrivée de baby boy! Histoire de ne pas avoir le vernis écaillé le jour J… oui je suis futile!
    Maintenant j’aimerai bien voir s’il existe des vernis semi permanent sans avoir a acheter la machine etc…. je vais regarder de plus prés, tu m’as donné envie!! 😉
    des bisous ❤

  19. Hello,
    Je tombe par hasard sur ce blog parce que je cherchais à acheter d’autres couleurs que celles vendues chez Sephora…
    Je me permets donc de vous livrer mon expérience.
    J’utilise ces vernis depuis presque 6 mois maintenant et j’avoue je suis raviiiiiiie 🙂 🙂
    Il part vraiment très bien et même avant une dizaine de jours, ce qui m’arrange car, comme bon nombre d’entre vous, je me lasse super vite.
    Il n’abime absolument pas les ongles et n’empêche absolument pas l’utilisation d’un soin type Mavala (le produit bleu), au contraire, moi il me les durcit, me les protège. Aucun n’a cassé depuis 6 mois !
    Ce que je fais très souvent :
    Je l’utilise en base. J’en mets une couche (parfois deux en cas de crise de calgonite aigue : ) .
    Je le dégraisse et je mets mon vernis habituel normal et mes éventuelles décos normales.
    Cette méthode aide également mon vernis à tenir car souvent, je ne peux pas le garder plus de 2 jours sans que ça parte en cacahuète.
    Ca me permet aussi de changer entre deux car la base tient bien.
    Petite précision :
    J’ai testé la base Alessandro, un vernis normal et recouvrir avec la base….eeeuuuuhhh… comment dire ? Ca fait une réaction chimique assez intéressante.
    En espérant vous avoir un peu éclairées, je m’en vais maintenant parcourir le blog (y’a pas d’raison !).
    A plus.

    • Bonjour! Enfin une personne qui a vécu la même chose que moi! J’ai plein d’autres vernis et j’étais frustrée de ne pas pouvoir les utiliser sur les vernis Striplac. J’ai aussi « dégraissé » mais je ne savais pas si ça se faisait. Car si on doit racheter toutes les couleurs en Striplac on va se ruiner!!

    • Il devrait y en avoir plus dans les semaines à venir chez Sephora. En France, tu n’en trouveras que là puisque c’est une exclusivité. Par contre, si tu es frontalière avec l’Allemagne, tu devrais pouvoir en trouver là-bas où la marque est très présente 😉

      • Je ne suis malheureusement pas frontalière à l’allemagne…
        Et sinon un site internet pr commander? Français ou allemand?

      • Le site de Sepho ! ^^ Il n’y a qu’eux qui font Striplac en France, comme je te le dis plus haut. Pour l’Allemagne, je te laisse farfouiller le web, je n’ai pas d’adresse particulière à te recommander…

      • Bonjour, je me permets ce petit message car Sephora ne sont pas les seuls en France à commercialiser Striplac ( aucune exclusivité) car mon magasin les distribue aussi ( il y a pour ainsi dire une 40ène de couleurs plus les éditions limitées…. Cordialement Tendance Cosmetic

  20. J’avais déjà testé les vernis semi-permanents et effectivement, ça change la vie !!!! Je n’osais même pas regarder ce kit jusqu’à ta review. Maintenant, j’hésite vraiment à me le procurer.
    Si tu aimes le semi-permanent, j’ai même découvert un vernis semi-permanent qui change de couleur en fonction de la température = Une tuerie ! J’en suis tombée amoureuse ! http://themccorner.com/2014/03/thermosensitive-nails/

  21. Merci pour le partage de cette expérience ! J’aime beaucoup le vernis semi permanent pour l’été parce qu’il part beaucoup moins vite, mais comme toi, j’aime bien changer régulièrement. Mais bon pour moi, ce n’est pas un grand succès le vernis a commencé à s’abîmer au bout de 7 jours :s

  22. Coucou. J’aimerai savoir si on peut se servir de d’autres marques de vernis semi-permanent car le prix reste assez cher. Merci pour tout tes conseils ! Tu expliques très bien. 😉

  23. Bonjour, j ai acheté plusieurs couleurs. Malheureusement l intérieur ne correspond pas souvent à la couleur du flacon. Existe t il un nuancier plus précis. Merci

  24. Bonjour,
    Mon commentaire arrive un peu après la bataille, mais je tiens a éclaircir un certain point (certes pour defendre mon métier…) Sephora n’a absolument pas l’exclusivité striplac en France! Vous pouvez retrouver striplac chez les esthéticiennes et manucures travaillant avec Alessandro, il y à plus d’une centaine de couleurs disponible!! Et ça fait maintenant 1an que l’on distribue striplac.
    Pour ce qui est de la tenue, elle varie de 5 a 10 jours selon la nature des ongles et l’activité.
    Merci pour cet article, tu as très bien détaillé les différentes phases de pose!
    🙂

  25. Bonjour, merci pour cet article très bien écrit et très intéressant. J’utilise Striplac depuis cet été, j’en suis ravie, je n’aime pas trop me faire les ongles mais j’aime avoir des mains présentables et garder un même vernis 12 jours me va parfaitement. J’ai acheté le coffret surtout parce que je vis à l’étranger (Maroc) et que je trouvais ça pratique. Mais j’ai un soucis, je n’ai plus de pads nettoyants et je ne peux pas les commander, les frais de ports sont trop chers pour si peu et j’ai toujours peur des colis qui n’arrivent jamais ou au bout d’un mois et qu’on me fasse courir de bureau de poste en bureau de poste comme cela m’est déjà arrivé. Pour sourire, ici, quand on vous prévient que votre colis est arrivés, il est arrivés au Maroc, mais pas dans votre ville !! :o)) Sauriez-vous me dire comment je pourrais faire mes pads moi même ??? de l’alcool suffirait-il à enlever la substance collante ??? Je pourrais en acheter lors de mon prochain séjour en France, mais je n’ai pas envie d’attendre août 2015. Merci. Bonne journée

  26. Merci pour cette revue! Une question me taraude.. est ce que l’activateur peel off peut s’utiliser avec un vernis semi permanent basique ainsi qu’une base standard ? Ou faut il utiliser la base et top coat et vernis striplac de chez alessandro?

  27. Bonjour, j ai acheté le kit et j ai une question concernant la pose : faut il enlever la couche graisseuse entre la base et le vernis coloré ? C est note dans la notice mais aucune blogueuse n’en parle. … Merci d avance pour la réponse

    • C’est ce que j’explique dans mon billet, on ne touche à rien avant d’avoir posé le top coat. Là, on peut enlever la couche graisseuse mais pas avant 😉

  28. bonjour, mes garçons et Monsieur m’ont offert le kit striplac pour la fête des momans 🙂 j’ai une question bête : si je veux seulement un rendu transparent brillant sans mettre de vernis, j’utilise seulement la base top coat ? va t-elle sécher « normalement » ? ou alors je dois invertir dans un vernis transparent (ça existe?) ? merci pour vos réponses

    • Bonjour, Vous pouvez passer une couche de base et la mettre sous la machine pour un rendu naturel oui. Ensuite, utilisez la petite lingette pur enlever le côté collant au vernis 😉

      • J’ai essayé et c’est effectivement très facile, et ça me plaît beaucoup 🙂

  29. Coucou
    J’ai investie dans les vernis allessandro il y a deja quelques temps mais une interrogation arrive en lisant ton article. A aucun moment dans mon manuel ils me disent d’enlever la pellicule bleue dans la machine …. du coup peux tu me dire ou est ce que tu as trouvé l’info ? merci

    • Je t’avouerai que je ne me souviens plus si j’ai lu l’information sur la boite ou la notice d’utilisation mais même si je ne l’ai pas lu, c’est du bon sens ^^ Tout comme on enlève la pellicule bleue d’une plaque de stamping 🙂

  30. Bonjour,
    Je n’ai pas compris, pour la base tu mets que 10 secondes ?
    Et 60 s pour la couleur ?
    Merci pour la réponse

  31. bonsoir, pour ma part, même après plusieurs passages sous la lampe à UV, mes ongles collent toujours….je ne sais spas quoi faire….

  32. Bonjour,
    j’ai moi même le kit striplac Alessandro, et je voulais savoir si il était possible d’acheter d’autres vernis semi-permanents mais pas en mode striplac, afin de tenir plus longtemps une manucure?(jeune maman, dafaut de temps parfois …;) )
    Et puis j’avoue que le cout du vernis Striplac est assez élevé aussi.

  33. Bonjour
    J’ai une question peut être à telle déjà était poser mais c pas grave
    Je tiens à préciser je suis novice dans les expressions Esthetique.
    Quand vous dites bord libre c quelle partie de l’ongle ?

  34. Bonjour,

    Je voulais avoir si il était possible d’utiliser la base Striplac, un verni semi-permanent d’une autre marque et de finir la dernière couche avec le Striplac?

  35. Bonjour,
    Peut-on utiliser la base de la marque Striplac et ensuite un vernis semi-permanent d’une autre marque pour finir avec le top coat Striplac?

  36. Bonjour,
    J’ai fait du semi permanent une fois en institut. Ca va mais j’ai réussi à le dégager avant l’heure. en plus qu’en on retourne à l’institut tu paies l’enlèvement…. c’est lourd et ça prend du temps et tu ne sais pas comment sera l’ongle. BOF
    Ma Sœur m’a trouvé une lampe UV 15W
    J’ai testé donc le striplac. Au départ c’est génial et magique. par contre la couleur n’a pas séché. J’ai dû tout enlever de suite car je n’avais pas le temps de reéssayer. C’est magique et ça se retire super facilement, ça c’est le pied.
    Avez-vous une idée pourquoi la couleur n’a pas séché? ce n’était pas la lampe de striplac.
    Merci

    • Heu je reformule, ce n’était pas clair désolée.
      J’ai fait du semi permanent une fois en institut. Ca va mais il faut retourner à l’institut et tu paies l’enlèvement…. c’est lourd et ça prend du temps et tu ne sais pas comment sera l’ongle. BOF
      Ma Sœur m’a trouvé une lampe UV 15W
      J’ai donc testé le striplac. Au départ c’est génial et magique. par contre la couleur n’a pas séché. J’ai dû tout enlever de suite car je n’avais pas le temps de reéssayer.
      C’est vraiment magique et ça se retire super facilement, ça c’est le pied.
      Avez-vous une idée pourquoi la couleur n’a pas séché? ce n’était pas la lampe uv de striplac.
      Merci

      • Bonjour,
        Qu’entends-tu par « n’a pas séché » ? Le vernis striplac (et le vernis semi-permanent tout court il me semble…) ne « sèche » pas. Une fois ta couche, ou tes 2 couches, passées sous la lampe, il faut mettre le top coat transparent (mat ou brillant), de nouveau la lampe UV, et ensuite il faut « essuyer » l’ongle avec un dissolvant classique. Si tu touches le top coat avant de faire ça, il sera toujours un peu collant et pas « sec » effectivement, mais une fois cette couche collante essuyée avec le dissolvant, c’est nickel !
        Voilà, j’espère t’avoir aidée

Laisser un petit mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s