Le « teal » parfait // Saint George (A England)

Saint Georges dans l’Histoire…
Georges de Lydda naît en Cappadoce, dans une famille chrétienne. Il embrasse la profession des armes et devient officier dans l’armée romaine. Il fut élevé par l’empereur Dioclétien aux premiers grades de l’armée. Un jour, sur son cheval blanc, il traverse la ville de Silcha, dans la province de Libye. La cité est terrorisée par un redoutable dragon qui dévore tous les animaux de la contrée et exige des habitants un tribut quotidien de deux jeunes gens tirés au sort. Georges arrive le jour où le sort tombe sur la fille du roi, au moment où celle-ci va être victime du monstre. Georges engage avec le dragon un combat acharné. Avec l’aide du Christ, et après un signe de croix, il le transperce de sa lance. La princesse est délivrée et le dragon la suit comme un chien fidèle jusqu’à la cité. Les habitants de la ville ayant accepté de se convertir au christianisme et de recevoir le baptême, Georges tue le dragon d’un coup de cimeterre car il les effrayait toujours, puis le cadavre de la bête est traîné hors des murs de la ville tiré par quatre bœufs. Suite à la publication des édits contre les chrétiens de Dioclétien, Georges est emprisonné. Sa foi ne pouvant être ébranlée, il y subit un martyre effroyable : livré à de nombreux supplices, il survit miraculeusement et finit par être décapité. (source : wikipédia)

Saint Georges et la Bourgogne…
Vous le savez peut-être, mais je suis Bourguignonne de cœur, je n’habite d’ailleurs pas très loin de la ville de Nuits-Saint-Georges… Le nom de Saint Georges est ici directement lié à la production de vin. Au IVe siècle, Philibert de Mollans aurait rapportés à Nuits les reliques de Georges de Lydda. Un clos de vignes de la paroisse aurait alors pris le nom de Saint-Georges. Saint Georges est une figure importante de la région, célébré comme le saint patron de la Bourgogne, il est aussi le patron de l’ordre de chevalerie installée à Besançon : l’ordre de Saint-Georges de Bourgogne. (source : wikipédia)

Saint George, le vernis…
Saint George est un vernis vert aux sous-tons bleus, ce qui en fait pour moi le plus joli des vernis holographique « teal » qui existe (s’il en existe d’autres ^^). En lumière naturelle et en intérieur, le vernis est très sobre avec ces micro-paillettes vertes. On sent que Saint George à un secret à nous révéler sans trop savoir quoi. Puis, dès qu’un rayon de soleil (ou la lumière artificielle) frappe les ongles, les micro-paillettes holographiques s’animent comme par magie… On retrouve, pour celles qui connaissent la marque et qui ont la chance d’avoir Tristam et/ou Lady of The Lake dans leurs tiroirs, la formulation que j’ai tellement apprécié pour ces derniers. La pose est un vrai régal ! Je ne sais pas quel est le secret des vernis A England, mais ils s’appliquent comme un charme. Une couche épaisse aurait pu suffire, mais comme j’en ai l’habitude, j’ai préféré appliquer deux fines couches. Le temps de séchage est rapide et la tenue n’est pas en reste puisque j’ai porté Saint George le temps d’un week-end chargé en activités manuelles de toutes sortes et il n’a pas bougé.

Où acheter Saint George ?
Les vernis A England peuvent être achetés directement sur le site de la marque. Les frais de port sont gratuits vers le monde entier quel que soit le nombre de vernis que vous achetez. Les vernis de la collection The Legend ne sont pas encore disponibles à la vente sur le site, mais vous pouvez les commander en envoyant un mail à Adina (en anglais) à l’adresse hello@a-england.co.uk en lui donnant les quantités et les références des couleurs que vous souhaitez ainsi qu’une adresse de livraison ! A réception de votre mail, Adina vous enverra une facture Paypal. Une fois réglée et expédiée, la commande met environ une petite semaine à traverser la Manche…

Après cette longue introduction historique, je me doute que j’ai perdu quelques unes d’entre vous… Pour celles qui ne seraient pas passionnées par l’Histoire, je vous conseille de sauter les premiers paragraphes de mes revues à venir. Cependant, je trouverais ça vraiment dommage puisque l’Histoire (avec un grand H) fait définitivement partie intégrante de l’histoire et de l’esprit des vernis A England. En effet, hormis les fantastiques couleurs sorties de l’imagination d’Adina Bodana, je suis particulièrement séduite par le concept de la marque ! Créer une collection de vernis à ongles en se basant sur des légendes et des mythes relève du génie à mon sens et s’intéresser aux vernis A England, c’est aussi s’intéresser à l’univers qui se cache derrière leurs noms et leurs couleurs. Je digresse un peu, mais c’est important pour moi de vous révéler l’envers du décor, parce qu’en acquérant les vernis-bijoux d’Adina, vous acquérez également un petit bout de son âme…

Saint George (collection The Legend) par A England : base coat, 2 couches, top coat

Publicités

27 réflexions au sujet de « Le « teal » parfait // Saint George (A England) »

  1. ha mince j’aurai pensé qu’il brillerait plus que ça, finallement les paillettes sont mini et pas de reflets aussi intenses que dans le flacon 😦
    mais il est chouette quand même !

  2. Juste merci! Je crois que c est toi qui m a refilé le virus, et je suis devnue addict de cette marque depuis! Et ce st george! On dirait Tristam (que j ai sur les ongles aujourd hui d ailleurs) en vert!

  3. C’est quand même dégueulasse pour le dragon. Il s’est fait tuer alors qu’il etait devenu tout gentil!
    Quant au vernis, je le trouve sublime!

  4. Je ne sais pas quoi dire, c’est juste splendide, et ton article est passionnant ! Merci bé de bien nous faire commencer la semaine ! Je me réjouis d’avance pour les jours a venir ^^

  5. @Jenn : Attends de voir la suite, il t’en faudra d’AUTRES, c’est SÛR !! 🙂
    @RPLY : Pourtant je le trouve tellement classe et raffiné contrairement aux vernis holographiques classiques qui claquent dans les yeux. J’aime aussi hein, mais la subtilité de celui-ci et des autres quoi… ❤
    @Justine : Ah chouette ! Merci !
    @Sheepceline : Tu peux y aller les yeux fermés 😉
    @Audrey by audrey : Ravie que ça te plaise…
    @missmu : Merci
    @Summer : Ils le sont tous je crois, j'aurais du mal à en choisir un seul tellement les reflets sont dingues ❤
    @Lulle : Bientôt sur le site de la marque, sinon, tu peux précommander auprès d'Adina par mail en lui indiquant la(es) couleur(s) que tu souhaites 😉
    @beltanesecret : J'espère faire encore beaucoup de passionnées d'A England !!
    @Youminou : 😆
    @Pshiiit : Merci beaucoup, beaucoup !! ❤
    @Lilith Grey : Le teal parfait 🙂
    @Coco : Oui, tous les articles consacrés à la collection auront été intenses entre pose des vernis, photos, recherches historiques et rédaction des billets, mais ils valent le coup 😉 Merci !

  6. Ping : La bête est vivante… // Dragon (A England) | Vernis en Folie

  7. Quand j’ai lu le titre, je me suis dit que je ne me ferai pas tentée puisque j’ai trouvé mon « teal » préféré avec Ski Teal We Drop chez OPI. Bon sauf que bien sûr ça n’a rien à voir !!! Du coup je crois que je vais craquer (oui je dis ça depuis un siècle par rapport à cette marque !)

  8. un peu de culture dans tout cet univers mode fashion et futile ne fait pas de mal, en tout cas.
    Je viens de lire toute la série et j’ai appris plein de choses sur Saint Georges, Le Dragon, j’en suis ravie!
    Sinon ce vernis est mon préféré de la série. Je vais aller faire un tour sur leur site !

  9. @Tequi : Mon teal crème de rêve reste également Ski Teal We Drop, mais là, on parle « holo », rien à voir 😛 Tu as le droit de craquer, ton OPI ne t’en voudra pas…
    @rondslesmacarons : Merci beaucoup, je suis contente que tu t’y retrouves avec toute cette « science » historique 🙂 La semaine n’est pas finie, tu vas peut-être encore rencontrer d’autres teintes coups de cœur !

  10. Je viens de tous les ré-observer. Il n’y a pas de doutes, c’est St george le plus beau, je vais le commander tout de suite d’ailleurs lol. ^^

  11. Ping : [Concours Anniversaire 1] Racontez-moi une histoire de légende avec… A England ! | Vernis en Folie

  12. Il a fallu que je tombe par hasard sur cet article via la pshiiit boutique pour apprendre que tu étais bourguignonne, et habite pas si loin que ca 🙂 Comme quoi !!

    Je m’en vais de ce pas commander ce précieux <3. Je crois que je suis décidé à vouloir toute la collection A England, tellement wow…

  13. Ping : Quand Saint George (A England) rencontre Freeze Machine (Enchanted Polish) | Vernis en Folie

Laisser un petit mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s