Quand Saint George (A England) rencontre Freeze Machine (Enchanted Polish)

Le week-end dernier, en plein swatchathon de vernis divers et variés, je me suis replongée avec émotion dans mon tiroir de vernis A England et j’ai eu une envie folle de porter Saint George. Le seul, l’unique, le tellement canon vert holographique aux reflets bleutés de la collection The Legend. Je vous l’accorde, ce n’est pas une nouveauté mais c’est une pépite à avoir dans sa vernithèque sans l’ombre d’un doute !

Quand Saint George (A England) rencontre Freeze Machine (Enchanted Polish)Je ne suis pas là pour vous refaire une description de Saint George, je voulais vous montrer une association que je trouve plutôt sympa en vous présentant un top coat à paillettes qui n’a pas encore eu son heure de gloire par ici, j’ai nommé Freeze Machine d’Enchanted Polish.

Quand Saint George (A England) rencontre Freeze Machine (Enchanted Polish)On voit beaucoup Freeze Machine posé sur du noir ou du bleu foncé et c’est vrai que c’est une solution qui permet de bien se rendre compte de la multitude de paillettes suspendues dans cette base transparente. Freeze Machine, c’est… Une pincée de la poudre holographique de Djinn in a Bottle, des petites paillettes bleues, des paillettes hexagonales et carrées dans les tons de bleu/vert/jaune et des paillettes "déchiquetées" iridescentes. Bien sûr, comme on parle de vernis enchantés, ce petit combo prend des reflets complètement fous en fonction de la luminosité !

Quand Saint George (A England) rencontre Freeze Machine (Enchanted Polish) Quand Saint George (A England) rencontre Freeze Machine (Enchanted Polish) Quand Saint George (A England) rencontre Freeze Machine (Enchanted Polish)J’ai donc dégradé Freeze Machine de la lunule vers le bord libre directement avec le pinceau. C’est une technique très simple à reproduire et dont je ne me lasse vraiment pas. A chaque fois le résultat est à la hauteur de mes espérances. Ici, j’aime particulièrement le côté "je me montre, ah non, finalement, je me cache" des paillettes de Freeze Machine. Et alors en plein soleil !! <3 Voilà pour le petit billet rapide de ce dimanche ensoleillé. Vous avez vu la nouvelle bannière ? Ce doit être l’effet anniversaire. ^^ Le blog va bientôt souffler ses trois bougies et à force de préparer la petite fiesta qu’il y a aura bientôt ici, j’ai eu envie de changement ! Je vous souhaite une bonne fin de week-end sous le soleil et je vous dis à très vite.

Quand Saint George (A England) rencontre Freeze Machine (Enchanted Polish)Saint George (collection The Legend) par A England // Freeze Machine (collection Love a Lot of Glitter) par Enchanted Polish

Nouveautés Essie // Hide and Go Chic, Truth or Flare et Ignite the Night

J’ai récemment fait l’acquisition de trois vernis Essie, dont deux font partie de la toute nouvelle collection printemps Hide & Go Chic… Ok, ok, titre mensonger, Ignite the Night n’est pas une nouveauté, mais elle en reste une pour moi. Ça compte ?

Hide and Go Chic, c’est le beau bleu qui donne son nom à la collection. Quand un bleu tire légèrement sur le vert, je suis absolument incapable de lui résister. Comme souvent avec Essie, les textures crèmes sont un vrai régal à appliquer. Celui-ci ne déroge pas à la règle ! Parfaitement couvrant en deux couches, il a fini hyper laqué (pas de top coat sur les photos, j’étais en mode "swatches sauvages").

Truth or Flare est un bleu grisé désaturé. Tout doux pour le printemps, il fait une base parfaite pour le nail art. Contrairement à son comparse, je l’ai trouvé un chouillat plus liquide. Ce n’est pas vraiment gênant, puisqu’on arrive tout de même à l’appliquer en deux couches. Il faut juste éviter de vouloir faire des couches trop épaisses. J’ai hésité à prendre le vert menthe Fashion Playground pour ses jolies micro-paillettes mais j’ai eu peur d’être déçue une fois le vernis posé (mais où sont les paillettes ? ^^). Du coup, je me suis rabattue sur Ignite the Night de la collection de cet hiver qui colle pile-poil à mes envies du moment. Et comme il se marie plutôt bien avec les deux autres, j’ai eu envie de les associer le temps d’un nail art !

Sur Truth or Flare, j’ai collé des petits morceaux de scotch pour former des triangles. Un à deux par ongle, tantôt sur le bord libre, tantôt sur la lunule, venant des bords de l’ongle, on laisse faire le hasard (hasard un peu étudié quand même histoire de ne pas avoir deux doigts parfaitement identiques). Une couche de top coat type Poshé pour sceller le motif et surtout pour lisser les surépaisseurs entre la base et les paillettes d’Ignite the Night et c’est fini !

Shopping : Collection disponible en exclusivité chez Monoprix // 11,90EUR les 13,5ml

Manucure "Triangulation" réalisée avec Hide and Go Chic et Truth or Flare (collection Printemps 2014 Hide and Go Chic) par Essie et Ignite the Night (collection Hiver 2013 Encrusted Treasure) par Essie

Bird on a Wire // Silver Touch gamme Crystallize (Gemey Maybelline)

Il y a deux semaines, je participais au tournage des prochains tuto-vidéos (teasinnnnng ^^) à paraître sur le site WeLoveNailArt.com. Promis, je vous reparle bientôt de cette formidable expérience, en attendant, vous pouvez aller jeter un oeil sur les tutos déjà parus et réalisés par les blopines TheQuicheGirl, Je suis Vernie, Glitter and Nails… Juste avant de quitter le studio, je suis repartie avec quelques vernis dont deux vernis de la gamme Crystallize, le vernis effet sable selon Gemey Maybelline.

Silver Touch* est un des six vernis parus le mois dernier. Je trouve ça chouette qu’une marque qu’on trouve en grande distribution surfe sur la tendance texturée. Comme son nom l’indique, Silver Touch est argenté sauf qu’il est un peu traître puisqu’en fait il tire légèrement sur le lilas. Ce n’est pas flagrant dans le flacon, mais ça le devient quand on le pose comme je l’ai fait à côté d’un vernis blanc. Le Light Up de la même gamme est un vrai argenté lui ! Personnellement, ses petites paillettes rondes, ses plus grosses paillettes hexagonales ainsi que son rendu final me font beaucoup penser au petit Anny After Dinner Show qui a fait fureur au printemps dernier. Bien plus en tout cas que les Kiko Sugar Mat que je trouve plus "bruts", moins scintillants !

La texture de Silver Touch est un peu épaisse et permet de l’appliquer en une seule couche. Une fois sec, le vernis prend un aspect mat. Bien sûr vous pouvez passer une couche de top coat ou exploiter l’effet mat/brillant dans un nail art pour jouer avec la texture. Pour ce NA, j’ai posé Cotton Buds de Butter London en accent nail. Je ne crois pas vous avoir parlé de ce blanc crème ? Il fait très bien son boulot mais je suis tellement dingue de mon Essie Blanc que j’ai beaucoup de mal à me faire à celui-ci. Je crois que je me suis trop bien habituée à le poser en une seul coup de pinceau grâce au pinceau large des Essie français. ^^ J’ai ensuite stampé le petit motif avec mon Noir Konad et la plaque Pro Collection 04 (MoYou).

Je suis sous le charme de Silver Touch. Côté tenue, j’ai pu le porter deux jours avant de voir un éclat sur un de mes ongles. Rien de catastrophique mais j’ai préféré changer de manucure (et puis j’avais mes petits ILNP qui m’attendaient :D). Pas d’illusion, il faudra passer par la case papillotes pour démaquiller vos ongles… Si vous craquez pour une autre des références de la gamme, les vernis ne sont pas tous faits sur le même moule. Je suis également repartie avec le beau Green Depth dont les paillettes sont beaucoup plus fines et dont l’effet 3D est par conséquent plus atténué. Ouvrez l’oeil au moment de faire votre sélection !

Shopping : En grandes surfaces // 3,80EUR les 7ml

Manucure "Bird on a Wire" réalisée avec 233 Silver Touch gamme Crystallize par Gemey Maybelline // En accent nail : Cotton Buds par Butter London et Noir par Konad // Plaque Pro Collection 04 par MoYou London

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, le revendeur, l’agence RP pour considération

505 + 528 = Aurora // L’équation Ozotic par Picture Polish

Une des toutes premières marques à avoir fait trembler mon petit coeur de NPA (et mon porte-monnaie), c’est la marque Ozotic. A l’époque, seuls les blogueuses anglo-saxonnes faisaient des revues de ces merveilles multichromes. Pire, il n’existait pas de revendeur en France et j’avais du faire venir mes tout premiers précieux de l’e-shop Harlow and Co basé au Canada. Depuis, Ozotic a conquis le coeur des petites frenchies et pour notre plus grand malheur a tiré sa révérence il y a quelques semaines. Heureusement pour nous, sa petite soeur, la marque Picture Polish a l’air décidé à reprendre le flambeau le temps d’une édition limitée avec Aurora. Craquera, craquera pas ? J’ai beau être collectionneuse, je ne pense pas céder à la tentation puisque dans le ventre bien dodu de mon Helmer se cachent deux jolis Ozotic qui, une fois superposés, deviennent un dupe plutôt convaincant de la LE Picture Polish. Jugez plutôt…

Pour le plaisir des yeux, quelques photos des deux chéris les plus beaux du monde. Le cultissime 505 et son compagnon à paillettes, le 528.

Je n’ai pas tellement envie de vous faire des tonnes de blabla, je crois que les photos parlent d’elles-mêmes. Sur une couche épaisse de Licorice, j’ai posé une couche de 505 puis deux fines couches de 528. Je n’aurais jamais songé à associer deux multichromes entre eux, finalement, Picture Polish a bien fait de nous soumettre l’idée ! ^^

Shopping : Je suis méchante, je vous montre une manucure avec des vernis qui sont maintenant difficiles à trouver, néanmoins, Aurora (Picture Polish) est disponible en ce moment même en édition limitée sur l’e-shop de la marque (attention, les commandes sont limitées à un seul flacon par client) et auprès de ses revendeurs internationaux ! // 14AUS$ les 11ml

Manucure 505 + 528 = Aurora réalisée avec Licorice par Essie, 505 (collection Multichromatic) par Ozotic et 528 (collection Elytra) par Ozotic

Northern Lights (ILNP) + TC Glitter (Hema) + Salt n Peppa (Polish Me Silly)

Aujourd’hui, je commence par vous présenter un vernis que j’aime d’amour, aka Northern Lights de la marque I Love Nail Polish. Marque d’ailleurs bientôt en passe de devenir l’une des plus représentées dans ma vernithèque (oui "en passe", j’ai encore fauté lors des dernières pré-commandes et j’ai forcé mes copines à faire une commande groupée !) (J’ai honte !) (Même pas en fait ^^).

Northern Lights est un vernis métallisé aux reflets multichromes plutôt légers. Les reflets ne sont pas aussi déments qu’un Birefringence ou un Cygnus Loop, Northern Lights est plus timide mais il n’en reste pas moins fascinant. Opaque en deux couches et sans laisser de traces de pinceau, il passe d’un joli bleu canard à un violet profond en passant par un bleu marine.

J’ai eu envie de le funkiser un petit peu en utilisant un joli vernis offert par TheQuicheGirl (merciiiiii !) qui l’a ajouté à une commande de sucre pétillant (ne cherchez pas de lien, il n’y en a aucun :D). Glitter est un top coat dont la base noire translucide est saturée de paillettes holographiques. Il s’agit bien d’un top coat donc n’espérez pas qu’il soit couvrant. Par contre il apporte un joli côté "fumé" à une couleur de base, un peu à la manière du Rock Coat de Dior, les paillettes holo en plus ! J’ai donc réalisé un dégradé en appliquant ce petit sur les 3/4 de mes ongles avec une éponge à maquillage. Puis j’ai repassé une nouvelle couche sur la moitié seulement et j’ai appliqué une dernière couche juste sur le bout des ongles. Le résultat est tout doux comme j’aime et permet d’apprécier les deux vernis ensemble sans les dénaturer.


Après avoir fini ma manucure, je suis allée lire le billet de Pshiiit. J’ai vu le petit Seven Nation Army (SNA) que j’ai commandé et qu’elle me garde précieusement jusqu’à un prochain gros craquage sur sa boutique et j’ai eu envie de paillettes noires et blanches là maintenant tout de suite. Du coup, je me suis rabattue sur son cousin le joli Salt n Peppa (SnP) de Polish Me Silly (anciennement Lush Lacquer) que j’ai appliqué sur l’ensemble de mes ongles. Bon, bah, pas sûre que ce soit la meilleure idée du siècle ! ^^ On perd pas mal l’effet du dégradé fumé à cause des grosses paillettes de SnP qui sont biiiiiiiien moins fines que celles de SNA… Comme Camille-chou, j’aurais dû m’arrêter à l’étape 2 ! Vous en pensez quoi vous ? Vous criez au nailista faux-pas ?

Shopping :
> Northern Lights by ILNP, sur l’e-shop de la marque // 10$ les 12ml (attention vu le montant des frais de port pour 2 ou 3 vernis, je vous recommande de faire une grosse commande ou de vous grouper avec des copines)
> Top coat Glitter by Hema, en boutique ou sur l’e-shop de la marque //  3,25EUR les 11ml
> Salt n Peppa by Polish Me Silly (anciennement Lush Lacquer), Pshiiiit Boutique // 12EUR les 14ml

Manucure en trois temps réalisée avec Northern Lights par I Love Nail Polish (ILNP) : base, deux couches // Dégradé avec Top coat Glitter par Hema // Top coaté avec Salt n Peppa par Polish Me Silly

Les vernis Marionnaud et le défi d’Alice

Samedi, j’ai passé la journée avec une poignée de mes copines NPA à Paris. Ce n’était pas prévu, j’ai pris un billet de train à la dernière minute mais c’était tellement bien. Dans l’après-midi, nous nous sommes retrouvées, je me demande encore comment, dans un magasin Marionnaud à regarder les vernis. Façon faille spatio-temporelle, paf, pouf ! ^^ Evidemment, plutôt séduite par le flacon, carrément sous le charme des couleurs et bien décidée à profiter des soldes, j’ai choisi plusieurs références que Caroline et Alice ont fini par m’offrir (encore merciiiii les filles). C’est là que cette dernière m’a glissé : "Le défi maintenant, ça va être d’utiliser les six vernis dans une seule manucure !". Euuuuuh… OK !

Me voilà donc partie pour utiliser les six petits nouveaux. Heureusement, j’ai choisi mes couleurs de prédilection et toutes se marient plutôt bien entre elles, ça devrait le faire. Sur mon pouce, j’ai tout simplement posé Vert Enigmatique, celui que je pensais être un dupe de Wintergreen d’YSL (en fait, il n’en est rien, chouette !). J’ai fait pareil sur l’auriculaire alias rikiki qui a reçu deux couches de Clair-Obscur. Sur l’index et l’annulaire, c’est Démon de Minuit qui tient la vedette. Nuit Céleste, le pailleté qui m’a fait craquer, est venu se dégrader pendant que j’ai fait des petits pois en Rose Cosmique et Clair-Obscur sur l’autre doigt. Sur le majeur, j’ai fait un dégradé du plus clair au plus foncé avec Vert Enigmatique et le très lumineux Vert Impertinent. J’ai posé tout plein de morceaux de striping tape pour former des petits triangles et j’ai fait un nouveau dégradé du plus foncé au plus clair cette fois avec Rose Cosmique et Clair-Obscur. J’adoooooore le résultat sur ce doigt, si j’avais eu trois heures devant moi, je crois que j’aurais fait ce nail art en full manucure ! <3

Côté couleurs, Rose Cosmique, Démon de Minuit et Nuit Céleste faisaient partie d’un coffret "Oiseau de Nuit". Les trois vernis étaient accompagnés d’une mini-lime trèèèès bling-bling aux grosses paillettes dorées. Rose Cosmique est un rose framboise parsemé de quelques micro-paillettes roses et violettes. C’est une très jolie surprise ! Mon appareil est devenu un peu fou avec toutes ces teintes et j’ai eu le plus grand mal à obtenir une couleur fidèle à la réalité. Sur la troisième photo de ce billet, le flacon de Rose Cosmique ressort pile poil à ce que je vois en vrai. Démon de minuit est un violet sombre, très sympa mais pas vraiment unique en son genre… Nuit Céleste est un vernis à base transparente dans laquelle flotte tout plein de paillettes argentées, mauves, roses et violettes. A l’unité, j’ai trouvé Clair-Obscur le pailleté violet, Vert Impertinent le vert chlorophylle et Vert Enigmatique le vert foncé au shimmer vert.

En rentrant à la maison, je me suis rendue compte que j’avais deux vernis Marionnaud version ancienne formule. A l’époque, les flacons étaient ronds, c’est pour ça que j’avais oublié avoir déjà testé les vernis de la marque. Marionnaud a revu sa copie depuis, le look des flacons n’a plus rien à voir. Plus chics, ils perdent néanmoins en facilité d’utilisation et en stabilité. Sur Instagram, on m’a dit que le vernis était trop liquide et qu’on avait tendance à faire des bavures. Personnellement, j’ai trouvé la formulation parfaite mais le pinceau étant large (comme les Essie français), la tige plastique est également très large. On cumule donc flacon haut + goulot étroit + tige longue (et large) ! Et tout ça, c’est un peu la mauvaise combinaison pour faire une belle goutte réserve puisqu’il devient difficile d’égoutter la tige le long du goulot. Le vernis s’accumule l’air de rien et vient s’ajouter à la dose de vernis nécessaire à la manucure. Mon conseil ? Une fois que vous avez bien essoré la tige, rechargez votre pinceau en ne plongeant que lui dans le vernis ! (Et mesdames et messieurs de Marionnaud, trouvez-nous une tige plus fine pour équiper vos flacons s’il-vous-plaîîîîîît !)

Shopping : Marionnaud, en boutique ou sur l’e-shop de la marque // Le set "Oiseau de nuit" 14,90EUR les 3x6ml // Les vernis à l’unité 4,90EUR les 6ml // A dégoter en soldes en boutique pendant qu’il est encore temps :)

Manucure "Défi d’Alice" réalisée avec Rose Cosmique, Démon de Minuit, Nuit Céleste, Vert Enigmatique, Vert Impertinent et Clair-Obscur par Marionnaud // Dotting tool et striping tape

Collab Fest 2013 // Hope (Picture Polish) et les perles de jaspe

C’est un billet un peu exceptionnel aujourd’hui ! Après avoir eu la chance de participer à la Blog Fest 2012 et de gagner une collaboration avec Picture Polish, la team australienne est venue avec l’idée de faire une Collab Fest 2013. C’est ainsi que toutes les petites chanceuses qui, comme moi, ont eu le bonheur de lancer une teinte en collaboration avec Picture Polish cette année vont poster un billet aujourd’hui pour revenir sur leur aventure…

Je vous avais présenté Hope avec beaucoup d’émotion en avril dernier. Déjà huit mois qu’il ne m’appartient plus et que je le vois sur les ongles de tout plein de nailistas à travers le monde. Je suis toujours autant amusée de le voir faire son petit bonhomme de chemin. Pour l’occasion, Hope s’est accompagné d’une création de Laurie, du blog 30 et alors. Laurie, c’est un peu la créatrice de manchettes la plus talentueuse du monde puisqu’elle a décidé de s’inspirer de vernis à ongles pour imaginer ses bracelets. Et pas n’importe lesquels, non, les vernis Picture Polish ! Je guettais secrètement la manchette qui serait inspirée par Hope et il y a quelques semaines, je suis tombée sur une photo de la merveille sur son compte Instagram. Une superbe manchette inspirée par Hope et Sea Jewel ! Je me suis permise de la contacter pour lui demander si, par le plus grand des hasards, je pourrais lui en acheter une (j’avais en tête ce billet exceptionnel, mais ça, elle ne le découvrira qu’aujourd’hui… Coucou Laurie ! ^^) et elle m’a répondu "Si tu veux, je peux même la personnaliser pour toi !". Mon Dieu !!!

Après avoir échangé des tonnes de mail et cerné le petit truc en plus qui ferait de la manchette, THE manchette, Laurie est partie en quête du fil de soie parfait, de la perle d’exception, du détail qui allait la rendre complètement unique. C’est ainsi que ma manchette s’est habillée de petites étoiles argentées qui dansent sur mon poignet au moindre mouvement et de très fines perles de jaspe…

Je n’ai pas eu à chercher très loin l’inspiration de mon nail art… Laurie s’inspire de Picture Polish, je me suis inspirée de son goût pour l’association des couleurs et des matières ! J’ai utilisé la technique du Saran wrap pour ajouter l’effet pierre précieuse. Cette technique consiste à faire une boule de film étirable (vous savez, le film transparent qu’on utilise en cuisine pour protéger les aliments du chaud ou du froid) et à s’en servir comme d’un tampon. On trempe la boule dans une goutte de vernis et on tamponne délicatement sur l’ongle. Ensuite j’ai ajouté deçà delà des petits morceaux de feuilles dorées. On a l’impression qu’elles sont incrustées sur l’ongle vous ne trouvez pas ?

Je n’avais pas osé nail-arter Hope jusqu’à présent mais ce billet aura été l’occasion de le faire. L’occasion également de remercier une nouvelle fois les filles de Picture Polish pour la confiance qu’elles ont placée en moi et pour la chance que j’ai eu de voir l’un de mes rêves se réaliser. Maintenant, je ne sais pas vous, mais j’attends avec impatience de voir la merveille que TheQuicheGirl, la gagnante de la dernière Blog Fest, va imaginer pour nous…

Shopping : Retrouvez Hope et ses petits copains sur la boutique en ligne de Picture Polish ou chez les revendeurs de la marque. Pour la France, c’est la Pshiiit Boutique qui s’y colle (tellement bien <3). Si vous souhaitez mettre à votre poignet une des magnifiques créations de Laurie, je vous recommande de visiter son e-shop. Vous pouvez également prendre contact avec elle pour qu’elle réalise le bijou dont vous avez toujours rêvé !

Manucure "Hope et les perles de jaspe" réalisée avec Hope par Picture Polish, Good as Gold (Essie) et quelques morceaux de feuilles dorées.

[Swatches-minute] Tour d’horizon des nouveautés I Love Nail Polish // Première partie

Lors de mon dernier billet, je vous proposais de swatcher rapidement les nouveautés I Love Nail Polish (ILNP) récemment arrivées dans ma boite aux lettres, et plusieurs d’entre vous ont émis le souhait de voir des swatches comparatifs.

J’ai bien observé mes nouveaux précieux et je les ai rangés dans deux catégories : les bleus/verts et les violets. Aujourd’hui, je vous fais faire un tour d’horizon de la première catégorie. Nous allons parler de Mutagen (H), Sweet Serenade, Exodus, Purgatory et Washing Ashore. C’est parti !

Sur mon pouce… Mutagen (H)
(H) pour holo puisque Barbra, la créatrice derrière la marque ILNP, a eu envie de rajouter une pincée de micro-paillettes holographiques aux vernis de la collection Ultra Chrome. Pas de panique, ils existent toujours "au naturel" mais vous pouvez désormais acquérir cette version holo. Je ne m’étends pas trop sur le sujet, pour apprécier les superbes reflets de Mutagen, je vous laisse relire le billet que je lui avais consacré. Ma recommandation : que vous ayez ou non Mutagen, sa version holo est encore plus féérique ! // Alerte : dupe de Hey Jude (collection Beatles) par Enchanted Polish.

Sur mon index… Sweet Serenade
Un des vernis multichromes les plus intenses de cette sélection ! Barbra a d’ailleurs hésité à l’ajouter à la collection Ultra Chrome. La base au fini métallisé de Sweet Serenade passe du violine grisé au bleu canard (teal) en passant par le vert. En plus de ses incroyables reflets, on observe tout plein de micro-paillettes bleues et vertes. Très opaque dès la première couche, il sera parfait à la seconde et ne saura vous lasser tellement ses visages sont multiples. Ma recommandation : à avoir impérativement dans votre collection ILNP !

Sur mon majeur… Exodus
Tout en subtilité, Exodus est un vernis bleu marine saturé de micro-paillettes multichromes. Dans le flacon elles passent par le bleu moyen, le bleu foncé puis le violet. Sur les ongles, le résultat est beaucoup plus discret mais néanmoins lumineux. Si je n’étais pas une psychorigide des deux couches sinon rien, j’aurais parfaitement pu poser Exodus en une seule couche. Attention, les pigments d’Exodus sont tellement intenses que je ne peux qu’insister : ne faites surtout pas impasse sur la base. Vous pouvez éventuellement la doubler pour éviter les risques de transfert sur vos ongles. Ma recommandation : pour les amoureuses de bleu !

Sur mon annulaire : Purgatory
Purgatory, c’est celui que j’attendais le plus frénétiquement et c’est finalement celui qui me convainc le moins… Pas qu’il ne soit pas joli, mais j’attendais des reflets plus intenses, à l’image de ceux qu’on distingue parfaitement dans le flacon. Purgatory est un vernis teal foncé (l’équilibre parfait entre bleu et vert) saturé de paillettes aux reflets multichromes. En pleine lumière les paillettes sont tantôt bleues, tantôt dorées. En lumière rasante, les paillettes prennent des reflets bleu foncé et violets. J’aurais aimé que ces derniers soient plus évidents mais malheureusement, on les voit assez rarement. Dommage ! Ma recommandation : un très beau vernis dont on peut néanmoins se passer si on est à la recherche d’un vernis aux reflets multichromes riches.

Sur mon auriculaire : Washing Ashore
Washing Ashore est un vernis au fini métallisé et aux reflets multichromes particulièrement vibrants. Sa base passe du turquoise au violet en passant par le vert. Lui aussi aurait pu faire partie de la collection Ultra Chrome puisque Barbra a utilisé les mêmes ingrédients pour formuler Washing Ashore. En pleine lumière, on aperçoit quelques micro-paillettes qui dansent dans la matière en fonction de l’inclinaison des mains. Envoûtant ! Ma recommandation : à avoir si vous aimez les vernis qui ne passent pas inaperçus.

En résumé, les vernis ILNP sont des petites merveilles qui méritent d’être (plus) connues ! Une texture fluide et opaque (souvent dès la première couche), des couleurs riches, des reflets travaillés et des vernis accessibles aussi bien en prix qu’en disponibilité lors des lancements. Je tiens d’ailleurs à saluer la super organisation de la marque à ce sujet. Quand je me suis connectée sur le site pour passer commande des nouveautés, le serveur était évidement débordé. MAIS, et c’est là que je crie au génie, un message s’est affiché sur la page d’accueil me prévenant que ma connexion était mise sur liste d’attente. J’avais le choix de rester sur la page et rafraîchir régulièrement ou de laisser mon numéro de portable pour être avertie par SMS de l’accessibilité à la boutique (il faut tout de même garder la fenêtre ouverte sur son navigateur). C’est cette solution que j’ai retenue. J’ai donc vaqué à mes occupations et dix minutes plus tard, je recevais un SMS m’indiquant que c’était mon tour dans la file. J’ai rafraichi la page et en effet, j’ai pu faire mon shopping sans stress puisqu’il s’agissait là d’une pré-commande. En effet, Barbra vend ses vernis avant de les avoir fabriqués. A elle, ça lui permet de savoir combien en faire pour ne pas se retrouver avec des invendus ou des ruptures. A nous, ça nous permet d’avoir les vernis convoités sans s’arracher les cheveux en défonçant la touche F5 et sans être frustrées à cause d’un stock déjà épuisé (suivez mon regard) ! ^^ // Découvrir la seconde partie du tour d’horizon des nouveautés ILNP

Est-ce que vous avez craqué pour les vernis I Love Nail Polish ? Vous avez pris le(s)quel(s) ? Quels sont vos préférés dans la sélection d’aujourd’hui ?

Shopping : I Love Nail Polish // entre 10$ et 12,50$ les 12ml selon le vernis choisi (hors frais de port)

Mutagen (H) (collection Ultra Chrome) // Sweet Serenade // Exodus (collection Rich Effect) // Purgatory (collection Rich Effect) // Washing Ashore par I Love Nail Polish (ILNP) : base, 2 couches, top coat

Magic Cake (Rainbow Honey) // Age of Aquarius (Color Club)

Et si aujourd’hui, pour changer du temps tout gris tout pluvieux, on mettait un peu de paillettes et de magie au bout de nos doigts ?

Avant de vous parler de Magic Cake (visez-moi ces paillettes quand même <3), je tiens à vous parler du Color Club même si on ne le voit pas beaucoup sur les photos. Je suppose que vous êtes nombreuses à vous être jetées sur ce format mini, cet été, avec votre exemplaire de je-ne-sais-plus-quel-magazine-people. Un vert mint bien pop, je ne pouvais pas passer à côté ! Et j’ai bien fait parce que je dois avouer qu’Age of Aquarius est une très bonne surprise. Je vous explique… J’ai quelques vernis de la marque dans mon Helmer, tous des vernis pailletés, holographiques, magnétiques ou sensibles aux ultraviolets (Ruby Wing). Aucun crème tout bête, zéro ! Pourquoi ? Tout simplement parce que je commence à avoir un paquet de vernis laqués et que pour me séduire, ils doivent être irréprochables. Hors de question d’encombrer ma vernithèque avec des basiques qui font des pâtés, qui manquent de couvrance ou qui mettent une plombe à sécher… Age of Aquarius a tout bon : un long pinceau qui se déploie parfaitement sur l’ongle pour déposer la quantité idéale de vernis, une opacité parfaite en deux couches, un séchage rapide et une tenue impeccable. Sincèrement, je suis conquise. Je suis certaine que je n’aurais jamais acheté de vernis crème Color Club si je n’avais pas eu cette occasion. Ils ont beau être clean, avec leur composition 3-Free, et non testés sur les animaux, je les trouve tout de même un poil cher (et encore plus quand on regarde combien ils coûtent aux Etats-Unis). En dépit de ce petit défaut, la "qualité professionnelle" mentionnée sur l’étiquette du flacon est vraiment au rendez-vous !

En guise de nappage : Magic Cake, le bien nommé, et ses paillettes néons !

Dans une base transparente, Magic Cake est saturé de paillettes de différentes tailles et de différentes formes. Du bleu, du vert, du rose et mêmes des micro-paillettes argentées se mêlent pour donner un ensemble harmonieux et super tape à l’oeil. Avec cette bombe colorée signée Rainbow Honey, vous ne passerez pas inaperçue ! Personnellement, j’ai choisi de le porter en une seule couche, mais vous pouvez sans problème moduler le résultat final pour, au choix, avoir des ongles pétillants comme une journée d’été ou carrément exubérants façon NPA sous acide. ^^ Contrairement à certains top coat à grosses paillettes, je trouve Magic Cake plutôt facile à poser. Les paillettes se répartissent bien sans qu’on ait besoin de retravailler tout ça à la pince à épiler ou au bâtonnet de buis et ça, c’est une excellente nouvelle.

Vous avez déjà essayé les vernis crèmes Color Club ? Vous aussi, vous êtes aussi emballées que moi ? Et Magic Cake, vous aimez ces paillettes de folie ?

Shopping : Retrouvez Magic Cake (Rainbow Honey) sur Pshiiit Boutique pour 12,50EUR les 15ml et Age of Aquarius (Color Club) sur l’e-shop de la marque pour 12,50EUR les 15ml également.

Magic Cake (collection The Summer of 199X) par Rainbow Honey : 1 couche en guise de top coat sur Age of Aquarius (collection Poptastic) par Color Club

[Nail Art] Halloween // Sugar Skulls

Je n’ai jamais célébré Halloween, c’est une fête qui ne me parle absolument pas. Déjà parce qu’elle ne fait pas partie de ma culture mais parce qu’en plus, cette période de l’année (Toussaint, jour des morts) est sensible sur un plan personnel. C’est un peu le moment de l’année où j’ai envie de déconnecter mon cerveau pour arrêter de ressasser les mauvais souvenirs. Pour une fois, j’ai eu envie de faire un pied de nez à mon habituel coup de blues en affichant sur mes ongles, non pas des fantômes, des cimetières ou des croix mais… Des Sugar Skulls !

Pour cette première manucure, je me suis inspirée d’un motif de calavera aperçu il y a très longtemps sur l’Instagram de la marque Illamasqua. Le tête de mort avait été entièrement dessinée avec des centaines de pois néons. Un vrai travail d’orfèvre ! J’ai tenté de reproduire ce motif sur mon annulaire. J’ai posé deux fines couches de Cotton Buds (Butter London) puis avec mes dotting tools, j’ai fait des pois de plusieurs couleurs. J’ai eu beaucoup de mal à faire ce que j’avais en tête par manque de place… Sur mes autres ongles, j’ai ressorti mon pailleté argenté Follow Me on Glitter (Nicole by OPI) qui me fait beaucoup penser à un des derniers vernis de la marque NCLA, My Dad Invented That. En guest, la dernière tranche d’orange confite au chocolat noir que j’ai eu le temps d’immortaliser avant de dévorer. Je n’aime pas Hallowwen, mais j’aime les confiseries ! ^^

Pour la seconde manucure, je me suis servie d’une plaque MoYou de la collection The Artist entièrement dédiée à l’art mexicain. Sur une base orange citrouille, j’ai donné quelques coups de pinceau éventail de Penny Talk (Essie) et Love is Enough (A England) pour donner un aspect patiné à mes ongles. J’ai ensuite stampé en noir les détails de fleurs sauf en accent nail où j’ai tamponné un crâne avec son petit noeud papillon. Au centre, j’ai collé une paillette libre orange cuivré avant de passer une couche de top coat. Comme je le disais sur Instagram, j’ai récemment acheté un vernis Konad noir. Jusqu’à présent, je me servais de Camelot de la marque A England. Bon, pas de doute, le noir Konad est beaucoup plus épais, plus pigmenté et a donc un fini très intense. Je l’adore mais… Et c’est un peu le revers de la médaille, c’est une véritable galère à nettoyer avec mon dissolvant habituel. Je crois qu’il va falloir que je m’équipe rapidement d’un petit récipient d’acétone !

Vous préférez laquelle des deux versions ? Vous avez fait une manucure particulière aujourd’hui ? Happy Halloween (pour celles qui le fêtent), moi je file hiberner pour le week-end. On se retrouve la semaine prochaine, j’ai quelques billets sous le coude et j’aurai retrouvé ma liberté (les vacances se termiiiiiiiinent, youpiiiiiii) ! Des bisous les filles <3

Shopping :
> Cotton Buds (Butter London) // Pshiiit Boutique
> Plaque The Artist #11 // MoYou London (-15% avec le code 15OFF)

Manucure "Sugar Skull à pois" réalisée avec Follow Me on Glitter (Nicole by OPI), Cotton Buds (Butter London), vernis de différentes couleurs pour faire les pois (choisissez-les bien pigmentés), dotting tool // Manucure "Sugar Skull stampé" réalisée avec Chop-sticking to my Story (OPI) en base, Penny Talk (Essie), Love is Enough (A England), Special Black (Konad), The Artist #11 (MoYou London), pinceau éventail, paillettes libres