[Nail Art] Halloween // Sugar Skulls

Je n’ai jamais célébré Halloween, c’est une fête qui ne me parle absolument pas. Déjà parce qu’elle ne fait pas partie de ma culture mais parce qu’en plus, cette période de l’année (Toussaint, jour des morts) est sensible sur un plan personnel. C’est un peu le moment de l’année où j’ai envie de déconnecter mon cerveau pour arrêter de ressasser les mauvais souvenirs. Pour une fois, j’ai eu envie de faire un pied de nez à mon habituel coup de blues en affichant sur mes ongles, non pas des fantômes, des cimetières ou des croix mais… Des Sugar Skulls !

Pour cette première manucure, je me suis inspirée d’un motif de calavera aperçu il y a très longtemps sur l’Instagram de la marque Illamasqua. Le tête de mort avait été entièrement dessinée avec des centaines de pois néons. Un vrai travail d’orfèvre ! J’ai tenté de reproduire ce motif sur mon annulaire. J’ai posé deux fines couches de Cotton Buds (Butter London) puis avec mes dotting tools, j’ai fait des pois de plusieurs couleurs. J’ai eu beaucoup de mal à faire ce que j’avais en tête par manque de place… Sur mes autres ongles, j’ai ressorti mon pailleté argenté Follow Me on Glitter (Nicole by OPI) qui me fait beaucoup penser à un des derniers vernis de la marque NCLA, My Dad Invented That. En guest, la dernière tranche d’orange confite au chocolat noir que j’ai eu le temps d’immortaliser avant de dévorer. Je n’aime pas Hallowwen, mais j’aime les confiseries ! ^^

Pour la seconde manucure, je me suis servie d’une plaque MoYou de la collection The Artist entièrement dédiée à l’art mexicain. Sur une base orange citrouille, j’ai donné quelques coups de pinceau éventail de Penny Talk (Essie) et Love is Enough (A England) pour donner un aspect patiné à mes ongles. J’ai ensuite stampé en noir les détails de fleurs sauf en accent nail où j’ai tamponné un crâne avec son petit noeud papillon. Au centre, j’ai collé une paillette libre orange cuivré avant de passer une couche de top coat. Comme je le disais sur Instagram, j’ai récemment acheté un vernis Konad noir. Jusqu’à présent, je me servais de Camelot de la marque A England. Bon, pas de doute, le noir Konad est beaucoup plus épais, plus pigmenté et a donc un fini très intense. Je l’adore mais… Et c’est un peu le revers de la médaille, c’est une véritable galère à nettoyer avec mon dissolvant habituel. Je crois qu’il va falloir que je m’équipe rapidement d’un petit récipient d’acétone !

Vous préférez laquelle des deux versions ? Vous avez fait une manucure particulière aujourd’hui ? Happy Halloween (pour celles qui le fêtent), moi je file hiberner pour le week-end. On se retrouve la semaine prochaine, j’ai quelques billets sous le coude et j’aurai retrouvé ma liberté (les vacances se termiiiiiiiinent, youpiiiiiii) ! Des bisous les filles <3

Shopping :
> Cotton Buds (Butter London) // Pshiiit Boutique
> Plaque The Artist #11 // MoYou London (-15% avec le code 15OFF)

Manucure "Sugar Skull à pois" réalisée avec Follow Me on Glitter (Nicole by OPI), Cotton Buds (Butter London), vernis de différentes couleurs pour faire les pois (choisissez-les bien pigmentés), dotting tool // Manucure "Sugar Skull stampé" réalisée avec Chop-sticking to my Story (OPI) en base, Penny Talk (Essie), Love is Enough (A England), Special Black (Konad), The Artist #11 (MoYou London), pinceau éventail, paillettes libres

[Concours Anniversaire 3] Mastercoiff et les vernis OPI

Il y a quelques semaines, Mastercoiff a proposé de m’envoyer quelques produits * afin de vous faire découvrir leur boutique. Et plutôt que d’être la seule à profiter de la générosité de la marque, nous avons décidé de vous gâter avec ce concours. D’abord, je vous parle de la boutique et des produits que j’ai testés et on parle du lot en jeu ensuite, d’accord ?

Je dois vous avouer que quand j’ai reçu le mail de Mastercoiff, j’ai eu un bref instant "What the F… ? Ont-ils bien pris le temps de lire mon blog ? On parle ongles par ici, pas cheveux". Ensuite j’ai lu le mail et j’ai appris que Mastercoiff, en plus de vendre des produits professionnels de coiffure à prix discount (Kérastase, L’Oréal Professionnel, Wella, Redken, Revlon, GHD pour ne citer que quelques marques), propose également des vernis OPI 25% moins chers que chez Sephora. Et ça, quand on craint de commander ses vernis outre-atlantique et/ou qu’on ne veut pas acheter plusieurs flacons pour rentabiliser les frais de port et/ou qu’on veut s’offrir un petit vernis là maintenant tout de suite, c’est plutôt une bonne nouvelle ! Autres atouts pour les serial-shoppeuses que nous sommes, les frais de port sont offerts dès 55EUR d’achat, le paiement est sécurisé (vous pouvez d’ailleurs régler par CB ou Paypal) et les commandes sont habituellement livrées sous 48H. Si vous avez besoin d’un conseil, vous pouvez même joindre un conseiller par téléphone !

De mon côté, j’ai donc choisi un masque réparateur pour cheveux colorés. J’ai été égoïste sur ce coup là parce que je ne vous ferai pas de revue détaillée sur le produit mais après plusieurs mois de folie capillaire aka "tignasse de rêve" (merci la grossesse), je me retrouve en ce moment à la pire période qui soit : cheveux ternes et qui tombent par poignée. Pas glamour pour un sou ! Je me suis donc fait ce petit plaisir pour le bien de mes cheveux… J’aurais pu choisir le format professionnel, mais j’en suis restée au format traditionnel un peu plus de 5EUR moins cher que chez mon artisan-coiffeur. J’ai également choisi (et c’est là que ça vous intéresse ^^) trois vernis OPI…

Stranger Tides, de la collection Pirates des Caraïbes, est un vernis vert amande grisé. Couvrant en trois fines couches, il s’applique parfaitement bien et même si j’avais un peu perdu l’habitude de poser du OPI, le pinceau permet de faire une jolie lunule sans difficulté.

Avec Road House Blues de la collection Touring America, j’assouvis mon envie de bleu. J’ai été surprise en l’appliquant puisqu’il tire légèrement sur le violet. En deux couches il est parfaitement opaque !

Enfin, j’ai choisi You Callin’ Me a Lyre? de la collection New York City Ballet pour sa simplicité. Si je ne devais en choisir qu’un pour réaliser une french manucure soignée, ce serait lui. Il a d’ailleurs servi ce week-end puisque j’ai eu la tache ô combien stressante de réaliser la manucure d’une amie qui se mariait ! You Callin’ Me a Lyre est un vernis rose clair au fini sorbet que vous voyez ici posé en deux fines couches.

A l’occasion de l’anniversaire du blog, Mastercoiff vous propose de remporter un bon d’achat de 30EUR !

Les conditions de participations sont les suivantes :
1) Ce concours est ouvert à l’international puisque Mastercoiff livre partout dans le monde.
2) Vous avez jusqu’au lundi 3 juin 23h59 pour participer.
3) Pour participer et obtenir une chance de remporter ce concours, il suffit de me dire ce que vous achèteriez chez Mastercoiff si vous remportiez le bon d’achat de 30EUR. Pas de panique futur(e) heureux(se) gagnant(e), vous aurez le droit de changer d’avis par la suite, je suis juste curieuse de savoir quels produits vous font craquer. ^^
4) Pour valider votre chance, il faudra glisser impérativement dans votre commentaire le nombre de sous-rubriques de la rubrique OPI.
5) Le ou la gagnant(e) sera tiré(e) au sort grâce à Random.

Faites attention à utiliser une adresse mail valide pour répondre afin que je puisse vous contacter si vous remportez le concours. En effet, sans réponse des gagnant(e)s 72H après l’annonce du résultat, le lot sera remis en jeu. Merci également de jouer le jeu et de ne pas participer avec plusieurs pseudos, les doubles participations seront bonnement et simplement annulées ! Enfin, vous pouvez répandre la bonne nouvelle ^^ et relayer ce concours avec plaisir même si cela n’offre aucune chance supplémentaire… Là encore, pas de bonus particulier, mais un petit clic faisant toujours plaisir, voici les liens vers le Facebook et le Twitter de Mastercoiff qui sont une mine de bons plans !

Cerise sur le gâteau, Mastercoiff a créé un code promo exclusivement réservé aux lecteurs et lectrices de Vernis en Folie qui vous donne droit à un kit french manucure, une lime en verre et un miroir de sac à partir de 3 produits achetés. Le code VERNIS-FOLIE est valable deux mois à compter de ce jour sur mastercoiff.com et/ou coiffissimo.fr sous réserve de disponibilités des cadeaux.

edit du 7 juin 2013 : La gagnante du concours est :  Cha_mallow. Félicitations ! Je reprends contact avec Mastercoiff pour qu’on puisse te transmettre ton bon d’achat par mail à l’adresse avec laquelle tu as joué pour le concours. Un grand merci à toutes pour vos participations et n’oubliez pas le concours créatif avec deux très beaux lots à la clé. Vous avez jusqu’au 24 juin pour y participer…

Shopping : Mastercoiff // 10,90EUR le vernis OPI

Stranger Tides (collection Pirate des Caraïbes) par OPI : base, 3 couches, top coat // Road House Blues (collection Touring America) par OPI : base, 2 couches, top coat // You Callin’ Me a Lyre? (collection New York City Ballet) par OPI : base, 2 couches, top coat

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération

Influencée par Marie… Waltz (Essie) // Lights of Emerald City (OPI)

Oui, oui, trois fois oui, vous avez bien lu, tout ça c’est à cause de Marie du blog Glitter and Nails, la blogo-spécialiste du vernis à paillettes ! Après avoir lu son billet, j’ai poussé la porte du premier Sephora qui a croisé ma route pour m’offrir Lights of Emerald City (et à 13,90EUR le flacon, croyez-moi, ce craquage tenait de l’urgence !) et j’ai enfin craqué sur ce blanc laiteux qu’elle aime tant, le fameux Waltz d’Essie. Cette fois, j’ai fait des infidélités à Devil Monop’ (pour Marionnaud), la conseillère du rayon beauté ayant voulu me refourguer un Waltz tout séché dans son flacon "Mais non Madame, vous savez, il suffit de secouer le flacon et il est comme neuf…" ! Ou pas hein, prends-moi pour un jambon !!! Attention les filles, autant vous ne prenez aucun risque en achetant vos vernis Essie des collections en cours (tout beaux, tout neufs, ils ne restent pas longtemps en rayon), autant, veillez à bien contrôler les flacons des collections permanentes. Si les vernis sont secs, n’hésitez pas à demander un flacon en réserve, sinon passez votre chemin. C’est un peu le souci des grandes surfaces, les clientes n’hésitent pas à se servir des vernis comme des testeurs… Miam… Bref, revenons-en à nos flacons !

Je disais donc qu’à cause de Marie, je suis revenue de mes courses avec deux nouveaux précieux dans mon sac. Waltz, que vous n’avez pas fini de revoir ici, est un vernis au fini sorbet. Deux fines couches sur vos ongles et vous pouvez très bien vous arrêter là si vous rêvez d’une manucure soignée. Waltz fait des mains de poupée de porcelaine, c’est joli, c’est frais, j’adoooore !

En bonne copycat, j’ai ajouté deux couches de Lights of Emerald City. Dans une base transparente flottent des paillettes blanches de forme carrée et des plus petites paillettes opalescentes, carrées également. En fonction de la lumière et de l’inclinaison des mains, elles prennent des tons dorés, cuivrés ou carrément des reflets verts d’eau.

La combinaison des deux est juste magique ! J’avais vu des swatchs de ce vernis sur des bases colorées/foncées et je trouvais que la combinaison manquait de finesse (bon, appelons un chat, un chat, ça fait même carrément vulgaire à mon goût) mais là, sur une base pastel, c’est tout l’inverse. La seule chose un peu pénible, ce sont les paillettes qui ne sont pas évidentes à placer sur l’ongle. Le mieux c’est de travailler avec un pinceau assez bien essoré afin de disposer les paillettes blanches harmonieusement (étrangement, les autres se placent assez bien toutes seules). Marie m’a confié avoir joué de la pince à épiler pour obtenir son si joli résultat…

Que pensez-vous de cette association ?
La collection Oz : vous l’achetez ou vous la laissez passer ?

Lights of Emerald City (collection Oz) par OPI : base, 2 couches de Waltz par Essie, 2 couches, top coat

Bienvenue ma bébé d’hiver // Hommages et résultat du concours, rien que ça !

Bonjour les filles ! Me revoilà avec le tout premier billet depuis la naissance de mon bébé d’hiver qui s’avère être la plus jolie des petites filles (évidemment !). Depuis, je pouponne joyeusement, je m’extasie, je lui trouve des petits surnoms idiots, j’ai considérablement réduit mon temps de sommeil mais je prends tout de même le temps (si vous me suivez sur Instagram, vous avez pu le constater) de faire mes ongles. Le Poshé est véritablement devenu mon meilleur ami puisqu’il me permet de changer une couche (ami du glamour, bonjouuuuur) moins de 3 minutes après avoir posé ma couleur. Allez… 5 minutes, juste pour être sûre ! ^^

Avant de partir pour la maternité, j’avais préparé une manucure pour vous annoncer la nouvelle que bien sûr je n’ai pas eu le temps de poster mais j’ai eu une magnifique surprise en découvrant que plusieurs d’entre vous avaient pris le temps de réaliser un nail art en hommage à ma choupinette croquignonette. Le hashtag #BB2B était né ! :) Vos billets m’ont touchée en plein coeur et aujourd’hui, je voulais faire une récap de vos merveilles pour vous dire merci… Merci à vous toutes, celles qui ont participé mais à toutes les autres aussi, pour votre patience, vos encouragements, vos attentions, vos mails, vos pensées, bref, merci, merci, MERCI !!! On commence avec les instigatrices de cet hommage à ma mini-NPA, j’ai nommé Lélie la fée violette et Stéphanie au coeur gros comme çaaaaaaaaaaaa. Se sont jointes à mes chéries, d’autres adorables NPA : Sélène ma cagole préférée, Caro et son crochet (non, vous n’en saurez pas plus :P), Gaëlle bouille d’amour, Psychosexy et sa névrose des bébés clowns (si, si ^^), Shabondy et son dégradé layette (les grands esprits tout ça <3), les paillettes sucrées de SugarYummy, les petites peluches d’Evangeline et la mignonitude d’Orane !

Pour ma manucure étoilée, j’ai utilisé… Quarter of a Cent-Cherry (OPI) sur le pouce et l’annulaire, Argentum (Nerd Lacquer) sur l’index, Ruby Pumps (China Glaze) sur le majeur et l’auriculaire // Stamping étoiles avec la plaque CH5 (Cheeky) et stud étoile en provenance directe de la Pshiiit Boutique.

Le résultat du concours de Noël/début d’année est consultable en fin de billet. Félicitations à la gagnante ! :)

Un vernis plein de surprises… // Every Month is Oktoberfest (OPI)

Quand j’ai vu les premiers visuels de la collection Germany, je me suis dit "Haaaaaan !"
Quand j’ai vu les swatches de Sam du blog Fashion Polish, je me suis dit qu’il me fallait d’urgence tous les vernis irisés/métallisés de la collection ! Je suis comme ça moi, quand j’aime, je ne compte pas… Sauf que…
Quand j’ai vu la tête de mon compte en banque, je me suis ravisée en espérant pouvoir faire de bonnes affaires aux soldes d’hiver… Ouep…
Puis, lors d’une petite escapade dijonnaise chez la douce Lélie, coup de théâtre ! Elle m’offre, comme ça, pour le plaisir (hiii, hooo, haaa, huuu !!!) le vernis de mes fantasmes. L’un d’entre eux, Every Month is Oktoberfest, est enfin entre mes blanches mains avides de le poser là, maintenant, TOUT DE SUITE !

L’excitation de la rencontre passée, je le regarde de plus près et je me dis que je le trouve quand même vachement moins sexy dans son flacon que sur les swatches admirés deci delà. Serait-ce la frustration de ne pouvoir le posséder qui me l’aurait rendu si désirable ? Dévissage du flacon, première couche et là, MERVEILLE, Every Month is Oktoberfest est un vernis de base bleu nuit saturé de shimmer métallisé rouge/orangé. Deux couches à l’application parfaite plus tard, il révèle ses deux visages. A la lumière naturelle, ce sont les shimmers qui prédominent donnant à EMIO une teinte rouge foncé quasi bordeaux. En plein soleil ou à la lumière artificielle, la base bleue entre en jeu de façon magistrale en apportant au vernis des reflets violines rosés. Genre… Il est DUOCHROME !

Je n’ai qu’une envie désormais, c’est d’agrandir la famille Germany avec Deutsch You Want Me Baby?, Danke-Shiny Red, Suzi & the 7 Düsseldorfs, Unfor-greta-bly Blue et German-icure. La bonne nouvelle dans tout ça, c’est que la dernière collection Skyfall me laisse absolument de marbre, c’est mon banquier qui va être content ! Pour finir, je vous invite à aller lire le billet de Lélie au sujet de la merveille… Encore merci ma belle et à très bientôt les filles ! <;3

Every Month is Oktoberfest (collection Germany) par OPI : base, 2 couches, top coat

Evolution d’une manucure : du degradé d’automne aux ongles "mosaïque"…


Cet été, j’ai regardé la rediffusion d’une série dans laquelle l’héroïne portait une magnifique robe "tie and dye" en mousseline aux couleurs de l’automne. Hier, j’ai remis la main sur une tunique bleu canard, tout ce qu’il y a de plus simple et pour réveiller ma tenue j’ai eu envie d’un dégradé orange/violine/teal comme la fameuse robe…


J’ai commencé par poser une couche de Chop-Sticking to my Story d’OPI (le tout premier vernis swatché sur ce blog, attention les yeux, j’ai hésité à linker la bête ^^). Il se prête parfaitement à l’exercice puisqu’il est déjà bien opaque dès la première couche. Ca simplifie beaucoup de choses ! J’ai ensuite dégainé mon rouleau de papier aluminium pour m’en faire un support façon palette de peintre et deux autres vernis chouchous j’ai nommé Pamplona Purple (OPI toujours) et Khloé had a Little Lam-Lam de la collection Printemps 2012 des soeurs Kardashian pour Nicole by OPI. KHALLL, c’est un peu l’alter ego de mon teal préféré, Ski Teal We Drop (OPI) sauf qu’il tire un peu plus sur le vert quand STWD tire davantage sur le bleu. Comme dans la vidéo-tuto faite il y a quelques temps, j’ai tamponné les couleurs à l’éponge légèrement humide…


En guest, une des bagues Bijoux Brigitte dont je vous parlais la semaine dernière !


Puis, il y a la Sunday Nail Battle et le thème du jour : les ongles mosaïques !


J’avais complètement oublié la contrainte de trois couleurs minimum mais finalement, je suis dans les clous. J’ai tout simplement stampé le motif mosaïque de la plaque BM-208 (Bundle Monster) avec le cuivré métallisé Penny Talk de la collection Mirror Metallics d’Essie. Je vous l’accorde, ce n’est pas supra original et fashion à mort, mais j’aime beaucoup l’effet final… Joyeux dimanche à toutes et à très vite !

Manucure dégradée aux couleurs de l’automne réalisée avec Chop-Sticking to my Story (OPI), Pamplona Purple (OPI) et Khloé had a Little Lam-Lam (Nicole by OPI) // Manucure mosaïque réalisée avec Penny Talk (Essie) et le motif de la plaque BM-208 (Bundle Monster)

La Battle des base-coats !

Après celle des top-coats accélérateurs de séchage, vous avez été plusieurs à me demander la même chose version base-coats. Me revoilà donc partie pour vous parler de mes quatre bases du moment, que j’alterne au grès de mes envies et de mes besoins !

1. Natural Nail Base Coat (OPI)
Comme toutes les bases de vernis qui se respectent, celle-ci comme ses petites copines a pour objectif de protéger vos ongles en faisant barrière aux pigments et autres choses nocives contenus dans nos vernis. Elle est là aussi pour permettre une bonne adhérence et une meilleure tenue à nos couleurs. La base d’une bonne manucure, c’est la base justement, donc n’oubliez jamais d’en mettre… C’est mon troisième flacon de Natural Nail Base Coat, c’est dire à quel point je l’aime. Elle reste fluide où qu’on en soit dans le flacon (et je les termine jusqu’à la dernière goutte !), son pinceau permet une application facile, elle sèche vite et laisse un fini satiné aux ongles. Son petit défaut : c’est une base toute simple, n’espérez pas qu’elle vous apporte un petit plus. Elle protège et fait durer la couleur mais c’est tout ! Si vous recherchez une base réparatrice chez OPI, je vous conseille l’excellente Original Nail Envy

2. Ultra’Lisse (L’Onglerie)
Je vous en déjà parlé longuement, donc je ne vais pas revenir dessus très longtemps. Cette base permet de réduire les imperfections des ongles en les camouflant. Légèrement teintée, elle peut également se porter seule ! Moi qui ai les ongles assez abîmés au naturel, c’est un produit qui est entré dans ma routine et que je compte bien conserver à l’avenir. Son petit défaut : Franchement, je n’en vois aucun ^^

3. Nourish Me (Essie)
Le Good to Go m’a tellement emballé que j’ai craqué sur cette base au détour du rayon Essie de Monoprix ! Nourish Me est une base-soin destinée aux ongles secs et cassants (et là, je me rends compte qu’elle n’est pas complètement adaptée à ma nature d’ongles, puisqu’ils sont cassants et qu’ils se dédoublent – gamme bleue + rose donc ^^). Enrichie en vitamines A, C, E et contenant un mélange de 10 huiles naturelles, Nourish Me, comme son nom l’indique, nourrit et hydrate les ongles. J’alterne trop souvent pour constater un bénéfice durable, mais je suis convaincue de l’effet soin de cette base sur une longue période. Son petit défaut : son fini est tellement brillant que certains vernis ont beaucoup de mal à se laisser poser sans faire de trous. J’en ai fait l’amère expérience avec Off The Shoulder de la dernière collection de la marque. Attention donc aux vernis de couleurs fluides, ce ne sont pas les meilleurs alliés de Nourish Me…

4. Bonder (Orly)
C’est Bonder qui vient à ma rescousse quand Nourish Me me fait défaut ! Cette base est composée aux extraits de caoutchouc. Quand je l’ai commandée chez Manucure & Beauté (en soldes actuellement), j’ai cru au début acheter une base miracle au marketing bien ficelé ! "Une base caoutchouc qui fait parfaitement tenir le vernis sur la surface de l’ongle ? Mouais, et la marmotte…". Sauf qu’elle est absolument dingue ! Une fois posée, elle sèche à la vitesse de la lumière et donne un fini presque mat à vos ongles. Quand on passe le doigt, on sent que ça accroche, un peu comme quand on passe le doigt sur un élastique en caoutchouc justement. Avec Bonder, les couleurs les plus rebelles accrochent, même les vernis holographiques qui sont réputés difficiles à appliquer (souvenez-vous, le secret d’un beau vernis holo, la base à l’eau !). Son petit défaut : Maintenant, je vais être obligée d’acheter l’accélérateur de séchage de la marque ! :D

NPA Info Service
Les gagnantes du concours Peggy Sage sont annoncées en édit de l’article ! Bravo aux gagnantes et merci à toutes pour vos participations…

La Battle des top-coats accélérateurs de séchage !

Ils sont quatre dans l’arène, chacun avec leurs avantages et leur inconvénients (qui ne seront sans doute pas les mêmes de vous à moi ^^). Je vous propose de vous faire faire un petit tour d’horizon des top coats accélérateurs de séchage que j’utilise au quotidien…

1. Rapi’Dry (OPI)
Que ce soit Rapi’Dry ou ses petits copains, tous s’utilisent de la même façon. Après avoir posé vos deux couches de couleur, vous attendez une petite minute pour poser le top coat, qui en plus d’apporter brillance et tenue à votre manucure, a le gros avantage de réduire considérablement le temps de séchage. Je vous en avais déjà parlé dans un précédent billet, Rapi’Dry fait très bien son boulot. En moins de 10 minutes, vos ongles sont secs ! A l’époque je craignais qu’il ne se comporte pas très bien dans le temps, mais finalement, même s’il s’est un peu épaissi (c’est un grand classique chez les accélérateurs de séchage), il reste tout à fait utilisable. Son petit défaut : si on le pose trop près des cuticules, il les assèche. Pour remédier à ce souci, je dépose une goutte de Drip Dry après avoir posé Rapi’Dry, ça rend mon top coat encore plus performant et mes cuticules bénéficient des bienfaits de la vitamine E et du Jojoba contenus dans les gouttes !

2. Sèche-Vite (Sèche)
On ne le présente plus, c’est LE chouchou de toutes les nailistas. Je l’ai boudé pendant très longtemps, puis finalement, je me suis laissée convaincre et je l’ai acheté ! Le moins qu’on puisse dire c’est que nos débuts ont été difficiles. Je mettais trop de produit, du coup, en surface mon vernis était sec, mais dès que je reprenais mes activités, j’abimais ma manucure. Le vernis s’en allait par plaque… Je l’ai mis de côté un moment, jurant qu’on ne m’y reprendrait plus, et j’y suis revenue (bonjour l’esprit de contradiction ! ^^). En appliquant des couches plus fines, je reconnais que son efficacité est hallucinante. C’est l’accélérateur de séchage Lucky Luke, celui qui sèche plus vite que son ombre ! Comptez moins de 5 minutes pour que vos ongles soient tout à fait secs. Son petit défaut : sa composition ! Au nez, il suffit d’ouvrir le flacon pour que ses effluves chimiques vous fassent comprendre que la compo n’est pas nette, mais le pire c’est ce qu’on lit sur le flacon : "AVERTISSEMENT Ce produit contient un composant chimique que l’État de Californie tient responsable de maladies d’anomalies congénitales et d’autres affections liées à la reproduction." Ça fait peur non ? Si vous êtes enceinte, le plus sage est de l’évincer de votre routine. Sinon, je vous recommande de ne vous en servir que dans certaines situations (pour des nail-arts ou pour lisser des vernis très pailletés par exemple) et toujours avec parcimonie…

3. Good To Go (Essie)
Mon chouchou de la sélection, celui que je rachète dès que je n’en ai plus ! En fait, il a les avantages du Rapi’Dry de la marque OPI (brillance, tenue, temps de séchage inférieur à 10 minutes) sans l’inconvénient d’assécher le contour de mes ongles. Maintenant qu’Essie est bien installée en France, on le trouve plutôt facilement et à un prix raisonnable (ce qui n’est pas le cas de l’accélérateur OPI qui se vend aux alentours de 18EUR !). Pour les habituées des commandes outre-atlantique, n’hésitez pas à vous le procurer là-bas, le prix est encore plus avantageux. Son petit défaut : il sèche assez vite dans le flacon et il est fréquent que le dernier quart (voire tiers) ne soit pas utilisable. Pour prolonger la durée de vie de votre flacon, n’hésitez pas à y mettre quelques gouttes de diluant !

4. Hardwear (Butter London)
C’est le dernier a avoir rejoint mon Helmer. Le flacon en lui-même est une petite oeuvre d’art avec son verre dépoli sur le devant, sa petite couronne princière imprimée sur le manche du pinceau et son capuchon noir. J’aime sa contenance XXL (17,5ml) et le fait qu’il soit 3-Free. La formulation est parfaite, juste comme il faut et son temps de séchage s’approche de celui de mon chouchou Essie. J’ai eu un peu de mal à le prendre en main, la tige du pinceau étant très longue. Son petit défaut : son prix (19,90EUR) que je suis prête à lui pardonner ! Pourquoi ? Parce que la qualité est là, indéniablement. Et sa composition propre est un gros atout pour moi. C’est d’ailleurs à ce prix là que je suis prête à y mettre… le prix justement ! Maintenant, je suis loin d’être venue à bout de mon flacon et mon avis final dépendra de son comportement dans le temps…Time will tell !

NPA Info Services
Désolée d’être un peu moins présente sur le blog, par mail et sur les différents réseaux sociaux, mais ce week-end je fête mes 30 ans avec ma famille et mes amis. Comme nous faisons tout nous-même, nous passons beaucoup de temps à préparer, installer et faire la navette entre chez nous et le lieu de la fête ! Sachez que je ne vous oublie pas ! La semaine prochaine, pour me faire pardonner, je vous promets un petit reportage "Vis mon anniversaire de trentenaire". ^^ A bientôt les filles <3

[Concours Anniversaire] Les résultats !

Et voilà les résultats tant attendus…

Pour le premier concours, c’est A England qui était à l’honneur ! En jeu, deux lots de deux vernis. L’un composé de mon tout premier vernis de la marque (Lady of The Lake) et Order of The Garter. Le second dans les tons verts avec Saint George et Dragon. Je vous demandais de me raconter en quelques lignes un mythe, une légende, un conte et c’est avec beaucoup de plaisir que j’ai lu vos histoires. Même Adina, qui lit parfaitement le français, vous a trouvé passionnées et passionnantes. La première gagnante de ce concours m’a parlé de la légende de la malédiction des Pharaons et la seconde d’une légende bretonne : la lavandière de la nuit…
Le deuxième concours mettait en jeu 4 lots composés de la collection Spicy Colors de L’Onglerie ainsi qu’un top coat accélérateur de séchage. Vous avez drôlement aimé faire du shopping virtuel sur l’e-shop de la marque et rares sont celles qui se sont tenues aux 50EUR imposés ! Flambeuses ! ^^ Les gagnantes craqueraient pour des vernis (of course), du Konad, des stylos et des pinceaux pour le nail-art…

Le troisième concours a été un véritable plébiscite. Trois lots de 3 vernis de la nouvelle gamme 1 seconde de Bourjois étaient en jeu. Vous n’avez eu aucun mal à me dire avec quel produit vous êtes tombées sous le charme de la marque. A elles trois, les gagnantes ont de quoi se faire un petit look sympa : blush, mascara et gloss sont au programme !

Pour le quatrième et derniers concours, je vous demandais de créer votre collection capsule de deux vernis. Vous deviez me décrire deux couleurs qui vous plaisaient et donner un nom à votre duo. Là encore, vous avez fait preuve de beaucoup d’imagination ! Je crois qu’OPI pourrait s’inspirer de certains de vos commentaires, personnellement, plusieurs m’ont carrément tapée dans l’œil. ^^ La gagnante de la collection complète Nicki Minaj a imaginé une collection aux couleurs de vacances avec un bleu parsemé de paillettes multichromes et un blanc à paillettes holographiques…
Félicitations les filles ! Je vous rappelle que les lots A England et OPI sont envoyés par mes soins. A contrario, les lots L’Onglerie et Bourjois seront envoyés par les marques. Je compte donc sur vous pour me transmettre vos coordonnées complètes rapidement (mon adresse mail se trouve dans la colonne de droite en page d’accueil). On dit début de semaine maximum ? Sans nouvelles de l’une d’entre vous, je remettrai en jeu son lot pour ne pas faire trainer et pénaliser les autres gagnantes qui, je n’en doute pas, seront impatientes de recevoir leurs paquets… Encore un grand merci à toutes pour vos participations et aux partenaires pour leur générosité. A très bientôt sur le blog !

[Tuto-Vidéo] Tequila Sunrise ou la manucure jelly sandwich gradient


Je suis un peu en avance pour le nouveau défi lancé par 10tubes et Odile Sacoche, j’ai nommé The Sunday Nail Battle (pour en savoir plus, cliquez ici), mais comme demain, j’ai un autre défi sur le feu, je prends un peu d’avance… Le thème retenu pour le lancement est le Jelly Sandwich.

Le Jelly Sandwich consiste à appliquer une couche de paillettes entre deux couches de vernis sorbet pour donner de la profondeur à l’ensemble de la manucure. Sauf que moi (je commence déjà à ne pas respecter les règles du jeu ^^), j’ai en plus de ça travaillé en dégradé. Et pour me compliquer la tache, j’ai non seulement dégradé deux vernis sorbets entre eux mais aussi des paillettes, des flakies plus précisément… Pour que la mise en oeuvre soit plus claire, je vous ai préparé un rapide tuto-vidéo. J’espère qu’il fonctionnera, YouTube m’a annoncé des restrictions de pays à cause de la bande-son, je croise les doigts ! (edit : ça y est ça fonctionne !)

Et voici les photos pour que vous puissiez vous faire une idée plus précise du rendu…


On dirait un cocktail qu’on sirote au bord de la piscine vous ne trouvez pas ? Ou un lever de soleil d’une journée qui s’annonce très chaude ? Ça vous plait ? J’espère que le joli défi mis en place par 10tubes et Odile remportera beaucoup de succès et que vous serez nombreuses à leur transmettre les liens vers vos blogs et vos oeuvres d’art…

Manucure "Tequila Sunrise" ou Jelly Sandwich Gradient réalisées avec Y’all Come Back Ya Hear ? (OPI) // Big Hair… Big Nails (OPI) // NFU49 (Nfu Oh)