I put a spell on youuuu ! // The Suspension of Time (Spell Polish)

Bonjour, bonjour les filles ! C’est un peu la course par ici ces derniers temps, mais j’ai eu envie de me poser un peu cet après-midi pour papoter avec vous. La semaine dernière, j’ai passé en revue le contenu de ma boîte à vernis en attente d’être posés et je me suis arrêtée sur une nouveauté Spell Polish que j’ai reçue il y a un petit moment déjà de la part de sa créatrice Heather. Au delà de la beauté de ce précieux, c’est son nom que j’ai trouvé poétique et super adapté à mes émotions du moment…

The Suspension of Time (Spell Polish)The Suspension of Time est un vernis multichrome aux reflets inédits dans ma vernithèque. Le plus souvent bleu acier, gris ou lavande en éclairage naturel (comprendre dans la vie de tous les jours parce qu’on n’est pas toujours sous le spot qui nous fera pousser des Ooooh et des Aaaah d’extase ^^)(Je vous avoue que quand je porte ce type de vernis, je passe un temps indécent sous la douche pour admirer les changements de couleur au travers des gouttelettes d’eau qui se posent sur mes ongles. Vous aussi vous faites ça ?) il passe aussi par le vert sombre, le violet, le rouge cuivré et le rose. Cet éventail de couleurs peut faire peur mais en vrai, je trouve ses reflets joliment subtils, les transitions d’une couleur à l’autre sont douces, bref pour moi, c’est un peu le vernis idéal pour la fille qui souhaite découvrir le multichrome mais qui n’est pas certaine d’assumer l’effet caméléon bling-bling qu’on peut trouver chez d’autres marques.

The Suspension of Time (Spell Polish) The Suspension of Time (Spell Polish) The Suspension of Time (Spell Polish) The Suspension of Time (Spell Polish)Sachez que j’ai mis deux jours à faire ce nail-art ! Premier jour j’ai posé une couche de vernis noir que j’ai laissé tel quel jusqu’à ce que les enfants soient couchés. Là j’ai enfin pu poser une couche de The Suspension of Time et mon top coat accélérateur de séchage. Puis trop fatiguée pour me lancer dans quoi que ce soit, j’ai attendu le lendemain pour poser deux petits morceaux de scotch pour faire un grand triangle puis du striping tape pour séparer mon grand triangle en deux petits (Mamaaaan, il est isocèle ou rectangle ton triannnngle ?). J’ai ensuite posé d’un côté une couche de blanc, de l’autre, une couche de noir, j’ai vite décollé et avant de passer une couche de top coat, j’ai appliqué une stud noir sur la pointe de mon nail-art. Que dire à part que j’ai adoré porter cette combinaison sur mes ongles. Le vernis de base reste très présent et avec du blanc et du noir, aucun risque de mauvais goût !

The Suspension of Time (Spell Polish) The Suspension of Time (Spell Polish) The Suspension of Time (Spell Polish)Certaines d’entre vous risquent de se demander si la base noire est vraiment indispensable. C’est vrai que depuis les ILNP parfaitement opaques en deux couches, on a du mal à revenir à cette fichue base noire. The Suspension of Time est opaque en trois fines couches mais reste plus intense posé sur du noir en une couche. A vous de voir, ce que vous préférez. Personnellement, avec les Spell Polish, je préfère passer par le noir surtout parce que je les trouve un peu lents à sécher. Voilà pour aujourd’hui les filles ! Ah si, avant de vous quitter, je tenais à ajouter une petite info et pas des moindres… Je ne sais pas si vous vous souvenez mais la dernière fois que je vous parlais de Spell Polish, je faisais un bémol sur les vernis qui sentaient quand même particulièrement fort. Je n’ai pas du être la seule à m’en plaindre puisque Heather a changé la base de ses vernis pour une nouvelle de qualité égale (5-free toujours). Une créatrice à l’écoute de ses clientes, c’est top !

The Suspension of Time (Spell Polish)Shopping : Plusieurs possibilités s’offrent à vous…
> Sur le BigCartel de Spell Polish // 17$ les 15ml
> Chez le revendeur de la marque The Nailista Shop // 13,19EUR les 15ml

The Supension of Time (collection Magichromes) par Spell Polish : base, une couche de noire, une couche de SoT, top coat

* Produit(s) reçu(s) par la marque, le revendeur, l’agence RP pour considération

505 + 528 = Aurora // L’équation Ozotic par Picture Polish

Une des toutes premières marques à avoir fait trembler mon petit coeur de NPA (et mon porte-monnaie), c’est la marque Ozotic. A l’époque, seuls les blogueuses anglo-saxonnes faisaient des revues de ces merveilles multichromes. Pire, il n’existait pas de revendeur en France et j’avais du faire venir mes tout premiers précieux de l’e-shop Harlow and Co basé au Canada. Depuis, Ozotic a conquis le coeur des petites frenchies et pour notre plus grand malheur a tiré sa révérence il y a quelques semaines. Heureusement pour nous, sa petite soeur, la marque Picture Polish a l’air décidé à reprendre le flambeau le temps d’une édition limitée avec Aurora. Craquera, craquera pas ? J’ai beau être collectionneuse, je ne pense pas céder à la tentation puisque dans le ventre bien dodu de mon Helmer se cachent deux jolis Ozotic qui, une fois superposés, deviennent un dupe plutôt convaincant de la LE Picture Polish. Jugez plutôt…

Pour le plaisir des yeux, quelques photos des deux chéris les plus beaux du monde. Le cultissime 505 et son compagnon à paillettes, le 528.

Je n’ai pas tellement envie de vous faire des tonnes de blabla, je crois que les photos parlent d’elles-mêmes. Sur une couche épaisse de Licorice, j’ai posé une couche de 505 puis deux fines couches de 528. Je n’aurais jamais songé à associer deux multichromes entre eux, finalement, Picture Polish a bien fait de nous soumettre l’idée ! ^^

Shopping : Je suis méchante, je vous montre une manucure avec des vernis qui sont maintenant difficiles à trouver, néanmoins, Aurora (Picture Polish) est disponible en ce moment même en édition limitée sur l’e-shop de la marque (attention, les commandes sont limitées à un seul flacon par client) et auprès de ses revendeurs internationaux ! // 14AUS$ les 11ml

Manucure 505 + 528 = Aurora réalisée avec Licorice par Essie, 505 (collection Multichromatic) par Ozotic et 528 (collection Elytra) par Ozotic

Northern Lights (ILNP) + TC Glitter (Hema) + Salt n Peppa (Polish Me Silly)

Aujourd’hui, je commence par vous présenter un vernis que j’aime d’amour, aka Northern Lights de la marque I Love Nail Polish. Marque d’ailleurs bientôt en passe de devenir l’une des plus représentées dans ma vernithèque (oui « en passe », j’ai encore fauté lors des dernières pré-commandes et j’ai forcé mes copines à faire une commande groupée !) (J’ai honte !) (Même pas en fait ^^).

Northern Lights est un vernis métallisé aux reflets multichromes plutôt légers. Les reflets ne sont pas aussi déments qu’un Birefringence ou un Cygnus Loop, Northern Lights est plus timide mais il n’en reste pas moins fascinant. Opaque en deux couches et sans laisser de traces de pinceau, il passe d’un joli bleu canard à un violet profond en passant par un bleu marine.

J’ai eu envie de le funkiser un petit peu en utilisant un joli vernis offert par TheQuicheGirl (merciiiiii !) qui l’a ajouté à une commande de sucre pétillant (ne cherchez pas de lien, il n’y en a aucun :D). Glitter est un top coat dont la base noire translucide est saturée de paillettes holographiques. Il s’agit bien d’un top coat donc n’espérez pas qu’il soit couvrant. Par contre il apporte un joli côté « fumé » à une couleur de base, un peu à la manière du Rock Coat de Dior, les paillettes holo en plus ! J’ai donc réalisé un dégradé en appliquant ce petit sur les 3/4 de mes ongles avec une éponge à maquillage. Puis j’ai repassé une nouvelle couche sur la moitié seulement et j’ai appliqué une dernière couche juste sur le bout des ongles. Le résultat est tout doux comme j’aime et permet d’apprécier les deux vernis ensemble sans les dénaturer.


Après avoir fini ma manucure, je suis allée lire le billet de Pshiiit. J’ai vu le petit Seven Nation Army (SNA) que j’ai commandé et qu’elle me garde précieusement jusqu’à un prochain gros craquage sur sa boutique et j’ai eu envie de paillettes noires et blanches là maintenant tout de suite. Du coup, je me suis rabattue sur son cousin le joli Salt n Peppa (SnP) de Polish Me Silly (anciennement Lush Lacquer) que j’ai appliqué sur l’ensemble de mes ongles. Bon, bah, pas sûre que ce soit la meilleure idée du siècle ! ^^ On perd pas mal l’effet du dégradé fumé à cause des grosses paillettes de SnP qui sont biiiiiiiien moins fines que celles de SNA… Comme Camille-chou, j’aurais dû m’arrêter à l’étape 2 ! Vous en pensez quoi vous ? Vous criez au nailista faux-pas ?

Shopping :
> Northern Lights by ILNP, sur l’e-shop de la marque // 10$ les 12ml (attention vu le montant des frais de port pour 2 ou 3 vernis, je vous recommande de faire une grosse commande ou de vous grouper avec des copines)
> Top coat Glitter by Hema, en boutique ou sur l’e-shop de la marque //  3,25EUR les 11ml
> Salt n Peppa by Polish Me Silly (anciennement Lush Lacquer), Pshiiiit Boutique // 12EUR les 14ml

Manucure en trois temps réalisée avec Northern Lights par I Love Nail Polish (ILNP) : base, deux couches // Dégradé avec Top coat Glitter par Hema // Top coaté avec Salt n Peppa par Polish Me Silly

Inspiration Sonia Rykiel // Metropolitan Color’s (Mavala)

A Noël, j’ai reçu un très joli coffret Mavala * comprenant la nouvelle collection de la marque. Metropolitan Color’s est composée de 6 vernis caméléons tantôt (faiblement) duochromes, tantôt (carrément) multichromes. Je ne vais pas vous faire des swatches de chaque teinte puisque plusieurs de mes copines blogueuses se sont lancées dans cet exercice délicat avec beaucoup de talent. Néanmoins, avant de vous présenter mon nail-art inspiration Rykiel, je tenais à vous donner mes impressions concernant les vernis Mavala.

J’ai quelques vernis de la marque dans ma collection, la plupart offerts par ma copine 10tubes, parce que oui, comme Andreia, Mavala est une marque venue de Suisse ! Globalement, je les trouve de bonne qualité même si je trouve leur packaging un peu rétro…

Concernant la collection Metropolitan Color’s :
> 349 Silver Chrome est un beige qui prend des reflets argentés. Incontestablement le moins duochrome de la bande…
> 350 Emerald Gold est un duochrome qui passe du vert tendre à un vert bleuté.
> 351 Pink Gold est un duochrome qui passe du doré au vieil or rosé. Ses reflets sont subtils mais Pink Gold est clairement l’original du groupe !
> 352 Copper Violet est un mutlichrome qui passe du violet au cuivré en passant par le doré.
> 353 Gold Bronze est un multichrome qui passe du doré au bronze en passant par le vert. Il n’est pas sans rappeler le Péridot de Chanel et tous les dupes qui ont suivi dans la foulée. Déjà vu mais classique !
> 354 Metallic Blue est un duochrome qui passe du bleu au violet. Ses reflets sont timides et sauront séduire les amoureuses de bleu.

Côté nail-art, j’ai tout de suite su comment j’allais faire vivre les six vernis de la collection sur mes ongles !

Deux couches de noir et une couche d’accélérateur de séchage, voici la base de ce NA inspiration Sonia Rykiel ! Après avoir découpé des dizaines de petits morceaux de striping tape, j’ai collé cinq morceaux de ST par ongle. Pour plus de précision, le mieux est de s’aider d’une pince à épiler. En fonction de la longueur et de la largeur de vos ongles, vous pouvez travailler soit dans le sens vertical, soit dans le sens horizontal, mais quoi qu’il en soit, essayez de créer six espaces réguliers. Ensuite on vient remplir chaque espace directement avec la tranche du pinceau du vernis (ou avec un petit pinceau ou un dotting tool tout fin si le pinceau du vernis est trop épais) et on décolle tout de suite les morceaux de striping tape. Une couche de top coat pour lisser les épaisseurs de matière et sceller le motif… Et voilà !

Metropolitan Color’s en bref…
Les six vernis de la collection ont un fini métallisé qui pardonne difficilement les coups de pinceau. Si vous posez votre vernis en deux à trois couches, attention donc au moment de l’application ! Sachez que cette collection se prête parfaitement au nail-art. Les couleurs sont très couvrantes sur base sombre et sèchent plutôt rapidement. Avec Metropolitan Color’s, Mavala signe une collection qui risque de laisser de marbre la NPA avide de nouveautés. Néanmoins, le grand public sera conquis de découvrir une collection complète dédiée à ces magnifiques reflets. Le tout disponible en format mini, dans de nombreux points de vente, pour un rapport qualité-prix parfaitement accessible !

Shopping : Retrouvez la collection Metropolitan Color’s par Mavala en parapharmacies, parfumeries et grands magasins // 5,40EUR les 5ml

Pour voir les swatches de la collection et d’autres magnifiques nail-art, je vous conseille de visiter les blogs de TheQuiche Girl, Didoline, Marsupoire, Aya et La NPA Mouton ! <3

Manucure « Inspiration Sonia Rykiel » réalisée avec les six vernis de la collection Metropolitan Color’s par Mavala et Licorice (Essie) // Striping tape, pince à épiler et beaucoup de patience

NPA Info Service
Je n’aime pas trop me prêter à l’exercice des voeux mais je tenais tout de même à vous souhaiter une très bonne année 2014 ! Qu’elle soit colorée de créativité et de passion… :)

* Produit(s) reçu(s) par la marque, le revendeur, l’agence RP pour considération

[Swatches-minute] Tour d’horizon des nouveautés I Love Nail Polish // Deuxième partie

On se retrouve aujourd’hui avec la seconde et dernière partie des nouveautés ILNP !

Cette fois, c’est le violet sous toutes ses formes qui occupe la vedette : violet intense, violet qui tire le sur le bleu ou sur le fuchsia, violet grisé… Mesdemoiselles, mesdames, please welcome Cygnus Loop (H), Grape Alicious, Absolute Zero, Indie Go et Birefringence (H).

Sur mon pouce… Cygnus Loop (H)
C’était déjà un de mes préférés quand il n’était que multichrome… Maintenant qu’il a cette touche de micro-paillettes holographiques, il est encore plus magique. Comme pour Mutagen, je ne m’attarderai pas sur la description des reflets de Cygnus Loop, je vous laisse consulter le billet le concernant. Ma recommandation : MUST-HAVE ! // Alerte : dupe d’Octopuss Garden (collection Beatles) par Enchanted Polish.

Sur mon index… Grape Alicious
Grape Alicious faisait partie des vernis qu’il me fallait absolument. Et pourtant ce n’était pas une nouveauté, juste un ancien qui est revenu sur le devant de la scène pour le plus grand plaisir des fans de violet ! A faible luminosité Grape Alicious est un violet presque noir à la fois intense et profond. Sous les projecteurs, sa base se fait plus vive et ses paillettes holographiques brillent de mille feux. Ma recommandation : pour les amoureuses de violet !

Sur mon majeur… Absolute Zero
Absolute Zero n’est pas un vernis que vous pourrez trouvez sur la boutique ILNP. Il s’agit en fait d’un vernis créé spécialement pour les pré-commandes du 1er novembre. Chaque cliente ayant commandé au moins trois vernis parmi les 16 nouvelles teintes lancées ce jour ont reçu Absolute Zero en cadeau. Je ne sais pas vous, mais moi je trouve ça particulièrement commerçant ! Surtout quand le cadeau n’est pas juste un bête vernis crème. Non, non, non, celui-ci a été travaillé comme n’importe quel autre vernis ILNP et là je dis bravo Barbra parce que, pour le coup, je me sens privilégiée (un bon point pour la fidélisation ^^). Rapidement, Absolute Zero est un vernis dont la base anthracite est saturé d’un shimmer à reflets bleus et de la juste dose de micro-paillettes argentées et holographiques pour le rendre encore plus spécial à la lumière. Une petite merveille… Ma recommandation : espérons que ce vernis soit un jour à la vente !

Sur mon annulaire… Indie Go
Indie Go, c’est le parfait « blurple » (contraction de blue et purple). Opaque en deux couches, ses paillettes holographiques le rendent absolument spectaculaire. En plus de sa couleur de base ni tout à fait bleue, ni tout à fait violette, on distingue un léger reflet duochrome bleu/violet. De quoi semer le doute dans les esprits. Une chose est sûre, Indie Go ne manque pas de piquant ! :) Ma recommandation : si vous hésitez toujours entre bleu et violet, Indie Go est fait pour vous…

Sur mon auriculaire… Birefringence (H)
Une nouvelle fois, (H) pour holographique ! Je ne vous refais pas tout mon blabla (je vous renvoie une dernière fois vers le billet parlant des reflets multichromes de la collection Ultra Chrome), j’ajouterai juste que les micro-paillettes sont assez présentes pour ajouter un bel arc-en-ciel de paillettes au vernis sans pour autant altérer les reflets de la base. Magique ! Ma recommandation : si vous avez raté les Enchanted Polish de l’année dernière, ILNP vous offre une magnifique session de rattrapage ! // Alerte : dupe d’Across the Universe (collection Beatles) par Enchanted Polish.

Encore cinq jolis précieux aujourd’hui ! Mon impression se confirme sur les vernis I Love Nail Polish. Je reviens rapidement sur la partie expédition/livraison parce que vous me laissez souvent des commentaires pour me demander comment ça se passe quand je commande à l’étranger, est-ce que j’ai des frais de douane ?… Plus spécifiquement pour les pré-commandes ILNP, les vernis ne sont pas envoyés de suite puisque, comme je le disais hier, les vernis sont faits en fonction des pré-commandes et ne sont donc pas physiquement en stock. Barbra indique à chaque pré-commande un délai maximum au-delà duquel elle aura forcément envoyé les vernis (sous quinzaine cette fois). Commandés le 1er novembre, mes vernis ont quitté Las Vegas (la classe non ?) le 12 novembre pour arriver à Paris le 18 novembre (et même qu’avant, ils sont passés par Los Angeles, re-la claaaaasse ^^). Une fois à Paris, ils ont rejoint ma boîte aux lettres en 48H. Bien emballés dans un carton bourré de papier bulle, sans casse et… Sans frais de douanes ! // Relire la première partie du tour d’horizon des nouveautés ILNP

Quels sont vos préférés dans la sélection d’aujourd’hui ? Et vos préfs de préfs tous vernis confondus ? Quels sont ceux que je n’ai pas (encore) achetés et que vous me recommandez impérativement ?

Shopping : I Love Nail Polish // entre 10$ et 12,50$ les 12ml selon le vernis choisi (hors frais de port)

Cygnus Loop (H) (collection Ultra Chrome) // Grape Alicious // Absolute Zero // Indie Go // Birefringence (H) par I Love Nail Polish (ILNP) : base, 2 couches, top coat

[Swatches-minute] Tour d’horizon des nouveautés I Love Nail Polish // Première partie

Lors de mon dernier billet, je vous proposais de swatcher rapidement les nouveautés I Love Nail Polish (ILNP) récemment arrivées dans ma boite aux lettres, et plusieurs d’entre vous ont émis le souhait de voir des swatches comparatifs.

J’ai bien observé mes nouveaux précieux et je les ai rangés dans deux catégories : les bleus/verts et les violets. Aujourd’hui, je vous fais faire un tour d’horizon de la première catégorie. Nous allons parler de Mutagen (H), Sweet Serenade, Exodus, Purgatory et Washing Ashore. C’est parti !

Sur mon pouce… Mutagen (H)
(H) pour holo puisque Barbra, la créatrice derrière la marque ILNP, a eu envie de rajouter une pincée de micro-paillettes holographiques aux vernis de la collection Ultra Chrome. Pas de panique, ils existent toujours « au naturel » mais vous pouvez désormais acquérir cette version holo. Je ne m’étends pas trop sur le sujet, pour apprécier les superbes reflets de Mutagen, je vous laisse relire le billet que je lui avais consacré. Ma recommandation : que vous ayez ou non Mutagen, sa version holo est encore plus féérique ! // Alerte : dupe de Hey Jude (collection Beatles) par Enchanted Polish.

Sur mon index… Sweet Serenade
Un des vernis multichromes les plus intenses de cette sélection ! Barbra a d’ailleurs hésité à l’ajouter à la collection Ultra Chrome. La base au fini métallisé de Sweet Serenade passe du violine grisé au bleu canard (teal) en passant par le vert. En plus de ses incroyables reflets, on observe tout plein de micro-paillettes bleues et vertes. Très opaque dès la première couche, il sera parfait à la seconde et ne saura vous lasser tellement ses visages sont multiples. Ma recommandation : à avoir impérativement dans votre collection ILNP !

Sur mon majeur… Exodus
Tout en subtilité, Exodus est un vernis bleu marine saturé de micro-paillettes multichromes. Dans le flacon elles passent par le bleu moyen, le bleu foncé puis le violet. Sur les ongles, le résultat est beaucoup plus discret mais néanmoins lumineux. Si je n’étais pas une psychorigide des deux couches sinon rien, j’aurais parfaitement pu poser Exodus en une seule couche. Attention, les pigments d’Exodus sont tellement intenses que je ne peux qu’insister : ne faites surtout pas impasse sur la base. Vous pouvez éventuellement la doubler pour éviter les risques de transfert sur vos ongles. Ma recommandation : pour les amoureuses de bleu !

Sur mon annulaire : Purgatory
Purgatory, c’est celui que j’attendais le plus frénétiquement et c’est finalement celui qui me convainc le moins… Pas qu’il ne soit pas joli, mais j’attendais des reflets plus intenses, à l’image de ceux qu’on distingue parfaitement dans le flacon. Purgatory est un vernis teal foncé (l’équilibre parfait entre bleu et vert) saturé de paillettes aux reflets multichromes. En pleine lumière les paillettes sont tantôt bleues, tantôt dorées. En lumière rasante, les paillettes prennent des reflets bleu foncé et violets. J’aurais aimé que ces derniers soient plus évidents mais malheureusement, on les voit assez rarement. Dommage ! Ma recommandation : un très beau vernis dont on peut néanmoins se passer si on est à la recherche d’un vernis aux reflets multichromes riches.

Sur mon auriculaire : Washing Ashore
Washing Ashore est un vernis au fini métallisé et aux reflets multichromes particulièrement vibrants. Sa base passe du turquoise au violet en passant par le vert. Lui aussi aurait pu faire partie de la collection Ultra Chrome puisque Barbra a utilisé les mêmes ingrédients pour formuler Washing Ashore. En pleine lumière, on aperçoit quelques micro-paillettes qui dansent dans la matière en fonction de l’inclinaison des mains. Envoûtant ! Ma recommandation : à avoir si vous aimez les vernis qui ne passent pas inaperçus.

En résumé, les vernis ILNP sont des petites merveilles qui méritent d’être (plus) connues ! Une texture fluide et opaque (souvent dès la première couche), des couleurs riches, des reflets travaillés et des vernis accessibles aussi bien en prix qu’en disponibilité lors des lancements. Je tiens d’ailleurs à saluer la super organisation de la marque à ce sujet. Quand je me suis connectée sur le site pour passer commande des nouveautés, le serveur était évidement débordé. MAIS, et c’est là que je crie au génie, un message s’est affiché sur la page d’accueil me prévenant que ma connexion était mise sur liste d’attente. J’avais le choix de rester sur la page et rafraîchir régulièrement ou de laisser mon numéro de portable pour être avertie par SMS de l’accessibilité à la boutique (il faut tout de même garder la fenêtre ouverte sur son navigateur). C’est cette solution que j’ai retenue. J’ai donc vaqué à mes occupations et dix minutes plus tard, je recevais un SMS m’indiquant que c’était mon tour dans la file. J’ai rafraichi la page et en effet, j’ai pu faire mon shopping sans stress puisqu’il s’agissait là d’une pré-commande. En effet, Barbra vend ses vernis avant de les avoir fabriqués. A elle, ça lui permet de savoir combien en faire pour ne pas se retrouver avec des invendus ou des ruptures. A nous, ça nous permet d’avoir les vernis convoités sans s’arracher les cheveux en défonçant la touche F5 et sans être frustrées à cause d’un stock déjà épuisé (suivez mon regard) ! ^^ // Découvrir la seconde partie du tour d’horizon des nouveautés ILNP

Est-ce que vous avez craqué pour les vernis I Love Nail Polish ? Vous avez pris le(s)quel(s) ? Quels sont vos préférés dans la sélection d’aujourd’hui ?

Shopping : I Love Nail Polish // entre 10$ et 12,50$ les 12ml selon le vernis choisi (hors frais de port)

Mutagen (H) (collection Ultra Chrome) // Sweet Serenade // Exodus (collection Rich Effect) // Purgatory (collection Rich Effect) // Washing Ashore par I Love Nail Polish (ILNP) : base, 2 couches, top coat

La révolution multichrome par I Love Nail Polish // Birefringence, Mutagen, Cygnus Loop, My Little Glacier

Quand Birefringence, Mutagen, Cygnus Loop et My Little Glacier ont été annoncés en pré-commande, ni une, ni deux, j’ai commandé la collection complète (et quelques petits frères holographiques aussi, histoire de pouvoir me faire une bonne idée de la marque). Derrière I Love Nail Polish se cache Barbra, une jeune créatrice « indie » qui assouvit sa passion pour la mode et la couleur en mettant tout son coeur dans ses vernis…

Je vous préviens tout de suite, je me prépare à galérer misérablement pour vous décrire la complexité des teintes de la collection Ultra Chrome. J’ai aussi eu toute la peine du monde à faire des photos qui montrent ces précieux là le plus fidèlement possible à la réalité. Concentrez-vous sur la couleur du vernis et oubliez la couleur de ma peau qui passe par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel (yeaaaah, je suis multichrome ^^). Birefringence, donc, est un vernis dans les tons bleu, turquoise et violet.

(en guest, un stamping MoYou London) En fonction de l’angle de la main par rapport à la lumière, on l’aperçoit également jaune doré, orange cuivré, fuchsia et même bleu-presque-vert. Il ressemble à s’y méprendre au 506 d’Ozotic ! Pour le voir en action, je vous invite à cliquer sur ce lien qui vous conduira directement à une petite vidéo publiée sur mon compte Instagram.

Si, comme moi, vous êtes une fan des vernis verts, Mutagen est fait pour vous. Dans la lignée du 503 d’Ozotic, il passe par différentes nuances de verts (vert tendre, vert émeraude, vert bouteille) pour finir par virer du côté des bruns et des dorés. En lumière rasante, il prend même des reflets violets. Une merveille de vernis ! Là aussi, pour le voir en vidéo, il suffit de cliquer ici.

Sans doute le plus féminin de la bande, Cygnus Loop passe du violet à l’ocre en passant par l’orange cuivré, le rouge, le rose et le bleu nuit. Il ressemble très fort au 504 d’Ozotic. Là encore, vous pouvez le voir « vivre » en regardant cette vidéo !

My Little Glacier, c’est un peu l’original de la bande puisqu’il ne ressemble à aucun autre ! Il a également un fini assez différent des autres vernis de la collection Ultra Chrome. Dans le flacon, c’est clairement lui le moins impressionnant des quatre ! Davantage métallisé sans pour autant être difficile à appliquer (allez-y doucement tout de même pour éviter les traces de pinceau), les reflets de My Little Glacier sont moins puissants, plus subtils. Très souvent bleu glacier, il vire souvent gris acier (sous-tons bleutés) rehaussé d’un joli shimmer rosé ou plus rarement bleu turquoise. Une vraie perle qui se distingue de ce que j’ai eu l’occasion de voir jusqu’à présent ! Pour le voir en action, c’est par là

Les filles qui n’aiment pas avoir de doublons dans leur vernithèque seront peut-être déçues puisque, sans être de vrais dupes, Birefringence, Mutagen et Cygnus Loop sont tout de même très proches de la collection 500 d’Ozotic. En même temps, c’est plutôt une bonne nouvelle pour celles qui sont passées à côté à l’époque. Là où ILNP fait très fort (coucou la révolution !) c’est que les vernis de la marque ne nécessitent pas de base foncée pour dévoiler à nos yeux ébahis leurs reflets multichromes. Exit donc les deux couches de noir + la couche de multichrome. En deux couches, ils sont absolument parfaits : hyper lumineux, très brillants, intenses, profonds, en un mot… Magiques !

Shopping : I Love Nail Polish // 12,50$ les 12ml (hors frais de port)

NPA Info-Service
Je n’ai pas encore eu le temps de tirer au sort les 5 gagnantes du concours Beauté Live mais promis, je fais ça vite ! Je ne manquerai pas de vous prévenir des résultats lors d’un prochain billet et sur les différents réseaux sociaux.

Birefringence, Mutagen, Cygnus Loop et My Little Glacier (collection Ultra Chrome) par I Love Nail Polish (ILNP) : base, 2 couches, top coat

Influencée par Marie… Waltz (Essie) // Lights of Emerald City (OPI)

Oui, oui, trois fois oui, vous avez bien lu, tout ça c’est à cause de Marie du blog Glitter and Nails, la blogo-spécialiste du vernis à paillettes ! Après avoir lu son billet, j’ai poussé la porte du premier Sephora qui a croisé ma route pour m’offrir Lights of Emerald City (et à 13,90EUR le flacon, croyez-moi, ce craquage tenait de l’urgence !) et j’ai enfin craqué sur ce blanc laiteux qu’elle aime tant, le fameux Waltz d’Essie. Cette fois, j’ai fait des infidélités à Devil Monop’ (pour Marionnaud), la conseillère du rayon beauté ayant voulu me refourguer un Waltz tout séché dans son flacon « Mais non Madame, vous savez, il suffit de secouer le flacon et il est comme neuf… » ! Ou pas hein, prends-moi pour un jambon !!! Attention les filles, autant vous ne prenez aucun risque en achetant vos vernis Essie des collections en cours (tout beaux, tout neufs, ils ne restent pas longtemps en rayon), autant, veillez à bien contrôler les flacons des collections permanentes. Si les vernis sont secs, n’hésitez pas à demander un flacon en réserve, sinon passez votre chemin. C’est un peu le souci des grandes surfaces, les clientes n’hésitent pas à se servir des vernis comme des testeurs… Miam… Bref, revenons-en à nos flacons !

Je disais donc qu’à cause de Marie, je suis revenue de mes courses avec deux nouveaux précieux dans mon sac. Waltz, que vous n’avez pas fini de revoir ici, est un vernis au fini sorbet. Deux fines couches sur vos ongles et vous pouvez très bien vous arrêter là si vous rêvez d’une manucure soignée. Waltz fait des mains de poupée de porcelaine, c’est joli, c’est frais, j’adoooore !

En bonne copycat, j’ai ajouté deux couches de Lights of Emerald City. Dans une base transparente flottent des paillettes blanches de forme carrée et des plus petites paillettes opalescentes, carrées également. En fonction de la lumière et de l’inclinaison des mains, elles prennent des tons dorés, cuivrés ou carrément des reflets verts d’eau.

La combinaison des deux est juste magique ! J’avais vu des swatchs de ce vernis sur des bases colorées/foncées et je trouvais que la combinaison manquait de finesse (bon, appelons un chat, un chat, ça fait même carrément vulgaire à mon goût) mais là, sur une base pastel, c’est tout l’inverse. La seule chose un peu pénible, ce sont les paillettes qui ne sont pas évidentes à placer sur l’ongle. Le mieux c’est de travailler avec un pinceau assez bien essoré afin de disposer les paillettes blanches harmonieusement (étrangement, les autres se placent assez bien toutes seules). Marie m’a confié avoir joué de la pince à épiler pour obtenir son si joli résultat…

Que pensez-vous de cette association ?
La collection Oz : vous l’achetez ou vous la laissez passer ?

Lights of Emerald City (collection Oz) par OPI : base, 2 couches de Waltz par Essie, 2 couches, top coat

Secret Sauce (Enchanted Polish) ou comment mettre de la magie sur ses doigts !

Il y a des journées dans la vie qui se goupillent mal, où les nouvelles qui tombent sont aussi sombres que le temps qu’il fait dehors et où, au lieu de se réjouir de toutes les jolies choses de la vie, on ne fait qu’assister, totalement démuni, au retour de vieux démons qu’on pensait loin, très loin derrière soi ! Ce matin, j’ai décidé d’attaquer ma semaine plus déterminée que jamais et pour remettre un peu de magie dans mon cœur et dans ma tête, je me suis dit qu’il fallait que je commence par mettre de l’enchantement au bout de mes doigts…

Secret Sauce, c’est l’archétype du vernis fadasse qui laisse totalement indifférente, celui que la non-avertie va appliquer en 10 couches désespérant de n’obtenir aucune couvrance, celui qu’on essaie une fois et qu’on remise au fond d’un tiroir de Helmer ! Le genre sans intérêt… Sauf que Secret Sauce, comme son nom l’indique, est un vernis qui dévoile sa magie sur une base de couleur et qui entre dans la catégorie que les NPA confirmées adulent : le « pipi de licorne ». Pour celles qui ne connaissent pas ces vernis et qui ont quelques minutes à tuer, je vous invite à aller lire la biographie de Fantasy Fire ou de Movin’Out. Pour les pressées, ouvrez grand vos yeux et admirez !

Sur le bleu le plus joli du monde, j’ai nommé Bleu Majorelle by YSL, j’ai appliqué deux fines couches de Secret Sauce. La magie opère instantanément : de toutes petites particules multichromes se mettent à danser sur mes ongles. C’est une explosion de couleurs qui passe du doré au vert en passant par le rouge et le cuivré. Mission accomplie pour Enchanted Polish qui signe là un « Unicorn Pee » digne de ce nom !

Je dirais même mission doublement accomplie puisque, outre la fascination qu’il exerce sur moi (et sur vous aussi, avouez !), contrairement à ses petits frères et sœurs de la catégorie, il est A-CCE-SSIBLE ! Pas besoin de vous battre en faisant grimper les enchères sur eBay, ni de faire parcourir le monde au nouvel objet de vos fantasmes, il suffit juste de cliquer là et pour 14,60EUR les 14ml d’attendre qu’il arrive dans votre boîte aux lettres sous 48/72H. Vous avez dit magique ?

Secret Sauce par Enchanted Polish : 2 couches sur Bleu Majorelle (Yves Saint Laurent), top coat

A la découverte des vernis australiens Kit Cosmetics !

Si vous me suivez sur Twitter, vous devez savoir que mon mari était en déplacement professionnel en Australie. Après deux petites semaines en célibataire, il est rentré de son périple et comme souvent dans ces cas là, sa valise est pleine de trésors pour les enfants et pour moi… Il sait qu’un des meilleurs moyens de me faire plaisir sans se tromper, c’est de me rapporter des petites fioles de couleurs ! Là, je dois avouer qu’il a fait particulièrement fort puisqu’il est revenu avec une marque « made in Australia » et… totalement inconnue au bataillon (de la collectionneuse que je suis en tout cas) ! Il était fier le bougre, ses yeux pétillaient et il m’a confié être allé sur mon blog pour faire une recherche par marque (rien vu…) puis sur la Pshiiit Boutique pour voir si la marque était référencée (toujours rien…). Bingo, c’est un sans fautes pour M. Vernis en Folie !

Cette marque, c’est Kit Cosmetics… Fabriqués en Australie, les vernis sont 3-Free (sans DBP, ni Formaldéhyde, ni Toluène) (impossible par contre de savoir s’ils sont testés sur les animaux) et ont une contenance de 12ml. Les flacons sont carrés mais les bouchons légèrement caoutchoutés, ainsi que les pinceaux sont exactement les mêmes que ceux que l’on trouve chez Picture Polish et Ozotic. Côté coloris, il existe bien sûr des couleurs permanentes et des éditions limitées… Côté prix, comptez 15,95 AUS$, soit environ 14EUR par exemplaire !

Quand je les ai découverts, je me suis tout de suite dit « Wahou, il a fait fort, il m’a pris une collection complète ! ». Mais non, c’est juste mon homme qui a fait sa petite sélection au milieu des dizaines et des dizaines de flacons ! Je trouve qu’ils vivent tellement bien ensemble que j’ai décidé de me servir des cinq vernis pour en faire un petit nail-art ce week-end. Laissez-moi vous présenter :
> Act Out ! Un vernis teal (bleu canard avec une pointe de vert) vibrant opaque dès la première couche… J’ai utilisé Act Out pour faire mes petits pois (collection permanente).
> Bounce Back ! Un bleu grisé perlé gorgé de shimmer argenté. Le rendu est très discret sur l’ongle et l’opacité est complète à 2 couches.
> Power Up ! Un vernis noir saturé de glass flecks aux reflets multichromes argentés, verts et violets. Mon coup de cœur ! Il donne aux ongles un effet sophistiqué sans tomber dans le noir tristoune. Deux couches seront nécessaires pour une bonne opacité (collection permanente).
> Start Up ! Un violet sombre classique qui ira au plus grand nombre. Opaque en 2 couches (collection permanente).
> Sweet Almond ! Un vernis beige nude, pile dans la tendance Low Nails de cette saison, issu d’une collection limitée dont le thème est le macaron. Parfumé une fois sec, il dégage une délicate odeur d’amande douce. Ses compagnons de collection sentent respectivement la rose (rose pastel), la pistache (mint), la lavande (parme) et le citron (jaune). La pose n’a pas été aussi aisée que pour les autres vernis de la marque. Comptez trois couches pour une bonne opacité et n’hésitez pas à attendre que le vernis soit bien sec avant de passer à la couche suivante !

Vous connaissez les vernis de la marque Kit ? Malheureusement, je vous en parle (bah oui, c’est important pour notre culture de NPA ^^) mais ils ne sont pas commercialisés en France et le site de la marque ne propose pas de livraison internationale. Encore une jolie marque qui n’est pas accessible, c’est dommage…

Manucure réalisée avec Act Out, Bounce Back, Power Up, Start Up et Sweet Almond (Kit Cosmetics) // Scotch & dotting tool