Gracieuse "Ballerina" (A England)

Je traine pour vous présenter cette collection que je me suis pourtant empressée d’acheter le jour de sa sortie… Vous avez vu des dizaines de swatches mais je ne pouvais pas faire l’impasse sur la gracieuse "Ballerina" de cette marque que j’aime tellement ! Après la magnifique collection Burne-Jones Dream, Adina Bodana revient cette fois avec quatre vernis holographiques dans des tons pastel inspirés de la danseuse de ballet britannique Margot Fonteyn.

Her Rose Adagio (A England)
Her Rose Adagio (A England)Her Rose Adagio (A England)Her Rose Adagio est un rose pâle holographique qui penche vers le pêche. Cette couleur très douce et féminine a un petit côté suranné à la fois élégant et très romantique.

Encore Margot (A England) // Fonteyn (A England)Au premier abord, j’ai cru que j’avais reçu les mêmes vernis. Mais non, Fonteyn et Encore Margot sont bien différents. Certaines diront qu’ils sont trop proches pour avoir envie d’acheter les deux ou que c’est une folie de sortir deux vernis quasi identiques dans une même collection. Ça serait oublier le plaisir que prend Adina à jouer avec la subtilité des nuances… Souvenez-vous de Camelot, le noir-noir et Lancelot, le noir avec une pointe de rouge ! Ou encore la collection des Gothic Beauties !

Encore Margot (A England) Encore Margot (A England) Encore Margot (A England)Encore Margot est un gris argenté holographique. Si je pinaillais, je dirais que c’est un gris froid aux trèèèès légers sous-tons bleutés. Ce n’est pas mon préféré de la bande, je lui préfère Fonteyn, mais c’est un joli vernis à avoir si vous ne possédez pas encore d’holo argenté.

Fonteyn (A England)Fonteyn (A England)Fonteyn (A England)Fonteyn (A England)Fonteyn est un lilas holographique dilué aux reflets lavande. C’est très floral comme description n’est-ce pas ? :) Comme dans Princess Tears, on retrouve ce très léger voile qui se réveille dès que le soleil vient caresser la surface des ongles. Gros coup de cœur pour ce vernis tout en tendresse !

Dancing With Nureyev (A England)Dancing With Nureyev (A England)Dancing With Nureyev (A England) Dancing With Nureyev (A England) Dancing With Nureyev (A England)Dancing With Nureyev est un bleu grisé holographique avec une petite note métallisée violette. Un peu comme Rose Bower et Briarwood ! Vous avez vu ses reflets ? Incontestablement, Dancing With Nureyev est la teinte emblématique de cette collection, la plus vibrante et la plus éloignée des trois autres vernis "Ballerina"…

Opaques en deux couches (on pourrait les poser en une seule), on retrouve une nouvelle fois les ingrédients qui font la qualité des vernis A England : des reflets holographiques subtils, des teintes travaillées, une collection empreinte d’Art et d’Histoire. "Ballerina" rime sans conteste avec finesse, élégance et douceur !

Shopping : Pshiiit Boutique // 9EUR les 11ml

Her Rose Adagio, Encore Margot, Fonteyn, Dancing With Nureyev (collection Ballerina) par A England : base, deux couches, top coat

J’ai testé pour vous… Commander ses vernis sur Ciel mon Vernis !

Il y a quelques semaines ouvrait une nouvelle boutique en ligne de vernis à ongles : Ciel mon Vernis. C’est Pauline de Blog en Beauté qui se cache derrière. Pauline m’avait proposé de recevoir un colis test pour vous en faire une revue sur le blog, mais j’ai gentiment décliné pour pouvoir commander en toute liberté et vous proposer un petit compte-rendu de mes impressions de commande. Je commence par vous faire un petit topo sur la manucure du jour…
Sappir (LVX) Sappir (LVX) Sappir (LVX)En base de ce nail-art, j’ai utilisé Sappir de la marque LVX, 5-Free, Cruelty free et Vegan. LVX (qui signifie "lumière" en latin), j’en avais entendu parler sans que cette marque ne m’attire plus que ça. Une fois sur la boutique, j’ai craqué sur cette teinte tout simplement parce que Pauline en avait parlé sur son propre blog. Dans sa jolie boîte noire et argentée, le flacon se présente comme les vernis Chanel avec un capot de protection que l’on soulève pour accéder au bouchon. C’est un très bel objet, classe et luxueux. A l’ouverture, le pinceau doit subir une petite coupe, plusieurs poils rebiquent. C’est un peu décevant, à ce prix là, j’attends d’acheter un produit à la qualité irréprochable. Hormis ce souci, l’application est parfaite, le vernis est opaque en deux couches et la couleur est très subtile et raffinée. Sappir est un vernis métallisé qui oscille entre le bleu marine fumé et le violet en fonction de la luminosité.

Sappir (LVX) Sappir (LVX) Sappir (LVX)Je l’ai ensuite agrémenté d’un petit accent nail en saupoudrant des paillettes libres argentées sur mon top coat encore frais. Puis j’ai ajouté un charme "Camélia" argenté que j’ai fixé avec un point de top coat. Je trouve le résultat fin et délicat. J’ai beaucoup aimé porter cette manucure. Concernant Sappir, attention à la base que vous utilisez. La première fois, je l’ai porté avec ma base pour ongles naturels OPI (qui n’est pas réputée chez moi protéger des pigments un peu costauds) et j’ai fini avec les ongles… Oranges ! (comme mes photos d’ailleurs, LOLILOL, pardon, pardon, promis, je ferai mieux dans mon prochain billet ^^) Le choc ! Je l’ai porté une nouvelle fois avec ma base Essie chouchou (la First Base) et là rien, nickel. Donc attention avec ce vernis très pigmenté, choisissez une base qui a fait ses preuves !

J'ai testé pour vous... Commander ses vernis sur Ciel mon Vernis !Et cette commande alors, ça donne quoi ? Déjà la boutique en elle-même est un plaisir pour les yeux, à l’image de ce qu’on a l’habitude de voir sur le blog de Pauline. C’est épuré, classe, rien ne dépasse ! J’ai commencé à écrire ce billet en février (hum, hum) et à l’époque, on trouvait une douzaine de vernis de la marque LVX et la marque Priti NYC. Je suis absolument fan de cette marque (je vous en avais parlé ici) que je surveille depuis quelques années maintenant. Les frais de port sont tellement fous que j’attendais avec impatience de pouvoir les trouver en France. Bon, là, je dois avouer que je reste un peu sur ma faim puisqu’on ne trouve que 3 références dans la boutique parmi les dizaines que compte Priti NYC à son catalogue (et pourtant leurs vernis bleus sont tellement joliiiiiiis !). Espérons que Pauline puisse rapidement développer cette marque qui est topissime. A l’heure d’aujourd’hui, on trouve en plus la marque australienne Kester Black et les marques qu’on trouve déjà sur la plupart des autres e-shops français : A England, NCLA et China Glaze. A côté de ça, on trouve des accessoires nail art : des charms, des studs, des strass, des plaques de stamping de la marque MoYou London, des accessoires NA, des bagues ainsi qu’un article un peu incongru/rigolo, une protection d’écran galaxy pour iPhone. Bref, il y a de quoi faire sur cette boutique. Petit point noir, les visuels de certains produits en très gros plans auraient mérité d’être photographié en plans plus larges. L’esthétisme oui, mais pas au détriment de l’expérience shopping. Je ne sais pas vous mais moi, j’aime savoir ce que j’achète ! :) Ma commande a été expédiée sous 48h et a rejoint ma boîte aux lettres trois jours plus tard. Je n’avais pas de numéro de suivi dans mon compte, je pense que Pauline avait oublié de le rentrer. Au déballage, les vernis sont au milieu de chips de polystyrène, des boudins d’air calent le tout. Dans un petit sachet en plastique, je trouve la jolie carte pelliculée "soft touch" et vernis sélectif 3D (pardon, pardon, c’est le métier qui ressort :P), mes charms et en petits cadeaux des guides french manucure et un bonbon (sur lequel mon fils s’est littéralement jeté "Oh des Têtes Brûlées, trop cooooooool !"). Depuis ma commande, j’ai vu que les vernis étaient emballés dans du papier de soie fermé avec un ruban de satin noir…

Voilà pour mon petit compte-rendu les filles… Vous connaissiez les vernis de la marque LVX ? Et la boutique ?

Shopping : Ciel Mon Vernis !
> Sappir (LVX) // 16EUR les 15ml
> Charms Camelia Silver // 1,50EUR les 5 pièces

Manucure Camelia réalisée avec Sappir par LVX // Paillettes libres (pour les yeux, les lèvres et le corps) Crystalliced teinte 02 Diamond Dust par Essence // Charm Camelia Silver

Northern Lights (ILNP) + TC Glitter (Hema) + Salt n Peppa (Polish Me Silly)

Aujourd’hui, je commence par vous présenter un vernis que j’aime d’amour, aka Northern Lights de la marque I Love Nail Polish. Marque d’ailleurs bientôt en passe de devenir l’une des plus représentées dans ma vernithèque (oui "en passe", j’ai encore fauté lors des dernières pré-commandes et j’ai forcé mes copines à faire une commande groupée !) (J’ai honte !) (Même pas en fait ^^).

Northern Lights est un vernis métallisé aux reflets multichromes plutôt légers. Les reflets ne sont pas aussi déments qu’un Birefringence ou un Cygnus Loop, Northern Lights est plus timide mais il n’en reste pas moins fascinant. Opaque en deux couches et sans laisser de traces de pinceau, il passe d’un joli bleu canard à un violet profond en passant par un bleu marine.

J’ai eu envie de le funkiser un petit peu en utilisant un joli vernis offert par TheQuicheGirl (merciiiiii !) qui l’a ajouté à une commande de sucre pétillant (ne cherchez pas de lien, il n’y en a aucun :D). Glitter est un top coat dont la base noire translucide est saturée de paillettes holographiques. Il s’agit bien d’un top coat donc n’espérez pas qu’il soit couvrant. Par contre il apporte un joli côté "fumé" à une couleur de base, un peu à la manière du Rock Coat de Dior, les paillettes holo en plus ! J’ai donc réalisé un dégradé en appliquant ce petit sur les 3/4 de mes ongles avec une éponge à maquillage. Puis j’ai repassé une nouvelle couche sur la moitié seulement et j’ai appliqué une dernière couche juste sur le bout des ongles. Le résultat est tout doux comme j’aime et permet d’apprécier les deux vernis ensemble sans les dénaturer.


Après avoir fini ma manucure, je suis allée lire le billet de Pshiiit. J’ai vu le petit Seven Nation Army (SNA) que j’ai commandé et qu’elle me garde précieusement jusqu’à un prochain gros craquage sur sa boutique et j’ai eu envie de paillettes noires et blanches là maintenant tout de suite. Du coup, je me suis rabattue sur son cousin le joli Salt n Peppa (SnP) de Polish Me Silly (anciennement Lush Lacquer) que j’ai appliqué sur l’ensemble de mes ongles. Bon, bah, pas sûre que ce soit la meilleure idée du siècle ! ^^ On perd pas mal l’effet du dégradé fumé à cause des grosses paillettes de SnP qui sont biiiiiiiien moins fines que celles de SNA… Comme Camille-chou, j’aurais dû m’arrêter à l’étape 2 ! Vous en pensez quoi vous ? Vous criez au nailista faux-pas ?

Shopping :
> Northern Lights by ILNP, sur l’e-shop de la marque // 10$ les 12ml (attention vu le montant des frais de port pour 2 ou 3 vernis, je vous recommande de faire une grosse commande ou de vous grouper avec des copines)
> Top coat Glitter by Hema, en boutique ou sur l’e-shop de la marque //  3,25EUR les 11ml
> Salt n Peppa by Polish Me Silly (anciennement Lush Lacquer), Pshiiiit Boutique // 12EUR les 14ml

Manucure en trois temps réalisée avec Northern Lights par I Love Nail Polish (ILNP) : base, deux couches // Dégradé avec Top coat Glitter par Hema // Top coaté avec Salt n Peppa par Polish Me Silly

[Swatches-minute] Tour d’horizon des nouveautés I Love Nail Polish // Deuxième partie

On se retrouve aujourd’hui avec la seconde et dernière partie des nouveautés ILNP !

Cette fois, c’est le violet sous toutes ses formes qui occupe la vedette : violet intense, violet qui tire le sur le bleu ou sur le fuchsia, violet grisé… Mesdemoiselles, mesdames, please welcome Cygnus Loop (H), Grape Alicious, Absolute Zero, Indie Go et Birefringence (H).

Sur mon pouce… Cygnus Loop (H)
C’était déjà un de mes préférés quand il n’était que multichrome… Maintenant qu’il a cette touche de micro-paillettes holographiques, il est encore plus magique. Comme pour Mutagen, je ne m’attarderai pas sur la description des reflets de Cygnus Loop, je vous laisse consulter le billet le concernant. Ma recommandation : MUST-HAVE ! // Alerte : dupe d’Octopuss Garden (collection Beatles) par Enchanted Polish.

Sur mon index… Grape Alicious
Grape Alicious faisait partie des vernis qu’il me fallait absolument. Et pourtant ce n’était pas une nouveauté, juste un ancien qui est revenu sur le devant de la scène pour le plus grand plaisir des fans de violet ! A faible luminosité Grape Alicious est un violet presque noir à la fois intense et profond. Sous les projecteurs, sa base se fait plus vive et ses paillettes holographiques brillent de mille feux. Ma recommandation : pour les amoureuses de violet !

Sur mon majeur… Absolute Zero
Absolute Zero n’est pas un vernis que vous pourrez trouvez sur la boutique ILNP. Il s’agit en fait d’un vernis créé spécialement pour les pré-commandes du 1er novembre. Chaque cliente ayant commandé au moins trois vernis parmi les 16 nouvelles teintes lancées ce jour ont reçu Absolute Zero en cadeau. Je ne sais pas vous, mais moi je trouve ça particulièrement commerçant ! Surtout quand le cadeau n’est pas juste un bête vernis crème. Non, non, non, celui-ci a été travaillé comme n’importe quel autre vernis ILNP et là je dis bravo Barbra parce que, pour le coup, je me sens privilégiée (un bon point pour la fidélisation ^^). Rapidement, Absolute Zero est un vernis dont la base anthracite est saturé d’un shimmer à reflets bleus et de la juste dose de micro-paillettes argentées et holographiques pour le rendre encore plus spécial à la lumière. Une petite merveille… Ma recommandation : espérons que ce vernis soit un jour à la vente !

Sur mon annulaire… Indie Go
Indie Go, c’est le parfait "blurple" (contraction de blue et purple). Opaque en deux couches, ses paillettes holographiques le rendent absolument spectaculaire. En plus de sa couleur de base ni tout à fait bleue, ni tout à fait violette, on distingue un léger reflet duochrome bleu/violet. De quoi semer le doute dans les esprits. Une chose est sûre, Indie Go ne manque pas de piquant ! :) Ma recommandation : si vous hésitez toujours entre bleu et violet, Indie Go est fait pour vous…

Sur mon auriculaire… Birefringence (H)
Une nouvelle fois, (H) pour holographique ! Je ne vous refais pas tout mon blabla (je vous renvoie une dernière fois vers le billet parlant des reflets multichromes de la collection Ultra Chrome), j’ajouterai juste que les micro-paillettes sont assez présentes pour ajouter un bel arc-en-ciel de paillettes au vernis sans pour autant altérer les reflets de la base. Magique ! Ma recommandation : si vous avez raté les Enchanted Polish de l’année dernière, ILNP vous offre une magnifique session de rattrapage ! // Alerte : dupe d’Across the Universe (collection Beatles) par Enchanted Polish.

Encore cinq jolis précieux aujourd’hui ! Mon impression se confirme sur les vernis I Love Nail Polish. Je reviens rapidement sur la partie expédition/livraison parce que vous me laissez souvent des commentaires pour me demander comment ça se passe quand je commande à l’étranger, est-ce que j’ai des frais de douane ?… Plus spécifiquement pour les pré-commandes ILNP, les vernis ne sont pas envoyés de suite puisque, comme je le disais hier, les vernis sont faits en fonction des pré-commandes et ne sont donc pas physiquement en stock. Barbra indique à chaque pré-commande un délai maximum au-delà duquel elle aura forcément envoyé les vernis (sous quinzaine cette fois). Commandés le 1er novembre, mes vernis ont quitté Las Vegas (la classe non ?) le 12 novembre pour arriver à Paris le 18 novembre (et même qu’avant, ils sont passés par Los Angeles, re-la claaaaasse ^^). Une fois à Paris, ils ont rejoint ma boîte aux lettres en 48H. Bien emballés dans un carton bourré de papier bulle, sans casse et… Sans frais de douanes ! // Relire la première partie du tour d’horizon des nouveautés ILNP

Quels sont vos préférés dans la sélection d’aujourd’hui ? Et vos préfs de préfs tous vernis confondus ? Quels sont ceux que je n’ai pas (encore) achetés et que vous me recommandez impérativement ?

Shopping : I Love Nail Polish // entre 10$ et 12,50$ les 12ml selon le vernis choisi (hors frais de port)

Cygnus Loop (H) (collection Ultra Chrome) // Grape Alicious // Absolute Zero // Indie Go // Birefringence (H) par I Love Nail Polish (ILNP) : base, 2 couches, top coat

[Swatches-minute] Tour d’horizon des nouveautés I Love Nail Polish // Première partie

Lors de mon dernier billet, je vous proposais de swatcher rapidement les nouveautés I Love Nail Polish (ILNP) récemment arrivées dans ma boite aux lettres, et plusieurs d’entre vous ont émis le souhait de voir des swatches comparatifs.

J’ai bien observé mes nouveaux précieux et je les ai rangés dans deux catégories : les bleus/verts et les violets. Aujourd’hui, je vous fais faire un tour d’horizon de la première catégorie. Nous allons parler de Mutagen (H), Sweet Serenade, Exodus, Purgatory et Washing Ashore. C’est parti !

Sur mon pouce… Mutagen (H)
(H) pour holo puisque Barbra, la créatrice derrière la marque ILNP, a eu envie de rajouter une pincée de micro-paillettes holographiques aux vernis de la collection Ultra Chrome. Pas de panique, ils existent toujours "au naturel" mais vous pouvez désormais acquérir cette version holo. Je ne m’étends pas trop sur le sujet, pour apprécier les superbes reflets de Mutagen, je vous laisse relire le billet que je lui avais consacré. Ma recommandation : que vous ayez ou non Mutagen, sa version holo est encore plus féérique ! // Alerte : dupe de Hey Jude (collection Beatles) par Enchanted Polish.

Sur mon index… Sweet Serenade
Un des vernis multichromes les plus intenses de cette sélection ! Barbra a d’ailleurs hésité à l’ajouter à la collection Ultra Chrome. La base au fini métallisé de Sweet Serenade passe du violine grisé au bleu canard (teal) en passant par le vert. En plus de ses incroyables reflets, on observe tout plein de micro-paillettes bleues et vertes. Très opaque dès la première couche, il sera parfait à la seconde et ne saura vous lasser tellement ses visages sont multiples. Ma recommandation : à avoir impérativement dans votre collection ILNP !

Sur mon majeur… Exodus
Tout en subtilité, Exodus est un vernis bleu marine saturé de micro-paillettes multichromes. Dans le flacon elles passent par le bleu moyen, le bleu foncé puis le violet. Sur les ongles, le résultat est beaucoup plus discret mais néanmoins lumineux. Si je n’étais pas une psychorigide des deux couches sinon rien, j’aurais parfaitement pu poser Exodus en une seule couche. Attention, les pigments d’Exodus sont tellement intenses que je ne peux qu’insister : ne faites surtout pas impasse sur la base. Vous pouvez éventuellement la doubler pour éviter les risques de transfert sur vos ongles. Ma recommandation : pour les amoureuses de bleu !

Sur mon annulaire : Purgatory
Purgatory, c’est celui que j’attendais le plus frénétiquement et c’est finalement celui qui me convainc le moins… Pas qu’il ne soit pas joli, mais j’attendais des reflets plus intenses, à l’image de ceux qu’on distingue parfaitement dans le flacon. Purgatory est un vernis teal foncé (l’équilibre parfait entre bleu et vert) saturé de paillettes aux reflets multichromes. En pleine lumière les paillettes sont tantôt bleues, tantôt dorées. En lumière rasante, les paillettes prennent des reflets bleu foncé et violets. J’aurais aimé que ces derniers soient plus évidents mais malheureusement, on les voit assez rarement. Dommage ! Ma recommandation : un très beau vernis dont on peut néanmoins se passer si on est à la recherche d’un vernis aux reflets multichromes riches.

Sur mon auriculaire : Washing Ashore
Washing Ashore est un vernis au fini métallisé et aux reflets multichromes particulièrement vibrants. Sa base passe du turquoise au violet en passant par le vert. Lui aussi aurait pu faire partie de la collection Ultra Chrome puisque Barbra a utilisé les mêmes ingrédients pour formuler Washing Ashore. En pleine lumière, on aperçoit quelques micro-paillettes qui dansent dans la matière en fonction de l’inclinaison des mains. Envoûtant ! Ma recommandation : à avoir si vous aimez les vernis qui ne passent pas inaperçus.

En résumé, les vernis ILNP sont des petites merveilles qui méritent d’être (plus) connues ! Une texture fluide et opaque (souvent dès la première couche), des couleurs riches, des reflets travaillés et des vernis accessibles aussi bien en prix qu’en disponibilité lors des lancements. Je tiens d’ailleurs à saluer la super organisation de la marque à ce sujet. Quand je me suis connectée sur le site pour passer commande des nouveautés, le serveur était évidement débordé. MAIS, et c’est là que je crie au génie, un message s’est affiché sur la page d’accueil me prévenant que ma connexion était mise sur liste d’attente. J’avais le choix de rester sur la page et rafraîchir régulièrement ou de laisser mon numéro de portable pour être avertie par SMS de l’accessibilité à la boutique (il faut tout de même garder la fenêtre ouverte sur son navigateur). C’est cette solution que j’ai retenue. J’ai donc vaqué à mes occupations et dix minutes plus tard, je recevais un SMS m’indiquant que c’était mon tour dans la file. J’ai rafraichi la page et en effet, j’ai pu faire mon shopping sans stress puisqu’il s’agissait là d’une pré-commande. En effet, Barbra vend ses vernis avant de les avoir fabriqués. A elle, ça lui permet de savoir combien en faire pour ne pas se retrouver avec des invendus ou des ruptures. A nous, ça nous permet d’avoir les vernis convoités sans s’arracher les cheveux en défonçant la touche F5 et sans être frustrées à cause d’un stock déjà épuisé (suivez mon regard) ! ^^ // Découvrir la seconde partie du tour d’horizon des nouveautés ILNP

Est-ce que vous avez craqué pour les vernis I Love Nail Polish ? Vous avez pris le(s)quel(s) ? Quels sont vos préférés dans la sélection d’aujourd’hui ?

Shopping : I Love Nail Polish // entre 10$ et 12,50$ les 12ml selon le vernis choisi (hors frais de port)

Mutagen (H) (collection Ultra Chrome) // Sweet Serenade // Exodus (collection Rich Effect) // Purgatory (collection Rich Effect) // Washing Ashore par I Love Nail Polish (ILNP) : base, 2 couches, top coat

[Nail Art] Halloween // Sugar Skulls

Je n’ai jamais célébré Halloween, c’est une fête qui ne me parle absolument pas. Déjà parce qu’elle ne fait pas partie de ma culture mais parce qu’en plus, cette période de l’année (Toussaint, jour des morts) est sensible sur un plan personnel. C’est un peu le moment de l’année où j’ai envie de déconnecter mon cerveau pour arrêter de ressasser les mauvais souvenirs. Pour une fois, j’ai eu envie de faire un pied de nez à mon habituel coup de blues en affichant sur mes ongles, non pas des fantômes, des cimetières ou des croix mais… Des Sugar Skulls !

Pour cette première manucure, je me suis inspirée d’un motif de calavera aperçu il y a très longtemps sur l’Instagram de la marque Illamasqua. Le tête de mort avait été entièrement dessinée avec des centaines de pois néons. Un vrai travail d’orfèvre ! J’ai tenté de reproduire ce motif sur mon annulaire. J’ai posé deux fines couches de Cotton Buds (Butter London) puis avec mes dotting tools, j’ai fait des pois de plusieurs couleurs. J’ai eu beaucoup de mal à faire ce que j’avais en tête par manque de place… Sur mes autres ongles, j’ai ressorti mon pailleté argenté Follow Me on Glitter (Nicole by OPI) qui me fait beaucoup penser à un des derniers vernis de la marque NCLA, My Dad Invented That. En guest, la dernière tranche d’orange confite au chocolat noir que j’ai eu le temps d’immortaliser avant de dévorer. Je n’aime pas Hallowwen, mais j’aime les confiseries ! ^^

Pour la seconde manucure, je me suis servie d’une plaque MoYou de la collection The Artist entièrement dédiée à l’art mexicain. Sur une base orange citrouille, j’ai donné quelques coups de pinceau éventail de Penny Talk (Essie) et Love is Enough (A England) pour donner un aspect patiné à mes ongles. J’ai ensuite stampé en noir les détails de fleurs sauf en accent nail où j’ai tamponné un crâne avec son petit noeud papillon. Au centre, j’ai collé une paillette libre orange cuivré avant de passer une couche de top coat. Comme je le disais sur Instagram, j’ai récemment acheté un vernis Konad noir. Jusqu’à présent, je me servais de Camelot de la marque A England. Bon, pas de doute, le noir Konad est beaucoup plus épais, plus pigmenté et a donc un fini très intense. Je l’adore mais… Et c’est un peu le revers de la médaille, c’est une véritable galère à nettoyer avec mon dissolvant habituel. Je crois qu’il va falloir que je m’équipe rapidement d’un petit récipient d’acétone !

Vous préférez laquelle des deux versions ? Vous avez fait une manucure particulière aujourd’hui ? Happy Halloween (pour celles qui le fêtent), moi je file hiberner pour le week-end. On se retrouve la semaine prochaine, j’ai quelques billets sous le coude et j’aurai retrouvé ma liberté (les vacances se termiiiiiiiinent, youpiiiiiii) ! Des bisous les filles <3

Shopping :
> Cotton Buds (Butter London) // Pshiiit Boutique
> Plaque The Artist #11 // MoYou London (-15% avec le code 15OFF)

Manucure "Sugar Skull à pois" réalisée avec Follow Me on Glitter (Nicole by OPI), Cotton Buds (Butter London), vernis de différentes couleurs pour faire les pois (choisissez-les bien pigmentés), dotting tool // Manucure "Sugar Skull stampé" réalisée avec Chop-sticking to my Story (OPI) en base, Penny Talk (Essie), Love is Enough (A England), Special Black (Konad), The Artist #11 (MoYou London), pinceau éventail, paillettes libres

La révolution multichrome par I Love Nail Polish // Birefringence, Mutagen, Cygnus Loop, My Little Glacier

Quand Birefringence, Mutagen, Cygnus Loop et My Little Glacier ont été annoncés en pré-commande, ni une, ni deux, j’ai commandé la collection complète (et quelques petits frères holographiques aussi, histoire de pouvoir me faire une bonne idée de la marque). Derrière I Love Nail Polish se cache Barbra, une jeune créatrice "indie" qui assouvit sa passion pour la mode et la couleur en mettant tout son coeur dans ses vernis…

Je vous préviens tout de suite, je me prépare à galérer misérablement pour vous décrire la complexité des teintes de la collection Ultra Chrome. J’ai aussi eu toute la peine du monde à faire des photos qui montrent ces précieux là le plus fidèlement possible à la réalité. Concentrez-vous sur la couleur du vernis et oubliez la couleur de ma peau qui passe par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel (yeaaaah, je suis multichrome ^^). Birefringence, donc, est un vernis dans les tons bleu, turquoise et violet.

(en guest, un stamping MoYou London) En fonction de l’angle de la main par rapport à la lumière, on l’aperçoit également jaune doré, orange cuivré, fuchsia et même bleu-presque-vert. Il ressemble à s’y méprendre au 506 d’Ozotic ! Pour le voir en action, je vous invite à cliquer sur ce lien qui vous conduira directement à une petite vidéo publiée sur mon compte Instagram.

Si, comme moi, vous êtes une fan des vernis verts, Mutagen est fait pour vous. Dans la lignée du 503 d’Ozotic, il passe par différentes nuances de verts (vert tendre, vert émeraude, vert bouteille) pour finir par virer du côté des bruns et des dorés. En lumière rasante, il prend même des reflets violets. Une merveille de vernis ! Là aussi, pour le voir en vidéo, il suffit de cliquer ici.

Sans doute le plus féminin de la bande, Cygnus Loop passe du violet à l’ocre en passant par l’orange cuivré, le rouge, le rose et le bleu nuit. Il ressemble très fort au 504 d’Ozotic. Là encore, vous pouvez le voir "vivre" en regardant cette vidéo !

My Little Glacier, c’est un peu l’original de la bande puisqu’il ne ressemble à aucun autre ! Il a également un fini assez différent des autres vernis de la collection Ultra Chrome. Dans le flacon, c’est clairement lui le moins impressionnant des quatre ! Davantage métallisé sans pour autant être difficile à appliquer (allez-y doucement tout de même pour éviter les traces de pinceau), les reflets de My Little Glacier sont moins puissants, plus subtils. Très souvent bleu glacier, il vire souvent gris acier (sous-tons bleutés) rehaussé d’un joli shimmer rosé ou plus rarement bleu turquoise. Une vraie perle qui se distingue de ce que j’ai eu l’occasion de voir jusqu’à présent ! Pour le voir en action, c’est par là

Les filles qui n’aiment pas avoir de doublons dans leur vernithèque seront peut-être déçues puisque, sans être de vrais dupes, Birefringence, Mutagen et Cygnus Loop sont tout de même très proches de la collection 500 d’Ozotic. En même temps, c’est plutôt une bonne nouvelle pour celles qui sont passées à côté à l’époque. Là où ILNP fait très fort (coucou la révolution !) c’est que les vernis de la marque ne nécessitent pas de base foncée pour dévoiler à nos yeux ébahis leurs reflets multichromes. Exit donc les deux couches de noir + la couche de multichrome. En deux couches, ils sont absolument parfaits : hyper lumineux, très brillants, intenses, profonds, en un mot… Magiques !

Shopping : I Love Nail Polish // 12,50$ les 12ml (hors frais de port)

NPA Info-Service
Je n’ai pas encore eu le temps de tirer au sort les 5 gagnantes du concours Beauté Live mais promis, je fais ça vite ! Je ne manquerai pas de vous prévenir des résultats lors d’un prochain billet et sur les différents réseaux sociaux.

Birefringence, Mutagen, Cygnus Loop et My Little Glacier (collection Ultra Chrome) par I Love Nail Polish (ILNP) : base, 2 couches, top coat

Flambe l’automne… // Briarwood (A England)

Voilà un vernis qui a fait son apparition quelques semaines après ses petits frères de la collection Burne-Jones Dream. Je dois vous avouer que sur les premiers visuels qui circulaient à l’époque, je n’étais pas particulièrement enthousiaste. Ca m’arrive souvent avec les vernis de la marque… Les teintes sont tellement travaillées que, quand ce n’est pas l’amour au premier regard, il me faut un peu de temps avant de me laisser charmer. Ceci dit, quand les quatre premiers vernis de la collection sont sortis, je ne me suis pas posée des milliards de questions et je les ai directement embarqués (pour relire les billets consacrés à Briar Rose + Sleeping Palace // Fated Prince + Rose Bower, n’hésitez pas à cliquer sur les liens). Si vous vous souvenez, outre mon coup de coeur confirmé pour Sleeping Palace, je me suis surprise à tomber en adoration devant Rose Bower, le joli rouge rosé de la collection. Puis Briarwood * est arrivé dans ma boîte aux lettres et je suis tombée en extase devant ce petit morceau d’automne en flacon.

Comme Rose Bower, Briarwood est fait du même bois (huhu, on met ça sur le compte de la fin de semaine ? ^^). Dans sa base métallisée aux couleurs chatoyantes flottent de toutes petites particules holographiques. Tantôt lie de vin, tantôt rougeoyant, tantôt brun, Briarwood est opaque dès la première couche et ne laisse aucune trace de pinceau.

Briarwood arrive donc ex-aequo avec Rose Bower dans mon classement des plus jolis précieux de la collection Burne-Jones Dream. Très pigmentée, cette teinte s’annonce parfaite pour la saison automnale, à la fois riche et vibrante avec la petite touche de magie A England. Je vous laisse avec un extrait d’un poème de Charlotte Serre qui aurait pu être une ode au dernier petit bijou d’Adina…

Feuille d’automne

Bijou vermeil

Qui tourbillonne

Dans le soleil,

Flambe l’automne

Pourpres et ors

Qui vermillonnent

Tel un trésor.

Shopping : Pshiiit Boutique // 9EUR les 11ml

Briarwood (collection Burne-Jones Dream) par A England : base, 2 couches, top coat.

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération

Du bleu holo, du vert flashy, des studs et compagnie !

Bonjour les filles ! Un petit billet fourre-tout pour vous montrer deux manucures que j’ai portées cet été, pour partager un NPA Info Service et pour vous annoncer les résultats du concours Peggy Sage. Promis, le prochain billet sera un peu plus structuré ! ^^

Pour commencer, voici un des vernis holo de la gamme sortie il y a quelques semaines chez Born Pretty Store. Sans surprise, j’ai choisi le bleu #8 * qui ressemble super fort à l’autre bleu de la collection, le #10, en moins turquoise. A ce prix là, je craignais un peu que l’application soit super galère et non, ça passe nickel sur base traditionnelle. Même pas besoin de base à l’eau, c’est plutôt une bonne nouvelle ! En deux couches, #8 est opaque et montre ses reflets arc-en-ciel dès qu’un rayon de soleil vient le chatouiller.

Le lendemain, je lui ai ajouté un petit stamping écaille de sirène. La manucure parfaite pour le bord de mer… Dans cette collection, il y a un petit précieux tout timide qui fait assez peu parler de lui, c’est l’argenté #1. Si vous cherchez une alternative abordable (en terme de prix et surtout de disponibilité) au Djinn in a Bottle d’Enchanted Polish ou au 609 de Picture Polish, c’est une piste à explorer ;)

Cet été j’ai également associé deux des petits vernis Bourjois * sortis à l’occasion du 150ème anniversaire de la marque. 1879 est un joli vert menthe très-punchy-presque-fluo. Hyper crémeux, il est opaque dès la première couche (mais, mais, mais on en pose une deuxième !). 2006, lui, est un métallisé doré parfaitement couvrant en une seule couche. Je ne l’ai pas essayé en stamping mais mon petit doigt me dit qu’il doit faire l’affaire.

Pour décorer mon accent nail, j’ai collé une pyramide de studs vert néon *. Bonjour la discrétion ! ^^ Info importante : si vous craquez pour 1879, je vous recommande de doubler votre couche de base. Je ne l’ai pas fait et au démaquillage, je me suis retrouvée avec les ongles jaunes. Dommage parce que j’ai adoré porter cette manucure…

Shopping :
> #8 est en vente sur l’e-shop Born Pretty Store // 5,59$ les 6ml
> La gamme de mini vernis 150ème anniversaire est en vente dans les parfumeries, leurs sites internet, les grands magasins, les citymarchés et l’e-shop de Bourjois // 3,95EUR les 3ml
> Studs vert néon // 5,73$ le sachet de 200 studs // Disponibles aussi en rose, orange et bleu

NPA Info Service
Depuis hier et jusqu’au 14 septembre, vente-privee.com en partenariat avec la marque Alessandro organise un concours de manucure sur Facebook. A cette occasion, la grande gagnante du concours se verra offrir un week-end à Paris et assistera le 4 octobre prochain au tournage de la bande-annonce de la vente Alessandro (qui devrait avoir lieu le 23 octobre). Les 9 finalistes seront également récompensées et recevront des kits de produits Alessandro (soins, vernis à ongles…). Il n’y a pas de thème imposé, il suffit juste de télécharger votre photo préférée via l’appli Facebook. A vos claviers !

Les résultats du concours Peggy Sage sont annoncés en edit du billet. Félicitations aux gagnantes et merci pour vos nombreuses participations <3

Manucure "Sirène Holo" réalisée avec #8 par Born Pretty Store et la plaque de stamping GA14 (Gals) // Manucure "Green Neon Studs" réalisée avec 1879 (collection 150ème Anniversaire) par Bourjois, 2006 (collection 150ème anniversaire) par Bourjois et des studs vert néon (Born Pretty Store)

* Produit(s) reçu(s) par la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération

Models Own débarque (enfin !) chez Monoprix // Pink Fever & Disco Mix

C’était la grosse nouvelle du mois de mai ! Toutes les nailistas guettaient avec impatience l’arrivée de la marque so British dans leurs Monoprix et… Rien. Pas la queue d’un pinceau en vue. Il aura fallu attendre quelques semaines, mais ça y est, je peux enfin publier sans risquer de me faire jeter des flacons de vernis au visage, cette fois ils sont bel et bien là. Bien sûr, ils sont toujours disponibles en ligne (je vous laisse jeter un oeil sur la page shopping pour trouver le lien vers votre e-shop préféré) mais désormais, vous pourrez également succomber aux Models Own en allant faire vos courses (ou comment transformer votre caddy en annexe de salon de beauté #devilmonop). Ce sont donc 8 gammes de 50 teintes qui vous attendent dans leurs jolis stands aux couleurs de la marque, dont les fameuses collections Beetle Juice, Fruit Pastel (vernis parfumés) ou encore Splash (à paillettes-euuuh) pour moins de 6 euros le flacon. Ce n’est pas de la bonne nouvelle ça ?

De mon côté j’ai décidé d’associer Pink Fever* et Disco Mix*, deux teintes qui envoient du lourd. Et quitte à vous brûler les rétines, j’ai ajouté des studs bleus et métallisés (ne faisons pas les choses à moitié). Discrétion, BONJOUUUUR ! Pink Fever est un peu un OVNI qu’il est assez difficile à décrire. Déjà, il a un shimmer métallisé légèrement bleuté qui le rend, en fonction de la luminosité, tantôt fuchsia, tantôt violet. Sa texture jelly lui apporte également beaucoup de brillance. Opaque en trois fines couches, ce n’est pas mon préféré, mais il remplit parfaitement son rôle de vernis "qui affole les sens". ^^

Dans sa base transparente, Disco Mix est saturé de petites paillettes fuchsia et turquoise. Parfaitement couvrant en deux couches, il se marie merveilleusement bien à Pink Fever. A utiliser en total look ou en dégradé, ce petit vernis sera l’allié idéal de celles qui cherchent à mettre une boule à facettes au bout de leurs doigts…

Shopping : Monoprix // 5,99EUR les 14ml

Manucure réalisée avec Pink Fever (collection Tropical) par Models Own, Disco Mix (collection Glitter) par Models Own et quelques studs métallisés venant de Born Pretty Store (-10% avec le code FBL91).

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération