Mon chouchou de la collection Hiver 2013 // Sable Collar (Essie)

Oui sans aucun doute ! Evidement, Mind your Mittens aurait pu me faire craquer mais je lui ai trouvé un petit air de Bobbing for Baubles. Le pailleté Toggle to the Top ? Sympa mais il ressemble vraiment trop à Leading Lady… Bon après, ce n’est qu’un ressenti personnel, je ne me promène pas avec ma vernithèque dans le sac à main pour faire des swatches comparatifs en direct live, mais c’est ce que m’a inspiré la collection Hiver, joliment alignée sur son présentoir chez Monop. Déjà-vue. Sable Collar, lui, a fait "shbam" dans mon petit coeur de NPA : une couleur pile dans les tons que j’affectionne en ce moment et assez inédite pour que j’ai envie de me l’offrir. La qualité Essie a fini de me convaincre ! :)

Sable Collar est un vernis brun aux mini particules irisées (shimmer) dans les tons bruns/bordeaux. En fonction de la lumière, les reflets sont plus ou moins présents mais ils n’en restent pas moins visibles. Contrairement à certains vernis Essie version française qui laissent entrevoir de magnifiques paillettes dans le flacon qui se font "manger" une fois le vernis appliqué sur les ongles, le rendu flacon/ongles de Sable Collar est assez fidèle. Je le trouve même encore plus intense sur les ongles, avec un petit côté légèrement fumé.

Côté application, la laque est bien fluide et s’applique en deux couches pour une parfaite opacité. Le temps de séchage est rapide et la tenue bonne. Vous le voyez ici à J+2 avec les dernières gouttes de mon flacon de Hardwear. (Petite parenthèse pour vous confirmer ce que je pensais déjà de ce top coat, Hardwear est topissime et je compte bien le remplacer dès que je peux ! C’est la première fois que j’arrive aux dernières gouttes d’un accélérateur de séchage. Les deux dernières applications ont été un peu laborieuses, il était devenu épais et faisait des fils. J’aurais pu tenter de le raviver mais ça ne valait vraiment pas le coup vu ce qu’il restait dans le flacon…)(Deuxième parenthèse pour faire un petit rappel de bon sens. Attention aux vernis trop épais. Ils rendent la pose difficile et vont avoir tendance à moins bien tenir. Ils peuvent même se décoller par plaque complète, un peu comme des patchs. Et ça, ce n’est pas du tout bon pour la santé de vos ongles ! Quand vos vernis deviennent trop épais, n’hésitez pas à mettre quelques gouttes de diluant (par pitié, jamais de dissolvant !) pour leur donner une seconde jeunesse.)(Coucou les deux parenthèses les plus longues de l’histoire de la parenthèse ^^)

Shopping : Monoprix, Marionnaud, Manucure & Beauté (quand la collection sera en ligne), Anjo Beauty… // 11,90EUR les 13,5ml pour la version française, environ 10EUR pour la version US (celle que vous trouvez chez les revendeurs en ligne)

NPA Info Service
J’ai reçu mes nouveaux ILNP que j’avais pris lors de la pré-commande du 1er novembre. Il y en a un que vous aimeriez voir très vite sur le blog ? Au choix : Cygnus Loop Holo, Mutagen Holo, Birefringence Holo, Exodus, Indie Go, Grapealicious, Purgatory, Sweet Serenade, Washing Ashore et Absolute Zero. Vous me dites ça en commentaire ? A très vite :)

Sable Collar (collection Winter 2013 Shearling Darling) par Essie : base, 2 couches, top coat

Flambe l’automne… // Briarwood (A England)

Voilà un vernis qui a fait son apparition quelques semaines après ses petits frères de la collection Burne-Jones Dream. Je dois vous avouer que sur les premiers visuels qui circulaient à l’époque, je n’étais pas particulièrement enthousiaste. Ca m’arrive souvent avec les vernis de la marque… Les teintes sont tellement travaillées que, quand ce n’est pas l’amour au premier regard, il me faut un peu de temps avant de me laisser charmer. Ceci dit, quand les quatre premiers vernis de la collection sont sortis, je ne me suis pas posée des milliards de questions et je les ai directement embarqués (pour relire les billets consacrés à Briar Rose + Sleeping Palace // Fated Prince + Rose Bower, n’hésitez pas à cliquer sur les liens). Si vous vous souvenez, outre mon coup de coeur confirmé pour Sleeping Palace, je me suis surprise à tomber en adoration devant Rose Bower, le joli rouge rosé de la collection. Puis Briarwood * est arrivé dans ma boîte aux lettres et je suis tombée en extase devant ce petit morceau d’automne en flacon.

Comme Rose Bower, Briarwood est fait du même bois (huhu, on met ça sur le compte de la fin de semaine ? ^^). Dans sa base métallisée aux couleurs chatoyantes flottent de toutes petites particules holographiques. Tantôt lie de vin, tantôt rougeoyant, tantôt brun, Briarwood est opaque dès la première couche et ne laisse aucune trace de pinceau.

Briarwood arrive donc ex-aequo avec Rose Bower dans mon classement des plus jolis précieux de la collection Burne-Jones Dream. Très pigmentée, cette teinte s’annonce parfaite pour la saison automnale, à la fois riche et vibrante avec la petite touche de magie A England. Je vous laisse avec un extrait d’un poème de Charlotte Serre qui aurait pu être une ode au dernier petit bijou d’Adina…

Feuille d’automne

Bijou vermeil

Qui tourbillonne

Dans le soleil,

Flambe l’automne

Pourpres et ors

Qui vermillonnent

Tel un trésor.

Shopping : Pshiiit Boutique // 9EUR les 11ml

Briarwood (collection Burne-Jones Dream) par A England : base, 2 couches, top coat.

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération

Nomad’ Spirit // Une collection aux couleurs de l’automne signée L’Onglerie…

C’est officiel, j’ai honte ! Je  vous dis que je reviens et je me rends que je n’ai posté qu’un seul billet vernis au mois d’octobre. Pourtant, j’ai plein de nouveaux bébés à vous montrer, j’ai même des lots de concours qui n’attendent que moi pour que je les prenne en photos et que je vous concocte des conditions de participation sympa. Bon, on va dire que je me rattrape ce mois-ci ?

Pour bien commencer ce mois de novembre, ce n’est pas un vernis mais une collection complète que je vous présente : Nomad’ Spirit. Composée de quatre couleurs dans l’air du temps, cette collection s’adresse à toutes les globe-trotteuses des temps modernes. Out à la grisaille hivernale, place aux couleurs de vernis conjuguant esprit aventurier et look stylisé… (dixit L’Onglerie !)

Orange Sacré * est un vernis orange sali, façon caramel au beurre salé à peine coloré (miam !), gorgé d’un shimmer argenté très discret. Une fois sur l’ongle, on le retrouve seulement en plein soleil ou sous une lumière artificielle. Côté application, c’est la première fois qu’un vernis de la marque me déçoit autant. Étrangement, quand je l’ai rapidement swatché pour vous montrer la collection sur Instagram, je ne me souviens pas l’avoir trouvé si difficile à appliquer (mémoire de poisson rouge ? y aurait-il eu un souci de conservation entre le moment où je l’ai reçu et celui où je l’ai posé ?)… Le vernis est certes assez opaque pour être couvrant dès la première couche, mais comme il est pâteux, il laisse de vilaines traces de pinceau qui forcent à passer une deuxième couche. Le résultat n’est pas très uniforme et c’est dommage car Orange Sacré est LE vernis de la collection qui sort des sentiers battus (le shimmer argentééééé !!! <3).

Acajou Ethnique * est un vernis marron crème "mutant" qui tire profondément sur le rouge/orangé. Couvrant dès la première couche, il est juste parfait à l’application. J’ai tout de même laissé parler mon côté psychopathe "2 couches sinon rien" mais les pressées pourront s’en passer !

Marron Cuir * est un marron chocolat crème hyper gourmand. Un peu moins opaque que ses petits frères, deux couches seront cette fois nécessaires pour obtenir une couvrance et une brillance parfaites. Un classique !

Kaki Tout Terrain * est un vert kaki crème. Vous commencez à me connaître, le vert ne me fait pas peur en matière de vernis… Néanmoins, pour certaines, la teinte (qui tire sur le jaune) peut paraître un peu difficile à porter, il ne conviendra peut-être pas à toutes les carnations… Comme Acajou Ethnique, il est opaque en une seule couche !

Hormis Orange Sacré pour lequel je reste réservée, je suis séduite par ce quatuor. Même si je comprends parfaitement l’esprit d’aventure que L’Onglerie a souhaité insufflé dans sa collection, je ne me reconnais pas vraiment dans le concept "Nomad’Spirit" qui s’adresse aux jeunes femmes urbaines en mode baroudeuses et engagées. Personnellement, j’y vois plus une belle harmonie automnale, un peu comme les feuilles de la vigne (Bourguignonne un jour, Bourguignonne toujours ^^) qui passent par le vert, le jaune orangé, le rouge flamboyant et le chocolat une fois les vendanges faites… Une collection végétale parfaite pour cette saison qui place la nature au centre de nos ongles !

Vous pouvez retrouver les vernis de la collection Nomad’Spirit en boutique ou sur l’eshop de la marque au prix de 7,65EUR.

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération

La petite marque qui monte, qui monte… French Roast (Cirque)

Bientôt le nom "cirque" ne vous évoquera plus seulement le chapiteau, les bêtes sauvages et les clowns… Préparez-vous à la déferlante Cirque ! Venez… Entrez dans le monde merveilleux de vernis à ongles d’exception à l’écrin sobre et épuré. Découvrez des couleurs confectionnées artisanalement dans un atelier new-yorkais, des pigments uniques, des matériaux respectueux de celles qui les porteront à leurs doigts (la gamme est 3-Free). Laissez-vous enivrer par le délicat parfum de lavande et de sauge que les vernis dégagent une fois secs… Cirque envoie du rêve, un peu le même que lorsque, petite fille, je me préparais à recevoir ma dose de féérie ! Il fait bon grandir et prolonger la magie avec cette gamme de vernis à ongles que je vais avoir l’honneur de vous présenter dans les jours à venir. En attendant, laissez-moi vous présenter French Roast !

French Roast * est un vernis dont la base transparente est saturée de micro-paillettes chocolat et dorées et de plus grosses paillettes oranges cuivrées. Puisque sa base est transparente justement, il faudra appliquer 3 couches de la merveille pour obtenir une parfaite opacité. Si vous souhaitez économiser votre vernis, n’hésitez pas à le porter en guise de vernis de finition sur une jolie teinte couleur café comme Espresso Your Style ! Le gros avantage des vernis pailletés, c’est qu’ils sèchent particulièrement vite, l’inconvénient, c’est que ce sont de gros consommateurs de top coat. French Roast sèche mat et assez granuleux. Je craignais d’obtenir le même résultat qu’avec mon dream polish Mermaid’s Dream qui, après deux couches de top coat, était toujours très rugueux. Là, c’est tout l’inverse… Deux fines couches de Rapi’Dry plus tard (ou une couche de Sèche Vite), le vernis est impeccablement brillant et presque lisse !

Outre la teinte que je trouve absolument divine, je suis sous le charme de l’histoire qui se cache derrière Cirque. Je deviens de plus en plus sensible à l’âme, à l’esprit que le (la) créateur(trice) a cherché à insuffler à ses vernis (oui, j’ai conscience que ça fait très Dr Frankenstein, mais c’est un peu ça finalement ^^). Annie Pham, la "Madame Loyal" derrière Cirque, s’est lancée à corps perdu dans son rêve et nous permet, à nous consommatrices, d’avoir entre les mains des petites pépites qui sortent indéniablement des sentiers battus. On s’éloigne de ce que les marques conventionnelles nous offrent en plusieurs exemplaires (une teinte fonctionne chez X ? Faisons un dupe Y, puis Z !) pour atteindre la perfection dans un flacon. Merci à Annie pour le voyage et à Camille pour la découverte <3

Shopping : Chez Pshiiit Boutique // 13EUR le flacon de 13,2 ml

French Roast (collection Dark Horse) par Cirque : base, 3 couches, top coat

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération

The Sunday Nail Battle #4 // La Palme d’Or est attribuée à… Haute Chocolate (Sally Hansen)

Figurez-vous que cette manucure est faite depuis quelques jours déjà mais que je n’avais pas programmé mon billet et qu’à l’heure qu’il est, je sors d’une petite nuit de sommeil. Je vais donc vous la faire courte et succincte (si j’y arrive) parce qu’en cet instant, je ne suis pas bien sûre d’avoir récupéré 100% de mes capacités intellectuelles… Ahem !

Pour cette quatrième édition de la Sunday Nail Battle (organisée par 10tubes et Odile, les liens sont dans la sidebar), c’est Cannes qui est à l’honneur. Je vous reparle de Haute Chocolate plus tard et en attendant, je vous présente la version finale.

Quand je pense Cannes, je pense directement à la Palme d’Or et en bonne férue de mes plaques Bundle Monster, je me suis souvenue d’un motif façon feuillage qui pouvait tout à fait convenir. J’aurais eu mes nouveau bébés Essie, j’aurais tamponné avec Good As Gold, mais comme ce n’était pas le cas, je me suis servie de Superfreak d’Urban Decay.

En base, j’ai appliqué Haute Chocolate de Sally Hansen, un des vernis que mon cher et tendre m’a rapporté de son dernier voyage aux États-Unis. Ça fait longtemps qu’il attend dans ma boîte des vernis à swatcher mais je n’étais pas plus emballée que ça parce que je ne lui trouvais pas grand chose d’unique et exceptionnel. Sally Hansen propose de tellement jolies teintes que j’étais un peu déçue du choix conformiste de mon mari ^^ mais finalement, une fois sur mes ongles, le charme opère. Haute Chocolate est un vernis chocolat irisé d’or. Et comme ce joli marron tire sur le rouge, en fonction de la lumière, il change du tout au tout. Je le trouve absolument parfait (hyper couvrant, séchage rapide et tenue excellente) et finalement assez inattendu… Comme la Palme d’Or de ce 65ème Festival de Cannes ?

630 Haute Chocolate (gamme Complete Salon Manicure) par Sally Hansen : base coat, 2 couches, top coat // Stamping réalisé avec Superfreak (collection Rollergirl) par Urban Decay et le motif de la plaque BM-210 (Bundle Monster)

Folie (de vernis) épicée // 02530 Marron Cannelle & 02532 Orange Paprika (L’Onglerie)

Je vous en ai parlé sur mes réseaux sociaux préférés : aujourd’hui j’ai reçu ma commande Make Up Academy ! Quand je l’ai aperçue dans ma boîte aux lettres, au début, j’ai pensé à mes plaques Bundle Monster (déception). Quand j’ai vu que c’était cette commande, je me suis dit que mon billet du jour était tout trouvé. J’ai commandé trois vernis de la marque et bien sûr, la fameuse palette offerte pour récompenser les 20.000 fans Facebook. A chaud, que dire ? Enveloppe bulles déchirée, un vernis pas protégé, un autre a coulé et la palette fait vraiment cheap (je compare aux palettes Sleek qu’on trouve pour le même prix, bah, c’est le jour et la nuit). J’ai swatché quelques fards sur le dos de ma main, c’est poudreux et pas tellement pigmenté. Bref (déception bis) ! Je digère tout ça, je prends du recul et je vous ferai une petite revue des vernis et de la palette dans un billet commun… Ça vous dit ? Aujourd’hui, finalement, je me tourne vers des basiques dont je connais la qualité, j’ai nommé les deux petits derniers de la collection Spicy Colors : Marron Cannelle et Orange Paprika.

J’ai d’abord swatché Marron Cannelle * sans base ni top coat, juste pour l’essayer. Et puis je me suis dit que ça vous permettrait d’admirer le laqué et le brillant des vernis L’Onglerie. Je dois avouer que j’ai été assez surprise de trouver une telle teinte dans une collection Printemps/Été et finalement, pour les jours où on a envie d’un retour au naturel, il est parfait. Ce café au lait est infusé de micro-paillettes dorées qui le rendent plutôt lumineux. Je regrette qu’on ne retrouve pas plus ces dernières une fois sur les ongles, mais c’est un reproche que je fais fréquemment à ce type de vernis toutes marques confondues. Vous obtiendrez une belle opacité dès la deuxième couche. Attention à l’application, Marron Cannelle est peu plus liquide que les deux autres vernis de la collection ! Je ne peux pas juger de la tenue, mais le temps de séchage, lui, est très rapide…

Je me suis finalement décidée pour Orange Paprika *, le bel orangé au fini crème à la couleur chatoyante mais pas criarde. Dans son flacon, je trouvais ce vernis un peu plus sourd et comme pour 02531 Rose Baies, finalement, une fois sur les ongles, on a une couleur avec plus de pep’s. C’est un vrai vernis d’été ! Déjà très opaque dès la première couche, j’en ai ajouté une seconde par acquis de conscience. Sa consistante idéale, son opacité et sa pigmentation me font voir en lui un vernis à utiliser en stamping. Le temps de séchage est rapide, encore plus avec une couche de Sèche-Vite (que je commence à apprivoiser, nous avons vécu des débuts difficiles lui et moi ^^) qui lui donne un fini très brillant. Il miroite littéralement vous ne trouvez pas ? Alors, vous êtes plutôt Marron Cannelle ou Orange Paprika ?

02530 Marron Cannelle (collection Spicy Colors) par L’Onglerie : 2 couches sans base ni top coat // 02532 Orange Paprika (collection Spicy Colors) par L’Onglerie : base coat, 2 couches, top coat

* Produit envoyé par la marque pour considération

Du Nutella au bout des doigts // 16 Noix de Coco (Bourjois)

Toutes les gourmandes de la Terre devraient avoir cette teinte dans leur vernithèque ! Ce n°16, qui répond au nom follement exotique de Noix de Coco, est un vernis couleur chocolat fondu infusé de micro-paillettes d’or. Avouez qu’à ce stade, si vous avez une petite faim, c’est le moment de céder à l’appel du pot de Nutella… La formulation et la couvrance sont parfaites et permettent en un seul passage d’obtenir une jolie opacité. Pour la forme, j’ai appliqué deux couches, mais pour les pressées, une seule couche suffira.

Les vernis Bourjois ont été les premiers à rejoindre ma collection entamée il y a plusieurs années. A l’époque où j’achetais mes vernis de façon occasionnelle en parfumerie ou en grandes surfaces, c’était toujours vers la gamme Innovation 1sec/ongle qu’allait ma préférence. Pourquoi ? Parce que leurs pinceaux sont pile poil adaptés  à la forme de mes ongles et quand on n’est pas très aguerrie à la pose de vernis, c’est LE petit flacon miracle. Impossible de rater sa manucure, le vernis s’étale presque tout seul… Bon, depuis, j’ai découvert plein de nouvelles marques et, en bonne NPA, j’aime papillonner de l’une à l’autre. Mais j’apprécie toujours autant revenir à mes premières amours, parce qu’avec cette gamme, Bourjois me garantit une jolie manucure sans prise de tête !

16 Noix de Coco (Gamme Innovation 1sec/ongle) par Bourjois : base coat, 2 couches, top coat

Les ongles dans les nuages avec L’Onglerie, A England et Essie…

Je connaissais la version de Jane du blog Nailside pour avoir craqué sur cette combinaison "vintage" avec des couleurs passées, un peu salies, rehaussées d’une touche de doré… Puis j’ai adoré la version cartoon de Camille, tout en rondeur et en fantaisie à la Pshiiit. Quand j’ai tenté à mon tour de reproduire ces petits nuages sur mes ongles, j’ai fait un joyeux mélange des deux !

Pour cette manucure, j’ai utilisé en base le Taupissime de L’Onglerie dont je vous parlerai rapidement sur le blog, le doré Holy Grail d’A England, une pure merveille que je vous présenterai également bientôt et un de mes préférés de la marque Essie, j’ai nommé le divin Dive Bar. Comme vous le voyez sur les photos, j’ai été un peu hésitante sur l’index, ce qui donne un résultat plutôt… incertain ^^, mais je suis plutôt satisfaite de ce que j’ai réalisé sur mes autres ongles. C’est une première que je pense refaire très vite, les déclinaisons sont infinies et le coup de main se prend finalement plutôt vite.

Les ongles dans les nuages (cloudnails) avec L’Onglerie, A England et Essie : base coat, 2 couches de Taupissime, une couche en arrondi d’Holy Grail (The Mythicals), une couche en arrondi de Dive Bar, top coat

What else ? // Espresso Your Style ! (OPI)

Voici un vernis OPI qui n’est pas très connu et pourtant… D’abord, il a fait partie de la collection Kick Up Your Heels lancée en 2006 à l’occasion des fêtes de fin d’année, pour être réédité en version 3-Free et inclut dans la collection So Deliciously Dark qui regroupe quatre must-have foncés de la marque à savoir : Black Onyx, Lincoln Park After Dark et Lincoln Park At Midnight. Espresso Your Style lui est un marron foncé (avec une pointe de rouge) infusé de micro-paillettes bronzes. Après ma petite déconvenue avec DS Mystery, je retrouve avec ce vernis tout ce que j’aime chez OPI : une texture parfaite qui glisse sur l’ongle, une bonne couvrance en deux couches, un temps de séchage rapide et une jolie brillance… What else ?

Espresso Your Style (collections Kick Up Your Heels // So Deliciously Dark) : base coat, 2 couches, top coat

Un air de fête // 611 Exquis (Dior)

Entre filles, quand on passe en ville, on ne peut pas faire autrement que de faire un saut en parfumerie. C’est ce qui c’est passé ce week-end avec Youminou… Pourtant la pluie aurait pu nous décourager et nous faire rentrer à la maison plus vite ? Ou la présence de nos moitiés patientant vaillamment dans le froid (et sous la pluie si vous suivez bien) ? Ou encore nos trois adorables furies ? Oui parce que slalomer dans les rayons de Sephora entre les coffrets de Noël le dernier jour d’une offre à 20% avec trois enfants, c’est un peu du suicide… Et bien non, même pas peur !! Pendant qu’elle craquait (entre autres) sur DS Mystery signé OPI, moi je succombais (entre autres aussi…) pour un des quatre vernis de la collection de Noël 2011 de la marque Dior.

"De l’or jusqu’au bout des doigts. Auréolés d’une nouvelle lumière les ongles se vivent comme des accessoires précieux. Injectés de poudre dorée d’une finesse d’orfèvre, les teintes cultes des Dior Vernis se parent d’un éclat incandescent." Exquis est un brun taupe infusé d’or. Opaque en deux couches, la formulation est fluide juste comme il faut. Le seul petit bémol (outre son prix…) revient au pinceau dont les poils sont à mon goût un peu trop denses et donc rêches. Cependant, sa forme arrondie est parfaite et permet d’appliquer ce 611 très facilement. Le temps de séchage est quand à lui correct.

611 Exquis (collection Les Rouges Or) par Dior : base coat, 2 couches, top coat