Magic Cake (Rainbow Honey) // Age of Aquarius (Color Club)

Et si aujourd’hui, pour changer du temps tout gris tout pluvieux, on mettait un peu de paillettes et de magie au bout de nos doigts ?

Avant de vous parler de Magic Cake (visez-moi ces paillettes quand même <3), je tiens à vous parler du Color Club même si on ne le voit pas beaucoup sur les photos. Je suppose que vous êtes nombreuses à vous être jetées sur ce format mini, cet été, avec votre exemplaire de je-ne-sais-plus-quel-magazine-people. Un vert mint bien pop, je ne pouvais pas passer à côté ! Et j’ai bien fait parce que je dois avouer qu’Age of Aquarius est une très bonne surprise. Je vous explique… J’ai quelques vernis de la marque dans mon Helmer, tous des vernis pailletés, holographiques, magnétiques ou sensibles aux ultraviolets (Ruby Wing). Aucun crème tout bête, zéro ! Pourquoi ? Tout simplement parce que je commence à avoir un paquet de vernis laqués et que pour me séduire, ils doivent être irréprochables. Hors de question d’encombrer ma vernithèque avec des basiques qui font des pâtés, qui manquent de couvrance ou qui mettent une plombe à sécher… Age of Aquarius a tout bon : un long pinceau qui se déploie parfaitement sur l’ongle pour déposer la quantité idéale de vernis, une opacité parfaite en deux couches, un séchage rapide et une tenue impeccable. Sincèrement, je suis conquise. Je suis certaine que je n’aurais jamais acheté de vernis crème Color Club si je n’avais pas eu cette occasion. Ils ont beau être clean, avec leur composition 3-Free, et non testés sur les animaux, je les trouve tout de même un poil cher (et encore plus quand on regarde combien ils coûtent aux Etats-Unis). En dépit de ce petit défaut, la "qualité professionnelle" mentionnée sur l’étiquette du flacon est vraiment au rendez-vous !

En guise de nappage : Magic Cake, le bien nommé, et ses paillettes néons !

Dans une base transparente, Magic Cake est saturé de paillettes de différentes tailles et de différentes formes. Du bleu, du vert, du rose et mêmes des micro-paillettes argentées se mêlent pour donner un ensemble harmonieux et super tape à l’oeil. Avec cette bombe colorée signée Rainbow Honey, vous ne passerez pas inaperçue ! Personnellement, j’ai choisi de le porter en une seule couche, mais vous pouvez sans problème moduler le résultat final pour, au choix, avoir des ongles pétillants comme une journée d’été ou carrément exubérants façon NPA sous acide. ^^ Contrairement à certains top coat à grosses paillettes, je trouve Magic Cake plutôt facile à poser. Les paillettes se répartissent bien sans qu’on ait besoin de retravailler tout ça à la pince à épiler ou au bâtonnet de buis et ça, c’est une excellente nouvelle.

Vous avez déjà essayé les vernis crèmes Color Club ? Vous aussi, vous êtes aussi emballées que moi ? Et Magic Cake, vous aimez ces paillettes de folie ?

Shopping : Retrouvez Magic Cake (Rainbow Honey) sur Pshiiit Boutique pour 12,50EUR les 15ml et Age of Aquarius (Color Club) sur l’e-shop de la marque pour 12,50EUR les 15ml également.

Magic Cake (collection The Summer of 199X) par Rainbow Honey : 1 couche en guise de top coat sur Age of Aquarius (collection Poptastic) par Color Club

[Concours] Cascade fluorescente // Collection Neon Fashion (Peggy Sage)

Ce n’est pas parce que la rentrée approche que toutes nos jolies couleurs doivent être remisées au fond de nos tiroirs de Helmer jusqu’à l’été prochain, non, non, non ! À bas la tyrannie des saisons et vive le néon :)

Cette année, trois nouvelles teintes Peggy Sage * sont venues grandir les rangs de la collection Neon Fashion : Neon Purple, Neon Orange et Neon Blue.

Incontestablement, Neon Yellow, Neon Green et Neon Pink sont au top de la "néon-itude". Je suis plus mitigée en ce qui concerne les nouveaux venus. Pas de doute pour Neon Orange, c’est bel et bien un fluo comme on les aime, du genre qui titille les rétines.

Neon Purple et Neon Blue sont très vifs, éclatants, presque piquants, de là à les qualifier de "Neon", je ne suis pas d’accord (même remarque concernant les vernis Essie de la collection Neon, ils crachent mais ne sont pas ce que j’appelle fluo). Côté application, comme leurs grandes soeurs, ces nouveautés ont un fini sorbet. Ainsi, pour les faire ressortir un maximum, on les pose en deux fines couches sur une base blanche. Au séchage, le vernis est mat donc il ne faut surtout pas hésiter à passer une couche de top coat pour les faire briller !

L’an dernier, j’avais réalisé une manucure splatter avec le jaune, le vert et le rose. Cette année, pour utiliser l’ensemble de la collection, j’ai honteusement copié la manucure "Waterfall" de Sam du blog The Nailasaurus (cliquez sur le lien pour accéder à son tuto qui se déclinera avec tout plein de camaïeux de couleurs et de paillettes). J’adore ce rendu façon cascade fluorescente (pour valider votre participation, il faudra glisser le mot "cascade" dans votre commentaire). Le secret de la réussite de ce nail-art (et globalement de tous les nail-arts), c’est le choix du matériel. En l’occurrence, je me suis servie d’un pinceau que j’ai acheté dans un lot Cheeky sur Amazon et la qualité n’est pas top top. Bon, ça le fait, mais ça manque de précision. Il faudrait que je lui fasse une petite coupe ! (Ou que j’achète des pinceaux de meilleure qualité ^^)

La bonne nouvelle de ce billet, c’est que Peggy Sage m’a envoyé trois trousses contenant chacune Neon Blue, Neon Orange et Neon Purple à vous faire gagner. C’est pas juste trop cool ?

Les conditions de participations sont les suivantes :
1) Ce concours est ouvert aux personnes ayant une adresse postale en Europe.
2) Vous avez jusqu’au dimanche 1er septembre 23h59 pour participer.
3) Pour participer et obtenir une chance de remporter ce concours, dites-moi laquelle des six couleurs composant la collection Neon Fashion a votre préférence.
4) Pour gagner une à plusieurs chances supplémentaires, il suffit d’avoir déjà commenté mes billets sur le blog hors période de concours (+1 chance) et/ou suivre Peggy Sage sur sa page Facebook (+1 chance). Pour la dernière solution, merci de m’indiquer votre prénom + la première lettre de votre nom en commentaire, sans cet élément, je ne pourrai pas valider votre participation !
5) Les trois gagnant(e)s seront tiré(e)s au sort grâce à Random.

Comme pour les autres concours organisés sur le blog, pensez à remplir toutes les conditions, je ne partirai pas à la chasse aux pseudos et aux chances supplémentaires… Merci également de jouer le jeu et de ne pas participer avec plusieurs pseudos, les doubles participations seront bonnement et simplement annulées ! Faites attention à utiliser une adresse mail valide pour répondre afin que je puisse vous contacter si vous remportez le concours. En effet, sans réponse des gagnant(e)s 72H après l’annonce du résultat, le lot sera remis en jeu. Vous pouvez répandre la bonne nouvelle et relayer ce concours avec plaisir même si cela n’offre aucune chance supplémentaire… Vous pouvez également, si vous ne le faites pas déjà, me suivre sur les différents réseaux sociaux ou via la newsletter en inscrivant votre adresse mail dans la case “Abonnez-vous” qui se trouve en page d’accueil. Bonne chance à toutes et à tous !

edit du 5 septembre 2013 : Les gagnantes des trois lots mis en jeu en partenariat avec Peggy Sage sont : melodielovenailpolish // Elodie (elo-1) // Megzouz. Félicitations les filles ! Faites-moi vite passer vos coordonnées par mail (j’accuse réception des mails, donc si je ne réponds pas, c’est qu’il n’est pas passé) pour que je vous envoie vos précieux au plus vite. Un grand merci à toutes et tous (oui, on a eu des garçons) pour vos participations…

Shopping : Grossistes en produits de coiffure ou en ligne chez Bleu Libellule // 7,20EUR les 11ml

Manucure "Cascade Fluorescente" inspirée par The Nailasaurus réalisée avec la collection Neon Fashion par Peggy Sage // Base : Blanc par Essie

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, le revendeur, l’agence RP pour considération

J’ai testé (et adoré) les nail-art foils !

Voici encore une manucure que je me dois de partager tout de suite maintenant avec vous. Je n’étais pas persuadée d’aimer le principe du foil : trop voyant, résultat approximatif, mise en oeuvre délicate. Puis Born Pretty Store m’a proposé de choisir un article de leur catalogue d’accessoires nail-art pour en faire une revue sur le blog et j’ai jeté mon dévolu sur un rouleau de transfert. Sans conviction, plutôt par curiosité…

Quand je l’ai reçu, grosse déception, il y a un monde entre le visuel proposé sur le site et l’article que j’ai en main. (Et j’ai envie de dire que c’est LE reproche que je pourrais faire à Born Pretty, les photos des produits manquent cruellement de réalisme !) J’attendais un rouleau tout simple avec un joli dégradé bleu-vert et je me retrouve avec un dégradé rose-violet-bleu-vert-jaune et surtout un effet mosaïque qui ne me plaît vraiment pas et qui me fait dire que, non, les foils ne sont pas faits pour moi. Bling-bling bonjouuuuur !

Le principe des foils est simple. C’est un rouleau de papier plastifié d’1,50m de long auquel est collé une très fine pellicule métallisée qui vient se décalquer sur l’ongle. Normalement, ça s’utilise avec de la colle spéciale foils pour la mise en place et un top coat spécifique pour ne pas faire craqueler le motif. De mon côté, j’ai décidé de l’appliquer de façon plus rock’n’roll en me servant simplement de mon vernis de base, ici mon noir chouchou Camelot de la marque A England.

Après avoir posé mes deux couches de couleur sur ma base habituelle, j’ai découpé deux petites bandes de 3 cm de large (une largeur par main suffit amplement) et j’ai patiemment attendu que le vernis soit sec mais pas tout à fait. C’est cette étape là la plus délicate finalement puisqu’il faut que le vernis soit encore légèrement collant mais suffisamment sec à coeur pour ne pas que l’étape suivante arrache tout. Puis je suis venue "tamponner" mon morceau de foil sur ma base noire en veillant à ne pas recouvrir intégralement l’ongle et en essayant de déposer un peu de toutes les couleurs présentes sur le foil. Ce qui est génial avec cette technique, c’est qu’elle est complètement modulable ! Soit vous souhaitez un résultat soft (comme sur mon pouce) dans ce cas vous ne ferez que deux passages légers de coller/décoller, soit vous voulez en mettre plein la vue (comme sur mon majeur) et là vous répéterez l’opération 3 à 4 fois en appuyant plus fort sur le foil.

Une couche de Hardwear plus tard et voilà ! C’est tout simple et je trouve le résultat dingue, depuis hier, je n’arrête pas de regarder mes ongles. Je suis ravie de ce rouleau #21 puisque finalement le panel de couleurs est plus large que ce à quoi je m’attendais (donc les possibilités plus nombreuses) et l’effet mosaïque ne se retrouve pas sur les ongles. Les foils 1 – Les a priori de Bé 0 ! Vous connaissez cet accessoire de nail-art ? De mon côté, je vais tenter la même manucure sur une base nude et je risque de craquer prochainement pour d’autres motifs. Bon, sans doute pas les léopards ^^ mais probablement le doré, l’argenté et le dégradé dans les tons jaune/orangé/rouge…

Shopping : Born Pretty Store // 2,99$ le rouleau de transfert // 10% de remise avec le code FBL91 et frais de port offerts

Manucure réalisée avec Camelot (A England) et les nail-art foils #21 (Born Pretty Store)

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, le revendeur, l’agence RP pour considération

Une pluie de confettis pastel // Carebear Stare (Lacquer Lust)

Après Little Miss Funshine, le vernis jelly saturé de petits morceaux de soleil, je vous présente aujourd’hui Carebear Stare et sa pluie de confettis pastel. C’est de saison après tout, je ne fais que m’adapter ! ^^

Carebear Stare, nommé ainsi en hommage aux couleurs acidulés des héros de notre enfance les Bisounours (Care Bears en anglais), c’est de l’émerveillement en flacon… Des dizaines et des dizaines de paillettes mates pastel sont suspendues dans une base laiteuse toute douce. Oui, oui, vous avez bien lu, mates les paillettes ! Et pastel aussi ! Rah, c’est tellement joli ! D’abord, il y a des paillettes hexagonales jaune doré, violettes, roses, vert amande, puis des paillettes carrées bleu ciel et opalescentes et enfin, quand on joue avec le vernis à la lumière, on distingue quelques micro-paillettes holographiques. Par petites touches seulement, juste pour ajouter ce qu’il faut de magie pour rendre Carebear Stare indispensable à votre collection.

Cette fois, j’ai d’abord posé deux fines couches de vernis blanc avant d’appliquer deux couches de Carebear Stare. Les paillettes ayant tendance à descendre dans le fond de la bouteille, je vous recommande soit de secouer le flacon avant la pose (mais bon, c’est un peu agressif non ?), soit, et c’est la solution que j’ai retenue, de stocker le précieux tête en bas quelques minutes avant de l’appliquer. Genre, vous démaquillez votre manucure précédente, vous faites un petit soin et paf, les paillettes de Carebear Stare flottent uniformément dans la base sorbet !

PERFECTION !!! Voilà, je n’ai rien d’autre à ajouter :) Et vous, Carebear Stare, vous l’aimez comment ? Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ou pas du tout ? Si vous choisissez la dernière solution, je vais avoir beaucoup de mal à vous croire…

Shopping : Eshop de Lacquer Lust (pour checker les nouveautés, pas d’expédition à l’international), Harlow and Co et Shoppe Eclecticco


Petit cadeau du vendredi pour mettre du love, du soleil (dans les coeurs hein, ne vous faites pas trop d’illusions ^^) et des kilos de mignonitude dans votre week-end ! Bisouuuuuuuus les filles <3

Carebeat Stare (collection Care A Lot) par Lacquer Lust : 2 couches sur Blanc (Essie), top coat

[Concours Anniversaire 1] Collection estivale "Color Attraction" (L’Onglerie)

Ce mois-ci, le blog souffle ses deux bougies ! Bon en vrai, c’était fin avril, mais avec le lancement de Hope, ça m’est complètement sorti de la tête. Ce n’est pas très grave finalement, puisque nous allons faire la fête à raison de quatre événements repartis sur le mois de mai. Aujourd’hui, c’est L’Onglerie qui a accepté de vous gâter avec sa nouvelle collection aux couleurs de l’été. Je vous présente d’abord les quatre vernis qui composent "Color Attraction" et ensuite on parle concours. Vous êtes prêtes ? Alors, on y va…

Pour ouvrir le bal, voici 02544 Love Power *, un rose bubble gum flashy vraiment parfait pour la saison. Opaque en deux couches, c’est un bon basique à avoir dans sa vernithèque…

Vient ensuite 02545 Sun Power *, le jaune sur lequel repose beaucoup d’espoir de NPA en quête du pastel parfait. Plus foncé que Jasper, je l’ai trouvé aussi un peu plus compliqué à travailler (3 couches). Rien d’insurmontable, mais entre les deux, mon coeur va au Butter London. Néanmoins Sun Power saura ravir les plus petits budgets…

On continue avec 02546 Energy Power * ! Dès que je l’ai reçu, j’ai sorti les orangés des dernières collections L’Onglerie pour faire une petite comparaison. A gauche, c’est Orange Sacré de la collection Nomad’Spirit, au milieu Energy Power et à droite, Orange Paprika de la collection du printemps dernier. Energy power est un joli compromis entre ces deux cousins : un orange abricoté à la fois doux et acidulé. Opaque en deux couches, il séduira les amoureuses de couleurs vitaminées.

Avec 02547 Green Power * c’est le printemps assuré sur les ongles ! Ce vert floral aux sous-tons jaunes contient un léger shimmer argenté. Opaque en deux couches, c’est la couleur la plus culottée de la collection, la plus travaillée aussi, celle qui m’a attirée juste après Sun Power… Mais aussi celle la moins évidente à porter.

Comme c’est très souvent le cas avec les collections L’Onglerie, les vernis vivent très bien les uns avec les autres. Je les ai donc tous réunis pour une manucure Arlequin. En base, mon fidèle Blanc (Essie) et du stripping tape pour créer des cases que j’ai remplies avec le pinceau des vernis pour les plus grosses cases et un dotting tool pour les plus petites. Attention à procéder doigt par doigt puisqu’il faut retirer le stripping tape avant que le vernis soit sec. Une couche de top coat pour sceller les motifs et l’affaire est dans le sac !

Comme je le disais en introduction, à l’occasion de ce deuxième blog-anniversaire, L’Onglerie a décidé de vous gâter en offrant à trois d’entre vous une collection complète Color Attraction ainsi qu’un top coat Extrem’Glossy !

Les conditions de participations sont les suivantes :
1) Ce concours est ouvert aux personnes ayant une adresse postale en France, c’est L’Onglerie qui se chargera d’expédier les lots aux gagnant(e)s.
2) Vous avez jusqu’au lundi 20 mai 23h59 pour participer.
3) Pour participer et obtenir une chance de remporter ce concours, allez faire un tour sur l’e-shop de L’Onglerie et dites-moi quel(s) produit(s) nail-art vous utiliseriez pour "pimper" les vernis de cette collection ? Quel nail-art feriez-vous ?
4) Pour valider votre chance, il faudra glisser impérativement dans votre commentaire le mot commun aux quatre noms des vernis de la collection Color Attraction. Ce n’est pas compliqué, c’est celui après Love, Sun, Energy et Green ! ^^
5) Les trois gagnant(e)s seront tiré(e)s au sort grâce à Random.

Faites attention à utiliser une adresse mail valide pour répondre afin que je puisse vous contacter si vous remportez le concours. En effet, sans réponse des gagnant(e)s 72H après l’annonce du résultat, le lot sera remis en jeu. Merci également de jouer le jeu et de ne pas participer avec plusieurs pseudos, les doubles participations seront bonnement et simplement annulées ! Enfin, vous pouvez répandre la bonne nouvelle ^^ et relayer ce concours avec plaisir même si cela n’offre aucune chance supplémentaire… Là encore, pas de bonus particulier, mais un petit clic faisant toujours plaisir, voici les liens vers le Facebook et le Twitter de L’Onglerie !

edit du 28 mai 2013 : Les gagnantes des trois lots mis en jeu en partenariat avec L’Onglerie sont : Accroduvernis // Piiiou // Makeupyournails. Félicitations les filles ! Faites-moi vite passer vos coordonnées par mail (j’accuse réception des mails, donc si je ne réponds pas, c’est qu’il n’est pas passé) pour que je les envoie à la marque au plus vite. Un grand merci à toutes pour vos participations (wahouuuuuu !!!) et à bientôt pour la suite de l’anniversaire du blog…

Shopping : dans les instituts L’Onglerie (liste des points de vente ici) ou sur l’e-shop de la marque // 7,65€ les 11ml

Love Power, Sun Power, Energy Power et Green Power (collection Color Attraction) par L’Onglerie : base, 2 à 3 couches, top coat

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération

A la découverte de Lacquer Lust // Little Miss Funshine

Je ne sais plus du tout comment j’ai découvert cette marque indépendante ? Via Instagram sans doute… En tout cas j’ai tout de suite été emballée par les vernis 3-Free de sa créatrice qui propose des paillettés, des holographiques ou encore des thermo-changeants. Même si les teintes de cette dernière catégorie sont plutôt réussies, ce ne sont pas celles qui m’ont attirée de prime abord. Non, ce sont les divines paillettes de Little Miss Funshine (et d’un autre aussi que je vous présenterai plus tard <3) pour lesquelles j’ai littéralement craquées.

Little Miss Funshine (j’adoooore son petit nom) est un vernis jaune pastel très dilué au fini jelly. Dans le flacon au design soigné (oui, je précise parce que les flacons sont chouettes, l’étiquette travaillée, c’est très loin de ce que font certaines marques indie et de l’image kitchouille que ça m’évoque) on retrouve une multitude de paillettes dorées. Des micro-paillettes d’abord, des flakies et tout plein de paillettes "déchiquetées" pour mettre du soleil au bout des doigts !

Le seul bémol vient de l’application du vernis que j’ai trouvé assez difficile à travailler, un peu pâteux. Du vernis avait coulé sur le goulot quand j’ai ouvert mon flacon mais le deuxième vernis de la marque en ma possession est parfait (même fini sorbet), je penche donc pour un souci de conditionnement… Vous le voyez ici posé seul en trois couches mais si vous souhaitez obtenir une opacité parfaite combinée au côté glossy du fini, posez-le sur une base blanche ou jaune.

Si Little Miss Funshine vous plait, je vous conseille d’être aux aguets. La créatrice rouvrira sa boutique au mois de mai pour une dernière danse avec cette "miss" avant de la discontinuer pour faire de la place à des nouveautés. Quoi qu’il en soit gardez l’oeil ouvert sur cette marque qui propose des vernis pailletés vraiment jolis et de bon goût. Je suis d’habitude assez hermétique aux pailletés "maison", on a souvent l’impression que la fille derrière la marque a fait tomber le sachet de paillettes dans le flacon sans vraiment réfléchir. Là, c’est tout l’inverse, je trouve les teintes toutes douces et les harmonies très réussies. C’est original et raffiné, bref, J’AIME ! De mon côté, je pense acquérir prochainement Baby Cakes et les petits holos Sky’s the Limit, Sunkissed et Eternal Blissed. Affaire à suivre…

Shopping : Eshop de Lacquer Lust (pour checker les nouveautés, pas d’expédition à l’international), Harlow and Co et Shoppe Eclecticco

Little Miss Funshine (collection Care A Lot) par Lacquer Lust : base, 3 couches, top coat

Manucure berlingot avec la collection b.aby colors (Agnès B.)

Les vernis du CCB (Club des Créateurs de Beauté) font partie des vernis de mon adolescence quand je tannais ma mère pour passer mes premières commandes de cosmétiques de grande. Une fois lancée, ça ne coûtait plus grand chose de rajouter un petit vernis au dernier moment sur le bon de commande griffonné de tout plein de références (et oui, bon de commande, enveloppe, timbre tout ça, je suis vieille !) (rah, l’embellisseur abricot <3). La gamme 40 secondes a changé de look depuis, la collection s’est agrandie, mais on retrouve toujours les basiques qui ont fait le succès de la marque (et là, je me rends compte que Joli Argent, mon premier vernis à paillettes holographiques est toujours en vente !) (le mien est maintenant tout sec dans son flacon tellement je m’en suis servie, mais je ne peux pas me résoudre à le jeter…). Avec l’arrivée du printemps, Agnès B surfe sur la tendance pastel en lançant la collection Baby Colors composée de trois "nuances tendres aux reflets sucre glace".

Les trois vernis de la collection sont saupoudrés d’un petit shimmer argenté très discret qui se révèle davantage à la lumière naturelle et qui apporte une touche de fantaisie à ces coloris très sages. Petit Bleu *, c’est le vernis vers lequel je me suis dirigée en premier (le bleu et moi ^^) et c’est malheureusement une petite déception. Le shimmer, au lieu d’ajouter une touche de lumière à la couleur, a tendance à la rendre terne, presque sale. Autant sur des couleurs plus franches, j’aime beaucoup ce côté grisonnant, autant sur ce genre de couleur, ça ne met pas l’ongle à son avantage. Outre son coloris qui ne m’a pas vraiment plu mais qui vous séduira sans doute, c’est l’application qui est problématique… Petit Bleu est particulièrement liquide et j’ai du poser trois couches en faisant très attention pour réussir à avoir une couleur uniforme sur les doigts. Heureusement, avec Poussin *, j’assouvis mon besoin de jaune pastel. L’application est relativement aisée, en deux couches, on obtient une jolie couleur printanière. Je suis séduite. Mais la vraie réussite de la collection pour moi, c’est Born in Roses *. Le rose layette, ce n’est pas trop ce qui me parle habituellement, pourtant celui-ci a tout bon : une couleur fraîche idéale pour la saison qui débute, une application parfaite, un temps de séchage au top et des nacres qui mettent la teinte en valeur sans la rendre fade.

Quand j’ai reçu la collection, je me suis empressée d’essayer les couleurs et je me suis lancée dans une ruffian pour finalement démaquiller mes ongles et tenter de reproduire la manucure berlingot mise en avant sur le site du CCB. La collection Baby Colors en main, le stylo nail-art blanc (et un petit intrus dont je vous reparle plus bas, mais il allait tellement bien avec les autres que je n’ai pas pu m’en empêcher !) (roh, les parenthèses du lundi matin…) et c’est parti.

Ce stylo nail-art * dont je n’entends que du bien depuis quelques semaines méritent vraiment les éloges faites à son sujet. Hyper pratique, on l’utilise comme un vrai stylo ! L’amorce de la couleur se fait facilement, le débit est régulier et la pointe est plutôt précise. Ce stylo est normalement destiné à la french manucure mais vous pouvez tout à fait le détourner de sa vocation première, la preuve avec cette manucure berlingot ! Concernant le vernis taupe perlé métallisé que vous voyez sur mon annulaire, il s’agit de b.miroir *. Comme souvent avec les métallisés, il est certes très couvrant, mais il laisse d’affreuses traces de pinceau. Ce n’est donc pas une surprise si je vous dis que b.miroir se prêtera parfaitement au stamping…

Shopping : Club des Créateurs de Beauté (3,95EUR les vernis // 8,90EUR le stylo)

Manucure berlingot réalisé avec Petit Bleu, Poussin, Born in Roses (collection b.aby colors) et b.miroir par Agnès B. : base, 2 à 3 couches, top coat // Stylo French Manucure

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération

Quand Jasper (Butter London) se fait assaisonner par Salt N’ Peppa (Lush Lacquer)

Cette manucure est le résultat de deux besoins majeurs…

Le premier, celui d’un jaune pastel tout doux à porter aussi bien en hiver avec du gris par exemple qu’au printemps qu’on souhaiterait faire arriver trèèèèès vite ! J’ai demandé conseil à ma vendeuse de solvants préférée qui m’a orientée vers Jasper de Butter London. Elle a très bien fait puisque l’application est plutôt facile pour une laque de ce type. Trois fines couches pour une parfaite opacité et un temps de séchage rapide, que demander de plus ?

Le second besoin, c’était celui d’un dupe du célèbre Connect de Dots de la drama queen Lynnderella. Alors, oui, un dupe, directement, parce que la jeune femme vend désormais ses créations à un prix prohibitif et pas du tout, mais alors DU TOUT accessible à la bourse de la NPA collectionneuse que je suis (et que vous êtes sans doute un peu aussi, sinon, vous ne seriez pas là à me lire ! ^^)(pour info : 25$ le flacon mais certains vernis s’arrachent à plusieurs centaines de dollars ! Oh God !!!). En l’occurrence, plusieurs marques de vernis DIY se sont lancés dans le dupe de ce vernis à succès, alors je ne dis pas que celui-ci en est vraiment un mais on retrouve l’idée générale de l’original à savoir : une base transparente, des paillettes noires, blanches (carrées, hexagonales, bâtonnets…) et holographiques. La version de Lush Lacquer, la bien nommée Salt N’ Peppa, est plutôt bien fichue puisque les paillettes sont faciles à attraper et se répartissent bien sur l’ongle. En fonction de "l’assaisonnement" que vous souhaitez ajouter à votre base de couleur, vous passez d’une à plusieurs couches.

C’est à la fois fouillis (j’en conviens) et graphique, mais je suis vraiment fan du rendu de l’ensemble. J’imagine également très bien Salt N’ Peppa en jelly sandwich, sur un joli gris souris ou carrément sur des teintes plus vives. Bref, on aime ou on n’aime pas mais sachez que mon cher et tendre, qui commence à se radicaliser sérieusement en voyant mes ongles : "J’adooore" // "Déjà vu !" // "Beuuurk" ou carrément à ne plus remarquer mes manucures, a particulièrement aimé ce petit combo. Ça méritait d’être souligné ! ^^

Shopping : Jasper 15,90EUR les 11ml // Salt N’ Peppa 11,99EUR les 14ml

Jasper (collection Sweetie Shop) par Butter London : base, 3 couches // Salt N’ Peppa par Lush Lacquer : 2 couches sur Jasper, top coat

#10tubesBday // Shine On You Crazy Diamond

Je pourrais dire plein de choses au sujet de 10tubes la co-fondatrice de la Sunday Nail Battle, la NPA, l’amoureuse de Ryan, la gastronome… Mais Andreia, c’est avant tout l’amie et quand Odile a proposé à un petit groupe de faire un nail-art pour fêter son anniversaire, j’ai tout de suite pensé aux Pink Floyd et à cette chanson désormais encrée sur sa peau !

Joyeux anniversaire minha irmã de coração et que le soleil brille sur toi ! <3

Manucure Pink Floyd réalisée avec Camelot (A England), Urban Night (China Glaze), Bleu Water (Bourjois), Bleu Lagon (L’Onglerie), Jaune Tiaré (L’Onglerie), Orange Création (Bourjois), Rouge Pompier (L’Onglerie), Blanc (Essie) // Dotting tool & Stripping Tape

Moodstruck : le vernis qui change de couleurs !

Je ne sais pas vous mais moi quand j’étais petite, j’étais absolument fascinée par les bagues qui changeaient de couleurs en fonction de la température corporelle. Elles étaient même livrées avec une petite notice qui indiquait notre humeur du moment en fonction de la couleur. J’en avais plusieurs que je perdais régulièrement et j’en achetais encore et encore même si je faisais de terribles allergies, ce n’était pas grave, c’était TROP beau et TROP années 90 pour ne pas avoir la même que mes copines… Figurez-vous qu’il existe des vernis qui, eux aussi, changent de couleurs en fonction de la température. Unbelievable !!! Pour la peine, le temps des photos, j’ai ressorti ma bague. ^^

Moodstruck MS-04 * est un vernis au fini mat. Orange irisé en dessous de 20°C (d’après ce que j’ai constaté), il devient jaune fluo au delà de 30°C. Entre les deux, il n’est ni vraiment orange, ni vraiment jaune, il est joliment dégradé façon coucher de soleil… Sur les photos, vous le voyez sans top coat, je n’ai pas osé en mettre une couche de peur que l’effet ne soit plus aussi intense.

Ce que j’ai aimé chez ce vernis Moodstruck…
C’est un vernis hyper régressif et ça fait du bien de retomber en enfance ! Je me suis amusée à regarder mes ongles changer de couleurs. A mon bureau, c’est orange, dans la voiture sous le soleil ou en pleine préparation culinaire (les mains près de ma casserole d’eau bouillante par exemple), paf, ça devient jaune. En dépit d’un packaging très connoté jeune fille pré-pubère, le pinceau est de bonne qualité et permet de faire une pose propre. Les vernis de la marque sont 3-Free, preuve qu’on peut faire des vernis fun et à petits prix sans pour autant sacrifier la composition !

Ce que je n’ai pas aimé…
Si vous cherchez un vernis de "bon goût", passez votre chemin… Comme je le dis plus haut, avec Moodstruck, on est vraiment dans l’esprit du vernis à ongles ludique. La tenue n’est pas exceptionnelle (deux jours, au troisième, Moodstruck a commencé à faire des bulles et à se décoller par plaques) mais ce n’est pas vraiment ce qui me dérange. Ce que je n’ai pas aimé c’est le manque d’harmonie entre les mains/doigts. Moodstruck fonctionne presque trop bien… A plusieurs reprises, certains de mes doigts (ou une main complète) étaient jaunes pendant que les autres (ou l’autre main) restaient oranges. Ce décalage attire un peu trop l’œil à mon sens… Mais peut-être parce que finalement je deviens trop vieille pour aimer en profiter plus de 24H !

Vous avez eu l’occasion de tester ces vernis qui changent de couleurs ? C’est quelque chose qui vous tente ?

Shopping : Vernis-box.com // 5,50EUR les 7ml

MS-04 Orange to Yellow par Moodstruck : base, 3 couches sans top coat

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération