Il était une fois… Il était un vernis et sa première collection Once Upon a Time

Il était une fois… Deux amies qui se rencontrèrent par l’intermédiaire de leurs blogs. Quelques années plus tard, après avoir longuement parlé solvants, paillettes et magie, une idée un peu folle leur est passée par la tête : celle de créer leur propre marque de vernis à ongles. Plusieurs mois s’écoulèrent pendant lesquels Bé et Stéphanie travaillèrent sur leur première collection. Leur mot d’ordre ? Créer des coloris qui leur ressemblent et jamais vus dans leurs vernithèques ! Les filles cherchèrent à faire fabriquer leurs produits en France mais elles se confrontèrent rapidement à la réalité industrielle française (coucou les volumes dignes des poids lourds du secteur, coucou les coloris sur catalogue). Refusant de transiger sur leur idéal de production sur-mesure, les deux amies partirent à la recherche d’un fabricant capable de répondre à leur cahier des charges et c’est à l’autre bout du monde, en Australie, qu’elles le trouvèrent. Aujourd’hui, c’est avec beaucoup de bonheur (et un peu d’appréhension aussi) qu’elles peuvent enfin dévoiler à la planète NPA les cinq vernis qui composent leur première collection Once Upon a Time…

Il était une fois... Il était un vernis et sa première collection Once Upon a TimeCe que nous aimons par dessus tout ce sont les paillettes holographiques et les vernis profonds. Nous avons donc souhaité lié deux finis qui nous plaisent particulièrement : le scatter holo (les paillettes façon flakies qui flottent comme dispersées dans la matière) et les shimmers métallisés pour apporter du relief à l’ensemble.

Crush on Blue (Il était un vernis) Crush on Blue (Il était un vernis) Crush on Blue (Il était un vernis) Crush on Blue (Il était un vernis) Crush on Blue (Il était un vernis) Crush on Blue (Il était un vernis) Crush on Blue (Il était un vernis) Crush on Blue (Il était un vernis)Tout d’abord, il y a Crush On Blue, un bleu nuit aux reflets métallisés bleu électrique. Opaque en deux couches, il a un shift violine qui rajoute à ce vernis une dimension supplémentaire. Je ne sais pas quoi dire de plus, j’ai fait une tonne de photos qui, je l’espère, montre à quel point je l’aime ! <3

No Comment (Il était un vernis) No Comment (Il était un vernis) No Comment (Il était un vernis) No Comment (Il était un vernis)No Comment (incontestablement le bébé de Stéphanie d’où son petit nom) a exactement le même type de fini que Crush on Blue si ce n’est que je le trouve beaucoup plus sirupeux. De ce fait, il est extrêmement brillant même sans top coat. Côté couleur, je le définirais comme un rouge orangé qui selon l’éclairage peut même se révéler légèrement corail. Il est vraiment unique et mérite le coup d’oeil !

Light Box (Il était un vernis) Light Box (Il était un vernis) Light Box (Il était un vernis) Light Box (Il était un vernis) Light Box (Il était un vernis)Light Box est un scatter holo gris « ciel d’orage » saturé de centaines de particules bleutées (comme des éclairs dans la nuit, elle vient de là notre inspiration pour ce précieux). On pourrait croire sur les photos qu’il s’agit de flakies mais non, ce sont plus des éclats de paillettes qui passent du bleu roi au violet selon l’inclinaison des mains par rapport à la lumière. Petite contrainte technique, Light Box nécessitera deux couches de top coat pour être parfaitement lisse (ou une couche de top coat un peu épais type Poshé ou top coat effet gel). Le mieux finalement est de l’appliquer en une fine couche sur une base sombre pour obtenir un résultat intense ! Évidement, on n’oublie pas l’habituelle couche de top coat. Je l’imagine déjà nailarté en duo avec Crush on Blue pour un effet rock assuré !

Beyond Words (Il était un vernis) Beyond Words (Il était un vernis) Beyond Words (Il était un vernis) Beyond Words (Il était un vernis) Beyond Words (Il était un vernis) Beyond Words (Il était un vernis) Beyond Words (Il était un vernis) Beyond Words (Il était un vernis)Beyond Words, celui qui s’impose comme le must-have de cette collection ! Son fini métallisé plus velouté que ses comparses Crush on Blue et No Comment le rend terriblement féminin. Ce violet rosé (on est là en plein dans la tendance Radiant Orchid) cache un flash doré qui se révèle en lumière rasante…

Live, Love, Laugh (Il était un vernis) Live, Love, Laugh (Il était un vernis) Live, Love, Laugh (Il était un vernis) Live, Love, Laugh (Il était un vernis) Live, Love, Laugh (Il était un vernis)Live, Love, Laugh, le vernis aux paillettes dorées, argentées et cuivrées et à la poussière de fée Holo (celle-là même qui se penche sur le berceau des NPA, je suis sûre que vous la connaissez) ravira celles qui aiment que ça brille. « Trois ors » pour rendre un petit hommage à mes trois enfants (une couleur par enfant, pas de jaloux ^^) et un nom à la hauteur de ce que m’évoque le rôle qu’ils m’ont donné en venant au monde : de la vie, des rires et de l’amour en pagaille ! Couvrant en 2 couches, j’ai décidé de le porter ici en dégradé sur une base nude (You Callin’ Me a Lyre? de ce bon vieil OPI) pour pouvoir assumer un peu plus ses paillettes dans la vie de tous les jours. Je n’ai pas de photos sous le coude à vous montrer, mais je l’ai déjà posé avec une couche de top coat mat et c’est tout simplement divin. Sinon, pourquoi ne pas lui associer un joli stamping noir graphique ?

Outre la forme carrée des flacons (plus faciles à ranger dans la vernithèque), les vernis sont équipés d’un bouchon tout doux pour une bonne prise en main et d’un pinceau plat. Voilà pour cette confrontation avec les premières photos de ces vernis. Je suis impatiente de savoir ce que vous en pensez !! Je vous invite à aller les découvrir également chez Stéphanie. Bientôt, vous devriez les voir portés par une poignée de blogueuses incroyables qui ont accepté de tester nos petits. Il y aura du lourd, croyez-moi ! Et on espère aussi les voir sur vos ongles. N’oubliez pas de nous mentionner sur les réseaux sociaux pour qu’on ne passe pas à côté de vos manucures. C’est que nous avons hâte de ne plus être les seules à profiter de nos bébés :)

Et si on se faisait un petit concours pour fêter le début de cette aventure ?
★ Qu’est-ce qu’on gagne ? La collection Once Upon a Time au grand complet.
★ Comment ? Laissez-moi un commentaire en me racontant votre « Il était une fois… » à vous sur le modèle de l’introduction de ce billet. Parlez-moi de votre rencontre avec votre chéri(e), du job de vos rêves, de votre meilleure amie, de votre plus beau voyage, de vos débuts de NPA, bref, faites-moi rêver !
★ Jusqu’à quand ? Vous avez jusqu’au 30 septembre 21h, la gagnante sera tirée au sort le lendemain dans la journée et contactée par mail.
★ Pour remporter des chances supplémentaires, vous pouvez partager ce concours sur les réseaux sociaux « Je participe au concours de @vernisenfolie pour gagner la collection de vernis @iletaitunvernis #concoursiletaitunvernis » (c’est un exemple, vous partagez comme vous le sentez mais taguez la marque et moi-même pour que je puisse valider vos partages // une chance supplémentaire par partage). Vous pouvez également aller jouer chez Stéphanie et sur l’Instagram de la marque pour multiplier vos chances !

#iletaitunvernis sur les réseaux sociaux : Facebook ★ Twitter ★ Instagram ★ Pinterest

Shopping : A la rubrique La Boutique du site Il était un vernis ou pour les plus pressées directement via notre BigCartel // 12,90EUR les 12ml

Côté « lancement officiel », le site est toujours avec son petit compte à rebours, on finalise son look et on vous le dévoile très vite. On activera la boutique en ligne le 1er octobre à 21h pour trois jours de pré-commande pendant lesquels les vernis seront à plus petits prix (11,90EUR à l’unité, pack collection à 57,90EUR). Les vernis commandés à ce moment là ne seront expédiés que la semaine suivante (ou plus tôt évidement si nous les recevons avant). D’autre part, les 100 premières commandes de plus de 3 vernis (pré-commandes et commandes) recevront en cadeau une petite pochette en coton bio marquée aux couleurs de la marque et de la collection. Il n’y aura pas de code à ajouter, nous nous chargerons d’y penser pour vous.

Crush on Blue, No Comment, Light Box, Beyond Words et Live, Love, Laugh (collection Once Upon a Time) par Il était un vernis : base, deux couches, top coat

 

Gentil coquelicot, mesdames // Water decals (Born Pretty) et July 2014 (Enchanted Polish)

Bonjour les filles ! Je suis désolée de cette si longue absence sur le blog… Je pense que depuis que Stéphanie et moi avons annoncé notre grande nouvelle sur les réseaux sociaux, tout s’explique un peu mieux ? Pour les lectrices moins connectées, nous avons annoncé hier soir l’arrivée toute prochaine de notre marque de vernis à ongles : Il était un vernis. En attendant de vous présenter les cinq précieux composant notre première collection, je vous invite à suivre Il était un vernis sur les réseaux sociaux (Facebook // Twitter // Instagram). On compte vous aider à patienter en vous dévoilant les coulisses du lancement prévu le 1er octobre. Promis, nous viendrons vous reparler de ce beau projet plus en détails dans quelques jours, ici, sur le blog et sur celui de Stéphanie. Merci à toutes celles qui nous suivent déjà et merci pour votre accueil enthousiaste et chaleureux !

Gentil coquelicot, mesdames // Water decals (Born Pretty) et July 2014 (Enchanted Polish) Gentil coquelicot, mesdames // Water decals (Born Pretty) et July 2014 (Enchanted Polish) Gentil coquelicot, mesdames // Water decals (Born Pretty) et July 2014 (Enchanted Polish)Entrons maintenant dans le vif du sujet avec cette manucure coquelicots. Cet été, Born Pretty Store m’a fait parvenir un colis surprise contenant 10 articles pour fêter l’anniversaire de notre partenariat. Sympa non ? Il y avait de très jolies choses dans ce colis et d’autres moins à mon goût, mais ces water decals m’ont tellement tapé dans l’oeil que je me devais de vous montrer le résultat de cette manucure au petit goût de printemps !

Gentil coquelicot, mesdames // Water decals (Born Pretty) et July 2014 (Enchanted Polish)Dans ce petit sachet, on trouve 10 WD de différentes largeurs à couper soi-même à l’arrondi de son ongle. Pas besoin d’être ultra précise puisque, quoi qu’il en soit, pour obtenir un nail art parfait, on passera un coup de pinceau imbibé de dissolvant pour nettoyer les contours de ses ongles. Les petits défauts de découpe seront donc corrigés à ce moment là. Le fond du motif est blanc mais pas très opaque. Je vous conseille d’appliquer une à deux couches de vernis blanc avant de poser vos WD. Ca permettra aux filles qui ont un bord libre assez long de ne pas voir de démarcation et éventuellement de camoufler les petits ratés de pose si vous êtes débutante.

Gentil coquelicot, mesdames // Water decals (Born Pretty) et July 2014 (Enchanted Polish) Gentil coquelicot, mesdames // Water decals (Born Pretty) et July 2014 (Enchanted Polish) Gentil coquelicot, mesdames // Water decals (Born Pretty) et July 2014 (Enchanted Polish)(coucou la main droite ^^)

Sur mes autres ongles, c’est July 2014 d’Enchanted Polish qui s’est invité. Un joli vernis velouté aux reflets holographiques intenses. Concernant sa couleur, je trouve qu’en fonction de la lumière, il tire sur le rouge framboise écrasée ou sur le rouille (un orangé presque rouge). Il est absolument magnifique si ce n’est que sa pose a été assez laborieuse. Depuis, il est passé par la case diluant et je dois reconnaître que ça lui a plutôt bien réussi. Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, je vous fais de gros bisous et je vous dis à bientôt !


Gentil coquelicot, mesdames // Water decals (Born Pretty) et July 2014 (Enchanted Polish)Shopping : Sur Born Pretty Store // Water Decals Coquelicots référence XF1390 // 1,99$ la planche de 10

Manucure « Gentil coquelicot, mesdames » réalisée avec July 2014 (Enchanted Polish), Blanc (Essie), WD Coquelicots référence XF1390 (Born Pretty) 

Teal the End & Drop of Teal (NCLA x Pshiiit)

Non contente de passer au stade de famille nombreuse lors de la sortie de son vernis collaboratif avec Enchanted Polish (Scintealliant, le bébé number 3), Pshiiit (et sa désormais célèbre Pshiiit Boutique) n’a pas tardé à annoncer à la planète NPA la naissance de deux nouveaux vernis en collaboration cette fois avec la marque californienne NCLA : Teal the End et Drop of Teal.

Teal the End (NCLA) Drop of Teal (NCLA)Les (faux) jumeaux déclinés une nouvelle fois dans la couleur chère au coeur de Camille !

Teal the End (NCLA) Teal the End (NCLA) Teal the End (NCLA) Teal the End (NCLA)Teal the End, le plus bleuté du duo est celui qui partait gagnant le jour où Camille me les a montrés en avant-première. Je fonds pour sa couleur qui correspond à 200% à ce qui me fait vibrer, sa texture velours me chamboule complètement, ses puissants reflets sont magnifiques et sa formulation est vraiment parfaite. Avec Teal the End, c’était « love at first sight » !

Drop of Teal (NCLA) Drop of Teal (NCLA) Drop of Teal (NCLA) Drop of Teal (NCLA)Drop of Teal, le plus vert du duo, mon outsider, se révèle finalement être un gros coup de coeur. Disons qu’il m’a fallu un peu plus de temps pour que la magie opère entre nous mais je rejoins Camille quand elle dit qu’il aurait été impossible de les séparer. J’aime la versatilité de Drop of Teal, j’aime voir son coeur bleuté enfler lorsque la lumière vient jouer à la surface de mes ongles, j’aime sa singularité.

Teal the End (NCLA) // Drop of Teal (NCLA)Je pense que vous l’aurez compris, Teal the End et Drop of Teal ont incontestablement gagné leur place dans ma vernithèque. Le premier est sans doute un vernis qui va devenir un classique, le genre de valeur sûre que je vais volontiers poser lorsque j’aurai envie de porter cette couleur-refuge que j’aime tant. Le second est typiquement le vernis que je porterai quand j’aurai une soudaine envie d’originalité, d’un vernis pas déjà-vu des dizaines de fois tout en restant dans la teinte que j’aime. Teal un jour, teal toujours ! :)

Teal the End (NCLA) // Drop of Teal (NCLA)Et une petite photo de famille pour admirer leurs particularités d’un peu plus loin.
(crédit photo : fiston d’amour <3) Avant de vous quitter, je vais vous confier un petit secret. Ca reste entre nous ? ^^ Je ne suis pas une grande fan des vernis crème NCLA. J’ai deux vernis pastel dans ma collection qui sont divins mais qui sont assez délicats à appliquer, du coup, bah, je les boude un peu. Par contre, j’étais carrément sous le charme de la collection Space Academy et la grande réconciliation a eu lieu lorsque j’ai posé le somptueux Vacation on Mars. Bref, tout ça pour vous dire que si comme moi, vous êtes assez frileuses concernant les vernis pastel NCLA, leurs vernis HOLO valent carrément le détour. Ce sont sans doute les plus travaillés que j’ai eu l’occasion de poser avec les pépites A England…

Teal the End (NCLA) // Drop of Teal (NCLA)Shopping : Pshiiit Boutique // 13,90 les 15ml

Teal the End et Drop of Teal (collaboration Pshiiit Boutique) par NCLA : base, 2 couches, top coat

Reverse stamping // TopaTopa et Bananaaaa !!!

Cela fait des semaines que j’ai ce billet dans mes brouillons puisque, quelques jours après avoir fait les photos de ce billet, TheQuicheGirl a publié son billet Banana. Du coup, j’ai attendu un peu… Et Pshiiit a sorti son billet elle aussi et là, je me suis dit que j’allais laisser couler encore quelques jours de plus :) Cette fois, je crois que c’est la bonne alors je me lance ! ^^

Reverse stamping // TopaTopa et Bananaaaa !!! Reverse stamping // TopaTopa et Bananaaaa !!! Reverse stamping // TopaTopa et Bananaaaa !!!Pour ce nail art, je me suis servie d’une plaque TopaTopa que j’ai achetée après que ma copine Alice m’ait dit « Regaaaaarde, des nouvelles plaaaaaques ». JE SUIS FAIBLE. TopaTopa, donc, est une jeune marque française spécialisée dans la conception et la fabrication de plaques de stamping. Pour l’instant il n’y a pas des dizaines de références mais les motifs présents sont pile poil dans les tendances du moment : bananes, hibiscus, palmiers, chevrons, triangles, aztec, ancre, hirondelle, moustaches, sugarskull… Il y a forcément une plaque qui vous fera de l’oeil ! En plus d’être parfaitement gravés, les motifs sont assez grands pour recouvrir l’ensemble de l’ongle puisqu’ils mesurent 14x17mm. Bref, je suis séduite, j’ai pu faire un achat vraiment réfléchi, sans me lancer dans l’achat d’un pack au tarif certes attractif mais dont finalement j’utilise assez peu de motifs. Revenons-en à notre nail art… Contrairement à Camille, je ne suis pas partie dans le dessin à main levée, je l’ai joué comme Clémentine au Reverse Stamping. Mais qu’est-ce que c’est que ce terme barbare de nail arteuse encore ? C’est une technique permettant de mettre un stamping en couleur avant de l’appliquer sur l’ongle. J’espère que le tutoriel qui suit vous permettra de comprendre si ma petite définition n’est pas limpide.

Reverse stamping // TopaTopa et Bananaaaa !!!Etape 1 : Vous commencez par poser une couche de top coat assez épais sur le tampon et vous attendez quelques minutes que ça sèche. Sur les conseils de ma copine Stéphanie (c’est un billet de copines aujourd’hui !), je fais ça avec mon Hardwear en fin de vie, c’est parfait. Etape 2 : Vous prélèvez le motif sur le tampon qui va venir s’imprimer sur le top coat. Etape 3 : Vous remplissez le motif avec le ou les vernis de votre choix et un petit pinceau fin. Etape 4 : A l’aide d’une pince à épiler, vous venez décoller délicatement le motif. Etape 5 : Deux options… Si comme moi, vous y allez à la wanagain, vous appliquez le patch ainsi créé sur l’ongle, vous appuyez bien et vous enlevez tout ce qui dépasse avec un pinceau biseauté et du dissolvant. Les bonnes élèves découperont le patch à la taille de leur ongle avant d’appliquer le patch. Une petite couche de top coat pour faire tenir votre reverse stamping et c’est fini ! Une autre petite astuce qui me vient de ma propre expérience cette fois. Je vous conseille de ne pas attendre une fois que votre patch est prêt à être posé. J’ai fait les miens le matin, je suis partie dans d’autres trucs et quelques heures plus tard, les patchs manquaient carrément de souplesse et ont été assez difficiles à mettre en place. Le mieux c’est donc de les préparer juste avant d’entamer votre nail art.

Reverse stamping // TopaTopa et Bananaaaa !!! Reverse stamping // TopaTopa et Bananaaaa !!!Je vous laisse avec une dernière vue d’ensemble et un gros plan sur les paillettes de Seven Nation Army qui sont canooooons ! A bientôt les filles, bonne soirée à vous.

Shopping : TopaTopa // 2,75EUR la plaque

Manucure « TopaTopa et Bananaaaa » réalisée avec Jasper (Butter London), Blanc (Essie), Noir (Konad), Seven Nation Army (Enchanted Polish) // Plaque TP01 (TopaTopa)

« Ba-ba-ba, Ba-banana ! Bananaaaaaaa ! » Ne me remerciez pas, c’est cadeauuuu ! :)

Total look paillettes // Des sequins (plein), du nail art (beaucoup), du bla-bla (à la foliiiie)

Pour ce nail art, je me suis inspirée d’un petit haut blanc tout fluide qui vient de rejoindre mon dressing. Je me refuse à porter du blanc parce qu’avec trois enfants à la maison (et un chat), j’ai beaucoup de mal à garder un vêtement immaculé plus de 10 minutes (c’est à dire sans taches de petits doigts, sans trainée de purée de carottes ou traces non identifiées)(les enfants son formidaaaaaables ^^) mais je n’ai pas pu m’empêcher de céder à l’appel de la paillette. Faible femme ! On le devine en arrière-plan mais sur la hauteur du pull, la maille est dégradée dans des tons de beige et par dessus sont cousus tout plein de sequins argentés qui renvoient la lumière au moindre rayon de soleil. Discrétion zéro mais la paillette addict que je suis est comblée ! A peine l’affaire était dans le sac que j’avais déjà en tête de réaliser un petit nail art assorti, au moins tout aussi discret que mon nouveau pull…

SEQUINS-JAZZ-BLANC-ESSIE SEQUINS-505PARTICULIERE-CHANEL-2 SEQUINS-NORTHERNLIGHTS-SILVER-INM-3Pour réaliser ce nail art, j’ai commencé par appliquer deux couches de vernis blanc. Je suis ensuite venue dégrader verticalement mon taupe puis mon beige. J’ai ajouté une couche de top coat à fines paillettes holographiques (le fameux top coat INM effet « boule à neige » qu’on secoue plus ou moins fort pour choisir le niveau de couvrance des paillettes, mon Dieu, je veux vivre dans ce flacon ! <3) et avant qu’il n’ait le temps de sécher, j’ai posé des sequins argentés sur la bande de dégradé taupe/beige.

SEQUINS-CHANEL-ESSIE-INM SEQUINS-505PARTICULIERE-CHANEL-2 SEQUINS-NORTHERNLIGHTS-SILVER-INM-2 SEQUINS-505PARTICULIERE-CHANEL-1Une réalisation qui n’arrive pas à me convaincre à 100% mais qui me permet de revenir poster par ici ! L’idée c’était de vous montrer ce joli top coat holographique dont on distingue finalement à peiiiiiine les paillettes sur les photos. La bonne nouvelle dans tout ça, c’est que ce soir, je vais officiellement pouvoir ouvrir mon cadeau d’anniversaire (hum hum, petit rattrapage pour celles qui ne me suivent pas sur Instagram ^^) et vous faire de belles photos en très gros plan avec mon nouvel objectif macro. Yeaaaaah !!! Je vous fais de gros bisous et vous dis à très vite :)

SEQUINS-NORTHERNLIGHTS-SILVER-INM-1Shopping :
> Blanc et Jazz (Essie) chez Monoprix // 11,90EUR les 13,5ml 
> 505 Particulière (Chanel) chez Sephora // 23,50EUR les 13ml 
> Holographic Top Coat « Silver » Northern Lights (INM) chez Ciel mon Vernis ! // 9,50EUR les 15ml
> Paillettes libres hexagonales argentées #8 chez Born Pretty Store // 1,99$ la boîte et toujours 10% de remise sur votre commande avec le code FBL91

NPA Info Service
WELOVENAILART-MADISONSQUARELe deuxième tuto vidéo réalisé pour Gemey Maybelline (souvenez-vous, je vous parlais du tournage par ici) est en ligne sur la plate-forme We Love Nail Art !

NPA Info Service #2
A la demande de Sandra qui voulait changer le fond d’écran de son portable, j’ai hébergé une de mes photos sur le blog et je me suis dit que vous seriez peut-être vous aussi intéressées. Alors voilà, si le coeur vous en dit, je vous propose de télécharger une macro du feu 624 d’Ozotic (clic droit, enregistrer sous). Fallait bien ça pour marquer le coup puisque si moi je souffle mes 32 bougies aujourd’hui, le blog, lui, souffle ses 400 billets !

Manucure Sequins réalisée avec Blanc (Essie), Jazz (Essie), 505 Particulière (Chanel) // Top coat à paillettes holo Northern Lights Silver (INM) // Paillettes libres hexagonales #8 (Born Pretty) // Eponge à maquillage pour le dégradé

Scintealliant (Enchanted Polish) ou l’exclusivité Pshiiit Boutique pour nous les petites frenchies !

Et toc ! Pour une fois que nous avons une exclusivité que les NPA du monde entier nous envient, on ne va pas se priver de frimer un peu non ? La semaine dernière, lors du restock Enchanted Polish sur la Pshiiit Boutique, quelle ne fût pas notre surprise de voir un petit nouveau, totalement inconnu au bataillon et dépourvu de visuel autre que celui de son étiquette…

Scintealliant (Enchanted Polish) Scintealliant (Enchanted Polish) Scintealliant (Enchanted Polish)Scintealliant est un vernis créé en exclusivité par Enchanted Polish pour Pshiiit Boutique. Du teal ! Imaginé par Camille ! Réalisé par Chelsea AKA la magicienne de l’holo ! Seriously ? Même sans visuel, rien qu’avec l’indice dans son nom, je n’ai pas réfléchi et j’ai ajouté le précieux directement dans mon panier (lors du second réassort, parce que pour le premier, mon compte Paypal a fait des siennes, le temps de remettre ça d’aplomb, il était en rupture, raaaaaah !). Depuis sa sortie, l’ensemble de la communauté NPA fait de son mieux pour garder la surprise intacte à celles qui n’ont pas encore reçu leur flacon (je trouve ça tellement cool d’ailleurs) et Scintealliant commence tout doucement à se dévoiler (par contre Camille doit trépigner comme jamais et attendre avec impatience de voir tout plein de swatches de son nouveau bébé ^^). Ce soir, à l’initiative de Laura, nous sommes plusieurs à publier sur nos blogs respectifs les swatches de la merveille pour lui rendre un hommage collectif….

Scintealliant (Enchanted Polish) Scintealliant (Enchanted Polish) Scintealliant (Enchanted Polish) Scintealliant (Enchanted Polish)Scintealliant (Enchanted Polish)Scintealliant est un vernis holographique de couleur teal. Il a le juste équilibre entre le bleu turquoise et la petite touche de vert qui lui apporte son truc en plus. On distingue ensuite de nombreuses paillettes turquoise qui lui confèrent un fini velouté lorsqu’on le regarde en lumière indirecte. Et vous voyez comme déjà à l’ombre, ses particules holo clignotent ? Attendez de le voir en plein soleil !

Scintealliant (Enchanted Polish) Scintealliant (Enchanted Polish)En lumière directe, on distingue soudain des particules bleues-violettes (« blurple » comme disent les anglo-saxonnes) qui forment comme un voile métallisé à la surface de l’ongle.

Scintealliant (Enchanted Polish) Scintealliant (Enchanted Polish) Scintealliant (Enchanted Polish)Et puis je me suis lancée dans un petit nail art ! Je suis dans ma période blanche/noire en ce moment (et dans ma période lignes verticales aussi mais pour celle-là, je pense que vous vous en êtes rendues compte au cours des derniers articles publiés ici) et comme Camille adore les chevrons, je me suis dit que c’était le motif parfait à associer à Scintealliant…

Scintealliant (Enchanted Polish)
Sur mes accent nails (1), je colle un autocollant Make It Stick (2) puis je vernis en blanc l’espace que je veux chevronner (3). Vite, vite, j’enlève le pochoir avant que ça sèche (4) puis avec un pinceau liner, je délimite en noir (5) la séparation entre Scintealliant et Blanc (Essie). Ce premier chevron sert de base pour tracer les chevrons suivants (6).

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, je vous invite à aller voir les swatches des blopines grâce au petit widget juste en dessous (j’espère que ça fonctionne, c’est une première pour moi ^^), merci à Laura pour cette chouette initiative et merci à Camille pour ce nouveau bébé (ça y est, tu as une famille nombreuse :D).

Shopping :
> Scintealliant exclusivité Pshiiit Boutique // 15,60EUR les 16,5ml
> Chevrons Make It Stick // Pshiiit Boutique // 5,99EUR les 80 chevrons autocollants

Manucure « Scintealliant chevronné » réalisée avec Scintealliant (collection Exclusive pour Pshiiit Boutique) par Enchanted Polish, Blanc (Essie), Black (Konad) // Chevrons (Make It Stick)

Gracieuse « Ballerina » (A England)

Je traine pour vous présenter cette collection que je me suis pourtant empressée d’acheter le jour de sa sortie… Vous avez vu des dizaines de swatches mais je ne pouvais pas faire l’impasse sur la gracieuse « Ballerina » de cette marque que j’aime tellement ! Après la magnifique collection Burne-Jones Dream, Adina Bodana revient cette fois avec quatre vernis holographiques dans des tons pastel inspirés de la danseuse de ballet britannique Margot Fonteyn.

Her Rose Adagio (A England)
Her Rose Adagio (A England)Her Rose Adagio (A England)Her Rose Adagio est un rose pâle holographique qui penche vers le pêche. Cette couleur très douce et féminine a un petit côté suranné à la fois élégant et très romantique.

Encore Margot (A England) // Fonteyn (A England)Au premier abord, j’ai cru que j’avais reçu les mêmes vernis. Mais non, Fonteyn et Encore Margot sont bien différents. Certaines diront qu’ils sont trop proches pour avoir envie d’acheter les deux ou que c’est une folie de sortir deux vernis quasi identiques dans une même collection. Ça serait oublier le plaisir que prend Adina à jouer avec la subtilité des nuances… Souvenez-vous de Camelot, le noir-noir et Lancelot, le noir avec une pointe de rouge ! Ou encore la collection des Gothic Beauties !

Encore Margot (A England) Encore Margot (A England) Encore Margot (A England)Encore Margot est un gris argenté holographique. Si je pinaillais, je dirais que c’est un gris froid aux trèèèès légers sous-tons bleutés. Ce n’est pas mon préféré de la bande, je lui préfère Fonteyn, mais c’est un joli vernis à avoir si vous ne possédez pas encore d’holo argenté.

Fonteyn (A England)Fonteyn (A England)Fonteyn (A England)Fonteyn (A England)Fonteyn est un lilas holographique dilué aux reflets lavande. C’est très floral comme description n’est-ce pas ? :) Comme dans Princess Tears, on retrouve ce très léger voile qui se réveille dès que le soleil vient caresser la surface des ongles. Gros coup de cœur pour ce vernis tout en tendresse !

Dancing With Nureyev (A England)Dancing With Nureyev (A England)Dancing With Nureyev (A England) Dancing With Nureyev (A England) Dancing With Nureyev (A England)Dancing With Nureyev est un bleu grisé holographique avec une petite note métallisée violette. Un peu comme Rose Bower et Briarwood ! Vous avez vu ses reflets ? Incontestablement, Dancing With Nureyev est la teinte emblématique de cette collection, la plus vibrante et la plus éloignée des trois autres vernis « Ballerina »…

Opaques en deux couches (on pourrait les poser en une seule), on retrouve une nouvelle fois les ingrédients qui font la qualité des vernis A England : des reflets holographiques subtils, des teintes travaillées, une collection empreinte d’Art et d’Histoire. « Ballerina » rime sans conteste avec finesse, élégance et douceur !

Shopping : Pshiiit Boutique // 9EUR les 11ml

Her Rose Adagio, Encore Margot, Fonteyn, Dancing With Nureyev (collection Ballerina) par A England : base, deux couches, top coat

Quand Saint George (A England) rencontre Freeze Machine (Enchanted Polish)

Le week-end dernier, en plein swatchathon de vernis divers et variés, je me suis replongée avec émotion dans mon tiroir de vernis A England et j’ai eu une envie folle de porter Saint George. Le seul, l’unique, le tellement canon vert holographique aux reflets bleutés de la collection The Legend. Je vous l’accorde, ce n’est pas une nouveauté mais c’est une pépite à avoir dans sa vernithèque sans l’ombre d’un doute !

Quand Saint George (A England) rencontre Freeze Machine (Enchanted Polish)Je ne suis pas là pour vous refaire une description de Saint George, je voulais vous montrer une association que je trouve plutôt sympa en vous présentant un top coat à paillettes qui n’a pas encore eu son heure de gloire par ici, j’ai nommé Freeze Machine d’Enchanted Polish.

Quand Saint George (A England) rencontre Freeze Machine (Enchanted Polish)On voit beaucoup Freeze Machine posé sur du noir ou du bleu foncé et c’est vrai que c’est une solution qui permet de bien se rendre compte de la multitude de paillettes suspendues dans cette base transparente. Freeze Machine, c’est… Une pincée de la poudre holographique de Djinn in a Bottle, des petites paillettes bleues, des paillettes hexagonales et carrées dans les tons de bleu/vert/jaune et des paillettes « déchiquetées » iridescentes. Bien sûr, comme on parle de vernis enchantés, ce petit combo prend des reflets complètement fous en fonction de la luminosité !

Quand Saint George (A England) rencontre Freeze Machine (Enchanted Polish) Quand Saint George (A England) rencontre Freeze Machine (Enchanted Polish) Quand Saint George (A England) rencontre Freeze Machine (Enchanted Polish)J’ai donc dégradé Freeze Machine de la lunule vers le bord libre directement avec le pinceau. C’est une technique très simple à reproduire et dont je ne me lasse vraiment pas. A chaque fois le résultat est à la hauteur de mes espérances. Ici, j’aime particulièrement le côté « je me montre, ah non, finalement, je me cache » des paillettes de Freeze Machine. Et alors en plein soleil !! <3 Voilà pour le petit billet rapide de ce dimanche ensoleillé. Vous avez vu la nouvelle bannière ? Ce doit être l’effet anniversaire. ^^ Le blog va bientôt souffler ses trois bougies et à force de préparer la petite fiesta qu’il y a aura bientôt ici, j’ai eu envie de changement ! Je vous souhaite une bonne fin de week-end sous le soleil et je vous dis à très vite.

Quand Saint George (A England) rencontre Freeze Machine (Enchanted Polish)Saint George (collection The Legend) par A England // Freeze Machine (collection Love a Lot of Glitter) par Enchanted Polish

Tour d’horizon // Les vernis « holo » de la collection printemps ILNP

Aujourd’hui, je vous présente les nouveautés holographiques que j’ai ajoutées à mon panier lors de ma dernière commande groupée (encore !) sur l’e-shop I Love Nail Polish (ILNP pour les intimes). Des coups de coeur, des semi-déceptions, je vous dis tout, tout, tout sur (noooooon ! :P) mes vernis !

Music Box, c’est LE vernis que j’attendais désespérément quand j’ai commencé à le voir fleurir sur les blogs. Un joli bleu pastel qui appelle le printemps de toutes ses forces. Et puis, je l’ai eu dans les mains, je l’ai posé sur mes ongles et c’est un peu la déception. Son petit côté grisé le rend trop terne à mon goût. Ses particules holographiques restent relativement discrètes, il ne faut donc pas compter sur elles pour qu’elles le réveillent. Nope, Music Box, ce n’est pas « love at first sight » entre nous… Une première chez ILNP ! Du coup, j’ai tenté de le sauver en l’affublant d’un nail-art fleur de cerisier, mais rien n’y fait. La preuve, il a déjà rejoint la vernithèque de ma copine Stéphanie du blog De Tout et de Rien qui préfère les holos tout doux. Dans les mêmes tons en dix fois plus vibrant, je suis tombée raide dingue du Holo in One de Catrice que Camille a shoppé pour moi en Allemagne. Encore une fois, voici la preuve qu’en matière de vernis, tous les goûts sont dans la nature !

Vient ensuite Mega, l’argenté 100% Spectraflair ! Vous le voyez là en lumière naturelle, sans le petit rayon de soleil qui va vous éclater les rétines. Ce petit là est une bombe en flacon, si vous n’avez pas d’holo argent (ce qui était mon cas, croyez-le ou non), je vous encourage à vous jeter dessus : application parfaite (sans base à l’eau), opaque en deux couches, séchage rapide. En plus d’être canon, Mega a tout pour lui… :)

C’est au tour de Princeton et ses paillettes holo aux jolis reflets dorés de faire le show. Bon… Même remarques que pour Music Box, il est trop désaturé et pas assez holo pour faire chavirer mon coeur de NPA. Je le garde pour le moment mais il rejoindra sans doute un prochain vide Helmer.

Cerise sur le gâteau, voici Kings and Queens que j’ai commandé parce que ma copine Chiara l’a commandé aussi et que je n’étais pas sûre de réussir à lui envoyer en le découvrant. « Non, finalement, je le garde ! Tu ne m’en veux pas trop ? » ^^ Par précaution, je l’ai donc pris pour moi aussi et je dois bien avouer que sur ce coup là, j’ai eu le nez fin ! Gros gros gros coup de coeur pour ce violet aux sous tons rosés. C’est là qu’était le piège, je pensais ne pas l’aimer pour ça (étant fan de sa petite soeur bleutée Amanda HuginKiss). Et bien non, je déclenche l’alerte MUST-HAVE pour ce petit aux reflets incroyables et à l’application parfaite !

Vous avez craqué pour certaines références de cette nouvelle collection ? Lesquelles ? Ravie ou pas tout à fait ? Voilà, c’est tout pour aujourd’hui les filles. Désolée pour mon rythme de publication (au moins je fais honneur aux escargots de ma belle région Bourgogne ^^), ça me manque de n’être pas plus présente sur le blog. J’espère pouvoir faire mieux très vite ! Des bises <3

Shopping : > Sur la boutique en ligne de la marque ILNP // 10$ les 12ml
> Sur la Pshiiit Boutique, j’ai cru voir passer que les nouveautés de printemps seraient prochainement mises en ligne // 11,60EUR les 12ml

Music Box, Mega, Princeton et Kings and Queens (collection Printemps 2014) par ILNP : base, deux couches, top coat 

Northern Lights (ILNP) + TC Glitter (Hema) + Salt n Peppa (Polish Me Silly)

Aujourd’hui, je commence par vous présenter un vernis que j’aime d’amour, aka Northern Lights de la marque I Love Nail Polish. Marque d’ailleurs bientôt en passe de devenir l’une des plus représentées dans ma vernithèque (oui « en passe », j’ai encore fauté lors des dernières pré-commandes et j’ai forcé mes copines à faire une commande groupée !) (J’ai honte !) (Même pas en fait ^^).

Northern Lights est un vernis métallisé aux reflets multichromes plutôt légers. Les reflets ne sont pas aussi déments qu’un Birefringence ou un Cygnus Loop, Northern Lights est plus timide mais il n’en reste pas moins fascinant. Opaque en deux couches et sans laisser de traces de pinceau, il passe d’un joli bleu canard à un violet profond en passant par un bleu marine.

J’ai eu envie de le funkiser un petit peu en utilisant un joli vernis offert par TheQuicheGirl (merciiiiii !) qui l’a ajouté à une commande de sucre pétillant (ne cherchez pas de lien, il n’y en a aucun :D). Glitter est un top coat dont la base noire translucide est saturée de paillettes holographiques. Il s’agit bien d’un top coat donc n’espérez pas qu’il soit couvrant. Par contre il apporte un joli côté « fumé » à une couleur de base, un peu à la manière du Rock Coat de Dior, les paillettes holo en plus ! J’ai donc réalisé un dégradé en appliquant ce petit sur les 3/4 de mes ongles avec une éponge à maquillage. Puis j’ai repassé une nouvelle couche sur la moitié seulement et j’ai appliqué une dernière couche juste sur le bout des ongles. Le résultat est tout doux comme j’aime et permet d’apprécier les deux vernis ensemble sans les dénaturer.


Après avoir fini ma manucure, je suis allée lire le billet de Pshiiit. J’ai vu le petit Seven Nation Army (SNA) que j’ai commandé et qu’elle me garde précieusement jusqu’à un prochain gros craquage sur sa boutique et j’ai eu envie de paillettes noires et blanches là maintenant tout de suite. Du coup, je me suis rabattue sur son cousin le joli Salt n Peppa (SnP) de Polish Me Silly (anciennement Lush Lacquer) que j’ai appliqué sur l’ensemble de mes ongles. Bon, bah, pas sûre que ce soit la meilleure idée du siècle ! ^^ On perd pas mal l’effet du dégradé fumé à cause des grosses paillettes de SnP qui sont biiiiiiiien moins fines que celles de SNA… Comme Camille-chou, j’aurais dû m’arrêter à l’étape 2 ! Vous en pensez quoi vous ? Vous criez au nailista faux-pas ?

Shopping :
> Northern Lights by ILNP, sur l’e-shop de la marque // 10$ les 12ml (attention vu le montant des frais de port pour 2 ou 3 vernis, je vous recommande de faire une grosse commande ou de vous grouper avec des copines)
> Top coat Glitter by Hema, en boutique ou sur l’e-shop de la marque //  3,25EUR les 11ml
> Salt n Peppa by Polish Me Silly (anciennement Lush Lacquer), Pshiiiit Boutique // 12EUR les 14ml

Manucure en trois temps réalisée avec Northern Lights par I Love Nail Polish (ILNP) : base, deux couches // Dégradé avec Top coat Glitter par Hema // Top coaté avec Salt n Peppa par Polish Me Silly