J’ai testé (et adoré) les nail-art foils !

Voici encore une manucure que je me dois de partager tout de suite maintenant avec vous. Je n’étais pas persuadée d’aimer le principe du foil : trop voyant, résultat approximatif, mise en oeuvre délicate. Puis Born Pretty Store m’a proposé de choisir un article de leur catalogue d’accessoires nail-art pour en faire une revue sur le blog et j’ai jeté mon dévolu sur un rouleau de transfert. Sans conviction, plutôt par curiosité…

Quand je l’ai reçu, grosse déception, il y a un monde entre le visuel proposé sur le site et l’article que j’ai en main. (Et j’ai envie de dire que c’est LE reproche que je pourrais faire à Born Pretty, les photos des produits manquent cruellement de réalisme !) J’attendais un rouleau tout simple avec un joli dégradé bleu-vert et je me retrouve avec un dégradé rose-violet-bleu-vert-jaune et surtout un effet mosaïque qui ne me plaît vraiment pas et qui me fait dire que, non, les foils ne sont pas faits pour moi. Bling-bling bonjouuuuur !

Le principe des foils est simple. C’est un rouleau de papier plastifié d’1,50m de long auquel est collé une très fine pellicule métallisée qui vient se décalquer sur l’ongle. Normalement, ça s’utilise avec de la colle spéciale foils pour la mise en place et un top coat spécifique pour ne pas faire craqueler le motif. De mon côté, j’ai décidé de l’appliquer de façon plus rock’n’roll en me servant simplement de mon vernis de base, ici mon noir chouchou Camelot de la marque A England.

Après avoir posé mes deux couches de couleur sur ma base habituelle, j’ai découpé deux petites bandes de 3 cm de large (une largeur par main suffit amplement) et j’ai patiemment attendu que le vernis soit sec mais pas tout à fait. C’est cette étape là la plus délicate finalement puisqu’il faut que le vernis soit encore légèrement collant mais suffisamment sec à coeur pour ne pas que l’étape suivante arrache tout. Puis je suis venue "tamponner" mon morceau de foil sur ma base noire en veillant à ne pas recouvrir intégralement l’ongle et en essayant de déposer un peu de toutes les couleurs présentes sur le foil. Ce qui est génial avec cette technique, c’est qu’elle est complètement modulable ! Soit vous souhaitez un résultat soft (comme sur mon pouce) dans ce cas vous ne ferez que deux passages légers de coller/décoller, soit vous voulez en mettre plein la vue (comme sur mon majeur) et là vous répéterez l’opération 3 à 4 fois en appuyant plus fort sur le foil.

Une couche de Hardwear plus tard et voilà ! C’est tout simple et je trouve le résultat dingue, depuis hier, je n’arrête pas de regarder mes ongles. Je suis ravie de ce rouleau #21 puisque finalement le panel de couleurs est plus large que ce à quoi je m’attendais (donc les possibilités plus nombreuses) et l’effet mosaïque ne se retrouve pas sur les ongles. Les foils 1 – Les a priori de Bé 0 ! Vous connaissez cet accessoire de nail-art ? De mon côté, je vais tenter la même manucure sur une base nude et je risque de craquer prochainement pour d’autres motifs. Bon, sans doute pas les léopards ^^ mais probablement le doré, l’argenté et le dégradé dans les tons jaune/orangé/rouge…

Shopping : Born Pretty Store // 2,99$ le rouleau de transfert // 10% de remise avec le code FBL91 et frais de port offerts

Manucure réalisée avec Camelot (A England) et les nail-art foils #21 (Born Pretty Store)

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, le revendeur, l’agence RP pour considération