505 + 528 = Aurora // L’équation Ozotic par Picture Polish

Une des toutes premières marques à avoir fait trembler mon petit coeur de NPA (et mon porte-monnaie), c’est la marque Ozotic. A l’époque, seuls les blogueuses anglo-saxonnes faisaient des revues de ces merveilles multichromes. Pire, il n’existait pas de revendeur en France et j’avais du faire venir mes tout premiers précieux de l’e-shop Harlow and Co basé au Canada. Depuis, Ozotic a conquis le coeur des petites frenchies et pour notre plus grand malheur a tiré sa révérence il y a quelques semaines. Heureusement pour nous, sa petite soeur, la marque Picture Polish a l’air décidé à reprendre le flambeau le temps d’une édition limitée avec Aurora. Craquera, craquera pas ? J’ai beau être collectionneuse, je ne pense pas céder à la tentation puisque dans le ventre bien dodu de mon Helmer se cachent deux jolis Ozotic qui, une fois superposés, deviennent un dupe plutôt convaincant de la LE Picture Polish. Jugez plutôt…

Pour le plaisir des yeux, quelques photos des deux chéris les plus beaux du monde. Le cultissime 505 et son compagnon à paillettes, le 528.

Je n’ai pas tellement envie de vous faire des tonnes de blabla, je crois que les photos parlent d’elles-mêmes. Sur une couche épaisse de Licorice, j’ai posé une couche de 505 puis deux fines couches de 528. Je n’aurais jamais songé à associer deux multichromes entre eux, finalement, Picture Polish a bien fait de nous soumettre l’idée ! ^^

Shopping : Je suis méchante, je vous montre une manucure avec des vernis qui sont maintenant difficiles à trouver, néanmoins, Aurora (Picture Polish) est disponible en ce moment même en édition limitée sur l’e-shop de la marque (attention, les commandes sont limitées à un seul flacon par client) et auprès de ses revendeurs internationaux ! // 14AUS$ les 11ml

Manucure 505 + 528 = Aurora réalisée avec Licorice par Essie, 505 (collection Multichromatic) par Ozotic et 528 (collection Elytra) par Ozotic

Inspiration Sonia Rykiel // Metropolitan Color’s (Mavala)

A Noël, j’ai reçu un très joli coffret Mavala * comprenant la nouvelle collection de la marque. Metropolitan Color’s est composée de 6 vernis caméléons tantôt (faiblement) duochromes, tantôt (carrément) multichromes. Je ne vais pas vous faire des swatches de chaque teinte puisque plusieurs de mes copines blogueuses se sont lancées dans cet exercice délicat avec beaucoup de talent. Néanmoins, avant de vous présenter mon nail-art inspiration Rykiel, je tenais à vous donner mes impressions concernant les vernis Mavala.

J’ai quelques vernis de la marque dans ma collection, la plupart offerts par ma copine 10tubes, parce que oui, comme Andreia, Mavala est une marque venue de Suisse ! Globalement, je les trouve de bonne qualité même si je trouve leur packaging un peu rétro…

Concernant la collection Metropolitan Color’s :
> 349 Silver Chrome est un beige qui prend des reflets argentés. Incontestablement le moins duochrome de la bande…
> 350 Emerald Gold est un duochrome qui passe du vert tendre à un vert bleuté.
> 351 Pink Gold est un duochrome qui passe du doré au vieil or rosé. Ses reflets sont subtils mais Pink Gold est clairement l’original du groupe !
> 352 Copper Violet est un mutlichrome qui passe du violet au cuivré en passant par le doré.
> 353 Gold Bronze est un multichrome qui passe du doré au bronze en passant par le vert. Il n’est pas sans rappeler le Péridot de Chanel et tous les dupes qui ont suivi dans la foulée. Déjà vu mais classique !
> 354 Metallic Blue est un duochrome qui passe du bleu au violet. Ses reflets sont timides et sauront séduire les amoureuses de bleu.

Côté nail-art, j’ai tout de suite su comment j’allais faire vivre les six vernis de la collection sur mes ongles !

Deux couches de noir et une couche d’accélérateur de séchage, voici la base de ce NA inspiration Sonia Rykiel ! Après avoir découpé des dizaines de petits morceaux de striping tape, j’ai collé cinq morceaux de ST par ongle. Pour plus de précision, le mieux est de s’aider d’une pince à épiler. En fonction de la longueur et de la largeur de vos ongles, vous pouvez travailler soit dans le sens vertical, soit dans le sens horizontal, mais quoi qu’il en soit, essayez de créer six espaces réguliers. Ensuite on vient remplir chaque espace directement avec la tranche du pinceau du vernis (ou avec un petit pinceau ou un dotting tool tout fin si le pinceau du vernis est trop épais) et on décolle tout de suite les morceaux de striping tape. Une couche de top coat pour lisser les épaisseurs de matière et sceller le motif… Et voilà !

Metropolitan Color’s en bref…
Les six vernis de la collection ont un fini métallisé qui pardonne difficilement les coups de pinceau. Si vous posez votre vernis en deux à trois couches, attention donc au moment de l’application ! Sachez que cette collection se prête parfaitement au nail-art. Les couleurs sont très couvrantes sur base sombre et sèchent plutôt rapidement. Avec Metropolitan Color’s, Mavala signe une collection qui risque de laisser de marbre la NPA avide de nouveautés. Néanmoins, le grand public sera conquis de découvrir une collection complète dédiée à ces magnifiques reflets. Le tout disponible en format mini, dans de nombreux points de vente, pour un rapport qualité-prix parfaitement accessible !

Shopping : Retrouvez la collection Metropolitan Color’s par Mavala en parapharmacies, parfumeries et grands magasins // 5,40EUR les 5ml

Pour voir les swatches de la collection et d’autres magnifiques nail-art, je vous conseille de visiter les blogs de TheQuiche Girl, Didoline, Marsupoire, Aya et La NPA Mouton ! <3

Manucure "Inspiration Sonia Rykiel" réalisée avec les six vernis de la collection Metropolitan Color’s par Mavala et Licorice (Essie) // Striping tape, pince à épiler et beaucoup de patience

NPA Info Service
Je n’aime pas trop me prêter à l’exercice des voeux mais je tenais tout de même à vous souhaiter une très bonne année 2014 ! Qu’elle soit colorée de créativité et de passion… :)

* Produit(s) reçu(s) par la marque, le revendeur, l’agence RP pour considération

[Swatches-minute] Tour d’horizon des nouveautés I Love Nail Polish // Deuxième partie

On se retrouve aujourd’hui avec la seconde et dernière partie des nouveautés ILNP !

Cette fois, c’est le violet sous toutes ses formes qui occupe la vedette : violet intense, violet qui tire le sur le bleu ou sur le fuchsia, violet grisé… Mesdemoiselles, mesdames, please welcome Cygnus Loop (H), Grape Alicious, Absolute Zero, Indie Go et Birefringence (H).

Sur mon pouce… Cygnus Loop (H)
C’était déjà un de mes préférés quand il n’était que multichrome… Maintenant qu’il a cette touche de micro-paillettes holographiques, il est encore plus magique. Comme pour Mutagen, je ne m’attarderai pas sur la description des reflets de Cygnus Loop, je vous laisse consulter le billet le concernant. Ma recommandation : MUST-HAVE ! // Alerte : dupe d’Octopuss Garden (collection Beatles) par Enchanted Polish.

Sur mon index… Grape Alicious
Grape Alicious faisait partie des vernis qu’il me fallait absolument. Et pourtant ce n’était pas une nouveauté, juste un ancien qui est revenu sur le devant de la scène pour le plus grand plaisir des fans de violet ! A faible luminosité Grape Alicious est un violet presque noir à la fois intense et profond. Sous les projecteurs, sa base se fait plus vive et ses paillettes holographiques brillent de mille feux. Ma recommandation : pour les amoureuses de violet !

Sur mon majeur… Absolute Zero
Absolute Zero n’est pas un vernis que vous pourrez trouvez sur la boutique ILNP. Il s’agit en fait d’un vernis créé spécialement pour les pré-commandes du 1er novembre. Chaque cliente ayant commandé au moins trois vernis parmi les 16 nouvelles teintes lancées ce jour ont reçu Absolute Zero en cadeau. Je ne sais pas vous, mais moi je trouve ça particulièrement commerçant ! Surtout quand le cadeau n’est pas juste un bête vernis crème. Non, non, non, celui-ci a été travaillé comme n’importe quel autre vernis ILNP et là je dis bravo Barbra parce que, pour le coup, je me sens privilégiée (un bon point pour la fidélisation ^^). Rapidement, Absolute Zero est un vernis dont la base anthracite est saturé d’un shimmer à reflets bleus et de la juste dose de micro-paillettes argentées et holographiques pour le rendre encore plus spécial à la lumière. Une petite merveille… Ma recommandation : espérons que ce vernis soit un jour à la vente !

Sur mon annulaire… Indie Go
Indie Go, c’est le parfait "blurple" (contraction de blue et purple). Opaque en deux couches, ses paillettes holographiques le rendent absolument spectaculaire. En plus de sa couleur de base ni tout à fait bleue, ni tout à fait violette, on distingue un léger reflet duochrome bleu/violet. De quoi semer le doute dans les esprits. Une chose est sûre, Indie Go ne manque pas de piquant ! :) Ma recommandation : si vous hésitez toujours entre bleu et violet, Indie Go est fait pour vous…

Sur mon auriculaire… Birefringence (H)
Une nouvelle fois, (H) pour holographique ! Je ne vous refais pas tout mon blabla (je vous renvoie une dernière fois vers le billet parlant des reflets multichromes de la collection Ultra Chrome), j’ajouterai juste que les micro-paillettes sont assez présentes pour ajouter un bel arc-en-ciel de paillettes au vernis sans pour autant altérer les reflets de la base. Magique ! Ma recommandation : si vous avez raté les Enchanted Polish de l’année dernière, ILNP vous offre une magnifique session de rattrapage ! // Alerte : dupe d’Across the Universe (collection Beatles) par Enchanted Polish.

Encore cinq jolis précieux aujourd’hui ! Mon impression se confirme sur les vernis I Love Nail Polish. Je reviens rapidement sur la partie expédition/livraison parce que vous me laissez souvent des commentaires pour me demander comment ça se passe quand je commande à l’étranger, est-ce que j’ai des frais de douane ?… Plus spécifiquement pour les pré-commandes ILNP, les vernis ne sont pas envoyés de suite puisque, comme je le disais hier, les vernis sont faits en fonction des pré-commandes et ne sont donc pas physiquement en stock. Barbra indique à chaque pré-commande un délai maximum au-delà duquel elle aura forcément envoyé les vernis (sous quinzaine cette fois). Commandés le 1er novembre, mes vernis ont quitté Las Vegas (la classe non ?) le 12 novembre pour arriver à Paris le 18 novembre (et même qu’avant, ils sont passés par Los Angeles, re-la claaaaasse ^^). Une fois à Paris, ils ont rejoint ma boîte aux lettres en 48H. Bien emballés dans un carton bourré de papier bulle, sans casse et… Sans frais de douanes ! // Relire la première partie du tour d’horizon des nouveautés ILNP

Quels sont vos préférés dans la sélection d’aujourd’hui ? Et vos préfs de préfs tous vernis confondus ? Quels sont ceux que je n’ai pas (encore) achetés et que vous me recommandez impérativement ?

Shopping : I Love Nail Polish // entre 10$ et 12,50$ les 12ml selon le vernis choisi (hors frais de port)

Cygnus Loop (H) (collection Ultra Chrome) // Grape Alicious // Absolute Zero // Indie Go // Birefringence (H) par I Love Nail Polish (ILNP) : base, 2 couches, top coat

La révolution multichrome par I Love Nail Polish // Birefringence, Mutagen, Cygnus Loop, My Little Glacier

Quand Birefringence, Mutagen, Cygnus Loop et My Little Glacier ont été annoncés en pré-commande, ni une, ni deux, j’ai commandé la collection complète (et quelques petits frères holographiques aussi, histoire de pouvoir me faire une bonne idée de la marque). Derrière I Love Nail Polish se cache Barbra, une jeune créatrice "indie" qui assouvit sa passion pour la mode et la couleur en mettant tout son coeur dans ses vernis…

Je vous préviens tout de suite, je me prépare à galérer misérablement pour vous décrire la complexité des teintes de la collection Ultra Chrome. J’ai aussi eu toute la peine du monde à faire des photos qui montrent ces précieux là le plus fidèlement possible à la réalité. Concentrez-vous sur la couleur du vernis et oubliez la couleur de ma peau qui passe par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel (yeaaaah, je suis multichrome ^^). Birefringence, donc, est un vernis dans les tons bleu, turquoise et violet.

(en guest, un stamping MoYou London) En fonction de l’angle de la main par rapport à la lumière, on l’aperçoit également jaune doré, orange cuivré, fuchsia et même bleu-presque-vert. Il ressemble à s’y méprendre au 506 d’Ozotic ! Pour le voir en action, je vous invite à cliquer sur ce lien qui vous conduira directement à une petite vidéo publiée sur mon compte Instagram.

Si, comme moi, vous êtes une fan des vernis verts, Mutagen est fait pour vous. Dans la lignée du 503 d’Ozotic, il passe par différentes nuances de verts (vert tendre, vert émeraude, vert bouteille) pour finir par virer du côté des bruns et des dorés. En lumière rasante, il prend même des reflets violets. Une merveille de vernis ! Là aussi, pour le voir en vidéo, il suffit de cliquer ici.

Sans doute le plus féminin de la bande, Cygnus Loop passe du violet à l’ocre en passant par l’orange cuivré, le rouge, le rose et le bleu nuit. Il ressemble très fort au 504 d’Ozotic. Là encore, vous pouvez le voir "vivre" en regardant cette vidéo !

My Little Glacier, c’est un peu l’original de la bande puisqu’il ne ressemble à aucun autre ! Il a également un fini assez différent des autres vernis de la collection Ultra Chrome. Dans le flacon, c’est clairement lui le moins impressionnant des quatre ! Davantage métallisé sans pour autant être difficile à appliquer (allez-y doucement tout de même pour éviter les traces de pinceau), les reflets de My Little Glacier sont moins puissants, plus subtils. Très souvent bleu glacier, il vire souvent gris acier (sous-tons bleutés) rehaussé d’un joli shimmer rosé ou plus rarement bleu turquoise. Une vraie perle qui se distingue de ce que j’ai eu l’occasion de voir jusqu’à présent ! Pour le voir en action, c’est par là

Les filles qui n’aiment pas avoir de doublons dans leur vernithèque seront peut-être déçues puisque, sans être de vrais dupes, Birefringence, Mutagen et Cygnus Loop sont tout de même très proches de la collection 500 d’Ozotic. En même temps, c’est plutôt une bonne nouvelle pour celles qui sont passées à côté à l’époque. Là où ILNP fait très fort (coucou la révolution !) c’est que les vernis de la marque ne nécessitent pas de base foncée pour dévoiler à nos yeux ébahis leurs reflets multichromes. Exit donc les deux couches de noir + la couche de multichrome. En deux couches, ils sont absolument parfaits : hyper lumineux, très brillants, intenses, profonds, en un mot… Magiques !

Shopping : I Love Nail Polish // 12,50$ les 12ml (hors frais de port)

NPA Info-Service
Je n’ai pas encore eu le temps de tirer au sort les 5 gagnantes du concours Beauté Live mais promis, je fais ça vite ! Je ne manquerai pas de vous prévenir des résultats lors d’un prochain billet et sur les différents réseaux sociaux.

Birefringence, Mutagen, Cygnus Loop et My Little Glacier (collection Ultra Chrome) par I Love Nail Polish (ILNP) : base, 2 couches, top coat

Flambe l’automne… // Briarwood (A England)

Voilà un vernis qui a fait son apparition quelques semaines après ses petits frères de la collection Burne-Jones Dream. Je dois vous avouer que sur les premiers visuels qui circulaient à l’époque, je n’étais pas particulièrement enthousiaste. Ca m’arrive souvent avec les vernis de la marque… Les teintes sont tellement travaillées que, quand ce n’est pas l’amour au premier regard, il me faut un peu de temps avant de me laisser charmer. Ceci dit, quand les quatre premiers vernis de la collection sont sortis, je ne me suis pas posée des milliards de questions et je les ai directement embarqués (pour relire les billets consacrés à Briar Rose + Sleeping Palace // Fated Prince + Rose Bower, n’hésitez pas à cliquer sur les liens). Si vous vous souvenez, outre mon coup de coeur confirmé pour Sleeping Palace, je me suis surprise à tomber en adoration devant Rose Bower, le joli rouge rosé de la collection. Puis Briarwood * est arrivé dans ma boîte aux lettres et je suis tombée en extase devant ce petit morceau d’automne en flacon.

Comme Rose Bower, Briarwood est fait du même bois (huhu, on met ça sur le compte de la fin de semaine ? ^^). Dans sa base métallisée aux couleurs chatoyantes flottent de toutes petites particules holographiques. Tantôt lie de vin, tantôt rougeoyant, tantôt brun, Briarwood est opaque dès la première couche et ne laisse aucune trace de pinceau.

Briarwood arrive donc ex-aequo avec Rose Bower dans mon classement des plus jolis précieux de la collection Burne-Jones Dream. Très pigmentée, cette teinte s’annonce parfaite pour la saison automnale, à la fois riche et vibrante avec la petite touche de magie A England. Je vous laisse avec un extrait d’un poème de Charlotte Serre qui aurait pu être une ode au dernier petit bijou d’Adina…

Feuille d’automne

Bijou vermeil

Qui tourbillonne

Dans le soleil,

Flambe l’automne

Pourpres et ors

Qui vermillonnent

Tel un trésor.

Shopping : Pshiiit Boutique // 9EUR les 11ml

Briarwood (collection Burne-Jones Dream) par A England : base, 2 couches, top coat.

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération

Briar Rose (A England) // Sleeping Palace (A England)

Après les Gothic Beauties qui m’avait un peu laissée sur ma faim, j’attendais avec impatience de mettre la main sur la dernière collection A England. Adina continue de mêler, cette fois encore, légendes et flacons emprunts d’Histoire pour créer une collection intitulée "Burne-Jones Dream". Inspirée d’une série de peintures du préraphaélite Edward Burne-Jones sur le conte de la Belle au Bois Dormant, la nouvelle collection est composée de cinq teintes (dont une sortira un peu plus tard). Je vous propose aujourd’hui de découvrir Briar Rose et Sleeping Palace.

Briar Rose (Sleeping Beauty) est le vernis de la Belle au Bois Dormant. Couleur bois de rose, c’est une teinte douce et surannée qui révèle des reflets tantôt magentas, tantôt dorés en fonction de la lumière. Constellé de paillettes holographiques, Briar Rose est couvrant dès la première couche. Comme vous vous en doutez, j’ai préféré poser une deuxième couche mais plus pour la forme que parce qu’il en avait vraiment besoin.

Sleeping Palace est le vernis qui représente le palais de la Belle au Bois Dormant. C’est surtout mon number one chouchou de la collection. Vous vous souvenez de l’effet que m’a fait Saint George de la collection The Legend en son temps ? Voilà tout est dit ! Pour moi, si vous ne deviez en avoir qu’un seul, ce serait lui. Sleeping Palace est un aubergine grisé lui aussi saturé des paillettes holographiques qui ont fait la réputation de la marque. Au hasard de la lumière, il prend des reflets cuivrés du plus bel effet ! Egalement opaque dès la première couche, Sleeping Palace est sans hésiter un must-have…

Alors les filles, vous pensez quoi de cette première partie de collection ? On se retrouve dès demain pour la suite avec Fated Prince et Rose Bower.

Shopping : Pshiiit Boutique // 9EUR les 11ml

Briar Rose (Sleeping Beauty) (collection Burne-Jones Dream) par A England : base, 2 couches, top coat // Sleeping Palace (collection Burne-Jones Dream) par A England : base, 2 couches, top coat

Tendance Low Nails et paillettes // Collection hiver 2012/13 (L’Onglerie)

Aujourd’hui, voici les quatre vernis de la collection hiver de L’Onglerie que j’ai associé en duos "laque x paillettes". Pile dans la tendance low nails (nude donc ^^, élégant et neutre à la fois) ils peuvent très bien vivre seuls ou être associés avec d’autres vernis mais c’était une telle évidence quand je les ai reçus que je tenais à vous les présenter ainsi…

Tout d’abord, voici la combinaison la plus sage, à la fois douce et girly…

En base, j’ai appliqué le beige grisé 02542 Greige *. Comme souvent avec ces teintes très claires, l’application a été un peu plus compliquée qu’avec une couleur plus foncée mais rien d’insurmontable. Il m’aura juste fallu un peu de patience pour attendre que la couche précédente soit sèche avant d’entamer la suivante histoire de ne pas faire de trous. Mis à part ça, la couvrance en trois fines couches est parfaite.

Je suis ensuite venue appliquer 02540 Gris Rose * en dégradé. Dans sa base transparente légèrement rosée se bousculent tout plein de paillettes rondes holographiques. De temps en temps, on tombe sur des paillettes hexagonales argentées. J’aurais aussi pu faire un accent nail tout pailleté, c’est parfaitement dans les cordes de ce petit là…

Puis voici mon duo chouchou, celui qui me fait complètement craquer !

02541 Gris Foncé * est une merveille à l’application. Couvrant en deux couches, il a cette petite pointe de bleu que j’adore dans les vernis gris. Une teinte froide comme je l’aime, qui met la main en valeur. Puis bon, le gris, c’est un peu une de mes couleurs fétiche, alors autant dire que j’étais conquise d’avance !

Puis j’ai ajouté les paillettes 02539 Gris Bleu * et là c’est THE coup de foudre !! Dans le flacon, du jaune, du cuivré, du bleu et de l’argent infusent dans une base transparente. Je trouve l’association très réussie. Par contre n’espérez pas vous faire un accent nail bling bling, il n’est absolument pas couvrant. C’est bien pour ça que je vous parle de "top coat". Vous le voyez ici porté en deux couches bien chargées. Autant le premier duo est tout doux mais pas vraiment révolutionnaire, autant je trouve cette association vraiment jolie, plus audacieuse que la précédente. Qu’en pensez-vous ?

Retrouvez les vernis L’Onglerie en boutique ou sur l’e-shop de la marque pour 7,65EUR.

02539 // 02540 // 02541 // 02542 (collection Hiver 2012-13) par L’Onglerie : base, 2/3 couches, top coat à paillettes, top coat accélérateur de séchage

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, l’agence RP ou le revendeur pour considération.

Secret Sauce (Enchanted Polish) ou comment mettre de la magie sur ses doigts !

Il y a des journées dans la vie qui se goupillent mal, où les nouvelles qui tombent sont aussi sombres que le temps qu’il fait dehors et où, au lieu de se réjouir de toutes les jolies choses de la vie, on ne fait qu’assister, totalement démuni, au retour de vieux démons qu’on pensait loin, très loin derrière soi ! Ce matin, j’ai décidé d’attaquer ma semaine plus déterminée que jamais et pour remettre un peu de magie dans mon cœur et dans ma tête, je me suis dit qu’il fallait que je commence par mettre de l’enchantement au bout de mes doigts…

Secret Sauce, c’est l’archétype du vernis fadasse qui laisse totalement indifférente, celui que la non-avertie va appliquer en 10 couches désespérant de n’obtenir aucune couvrance, celui qu’on essaie une fois et qu’on remise au fond d’un tiroir de Helmer ! Le genre sans intérêt… Sauf que Secret Sauce, comme son nom l’indique, est un vernis qui dévoile sa magie sur une base de couleur et qui entre dans la catégorie que les NPA confirmées adulent : le "pipi de licorne". Pour celles qui ne connaissent pas ces vernis et qui ont quelques minutes à tuer, je vous invite à aller lire la biographie de Fantasy Fire ou de Movin’Out. Pour les pressées, ouvrez grand vos yeux et admirez !

Sur le bleu le plus joli du monde, j’ai nommé Bleu Majorelle by YSL, j’ai appliqué deux fines couches de Secret Sauce. La magie opère instantanément : de toutes petites particules multichromes se mettent à danser sur mes ongles. C’est une explosion de couleurs qui passe du doré au vert en passant par le rouge et le cuivré. Mission accomplie pour Enchanted Polish qui signe là un "Unicorn Pee" digne de ce nom !

Je dirais même mission doublement accomplie puisque, outre la fascination qu’il exerce sur moi (et sur vous aussi, avouez !), contrairement à ses petits frères et sœurs de la catégorie, il est A-CCE-SSIBLE ! Pas besoin de vous battre en faisant grimper les enchères sur eBay, ni de faire parcourir le monde au nouvel objet de vos fantasmes, il suffit juste de cliquer là et pour 14,60EUR les 14ml d’attendre qu’il arrive dans votre boîte aux lettres sous 48/72H. Vous avez dit magique ?

Secret Sauce par Enchanted Polish : 2 couches sur Bleu Majorelle (Yves Saint Laurent), top coat

Evolution d’une manucure : du degradé d’automne aux ongles "mosaïque"…


Cet été, j’ai regardé la rediffusion d’une série dans laquelle l’héroïne portait une magnifique robe "tie and dye" en mousseline aux couleurs de l’automne. Hier, j’ai remis la main sur une tunique bleu canard, tout ce qu’il y a de plus simple et pour réveiller ma tenue j’ai eu envie d’un dégradé orange/violine/teal comme la fameuse robe…


J’ai commencé par poser une couche de Chop-Sticking to my Story d’OPI (le tout premier vernis swatché sur ce blog, attention les yeux, j’ai hésité à linker la bête ^^). Il se prête parfaitement à l’exercice puisqu’il est déjà bien opaque dès la première couche. Ca simplifie beaucoup de choses ! J’ai ensuite dégainé mon rouleau de papier aluminium pour m’en faire un support façon palette de peintre et deux autres vernis chouchous j’ai nommé Pamplona Purple (OPI toujours) et Khloé had a Little Lam-Lam de la collection Printemps 2012 des soeurs Kardashian pour Nicole by OPI. KHALLL, c’est un peu l’alter ego de mon teal préféré, Ski Teal We Drop (OPI) sauf qu’il tire un peu plus sur le vert quand STWD tire davantage sur le bleu. Comme dans la vidéo-tuto faite il y a quelques temps, j’ai tamponné les couleurs à l’éponge légèrement humide…


En guest, une des bagues Bijoux Brigitte dont je vous parlais la semaine dernière !


Puis, il y a la Sunday Nail Battle et le thème du jour : les ongles mosaïques !


J’avais complètement oublié la contrainte de trois couleurs minimum mais finalement, je suis dans les clous. J’ai tout simplement stampé le motif mosaïque de la plaque BM-208 (Bundle Monster) avec le cuivré métallisé Penny Talk de la collection Mirror Metallics d’Essie. Je vous l’accorde, ce n’est pas supra original et fashion à mort, mais j’aime beaucoup l’effet final… Joyeux dimanche à toutes et à très vite !

Manucure dégradée aux couleurs de l’automne réalisée avec Chop-Sticking to my Story (OPI), Pamplona Purple (OPI) et Khloé had a Little Lam-Lam (Nicole by OPI) // Manucure mosaïque réalisée avec Penny Talk (Essie) et le motif de la plaque BM-208 (Bundle Monster)

La petite marque qui monte, qui monte… French Roast (Cirque)

Bientôt le nom "cirque" ne vous évoquera plus seulement le chapiteau, les bêtes sauvages et les clowns… Préparez-vous à la déferlante Cirque ! Venez… Entrez dans le monde merveilleux de vernis à ongles d’exception à l’écrin sobre et épuré. Découvrez des couleurs confectionnées artisanalement dans un atelier new-yorkais, des pigments uniques, des matériaux respectueux de celles qui les porteront à leurs doigts (la gamme est 3-Free). Laissez-vous enivrer par le délicat parfum de lavande et de sauge que les vernis dégagent une fois secs… Cirque envoie du rêve, un peu le même que lorsque, petite fille, je me préparais à recevoir ma dose de féérie ! Il fait bon grandir et prolonger la magie avec cette gamme de vernis à ongles que je vais avoir l’honneur de vous présenter dans les jours à venir. En attendant, laissez-moi vous présenter French Roast !

French Roast * est un vernis dont la base transparente est saturée de micro-paillettes chocolat et dorées et de plus grosses paillettes oranges cuivrées. Puisque sa base est transparente justement, il faudra appliquer 3 couches de la merveille pour obtenir une parfaite opacité. Si vous souhaitez économiser votre vernis, n’hésitez pas à le porter en guise de vernis de finition sur une jolie teinte couleur café comme Espresso Your Style ! Le gros avantage des vernis pailletés, c’est qu’ils sèchent particulièrement vite, l’inconvénient, c’est que ce sont de gros consommateurs de top coat. French Roast sèche mat et assez granuleux. Je craignais d’obtenir le même résultat qu’avec mon dream polish Mermaid’s Dream qui, après deux couches de top coat, était toujours très rugueux. Là, c’est tout l’inverse… Deux fines couches de Rapi’Dry plus tard (ou une couche de Sèche Vite), le vernis est impeccablement brillant et presque lisse !

Outre la teinte que je trouve absolument divine, je suis sous le charme de l’histoire qui se cache derrière Cirque. Je deviens de plus en plus sensible à l’âme, à l’esprit que le (la) créateur(trice) a cherché à insuffler à ses vernis (oui, j’ai conscience que ça fait très Dr Frankenstein, mais c’est un peu ça finalement ^^). Annie Pham, la "Madame Loyal" derrière Cirque, s’est lancée à corps perdu dans son rêve et nous permet, à nous consommatrices, d’avoir entre les mains des petites pépites qui sortent indéniablement des sentiers battus. On s’éloigne de ce que les marques conventionnelles nous offrent en plusieurs exemplaires (une teinte fonctionne chez X ? Faisons un dupe Y, puis Z !) pour atteindre la perfection dans un flacon. Merci à Annie pour le voyage et à Camille pour la découverte <3

Shopping : Chez Pshiiit Boutique // 13EUR le flacon de 13,2 ml

French Roast (collection Dark Horse) par Cirque : base, 3 couches, top coat

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération