Les vernis Monoprix se déclinent à la sauce ethnique !

Vous n’avez pas pu passer à côté de la nouvelle : Monoprix lance sa propre gamme de vernis à petit prix ! Il y a eu tout plein de swatches divers et variés sur la blogosphère et comme l’agence a envoyé les mêmes coloris aux blogueuses, je me suis dit que ça serait plus sympa de vous les montrer directement avec un petit nail art sauce ethnique…

Les vernis Monoprix se déclinent à la sauce ethnique !Parmi les 48 teintes (certaines permanentes, d’autres éphémères que vous trouverez au gré des saisons, sans compter les soins), vous trouverez :
> Rouge Grenade* : un rouge à la texture jelly qui colore joliment les ongles dès la première couche mais qui ne sera opaque qu’à la troisième.
> Beige Rosé* : un beige… Rosé ! :) En toute franchise, je ne trouve pas cette couleur très heureuse. Je ne la porterais pas seule parce que je la trouve à la fois terne et pas super folichonne. Mais tous les goûts sont dans la nature et s’il ne me plaît pas à moi, il plaira sans doute à d’autres. En attendant, ça n’empêche pas Beige Rosé de parfaitement s’appliquer en deux couches et d’être super brillant même sans top coat.
> Indigo* : un bleu moyen très lumineux qui, comme vous vous en doutez certainement, est mon chouchou de cette sélection.
> Mauve* : un violet grisé du même acabit que Beige Rosé ! Brillant et couvrant en deux couches.

Les vernis Monoprix se déclinent à la sauce ethnique ! Les vernis Monoprix se déclinent à la sauce ethnique ! Les vernis Monoprix se déclinent à la sauce ethnique ! Les vernis Monoprix se déclinent à la sauce ethnique !Quand je les ai vus tous ensemble, je me suis dit que ça pourrait être sympa de faire un petit nail art tout simple à base de scotch et de liner noir. Du coup, j’ai appliqué  Beige Rosé sur l’ensemble de mes ongles (sauf sur l’annulaire où j’ai simplement posé Mauve avec un stud doré) et j’ai fait un premier gros triangle de Rouge Grenade avec quelques morceaux de scotch. J’ai ensuite dessiné un plus petit triangle avec Indigo et un liner court. Avec un liner plus long cette fois-ci j’ai délimité mes triangles en noir et j’ai ajouté des petites lignes verticales façon franges indiennes.

Pinceaux Liner (Born Pretty Store)Je profite de ce billet pour vous faire un petit zoom sur les liners Born Pretty Store* que j’ai reçus il y a quelques semaines déjà ! Le tout premier à gauche est un liner court qui tient presque du pinceau de détail à vrai dire. Pour ce nail art, il m’a servi à dessiner et remplir mon petit triangle bleu. Celui du centre mériterait une coupe de poils pour être davantage précis mais une fois passé chez le coiffeur NPA, il sera parfait. Enfin celui sur la droite, le plus long est mon préféré. C’est lui qui remplace feu mon nail art pen Models Own qui a tout séché dans son flacon pour cause d’utilisation intensive. Pour un noir bien noir, j’utilise mon Konad et ce liner là donc. Alors, certes, on ne parle pas de la qualité des pinceaux Roubloff mais pour une passionnée de nail-art, je trouve qu’ils font du très bon boulot pour un tarif carrément abordable : 1,99$ les trois !!! N’oubliez pas qu’avec mon code FBL91, vous bénéficiez de 10% de remise et de la livraison gratuite. (clic clic affiliation vers le site de BPS)

Les vernis Monoprix se déclinent à la sauce ethnique !Pour en revenir aux vernis Monop’ Make Up, les couleurs sont certes basiques mais permettent de craquer pour des vernis de bonne qualité sans culpabiliser ! Et vous ? Vous les avez déjà repérés ? L’un d’entre eux s’est-il déjà glissé dans votre chariot de courses entre le pot de Nutella (indispensable ^^) et la botte de carottes (pour équilibrer :D) ?

Shopping : Monoprix // 2,99EUR les 5ml

Manucure sauce ethnique réalisée avec 11 Beige Rosé, 15 Rouge Grenade, 20 Mauve et 21 Indigo par Monoprix // Noir (Konad) et pinceau liner (Born Pretty Store)

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, le revendeur, l’agence RP pour considération.

Nouveautés Essie // Hide and Go Chic, Truth or Flare et Ignite the Night

J’ai récemment fait l’acquisition de trois vernis Essie, dont deux font partie de la toute nouvelle collection printemps Hide & Go Chic… Ok, ok, titre mensonger, Ignite the Night n’est pas une nouveauté, mais elle en reste une pour moi. Ça compte ?

Hide and Go Chic, c’est le beau bleu qui donne son nom à la collection. Quand un bleu tire légèrement sur le vert, je suis absolument incapable de lui résister. Comme souvent avec Essie, les textures crèmes sont un vrai régal à appliquer. Celui-ci ne déroge pas à la règle ! Parfaitement couvrant en deux couches, il a fini hyper laqué (pas de top coat sur les photos, j’étais en mode "swatches sauvages").

Truth or Flare est un bleu grisé désaturé. Tout doux pour le printemps, il fait une base parfaite pour le nail art. Contrairement à son comparse, je l’ai trouvé un chouillat plus liquide. Ce n’est pas vraiment gênant, puisqu’on arrive tout de même à l’appliquer en deux couches. Il faut juste éviter de vouloir faire des couches trop épaisses. J’ai hésité à prendre le vert menthe Fashion Playground pour ses jolies micro-paillettes mais j’ai eu peur d’être déçue une fois le vernis posé (mais où sont les paillettes ? ^^). Du coup, je me suis rabattue sur Ignite the Night de la collection de cet hiver qui colle pile-poil à mes envies du moment. Et comme il se marie plutôt bien avec les deux autres, j’ai eu envie de les associer le temps d’un nail art !

Sur Truth or Flare, j’ai collé des petits morceaux de scotch pour former des triangles. Un à deux par ongle, tantôt sur le bord libre, tantôt sur la lunule, venant des bords de l’ongle, on laisse faire le hasard (hasard un peu étudié quand même histoire de ne pas avoir deux doigts parfaitement identiques). Une couche de top coat type Poshé pour sceller le motif et surtout pour lisser les surépaisseurs entre la base et les paillettes d’Ignite the Night et c’est fini !

Shopping : Collection disponible en exclusivité chez Monoprix // 11,90EUR les 13,5ml

Manucure "Triangulation" réalisée avec Hide and Go Chic et Truth or Flare (collection Printemps 2014 Hide and Go Chic) par Essie et Ignite the Night (collection Hiver 2013 Encrusted Treasure) par Essie

Ma manucure semi-permanente avec le kit Striplac (Alessandro)

Cela fait longtemps que je lorgne sur les vernis semi-permanents. Pas que j’ai viré ma cuti, non, non, mais je suis une éternelle curieuse ! Et avec le buzz fait autour de ces vernis qui n’auraient que des avantages, laissez-moi vous dire que je n’ai pas hésité très longtemps quand Sephora m’a proposé de tester le kit Striplac* by Alessandro. Pour vous parler de ce produit, j’ai décidé d’articuler ce billet sous forme de questions-réponses. C’est parti !

C’est quoi le kit Striplac ?
Le kit Striplac est un kit de démarrage contenant tout le matériel nécessaire pour réaliser une manucure semi-permanente à domicile. Dans la boîte, on trouve une lampe LED 6W, un vernis transparent Twin Coat qui fait office à la fois de base et de top coat, un vernis de couleur (un rouge intemporel "Secret Red"), des pads nettoyants, une lime à 4 faces, un repousse cuticules, une notice d’utilisation pour la lampe ainsi qu’un petit guide illustré pour réaliser sa première pose de vernis semi-permanent. Alessandro nous annonce une manucure qui tient jusqu’à 10 jours sans s’écailler et un retrait facile grâce à la technologie "Peel-Off". Mais ça on en reparle plus loin…

Le maniement de la lampe, ça m’impressionne un peu. Comment ça fonctionne ?
Avant de brancher la lampe sur le secteur, la première chose à faire est d’enlever le film de protection bleu qui en recouvre le socle. Et d’un coup, la nouvelle première chose à faire, c’est de lire le manuel fourni dans le kit ! :) Je lis rarement les notices, résultat, je me bats comme une miséreuse avec le matériel avant de comprendre comment ça fonctionne, hum… Sous l’appareil donc, il y a quatre petites pattes anti-dérapantes et quatre boutons plastiques que vous pouvez soulever (non, rien ne sert de tourner ^^) pour enlever le socle en un clin d’oeil. Cette manipulation vous permettra de faire vos pédicures, et, accessoirement enlever ce fameux film de protection. Voilà, vous savez tout ! Blague à part, le témoin rouge indique que la lampe est correctement branchée sur le secteur et prête à fonctionner. Le témoin bleu s’affiche lorsque vous sélectionnez une des trois durées de séchage : 10 secondes pour pré-durcir le vernis (sur le pouce par exemple) // 30 secondes pour un durcissement supplémentaire si vous souhaitez une tenue très longue durée // 60 secondes pour un durcissement normal de la couleur.

Concrètement, comment se passe la pose du vernis semi-permanent Striplac ?
Comme avant toute pose de vernis qu’il soit traditionnel ou semi-permanent, il faut commencer par démaquiller ses ongles, les limer puis repousser les cuticules. Cette dernière étape est très importante puisqu’elle permet de garantir une bonne tenue du vernis semi-permanent. Ensuite, on nettoie/dégraisse la surface des ongles en passant un petit coup de pad nettoyant et on passe aux choses sérieuses.

Après avoir appliqué une fine couche de Twin Coat sans toucher les cuticules ni la peau des bords de l’ongle, on passe sous la lampe pendant 60 secondes. D’abord quatre doigts, puis le pouce tout seul. Personnellement, j’ai fait ma manucure complète sur les quatre doigts de mes mains et j’ai géré les pouces à la fin. On recommence avec une première couche de couleur en faisant toujours attention que le vernis n’entre pas en contact avec la peau (si c’est le cas, un petit coup de bâtonnet de buis pour effacer les bavures), 60 secondes sous la lampe, une deuxième couche, 60 secondes et enfin une couche de Twin Coat en veillant à recouvrir le bord libre et de nouveau 60 secondes. Pour retirer la couche de dispersion, on nettoie les ongles avec un pad nettoyant et c’est fini !

As-tu des conseils pour bien réussir la pose ?
> Travaillez en fines couches, quitte à poser votre couleur en trois couches.
> Dans le manuel, il est bien dit de ne pas toucher le vernis entre deux couches. Vous vous doutez bien que je me suis mise en mode "prise la main dans le sac" et que j’ai évidement touché pour vérifier si oui ou non c’était sec. Ne le faites pas ! :) La surface reste collante, ne cherchez donc ni à la toucher, ni à l’essuyer, enchainez les étapes comme indiquées sur le manuel (hum hum ^^).
> Les pads fournis dans le kit sont bien utiles et sont délicatement parfumés à la pêche mais ça ne vaut pas le coup de réinvestir la prochaine fois. Un coton imbibé d’alcool fera tout aussi bien l’affaire et est plus économique !
> Lors de mon premier essai, mon vernis a rétracté. Comme avec une couche de Sèche Vite ou de Poshé pour certaines. Dé-gou-tée ! J’ai relu le manuel dans tous les sens et j’ai finalement trouvé la solution dans celui de la lampe. Au lieu de passer ma couche de base 60 secondes sous la lampe, je me suis contentée de la laisser 10 secondes.

Quand j’ai su que j’allais recevoir le kit, j’ai profité d’une commande chez Sephora pour ajouter à mon panier un autre vernis de couleur, Nude Parisienne, histoire de pousser le test un peu plus loin encore. Ma toute première pose, celle qui a rétracté…

Ça tient vraiment 10 jours ?
Je ne suis pas sûre d’être la meilleure testeuse du monde pour évaluer la tenue et la longévité des vernis Striplac. Pourquoi ? Parce que je reste une amoureuse inconditionnelle du vrai vernis, je suis trop habituée à changer ! Mais ce que je peux vous dire, c’est que j’ai posé Nude Parisienne et Secret Red que j’ai respectivement fait tenir 5 et 9 jours. Pour le premier, cette histoire de bords libres me dérangeait vraiment beaucoup et j’ai fini par titiller mes ongles en les portant à la bouche et en cherchant à décoller le vernis (bouuuuh pas bien !).

J’ai ensuite renouvelé l’expérience avec Secret Red en appliquant le petit secret que je vous livre plus haut et cette fois, j’ai gardé ma manucure pendant 9 jours sans accrocs, ni rayures et avec toujours autant de brillance qu’au premier jour. J’ai pris sur moi… Neuf jours !!! C’est la repousse qui a eu raison de mes ongles et l’effroyable envie de changer de couleur. A condition de ne pas chipoter avec vos ongles en grattant les côtés ou en les portant à la bouche (réflexe d’ancienne rongeuse), Striplac tient sa promesse ! D’ailleurs, ce test m’aura permis de me rendre compte que le changement régulier de vernis fait incontestablement partie de ma thérapie personnelle pour ne pas replonger. Avec le semi-permanent, je me lasse de la couleur et du coup je grignote dans l’espoir d’abimer pour changer. C’est grave docteur ? :P

Comment se passe le retrait ? Est-ce que Striplac abime les ongles ?
Dans mon petit panier shopping Sephora, en plus de Nude Parisienne, j’ai ajouté l’activateur de Peel-Off. Je ne savais pas si j’allais en avoir besoin mais très franchement, ce qui me faisait peur dans l’idée de poser du vernis semi-permanent, c’était le retrait. Pas envie d’abimer mes ongles durablement, j’ai donc préféré jouer la sécurité.

C’est d’ailleurs pour sa technologie "Peel-Off" que j’ai décidé de tester le kit Striplac et aucun autre. En effet, les vernis Striplac ont la particularité de se retirer en grattant sur le bord de l’ongle et en décollant le vernis par plaque entière. Toujours moins pire qu’un bain prolongé dans une solution de dépose, d’un grattage intensif au bâtonnet de buis puis d’un ponçage en bonne et due forme non ? J’ai enlevé Nude Parisienne après 5 jours et Alessandro précise bien dans son manuel que ses vernis semi-permanents ne sont pas faits pour être retirés si vite après la pose. La marque recommande donc pour les changements réguliers et les ongles secs d’utiliser impérativement l’activateur Peel-Off. Comme d’habitude, je n’en ai fait qu’à ma tête et j’ai commencé par décoller le vernis sur mon auriculaire et là, paf, une partie de la kératine de l’ongle s’est détachée avec le vernis.

Je n’ai pas poussé plus loin mes expérimentations et j’ai tout de suite appliqué l’activateur sur les côtés de mes autres ongles. Après 2-3 minutes, le vernis s’est décollé comme par magie, sans abimer mes ongles cette fois. Avec Secret Red, je n’ai rencontré aucun souci. Après 9 jours de pose, le vernis s’est détaché sans que j’ai besoin d’avoir recours à l’activateur. Néanmoins, je vous conseille fortement de vous équiper de ce petit flacon, notamment si vous avez les ongles fragiles (cassants, secs, dédoublés) et quoi qu’il en soit de les bichonner avec vos soins préférés !

10 jours sans la moindre petite fantaisie sur mes ongles ? Impossible !
J’ai vu des tutos sur Internet qui montrent comment réaliser un dégradé avec ce type de vernis. Pourquoi pas, mais la texture/le fini des vernis Striplac me font penser que c’est difficilement réalisable pour une jeune femme non professionnelle. Sans compter que Alessandro ne parle même pas de cette possibilité dans son guide d’utilisation… Pour les inconditionnelles du nail-art, je pense que rien ne vous empêche de faire un petit dégradé de paillettes sur le Twin Coat (après avoir enlevé la couche de dispersion avec un pad nettoyant) ou un motif au scotch avec un vernis traditionnel puis de sceller le tout avec votre top coat habituel. Je n’ai pas essayé par crainte des sur-épaisseurs et parce que je voulais tester le produit dans de bonnes conditions, mais je le ferai à l’occasion. Surtout, ça peut venir mettre un peu de fantaisie aux couleurs pour le moment très basiques proposées par Sephora. A l’étranger, Alessandro propose une plus large gamme de couleurs, espérons que ça arrive bientôt chez nous aussi !

Où acheter le kit Striplac par Alessandro ?
Le kit est disponible en exclusivité chez Sephora pour 99,90EUR. Je vous conseille d’attendre de recevoir un bon -10% ou -20% pour craquer parce que mine de rien, c’est un budget ! Il y a d’ailleurs 20% de remise actuellement et ce jusqu’au 17 février prochain avec le code SVALG. Pour essayer l’une des 10 teintes disponibles actuellement, il faudra débourser 17EUR le flacon de 8ml. Pour l’indispensable (à mon sens) activateur Peel Off, comptez 9EUR les 8ml.

Verdict final ?
Comme je le dis plus haut, je ne pense pas devenir une inconditionnelle du vernis semi-permanent. Cela me freine trop dans mes "habitudes ongulaires" que ce soit en terme de fréquence de changements ou en terme de couleurs/finis/paillettes/décorations/funkytude (si, si ^^). Néanmoins, c’est une solution qui me semble plutôt idéale pour les pédicures ou pour les départs en vacances quand on cherche à avoir des mains soignées sans vouloir s’encombrer de vernis et tout l’attirail qui va avec… Voilà ce que je peux vous dire sur le kit Striplac by Alessandro. Si par hasard, je n’ai pas été assez précise, n’hésitez pas à me le faire savoir en commentaires, je me ferai un plaisir de répondre à vos interrogations. A très bientôt les filles !

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, le revendeur, l’agence RP pour considération

Les vernis Marionnaud et le défi d’Alice

Samedi, j’ai passé la journée avec une poignée de mes copines NPA à Paris. Ce n’était pas prévu, j’ai pris un billet de train à la dernière minute mais c’était tellement bien. Dans l’après-midi, nous nous sommes retrouvées, je me demande encore comment, dans un magasin Marionnaud à regarder les vernis. Façon faille spatio-temporelle, paf, pouf ! ^^ Evidemment, plutôt séduite par le flacon, carrément sous le charme des couleurs et bien décidée à profiter des soldes, j’ai choisi plusieurs références que Caroline et Alice ont fini par m’offrir (encore merciiiii les filles). C’est là que cette dernière m’a glissé : "Le défi maintenant, ça va être d’utiliser les six vernis dans une seule manucure !". Euuuuuh… OK !

Me voilà donc partie pour utiliser les six petits nouveaux. Heureusement, j’ai choisi mes couleurs de prédilection et toutes se marient plutôt bien entre elles, ça devrait le faire. Sur mon pouce, j’ai tout simplement posé Vert Enigmatique, celui que je pensais être un dupe de Wintergreen d’YSL (en fait, il n’en est rien, chouette !). J’ai fait pareil sur l’auriculaire alias rikiki qui a reçu deux couches de Clair-Obscur. Sur l’index et l’annulaire, c’est Démon de Minuit qui tient la vedette. Nuit Céleste, le pailleté qui m’a fait craquer, est venu se dégrader pendant que j’ai fait des petits pois en Rose Cosmique et Clair-Obscur sur l’autre doigt. Sur le majeur, j’ai fait un dégradé du plus clair au plus foncé avec Vert Enigmatique et le très lumineux Vert Impertinent. J’ai posé tout plein de morceaux de striping tape pour former des petits triangles et j’ai fait un nouveau dégradé du plus foncé au plus clair cette fois avec Rose Cosmique et Clair-Obscur. J’adoooooore le résultat sur ce doigt, si j’avais eu trois heures devant moi, je crois que j’aurais fait ce nail art en full manucure ! <3

Côté couleurs, Rose Cosmique, Démon de Minuit et Nuit Céleste faisaient partie d’un coffret "Oiseau de Nuit". Les trois vernis étaient accompagnés d’une mini-lime trèèèès bling-bling aux grosses paillettes dorées. Rose Cosmique est un rose framboise parsemé de quelques micro-paillettes roses et violettes. C’est une très jolie surprise ! Mon appareil est devenu un peu fou avec toutes ces teintes et j’ai eu le plus grand mal à obtenir une couleur fidèle à la réalité. Sur la troisième photo de ce billet, le flacon de Rose Cosmique ressort pile poil à ce que je vois en vrai. Démon de minuit est un violet sombre, très sympa mais pas vraiment unique en son genre… Nuit Céleste est un vernis à base transparente dans laquelle flotte tout plein de paillettes argentées, mauves, roses et violettes. A l’unité, j’ai trouvé Clair-Obscur le pailleté violet, Vert Impertinent le vert chlorophylle et Vert Enigmatique le vert foncé au shimmer vert.

En rentrant à la maison, je me suis rendue compte que j’avais deux vernis Marionnaud version ancienne formule. A l’époque, les flacons étaient ronds, c’est pour ça que j’avais oublié avoir déjà testé les vernis de la marque. Marionnaud a revu sa copie depuis, le look des flacons n’a plus rien à voir. Plus chics, ils perdent néanmoins en facilité d’utilisation et en stabilité. Sur Instagram, on m’a dit que le vernis était trop liquide et qu’on avait tendance à faire des bavures. Personnellement, j’ai trouvé la formulation parfaite mais le pinceau étant large (comme les Essie français), la tige plastique est également très large. On cumule donc flacon haut + goulot étroit + tige longue (et large) ! Et tout ça, c’est un peu la mauvaise combinaison pour faire une belle goutte réserve puisqu’il devient difficile d’égoutter la tige le long du goulot. Le vernis s’accumule l’air de rien et vient s’ajouter à la dose de vernis nécessaire à la manucure. Mon conseil ? Une fois que vous avez bien essoré la tige, rechargez votre pinceau en ne plongeant que lui dans le vernis ! (Et mesdames et messieurs de Marionnaud, trouvez-nous une tige plus fine pour équiper vos flacons s’il-vous-plaîîîîîît !)

Shopping : Marionnaud, en boutique ou sur l’e-shop de la marque // Le set "Oiseau de nuit" 14,90EUR les 3x6ml // Les vernis à l’unité 4,90EUR les 6ml // A dégoter en soldes en boutique pendant qu’il est encore temps :)

Manucure "Défi d’Alice" réalisée avec Rose Cosmique, Démon de Minuit, Nuit Céleste, Vert Enigmatique, Vert Impertinent et Clair-Obscur par Marionnaud // Dotting tool et striping tape

Inspiration Sonia Rykiel // Metropolitan Color’s (Mavala)

A Noël, j’ai reçu un très joli coffret Mavala * comprenant la nouvelle collection de la marque. Metropolitan Color’s est composée de 6 vernis caméléons tantôt (faiblement) duochromes, tantôt (carrément) multichromes. Je ne vais pas vous faire des swatches de chaque teinte puisque plusieurs de mes copines blogueuses se sont lancées dans cet exercice délicat avec beaucoup de talent. Néanmoins, avant de vous présenter mon nail-art inspiration Rykiel, je tenais à vous donner mes impressions concernant les vernis Mavala.

J’ai quelques vernis de la marque dans ma collection, la plupart offerts par ma copine 10tubes, parce que oui, comme Andreia, Mavala est une marque venue de Suisse ! Globalement, je les trouve de bonne qualité même si je trouve leur packaging un peu rétro…

Concernant la collection Metropolitan Color’s :
> 349 Silver Chrome est un beige qui prend des reflets argentés. Incontestablement le moins duochrome de la bande…
> 350 Emerald Gold est un duochrome qui passe du vert tendre à un vert bleuté.
> 351 Pink Gold est un duochrome qui passe du doré au vieil or rosé. Ses reflets sont subtils mais Pink Gold est clairement l’original du groupe !
> 352 Copper Violet est un mutlichrome qui passe du violet au cuivré en passant par le doré.
> 353 Gold Bronze est un multichrome qui passe du doré au bronze en passant par le vert. Il n’est pas sans rappeler le Péridot de Chanel et tous les dupes qui ont suivi dans la foulée. Déjà vu mais classique !
> 354 Metallic Blue est un duochrome qui passe du bleu au violet. Ses reflets sont timides et sauront séduire les amoureuses de bleu.

Côté nail-art, j’ai tout de suite su comment j’allais faire vivre les six vernis de la collection sur mes ongles !

Deux couches de noir et une couche d’accélérateur de séchage, voici la base de ce NA inspiration Sonia Rykiel ! Après avoir découpé des dizaines de petits morceaux de striping tape, j’ai collé cinq morceaux de ST par ongle. Pour plus de précision, le mieux est de s’aider d’une pince à épiler. En fonction de la longueur et de la largeur de vos ongles, vous pouvez travailler soit dans le sens vertical, soit dans le sens horizontal, mais quoi qu’il en soit, essayez de créer six espaces réguliers. Ensuite on vient remplir chaque espace directement avec la tranche du pinceau du vernis (ou avec un petit pinceau ou un dotting tool tout fin si le pinceau du vernis est trop épais) et on décolle tout de suite les morceaux de striping tape. Une couche de top coat pour lisser les épaisseurs de matière et sceller le motif… Et voilà !

Metropolitan Color’s en bref…
Les six vernis de la collection ont un fini métallisé qui pardonne difficilement les coups de pinceau. Si vous posez votre vernis en deux à trois couches, attention donc au moment de l’application ! Sachez que cette collection se prête parfaitement au nail-art. Les couleurs sont très couvrantes sur base sombre et sèchent plutôt rapidement. Avec Metropolitan Color’s, Mavala signe une collection qui risque de laisser de marbre la NPA avide de nouveautés. Néanmoins, le grand public sera conquis de découvrir une collection complète dédiée à ces magnifiques reflets. Le tout disponible en format mini, dans de nombreux points de vente, pour un rapport qualité-prix parfaitement accessible !

Shopping : Retrouvez la collection Metropolitan Color’s par Mavala en parapharmacies, parfumeries et grands magasins // 5,40EUR les 5ml

Pour voir les swatches de la collection et d’autres magnifiques nail-art, je vous conseille de visiter les blogs de TheQuiche Girl, Didoline, Marsupoire, Aya et La NPA Mouton ! <3

Manucure "Inspiration Sonia Rykiel" réalisée avec les six vernis de la collection Metropolitan Color’s par Mavala et Licorice (Essie) // Striping tape, pince à épiler et beaucoup de patience

NPA Info Service
Je n’aime pas trop me prêter à l’exercice des voeux mais je tenais tout de même à vous souhaiter une très bonne année 2014 ! Qu’elle soit colorée de créativité et de passion… :)

* Produit(s) reçu(s) par la marque, le revendeur, l’agence RP pour considération

[Nail art] Les ailes du Monarque

Il ne m’aura pas fallu longtemps pour faire passer Bleu Aguicheur de chrysalide à papillon… Plusieurs de mes plaques de stamping sont gravées avec des ailes de papillon monarque mais je vous conseille de vous lancer parce que ce design n’a rien de très compliqué à reproduire avec un bon liner ! Néanmoins, pour celles qui préfèrent le stamping, allez jeter un oeil du côté de Vivid Lacquer // plaque VL004 et de BundleMonster // collection Create Your Own – plaque BM-424.

Pour vous lancer, il vous faudra, un vernis coloré (pour un NA réaliste, partez sur de l’orangé, mon Monarque fait figure de papillon sous acide mais ce n’est pas grave, j’assume parfaitement sa couleur décalée ^^), un vernis blanc, un vernis à paillettes, un vernis à flakies, une éponge à make up et de quoi dessiner les ailes du monarque. Nail art pen, pinceau liner ou petit dotting tool : tout ça fonctionne !

Après avoir posé deux couches de votre vernis coloré, venez tamponner tour à tour votre vernis blanc puis vos paillettes et vos flakies à l’aide de l’éponge. Ne recouvrez pas l’ensemble de vos ongles, déposez juste de la matière par petites touches pour apporter un peu de relief à la manucure. Ensuite tracez un arc de cercle noir au niveau de la lunule et dessinez les ailes du papillon. Remplissez de noir tout ce qui se situe à l’extérieur des traits et réalisez quelques pois blancs le long du bord libre de vos ongles.

Voilà les filles, j’espère que ce billet express vous aura plu, on se retrouve très vite pour quelques manucures de fêtes ! A bientôt :)

Manucure "Les ailes du Monarque" réalisée avec Bleu Aguicheur (collection Coup de Coeur) par L’Onglerie // Blanc (Essie), Beyond Cosy (Essie), Nfu51 (Nfu Oh) // Eponge à make-up // Nail Art pen (Models Own)

Coup de Coeur // La collection automnale de L’Onglerie

Coup de coeur, c’est le petit nom de la dernière collection L’Onglerie ! Cette année encore, la marque décline ses must-have de l’automne avec quatre vernis très féminins qui s’harmonisent parfaitement entre eux. Je vous propose de faire connaissance avec Mauve Sensuel, Gris Câlin, Framboise Coquine et Bleu Aguicheur. Tout un programme…

Mauve Sensuel est le parfait vernis de saison, celui que je pourrais porter encore et encore et qui va avec toutes mes tenues. Pas vraiment mauve, 02550 de son petit nom, est un violet grisé foncé. Couvrant en deux couches, son fini crème et sa formulation parfaite en font une laque classique mais indispensable dans une vernithèque !

Gris Câlin… Tellement prometteur ! Dans son flacon, il a pourtant tout bon. Légèrement irisé, ce gris clair opaque en trois fines couches a des sous-tons jaunes qui fait qu’il ne va pas du tout avec ma couleur de peau. J’ai l’air malade, vous ne trouvez pas ? Ce petit souci chromatique n’enlève en rien les qualités de Gris Câlin, mais malheureusement, ce petit n’est pas fait pour moi…

Framboise Coquine est un rose framboise opaque en deux couches. Classique, intemporel, passe-partout ! Il ne me fait pas vibrer plus que ça mais reste un excellent basique pour celles qui seraient à la recherche d’une teinte à la fois féminine et gourmande.

Bleu Aguicheur, c’est mon coup de coeur de la collection… Son nom est trompeur puisqu’il n’est pas bleu du tout, mais violet vif avec des sous-tons bleutés. Ses micro-paillettes roses, bleues et argentées le rendent hyper lumineux avec un petit côté irisé à la limite de l’effet nacré. Une très jolie réussite qui aura le droit à un retour très prochainement sur le blog puisqu’il est passé sous mes pinceaux et mon éponge à maquillage pour une transformation en règle !

Shopping : Retrouver les vernis de la collection Coup de Coeur en boutique ou sur l’eshop de la marque // 7,65EUR les 11ml

NPA Info Service
En préparant mon billet, je suis allée fureter sur l’eshop de la marque et je suis tombée en amour devant la collection hiver qui vient tout juste de sortir… On trouve Gris Pétillant, un vernis gris métallisé pailleté et deux top coats à paillettes : Eclat d’Or (base transparente et paillettes effet feuilles d’or d’après le visuel du site) et Night Fever (base transparente également avec des paillettes noires et blanches, gniiiiiii !). Plutôt prometteuse cette collection hiver ! :)

02549 Bleu Aguicheur // 02550 Mauve Sensuel // 02551 Framboise Coquine // 02552 Gris Câlin (collection Coup de Coeur) par L’Onglerie : base, 2 à 3 couches, top coat

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération

"Grrrrr(aou)" inspiration Kenzo // Britney SpearMint (Enchanted Polish)

J’ai longuement hésité à vous présenter cette manucure. Bah, oui c’est un peu cruel de vous présenter un Enchanted Polish d’une collection limitée qui ne se trouve plus nulle part (ou en tout cas pas si facilement que ça à un prix raisonnable). Et dire que j’ai réussi à shopper Britney SpearMint sans aucune difficulté, à l’époque pas si lointaine où les vernis EP n’étaient pas pris d’assaut lors des remises en stock. GRUMPH ! (cri de la fille blasée par la folie engendrée par les blogueuses US ^^) Vous ne m’en voulez pas trop j’espère ?

Britney SpearMint (BSM) est un vernis mint clair parsemé de micro-paillettes holographiques. En plus de cette petite touche de magie qui fait le succès de la marque, on distingue un léger reflet duochrome qui rend BSM tantôt vert amande métallisé/nacré, tantôt menthe grisé. Un vernis parfait pour la belle saison mais aussi très agréable à porter quand le temps est moins chouette et qui passe très facilement avec beaucoup de pièces de ma garde-robe. Bon, en même temps, je ne suis pas une modeuse de folie… ^^

Je l’ai évidement posé tout seul plus d’une fois déjà mais, cette fois, je lui ai associé un petit nail-art "Grrrrr(aou)" inspiré par Kenzo, ses couleurs et ses imprimés léopards… Pour ce faire, j’ai posé des pois orangés directement à l’aide du pinceau du vernis pour former des tâches de tailles et de formes différentes. Plutôt que de couvrir l’ensemble de mon ongle, je n’ai travaillé que sur les 2/3 en faisant un arrondi à la façon de ma copine Stéphanie. Je trouve ça tellement plus fin ! <3 Quand les tâches sont sèches, on vient les border avec du noir au stylo nail art ou au pinceau fin. Ne fermez pas complètement vos cernes et surtout n’hésitez pas à travailler vos traits, jouez avec leur épaisseur et rajoutez des petits pois noirs. Plus ce sera irrégulier, plus le rendu sera naturel ! Si vous n’avez pas Britney SpearMint en votre possession, vous pouvez reproduire ce motif en le remplaçant par un joli vert clair laqué ou au contraire rechercher une autre combinaison de couleurs : jaune/violet, gris (argenté)/blanc, beige/rose, bleu/doré… Les déclinaisons sont infinies !

Shopping : Au petit bonheur la chance ^^ Je ne suis pas sûre qu’on arrive à le trouver lors du prochain réassort quel que soit le revendeur. Edition limitée tout ça… Malheureusement :( J’ai envie de vous dire de faire fonctionner votre réseau de copines NPA ou d’aller fouiner du côté d’Ebay (au risque et péril de votre carte bleue puisque certains vendeurs peu scrupuleux les proposent à prix d’or… Re-GRUMPH !)

Britney Spear-Mint (collection Spring in Bloom) par Enchanted Polish : base, 3 couches, top coat // Manucure "Grrrrr(aou)" inspiration Kenzo réalisée également avec 10 Rouge Poppy (Bourjois) et l’embout stylo du Black Nail Art Pen (Models Own)

[Nail Art] Halloween // Sugar Skulls

Je n’ai jamais célébré Halloween, c’est une fête qui ne me parle absolument pas. Déjà parce qu’elle ne fait pas partie de ma culture mais parce qu’en plus, cette période de l’année (Toussaint, jour des morts) est sensible sur un plan personnel. C’est un peu le moment de l’année où j’ai envie de déconnecter mon cerveau pour arrêter de ressasser les mauvais souvenirs. Pour une fois, j’ai eu envie de faire un pied de nez à mon habituel coup de blues en affichant sur mes ongles, non pas des fantômes, des cimetières ou des croix mais… Des Sugar Skulls !

Pour cette première manucure, je me suis inspirée d’un motif de calavera aperçu il y a très longtemps sur l’Instagram de la marque Illamasqua. Le tête de mort avait été entièrement dessinée avec des centaines de pois néons. Un vrai travail d’orfèvre ! J’ai tenté de reproduire ce motif sur mon annulaire. J’ai posé deux fines couches de Cotton Buds (Butter London) puis avec mes dotting tools, j’ai fait des pois de plusieurs couleurs. J’ai eu beaucoup de mal à faire ce que j’avais en tête par manque de place… Sur mes autres ongles, j’ai ressorti mon pailleté argenté Follow Me on Glitter (Nicole by OPI) qui me fait beaucoup penser à un des derniers vernis de la marque NCLA, My Dad Invented That. En guest, la dernière tranche d’orange confite au chocolat noir que j’ai eu le temps d’immortaliser avant de dévorer. Je n’aime pas Hallowwen, mais j’aime les confiseries ! ^^

Pour la seconde manucure, je me suis servie d’une plaque MoYou de la collection The Artist entièrement dédiée à l’art mexicain. Sur une base orange citrouille, j’ai donné quelques coups de pinceau éventail de Penny Talk (Essie) et Love is Enough (A England) pour donner un aspect patiné à mes ongles. J’ai ensuite stampé en noir les détails de fleurs sauf en accent nail où j’ai tamponné un crâne avec son petit noeud papillon. Au centre, j’ai collé une paillette libre orange cuivré avant de passer une couche de top coat. Comme je le disais sur Instagram, j’ai récemment acheté un vernis Konad noir. Jusqu’à présent, je me servais de Camelot de la marque A England. Bon, pas de doute, le noir Konad est beaucoup plus épais, plus pigmenté et a donc un fini très intense. Je l’adore mais… Et c’est un peu le revers de la médaille, c’est une véritable galère à nettoyer avec mon dissolvant habituel. Je crois qu’il va falloir que je m’équipe rapidement d’un petit récipient d’acétone !

Vous préférez laquelle des deux versions ? Vous avez fait une manucure particulière aujourd’hui ? Happy Halloween (pour celles qui le fêtent), moi je file hiberner pour le week-end. On se retrouve la semaine prochaine, j’ai quelques billets sous le coude et j’aurai retrouvé ma liberté (les vacances se termiiiiiiiinent, youpiiiiiii) ! Des bisous les filles <3

Shopping :
> Cotton Buds (Butter London) // Pshiiit Boutique
> Plaque The Artist #11 // MoYou London (-15% avec le code 15OFF)

Manucure "Sugar Skull à pois" réalisée avec Follow Me on Glitter (Nicole by OPI), Cotton Buds (Butter London), vernis de différentes couleurs pour faire les pois (choisissez-les bien pigmentés), dotting tool // Manucure "Sugar Skull stampé" réalisée avec Chop-sticking to my Story (OPI) en base, Penny Talk (Essie), Love is Enough (A England), Special Black (Konad), The Artist #11 (MoYou London), pinceau éventail, paillettes libres

[Concours] "Je suis vernis" et vous ? (Beauté Live)

Aujourd’hui les filles, on parle d’une marque, et avant d’être une marque, d’une boutique que je ne connaissais pas du tout avant d’être contactée pour vous la présenter ici… Gouiran Coiffure est un grossiste en produits et matériel de coiffure et d’esthétique pour les professionnels mais aussi les particuliers. La société familiale basée à Montpellier a été créée dans les années 1950 et s’est développée au fil des ans pour aujourd’hui offrir à sa clientèle 18 points de ventes à travers la France : 10 dans le Languedoc-Roussillon, 6 en Rhône-Alpes et 2 en région Parisienne. Les filles de ces régions là, vous connaissez ?

Il y a deux ans, Gouiran Coiffure a lancé son site de vente en ligne pour vendre ses propres produits estampillés Beauté Live mais aussi ceux de marques renommées comme Peggy Sage, Essie (pour les ongles), Eugène Perma, L’Oréal, Revlon, Schwarzkopf et plein d’autres… Au delà de la vente de produits, l’équipe apporte de nombreux conseils via son propre blog (bourré d’humour !) et les réseaux sociaux. Récemment Gouiran Coiffure a lancé une nouvelle gamme de vernis à ongles et de soins que les drôles de dames du marketing m’ont gentiment proposé de tester pour vous. C’est parti !

Parmi les 37 teintes que compte le catalogue Gouiran Coiffure, j’ai pu choisir quatre vernis Beauté Live* et c’est tout naturellement que je me suis orientée vers mes couleurs refuges. Le bouchon, orné d’un autocollant portant le numéro de référence du vernis (dommage, pourquoi pas son petit nom plutôt ?), annonce tout de suite la couleur : "Je suis vernis !". Le flacon ressemble à s’y méprendre à ceux des Models Own en un poil plus étroit, le pinceau, quant à lui, est long et plat pour une pose précise. Côté composition (merci Amandine :)), ils ont tout bon puisqu’ils sont, d’après ce que je lis sur les étiquettes, 5-Free, c’est à dire sans DBP, toluène, formaldéhyde, résine de formaldéhyde et camphre synthétique. J’ai été très agréablement surprise de la formule des vernis. A mi-chemin entre vernis sorbet et vernis crème, ils s’appliquent avec une grande facilité pour un fini ultra brillant en seulement deux couches. Sur les swatches ci-dessous, je n’ai pas posé de top coat et pourtant ça briiiiille !

24 Bleu Azur est un bleu moyen. Bleu schtroumpf dixit ma grande fille de bientôt six ans qui pense et vit schtroumpf depuis cet été ^^ Je ne vous fais qu’une brève descritpion de chaque couleur puisque comme je l’ai dit plus haut, les quatre vernis testés sont tous de qualité égale et ne m’ont posé aucun problème à l’application…

29 Aubergine est un violet foncé avec des sous-tons rosés. Il ressemble à s’y méprendre à mon chouchou Pamplona Purple (OPI), un chouillat plus foncé. Vous avez vu comme il est glossy glossy ?

23 Bleu Irisé est un bleu ciel qui tire légèrement sur le turquoise. Il contient un joli shimmer argenté qui le rend particulièrement lumineux. Contrairement aux vernis irisés qui sont magnifiques dans le flacon mais qui déçoivent souvent une fois posés, ce qu’on voit dans la bouteille est identique à ce qu’on a sur les ongles.

36 Gris Laqué est un magnifique anthracite. Je l’aime d’amour ! Je ne me lasse pas de cette teinte que je trouve tellement classe sur ongles courts… (Brillance de OUF !!! <3)

Les teintes choisies se mariant plutôt bien entre elles, j’ai eu envie de les associer. Pour ce faire, je me suis honteusement inspirée des patchs "Full Bloom" de la marque NCLA.

Après avoir posé deux couches de 36 Gris Laqué, j’ai tracé des lignes verticales avec mon liner blanc Models Own. J’ai ensuite déposé, directement avec le pinceau des vernis, des petites tâches de 23, 24 et 29. Une fois le vernis sec, avec l’embout stylo de mon nail art pen noir (toujours Models Own), j’ai contouré mes tâches pour faire des fleurs. J’ai ajouté quelques feuilles et j’ai passé une couche de top coat. Bim Bam BOOM, catastrophe, première utilisation de mon nouveau top coat accélérateur de séchage (promis, je vous en parle bientôt), sur un nail art qui plus est (grrrrr, je m’agace souvent des fois !!). Je l’ai appliqué comme je le fais avec mon Hardwear, sauf que les poils du pinceau du nouveau sont moins souples que ceux de Butter London… Et paf la bavure !

Avant de vous parler du concours (je suis certaine que j’ai déjà perdu les 3/4 de mon lectorat à ce niveau du billet. C’est pourquoi je demande à celles qui ne se sont pas encore jetées sur les conditions de participation comme des sauvageonnes d’ajouter le petit jeu de mots qui figurent sur le capuchon des vernis Beauté Live dans leur commentaire. Bouuuh, une condition de participation cachée, je suis machiavélique !!) j’aimerais vous parler de la gamme de soins Beauté Live. Encore une fois, j’ai eu la chance de faire ma sélection et je me suis tout de suite arrêtée sur l’eau émolliente*. A vrai dire, je n’avais encore jamais essayé ce type de produit. NPA en carton ! Mes cuticules ne sont pas vraiment rebelles, du coup, je me contente d’une huile pour cuticules (bon d’accord, de plusieurs huiles ^^) qui me permet de les assouplir suffisamment pour les repousser avec un petit bâtonnet de buis et surtout de les nourrir en profondeur (l’hydratation les filles, LE secret des jolies mains !). Le principe de l’eau émolliente est le même que celui de l’huile sans l’effet gras qui déplaît à certaines d’entre vous. L’hydratation n’est pas aussi intense qu’avec une huile ou un baume mais si vous hydratez vos mains régulièrement dans la journée, ça ne vous portera pas préjudice. J’aime, j’aime, j’aime. Le gel calcium*, quant à lui, est une base qui nourrit vos ongles en profondeur. Un bon soin à petit prix ! Ensuite la base protectrice* remplit bien sa fonction. Je n’ai pas rencontré de problème de coloration de mes ongles après l’avoir utilisée et ça tombe bien puisque c’est ce qu’on lui demande. Enfin, le top coat* remplit lui aussi bien son rôle de couche de finition mais ne m’a pas séduite. Je suis trop habituée aux accélérateurs de séchage pour revenir aux top coats classiques. J’ai essayé, j’ai attendu, j’ai repris mes activités et j’ai fait plein d’accrocs… Dans la gamme soins des mains Beauté Live, il existe également une base réparatrice et un durcisseur. A mon sens, il manque une huile cuticule ou un baume (mais les drôles de dames de Gouiran Coiffure m’ont confié que ça ne saurait tarder) et un top coat accélérateur de séchage ou au moins des gouttes de séchage à coupler avec le top coat déjà commercialisé. Il existe également une crème pour les mains au Soja et à l’Orchidée blanche en tube de 50ml ou en pot-qui-dure-toute-la-vie de 250ml… Une offre plutôt complète non ?

Pour découvrir vous aussi les vernis et les soins Beauté Live, Gouiran Coiffure propose à cinq d’entre vous de recevoir une trousse contenant trois couleurs et un soin (hors crème pour les mains, soin "flacon" uniquement) que vous allez pouvoir composer vous-même.

Les conditions de participations sont les suivantes :
1) Ce concours est ouvert aux personnes ayant une adresse postale en France Métropolitaine.
2) Vous avez jusqu’au vendredi 11 octobre 23h59 pour participer.
3) Pour participer et obtenir une chance de remporter ce concours, dites moi comment sera composée votre trousse Beauté Live (3 couleurs + 1 soin) si vous faites partie des 5 gagnant(e)s sélectionné(e)s ? Cliquez ici pour faire votre sélection et pas de panique, vous pourrez bien sûr changer d’avis si le sort vous désigne :)
4) Les cinq gagnant(e)s seront tiré(e)s au sort grâce à Random. Après m’avoir contactée, vous recevrez par mail une code personnel vous permettant de sélectionner vous-même les couleurs et le soin qui composeront votre trousse "Soyons vernis !" sans payer les frais de port !

Comme pour les autres concours organisés sur le blog, pensez à remplir toutes les conditions (même les cachées, hum hum ^^)… Merci également de jouer le jeu et de ne pas participer avec plusieurs pseudos, les doubles participations seront bonnement et simplement annulées ! Attention, petit changement de consigne. Devant le nombre croissant de participations de concouristes, j’ai décidé de ne plus contacter les gagnant(e)s par mail. Comme d’habitude, les résultats seront annoncés sur le blog et les différents réseaux sociaux mais ce sera désormais aux gagnant(e)s de faire la démarche de me contacter par mail pour obtenir leurs lots. Faites attention à utiliser une adresse mail valide pour jouer et contactez-moi avec cette même adresse si vous remportez le concours à vernisenfolie@gmail.com. Sans retour des gagnant(e)s une semaine après l’annonce du résultat, le lot sera remis en jeu.

Vous pouvez répandre la bonne nouvelle et relayer ce concours avec plaisir même si cela n’offre aucune chance supplémentaire… Pour être informé(e) des résultats du concours et suivre l’actu du blog, je vous conseille, si vous ne le faites pas déjà, de me suivre sur les différents réseaux sociaux ou via la newsletter en inscrivant votre adresse mail dans la case “Abonnez-vous” qui se trouve en page d’accueil. Vous pouvez également retrouver astuces et conseils en pagaille sur le Facebook de Gouiran Coiffure, leur Twitter et leur blog. Bonne chance à toutes et à tous !

Shopping : Gouiran Coiffure // 4,99EUR le vernis (10ml), 5,45EUR le soin (10ml)

Manucure réalisée avec 23, 24, 29 et 36 par Beauté Live // Nail Art Pen coloris noir, blanc, vert pastel par Models Own // Inspiration patch "Full Bloom" par NCLA

Edit du 22 octobre : Les cinq gagnantes sont Gail Letauia, Skulls & Polish, Belette, Caropoupouillou et Titinee59. J’attends un mail de votre part avec l’adresse que vous avez utilisée pour participer (histoire d’être sûre que c’est bien vous) afin de vous donner la marche à suivre pour obtenir votre lot. Vous avez une semaine pour me contacter ! Félicitations à vous et un grand merci à toutes pour vos participations :)

* Produit(s) reçu(s) de la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération