Nomad’ Spirit // Une collection aux couleurs de l’automne signée L’Onglerie…

C’est officiel, j’ai honte ! Je  vous dis que je reviens et je me rends que je n’ai posté qu’un seul billet vernis au mois d’octobre. Pourtant, j’ai plein de nouveaux bébés à vous montrer, j’ai même des lots de concours qui n’attendent que moi pour que je les prenne en photos et que je vous concocte des conditions de participation sympa. Bon, on va dire que je me rattrape ce mois-ci ?

Pour bien commencer ce mois de novembre, ce n’est pas un vernis mais une collection complète que je vous présente : Nomad’ Spirit. Composée de quatre couleurs dans l’air du temps, cette collection s’adresse à toutes les globe-trotteuses des temps modernes. Out à la grisaille hivernale, place aux couleurs de vernis conjuguant esprit aventurier et look stylisé… (dixit L’Onglerie !)

Orange Sacré * est un vernis orange sali, façon caramel au beurre salé à peine coloré (miam !), gorgé d’un shimmer argenté très discret. Une fois sur l’ongle, on le retrouve seulement en plein soleil ou sous une lumière artificielle. Côté application, c’est la première fois qu’un vernis de la marque me déçoit autant. Étrangement, quand je l’ai rapidement swatché pour vous montrer la collection sur Instagram, je ne me souviens pas l’avoir trouvé si difficile à appliquer (mémoire de poisson rouge ? y aurait-il eu un souci de conservation entre le moment où je l’ai reçu et celui où je l’ai posé ?)… Le vernis est certes assez opaque pour être couvrant dès la première couche, mais comme il est pâteux, il laisse de vilaines traces de pinceau qui forcent à passer une deuxième couche. Le résultat n’est pas très uniforme et c’est dommage car Orange Sacré est LE vernis de la collection qui sort des sentiers battus (le shimmer argentééééé !!! <3).

Acajou Ethnique * est un vernis marron crème "mutant" qui tire profondément sur le rouge/orangé. Couvrant dès la première couche, il est juste parfait à l’application. J’ai tout de même laissé parler mon côté psychopathe "2 couches sinon rien" mais les pressées pourront s’en passer !

Marron Cuir * est un marron chocolat crème hyper gourmand. Un peu moins opaque que ses petits frères, deux couches seront cette fois nécessaires pour obtenir une couvrance et une brillance parfaites. Un classique !

Kaki Tout Terrain * est un vert kaki crème. Vous commencez à me connaître, le vert ne me fait pas peur en matière de vernis… Néanmoins, pour certaines, la teinte (qui tire sur le jaune) peut paraître un peu difficile à porter, il ne conviendra peut-être pas à toutes les carnations… Comme Acajou Ethnique, il est opaque en une seule couche !

Hormis Orange Sacré pour lequel je reste réservée, je suis séduite par ce quatuor. Même si je comprends parfaitement l’esprit d’aventure que L’Onglerie a souhaité insufflé dans sa collection, je ne me reconnais pas vraiment dans le concept "Nomad’Spirit" qui s’adresse aux jeunes femmes urbaines en mode baroudeuses et engagées. Personnellement, j’y vois plus une belle harmonie automnale, un peu comme les feuilles de la vigne (Bourguignonne un jour, Bourguignonne toujours ^^) qui passent par le vert, le jaune orangé, le rouge flamboyant et le chocolat une fois les vendanges faites… Une collection végétale parfaite pour cette saison qui place la nature au centre de nos ongles !

Vous pouvez retrouver les vernis de la collection Nomad’Spirit en boutique ou sur l’eshop de la marque au prix de 7,65EUR.

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération

Sous vos applaudissements ! // La star des rangements : Helmer

Après la valise et les boîtes Sephora empilées les unes sur les autres, voici mon nouveau système de rangement, j’ai nommé Helmer ! Helmer, c’est un peu le sauveur de toute bonne NPA (Nail Polish Addict) : ses six tiroirs ont pile la bonne hauteur pour accueillir environ 500 vernis ! Ma marge de progression est énooooooorme !! ^^ Voici en images mon atelier montage de meuble Ikéa ainsi que ma nouvelle organisation…

Helmer se présente en kit dans un carton de 40x70x7 cm et pèse tout de même son poids puisqu’il est en acier !

Je conçois parfaitement que pour une novice en bricolage / montage de meuble, ça fasse peur, mais pas de panique, la notice est très visuelle, la seule chose dont vous aurez besoin c’est de calme autour de vous, d’huile de coude et d’un bon tournevis cruciforme !

Attention, jeudi confession : figurez-vous qu’après trois rénovations de maisons, je manie le tournevis (et le marteau, la scie sauteuse, la cloueuse pneumatique…) aussi bien que le pinceau de mes vernis à ongles !

Ma manucure est intacte, mes dix doigts sont toujours accrochés à mes mains, je n’ai pas eu besoin de testostérone pour m’aider à monter mon meuble… Hourra, j’ai vaincu !! 45 minutes plus tard, me voilà avec un Helmer sur roulettes prêt à accueillir ma ribambelle de vernis à ongles !

Et voilà le contenu de mes tiroirs… Pour faciliter la cohabitation de différentes teintes au sein d’un seul et même tiroir, j’ai gardé mes boîtes en carton afin de créer des séparations. De gauche à droite et de haut en bas :
> le tiroir soins avec mes cotons, mes bases, mes huiles, mes limes, bref, tout mon nécessaire à manucure,
> le tiroir des rouges, oranges, jaunes, dorés qui n’est occupé qu’à moitié,
> le tiroir des bleus, verts, plein, mais pas trop,
> le tiroir des roses, violets, presque plein,
> le tiroir des noirs, blancs, gris, argentés, marrons, nudes et soins non entamés, plein à craquer,
> et sous vos yeux ébahis (avouez !!) un tiroir complètement vide !

Alors, Helmer, star des rangements ou pas ?

Helmer, caisson à 6 tiroirs sur roulettes, trois coloris disponibles (argent, blanc, rouge) Ikéa, 29EUR (pour plus d’infos, cliquez ici)

[Ma collection] Je vous la montre ?

Aujourd’hui, je voulais vous emmener faire un petit tour dans mes boîtes à vernis. Avant, je les stockais dans une ancienne valise en cuir et j’ai rapidement du me rendre à l’évidence : ce n’est vraiment pas pratique ! Sans compter qu’avec bientôt 200 flacons, la valise devenait trop petite… J’ai donc sorti du placard mes (trop) nombreuses boîtes cadeaux Sephora et j’ai commencé mon classement. J’ai décidé de les ranger par couleur :

D’abord, il y a la boîte des "roses-violets"… Elle est pleine à craquer, donc je me prépare à devoir tout bientôt la scinder en deux boîtes distinctes, d’un côté les "roses", de l’autre les "violets". Étrangement, je ne pensais pas avoir autant de flacons de ces teintes là !

Ensuite, viens la boîte des "bleus-verts" ! Je voue une véritable admiration pour ces teintes alors que j’ai un mal fou à les porter dans la vie de tous les jours et pourtant, je ne cesse d’agrandir la collection. C’est grave Docteur ?

Contrairement à la boîte précédente, j’étais convaincue que la boîte des "marrons-nudes" serait plus étoffée. Ce sont des teintes que je porte régulièrement sans vraiment me soucier de qui je vais croiser dans ma journée. En effet, j’ai beau avoir un métier artistique qui m’autorise à un peu d’originalité au bout des ongles, je suis à mon compte (et donc je représente ma petite entreprise), du coup je fais tout de même attention à ce que je porte. C’est ma boîte de chef d’entreprise dynamique !

Ma boîte de "jaunes-oranges-rouges-dorés" est elle aussi bien remplie… Elle sent bon le glamour, la vamp, l’été et les vacances !

Pour finir, je vous présente la boîte la plus contrastée et la plus fourre-tout, celle des "blancs-gris-noirs-argentés" et "soins-kits" : base, durcisseur, gouttes de séchage, vernis amer (pour le fiston rongeur), diluant, kit Konad, stickers…

Voilà, je sais que ce n’est qu’un rangement temporaire… Mon idéal serait d’installer un frigo mini-bar à vernis dans mon futur dressing pour les conserver à l’abri de la lumière (ce qui est déjà le cas des boîtes) et à température constante ! Si je n’arrive pas à convaincre mon architecte personnel du bien fondé de ma revendication, j’investirai dans le meuble des vernis-addicts, j’ai nommé Helmer !

C’est comment chez vous ? Vous avez beaucoup de vernis ? Vous aimez agrandir votre collection ? Comment vous les rangez ?