Variations chanelesques // 02520 Taupissime (L’Onglerie)

Comme vous me voyez venir avec mes gros sabots depuis que vous avez lu le titre de ce billet, Taupissime *, qui porte sous son flacon le numéro 02520, est un dupe presque parfait du très célèbre 505 de Chanel… En mieux ! Comme le Chanel, il s’applique avec beaucoup de facilité, le vernis glisse tout seul sur l’ongle, la matière s’auto-nivelle, c’est appréciable. Il sèche également plutôt vite. Mais là où le vernis de L’Onglerie est "taupissime" et s’illustre par rapport à Particulière, c’est par sa tenue. J’ai porté l’un et l’autre plusieurs fois et indéniablement, comme j’avais déjà pu le constater avec Aphrodite, 02520 tient sans souci 4 à 5 jours sur mes ongles…

Et voilà la comparaison attendue… Plutôt parlant non ? J’ai posé en alternance Taupissime et Particulière et les deux vernis sont quasiment identiques. En réalité, on se rend compte que l’un tire légèrement plus sur le rouge et l’autre sur le jaune, mais la nuance est très fine. Si vous avez l’œil, vous aurez donc trouvé que le Chanel est représenté par les pastilles jaunes et Taupissime par les pastilles rouges. L’argument final qui fait mouche, à mon sens, en plus de la qualité du vernis de L’Onglerie, c’est son prix. A 7,65EUR, c’est une alternative économique à Particulière (environ 20EUR en parfumerie). Quand on a une wish-list longue comme le bras (comme la mienne donc ^^), c’est toujours appréciable de connaître les choix qui s’offrent à nous…

Et pour finir, j’ai voulu tenter un petit dégradé avec les paillettes de Pluie d’Étoiles * en version brillante, puis en version matte. Ce vernis me fait penser à Snow Globe de China Glaze mais avec des paillettes beaucoup plus fines donc plus facilement portables au quotidien. Sa base transparente est gorgée de paillettes hexagonales tricolores (bleu, vert, doré). J’ai délibérément travaillé ce vernis en dégradé à l’éponge parce que je le trouve trop épais pour réussir à le poser en une couche uniforme sur l’ongle. De cette façon, il gagne en rapidité de séchage et ses paillettes sont vraiment mises en valeur…

02520 Taupissime par L’Onglerie : base coat, deux couches, top coat // 02455 Pluie d’Étoiles par l’Onglerie : dégradé à l’éponge, top coat classique puis top coat matifiant Matte About You (Essie)

* Produit envoyé par la marque pour considération

Qui dupe qui ? // 68 Diving in Malaysia (Sephora)

Cet été, la blogosphère attendait avec effervescence la sortie de Péridot, l’un des trois vernis de la collection automne 2011 de la maison Chanel. Sauf que… Diving in Malaysia, qui lui ressemble trait pour trait, est en vente chez Sephora depuis déjà plus d’un an. Je ne sais pas exactement de quand date sa sortie, mais je me souviens avoir acheté sa petite sœur Moody Woman l’automne dernier. Rien de très exclusif et "original" donc ! Et c’est là que le bât blesse quand on sait à quel prix sont vendus les vernis de la marque…

Diving in Malaysia est un vernis irisé doré aux reflets duo-chromes verts bleutés. Je vous ai déjà parlé de ma relation d’amour/haine avec les vernis Sephora : des couleurs sympa, une application nickelle, des petits formats qui me permettent d’envisager un jour finir un flacon, mais à côté de ça un gros pinceau dont je ne suis pas fan, une tenue médiocre pour un rapport qualité/prix finalement limite. Ceci dit, je suis assez surprise de la tenue de celui-ci. Je l’ai porté 3 jours avant d’en changer sans l’ombre d’un éclat. Qualité aléatoire ? Tout ce que je peux vous conseiller pour obtenir un joli rendu, c’est de veiller à appliquer votre vernis bien consciencieusement, les traces de pinceaux ne pardonnent pas !

Même si le mini vernis Sephora (4,90EUR les 5 ml soit 98cts/ml) est plus cher au millilitre qu’un vernis OPI (13,90EUR les 15 ml soit moins de 93cts/ml), il reste tout de même bien plus avantageux que Péridot (20,60EUR les 13 ml soit plus de 1,58EUR/ml) qui, rappelons-le, en est le dupe… Ce vernis, il vous plaît ou au contraire, il vous laisse complètement indifférente ?

68 Diving in Malaysia par Sephora : base coat, 2 couches, top coat

Le dupe parfait // 313 Dusky Mauve (Barry M)

Parce que les alternatives sont toujours bonnes à connaître et suite à plusieurs de vos remarques en commentaires, je me suis dit que ça serait bien de faire une semaine spéciale "Dupe" sur le blog afin de vous présenter quelques vernis à petits prix qui imitent parfaitement ceux de grandes marques (à moins que ce ne soit l’inverse ^^).

Pour commencer, voici Dusky Mauve signé Barry M, le dupe parfait du Paradoxal de Chanel. J’ai beaucoup de mal à me décider sur la couleur de base de ce vernis. Vu son nom, j’ai envie de croire qu’il s’agit d’un mauve intense sali, mais je trouve qu’il ressemble plus à un taupe foncé rehaussé de micro-paillettes violettes. En intérieur, on pourrait presque croire que c’est un vernis crème. En réalité, à la lumière, les micro-paillettes se révèlent et donnent un tout autre look au vernis. Niveau application, vous obtiendrez une parfaite opacité en deux couches et comme pour les autres vernis de la marque, vous pourrez compter sur une bonne tenue de Dusky Mauve. Parlons budget… Paradoxal (13 ml) coûte 20,60EUR (1,58EUR/ml) contre 3,90EUR pour le challenger (10 ml) (0,39EUR/ml), soit une économie réalisée de 16,70EUR et un vernis 4 fois moins cher que l’autre pour un résultat identique. Alors, vous choisissez lequel ?

313 Dusky Mauve (collection Classique) par Barry M : base coat, 2 couches, top coat

Coup d’œil sur la collection printemps 2012 de Chanel…

Je ne sais pas vous, mais j’attends toujours avec impatience de savoir quelles couleurs la maison aux "C" entrelacés a prévu de mettre sur le bout de nos doigts… Bon, je dois avouer que le rapport qualité/prix des vernis Chanel fait que je m’y intéresse de loin, même si j’ai craqué pour le petit 505 et que Mimosa m’a fait de l’œil toute la saison ! Nous quittons à peine l’été que nous avons déjà un bel aperçu de ce qui nous attend au printemps prochain. Trois teintes aux noms évoquant le printemps : April, le rouge flamboyant, May, le rose bonbon et June, l’orangé abricoté. Des jolies couleurs certes, mais rien de très nouveau sous le soleil de 2012…

Et vous, elle vous plaît cette collection ?

505 Particulière (Chanel)

Que dire ? Pas de doute, j’adore la couleur… C’est d’ailleurs elle qui m’a fait succomber aux sirènes du marketing et débourser plus de 20EUR pour le "It" vernis 2010 de la maison Chanel. A l’époque c’était un régal de l’appliquer. D’une fluidité étonnante, il séchait en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Bref, j’étais sous le charme, en dépit d’une tenue assez médiocre (compte-tenu du prix !!). Le temps passe, mon vernis sèche, il devient de plus en plus dur à travailler, son temps de séchage est allongé et sa tenue catastrophique. Je l’ai posé sans top coat dimanche après-midi, moins de 24H plus tard, il était complètement écaillé… J’aurais sans doute mieux fait de lui préférer son dupe : Over The Taupe (OPI). Une très très grosse déception donc, qui ne m’empêche cependant pas de baver sur le Morning Rose et le Mimosa, les "It" vernis de cette saison…

505 Particulière par Chanel : base coat, 2 couches, pas de top coat