Licence to Polish & In Medias Res (Il était un vernis)

Coucou les filles ! On se retrouve aujourd’hui pour parler des deux nouvelles collections Il était un vernis : la collection colorée Licence to Polish et la collection de basiques, qui évoluera au fil du temps, In Medias Res.

Licence to Polish (Il était un vernis)Cette nouvelle collection Licence to Polish, nous l’avons voulu plus fine que la précédente avec des textures plus travaillées, des particules holographiques plus sages et des teintes hivernales subtiles qui nous l’espérons sauront vous séduire.

We Want You for NPA Army (Il était un vernis) We Want You for NPA Army (Il était un vernis) We Want You for NPA Army (Il était un vernis) We Want You for NPA Army (Il était un vernis)We Want You for NPA Army (Il était un vernis)We Want You for NPA Army (Il était un vernis)On commence ce tour d’horizon par We Want You for NPA Army, un vert kaki saturé de tous petits flakies dorés et de particules holographiques. A l’ombre, il est très lumineux grâce aux flakies et dès que les rayons du soleil viennent le caresser (ou ceux de votre lampe de bureau ça marche aussi, hum ^^), BAM, c’est l’explosion holo ! Couvrant en 2 couches, We Want You for NPA Army est le plus scintillant de la collection et indéniablement celui qu’il vous faut pour coller à la tendance camouflage de cet automne-hiver. Prête à rejoindre l’armée des NPA ?

In Teal We Trust (Il était un vernis) In Teal We Trust (Il était un vernis) In Teal We Trust (Il était un vernis) In Teal We Trust (Il était un vernis) In Teal We Trust (Il était un vernis) In Teal We Trust (Il était un vernis)On continue avec mon fantasme dans un flacon : In Teal We Trust. Je suis pourtant une maman comblée avec Hope mais j’avais envie de retenter l’exercice et je dois bien avouer que Steph et moi sommes plutôt fières du résultat ! In Teal We Trust est un vernis bleu canard métallisé saupoudré de toutes petites paillettes bleues et assaisonné à la sauce holo. Selon la lumière, il dévoile tantôt son éclat métallique, tantôt son shift bleu/vert, tantôt ses paillettes, je l’aime d’amour fou ! Voilà, c’est dit :)

Drop Dead Gorgeous (Il était un vernis) Drop Dead Gorgeous (Il était un vernis) Drop Dead Gorgeous (Il était un vernis) Drop Dead Gorgeous (Il était un vernis) Drop Dead Gorgeous (Il était un vernis) Drop Dead Gorgeous (Il était un vernis)Drop Dead Gorgeous est un brun expresso (What else ?) au sous-ton bronze. Sa base métallisée est gorgée de petites paillettes dorées. Opaque en une couche et demi, Drop Dead Gorgeous est gourmand, lumineux, scintillant… Bref, à tomber de beauté !

Something to Remember (Il était un vernis) Something to Remember (Il était un vernis) Something to Remember (Il était un vernis) Something to Remember (Il était un vernis) Something to Remember (Il était un vernis) Something to Remember (Il était un vernis)On continue avec l’original de la collection : Something to Remember. Je le trouve très difficile à décrire parce qu’ultra changeant en fonction de la luminosité. En lumière artificielle, sa base est vieux-rose « taupé » quand en lumière naturelle elle est plus proche d’un violine grisé. Ajoutez à ça des petites flakies roses, une touche de poussière holo et un shimmer violet qui prend des reflets vert d’eau, secouez et vous obtiendrez Something to Remember. Il vous faudra l’apprivoiser ce petit mais nul doute que vous ne pourrez que succomber au charme de ses multiples facettes !

Juggling Glass Balls (Il était un vernis) Juggling Glass Balls (Il était un vernis) Juggling Glass Balls (Il était un vernis) Juggling Glass Balls (Il était un vernis) Juggling Glass Balls (Il était un vernis) Juggling Glass Balls (Il était un vernis)Enfin, voici Juggling Glass Balls ! Un vernis que l’on voulait assez polyvalent pour être porté en guise de topper (au dessus d’un autre vernis) ou tout seul en 3 fines couches. Dans une base transparente saturée de micro-paillettes holographiques flottent des flakies argentés… mats ! Oui, MATS !! <3 En fonction de la luminosité les paillettes holo cèdent la place aux flakies ou inversement pour un jeu de cache-cache endiablé. Sur les photos, vous le voyez porté sur l’index en une fine couche sur notre noir de la collection In Medias Res, en trois fines couches sur le majeur et l’annulaire et en dégradé sur l’auriculaire. Juggling Glass Balls, c’est le poétique de la bande, avec lui, tout est question de transparence, d’équilibre, de dosage…

In Medias Res (Il était un vernis)Voici maintenant la collection In Medias Res. In Medias Res qui signifie littéralement « au milieu des choses ». Pour une collection de soins et de basiques, on a trouvé que c’était plutôt bien trouvé. Dans cette collection, vous trouverez :
★ Lingerie, notre base lissante nourrissante enrichie aux protéines de blé.
★ Moving Fast, notre top coat accélérateur de séchage.
★ Wanna Know my Secret?, notre sérum réparateur pour les ongles cassants, abimés ou dédoublés.
★ Naked As We Came, notre huile cuticule pour l’hydratation quotidienne du contour de vos ongles.

Lime à ongles en verre (Il était un vernis)Mais aussi :
★ Une lime en verre trempé dans un joli dégradé de noir aux couleurs de la marque pour limer vos ongles tout en douceur.

White Canvas (Il était un vernis)Et à tout cela s’ajoutent deux couleurs ultra basiques pour les passionnées de nail-art que nous sommes :
★ White Canvas, le blanc opaque en un seul coup de pinceau qui laissera vos ongles tels 10 petites toiles vierges prêtes à accueillir toutes vos plus folles idées de nail-art.
★ Paint It Black, le noir que vous avez découvert un peu plus haut en compagnie de Juggling Glass Balls. Opaque en une couche épaisse ou en deux très fines couches, il fonctionne également très bien pour le stamping.

Voilà pour ce looooong billet (vous êtes toujours là ? ^^). Je vous invite à aller lire celui de Stéphanie qui est meilleure élève que moi et a particulièrement bien présenté la collection In Medias Res avec revue ultra détaillée et même une jolie vidéo de présentation !

Devant le succès des pré-commandes pour le lancement de la première collection, nous renouvelons l’opération ! Elles se tiendront à compter du lundi 1er décembre 21h jusqu’au vendredi 5 décembre même heure. Les deux collections seront proposées à un tarif réduit que ce soit pour les vernis à l’unité ou les vernis en pack (en plus du pack « collection », nous avons créé de nombreux packs « duo » et « trio » pour essayer de satisfaire au mieux toutes vos envies de vernis). Dans les 100 premières commandes de plus de trois vernis de la collection Licence to Polish, nous glisserons vos vernis dans une jolie pochette en coton décorée aux couleurs de la collection. Il y aura aussi une autre petite surprise mais on ne vous en dit pas plus pour le moment… Attention, il s’agit bien de pré-commandes, les vernis ne seront pas expédiés tout de suite, mais promis, ils le seront pour pouvoir se glisser juste à temps sous votre sapin de Noël !

En attendant, si vous n’avez pas encore craqué pour la collection Once Upon a Time, nous vous proposons de bénéficier des frais de port gratuits à destination de la France quel que soit le montant de votre commande. Pour les commandes internationales, vous bénéficierez d’une remise de 5,90EUR sur le montant des frais de port. Le code FDPOFFERT est à saisir dans le champ « code remise » du panier et sera valable ces trois prochains jours (vendredi dès minuit jusqu’à dimanche 23h59).

Voilà, voilà ! Pour finir, je vous invite à vous inscrire à la newsletter Il était un vernis. Mon petit doigt me dit que quelques jours après les pré-commandes, deux abonnées à la newsletter seront tirées au sort et contactées par mail. Elles recevront, au choix, une collection Licence to Polish ou une collection In Medias Res. Si par hasard, les chanceuses ont commandé lors de pré-commandes, nous les rembourserons !

Retrouvez Il était un vernis (#iletaitunvernis) sur les réseaux sociaux : Facebook ★ Twitter ★ Instagram ★ Pinterest

Shopping : A la rubrique La Boutique du site Il était un vernis ou pour les plus pressées directement via notre BigCartel // 12,90EUR les 12ml

We Want You for NPA Army, In Teal We Trust, Drop Dead Gorgeous, Something to Remember, Juggling Glass Balls (collection Licence to Polish) par Il était un vernis : base, deux couches, top coat

Il était une fois… Il était un vernis et sa première collection Once Upon a Time

Il était une fois… Deux amies qui se rencontrèrent par l’intermédiaire de leurs blogs. Quelques années plus tard, après avoir longuement parlé solvants, paillettes et magie, une idée un peu folle leur est passée par la tête : celle de créer leur propre marque de vernis à ongles. Plusieurs mois s’écoulèrent pendant lesquels Bé et Stéphanie travaillèrent sur leur première collection. Leur mot d’ordre ? Créer des coloris qui leur ressemblent et jamais vus dans leurs vernithèques ! Les filles cherchèrent à faire fabriquer leurs produits en France mais elles se confrontèrent rapidement à la réalité industrielle française (coucou les volumes dignes des poids lourds du secteur, coucou les coloris sur catalogue). Refusant de transiger sur leur idéal de production sur-mesure, les deux amies partirent à la recherche d’un fabricant capable de répondre à leur cahier des charges et c’est à l’autre bout du monde, en Australie, qu’elles le trouvèrent. Aujourd’hui, c’est avec beaucoup de bonheur (et un peu d’appréhension aussi) qu’elles peuvent enfin dévoiler à la planète NPA les cinq vernis qui composent leur première collection Once Upon a Time…

Il était une fois... Il était un vernis et sa première collection Once Upon a TimeCe que nous aimons par dessus tout ce sont les paillettes holographiques et les vernis profonds. Nous avons donc souhaité lié deux finis qui nous plaisent particulièrement : le scatter holo (les paillettes façon flakies qui flottent comme dispersées dans la matière) et les shimmers métallisés pour apporter du relief à l’ensemble.

Crush on Blue (Il était un vernis) Crush on Blue (Il était un vernis) Crush on Blue (Il était un vernis) Crush on Blue (Il était un vernis) Crush on Blue (Il était un vernis) Crush on Blue (Il était un vernis) Crush on Blue (Il était un vernis) Crush on Blue (Il était un vernis)Tout d’abord, il y a Crush On Blue, un bleu nuit aux reflets métallisés bleu électrique. Opaque en deux couches, il a un shift violine qui rajoute à ce vernis une dimension supplémentaire. Je ne sais pas quoi dire de plus, j’ai fait une tonne de photos qui, je l’espère, montre à quel point je l’aime ! <3

No Comment (Il était un vernis) No Comment (Il était un vernis) No Comment (Il était un vernis) No Comment (Il était un vernis)No Comment (incontestablement le bébé de Stéphanie d’où son petit nom) a exactement le même type de fini que Crush on Blue si ce n’est que je le trouve beaucoup plus sirupeux. De ce fait, il est extrêmement brillant même sans top coat. Côté couleur, je le définirais comme un rouge orangé qui selon l’éclairage peut même se révéler légèrement corail. Il est vraiment unique et mérite le coup d’oeil !

Light Box (Il était un vernis) Light Box (Il était un vernis) Light Box (Il était un vernis) Light Box (Il était un vernis) Light Box (Il était un vernis)Light Box est un scatter holo gris « ciel d’orage » saturé de centaines de particules bleutées (comme des éclairs dans la nuit, elle vient de là notre inspiration pour ce précieux). On pourrait croire sur les photos qu’il s’agit de flakies mais non, ce sont plus des éclats de paillettes qui passent du bleu roi au violet selon l’inclinaison des mains par rapport à la lumière. Petite contrainte technique, Light Box nécessitera deux couches de top coat pour être parfaitement lisse (ou une couche de top coat un peu épais type Poshé ou top coat effet gel). Le mieux finalement est de l’appliquer en une fine couche sur une base sombre pour obtenir un résultat intense ! Évidement, on n’oublie pas l’habituelle couche de top coat. Je l’imagine déjà nailarté en duo avec Crush on Blue pour un effet rock assuré !

Beyond Words (Il était un vernis) Beyond Words (Il était un vernis) Beyond Words (Il était un vernis) Beyond Words (Il était un vernis) Beyond Words (Il était un vernis) Beyond Words (Il était un vernis) Beyond Words (Il était un vernis) Beyond Words (Il était un vernis)Beyond Words, celui qui s’impose comme le must-have de cette collection ! Son fini métallisé plus velouté que ses comparses Crush on Blue et No Comment le rend terriblement féminin. Ce violet rosé (on est là en plein dans la tendance Radiant Orchid) cache un flash doré qui se révèle en lumière rasante…

Live, Love, Laugh (Il était un vernis) Live, Love, Laugh (Il était un vernis) Live, Love, Laugh (Il était un vernis) Live, Love, Laugh (Il était un vernis) Live, Love, Laugh (Il était un vernis)Live, Love, Laugh, le vernis aux paillettes dorées, argentées et cuivrées et à la poussière de fée Holo (celle-là même qui se penche sur le berceau des NPA, je suis sûre que vous la connaissez) ravira celles qui aiment que ça brille. « Trois ors » pour rendre un petit hommage à mes trois enfants (une couleur par enfant, pas de jaloux ^^) et un nom à la hauteur de ce que m’évoque le rôle qu’ils m’ont donné en venant au monde : de la vie, des rires et de l’amour en pagaille ! Couvrant en 2 couches, j’ai décidé de le porter ici en dégradé sur une base nude (You Callin’ Me a Lyre? de ce bon vieil OPI) pour pouvoir assumer un peu plus ses paillettes dans la vie de tous les jours. Je n’ai pas de photos sous le coude à vous montrer, mais je l’ai déjà posé avec une couche de top coat mat et c’est tout simplement divin. Sinon, pourquoi ne pas lui associer un joli stamping noir graphique ?

Outre la forme carrée des flacons (plus faciles à ranger dans la vernithèque), les vernis sont équipés d’un bouchon tout doux pour une bonne prise en main et d’un pinceau plat. Voilà pour cette confrontation avec les premières photos de ces vernis. Je suis impatiente de savoir ce que vous en pensez !! Je vous invite à aller les découvrir également chez Stéphanie. Bientôt, vous devriez les voir portés par une poignée de blogueuses incroyables qui ont accepté de tester nos petits. Il y aura du lourd, croyez-moi ! Et on espère aussi les voir sur vos ongles. N’oubliez pas de nous mentionner sur les réseaux sociaux pour qu’on ne passe pas à côté de vos manucures. C’est que nous avons hâte de ne plus être les seules à profiter de nos bébés :)

Et si on se faisait un petit concours pour fêter le début de cette aventure ?
★ Qu’est-ce qu’on gagne ? La collection Once Upon a Time au grand complet.
★ Comment ? Laissez-moi un commentaire en me racontant votre « Il était une fois… » à vous sur le modèle de l’introduction de ce billet. Parlez-moi de votre rencontre avec votre chéri(e), du job de vos rêves, de votre meilleure amie, de votre plus beau voyage, de vos débuts de NPA, bref, faites-moi rêver !
★ Jusqu’à quand ? Vous avez jusqu’au 30 septembre 21h, la gagnante sera tirée au sort le lendemain dans la journée et contactée par mail.
★ Pour remporter des chances supplémentaires, vous pouvez partager ce concours sur les réseaux sociaux « Je participe au concours de @vernisenfolie pour gagner la collection de vernis @iletaitunvernis #concoursiletaitunvernis » (c’est un exemple, vous partagez comme vous le sentez mais taguez la marque et moi-même pour que je puisse valider vos partages // une chance supplémentaire par partage). Vous pouvez également aller jouer chez Stéphanie et sur l’Instagram de la marque pour multiplier vos chances !

#iletaitunvernis sur les réseaux sociaux : Facebook ★ Twitter ★ Instagram ★ Pinterest

Shopping : A la rubrique La Boutique du site Il était un vernis ou pour les plus pressées directement via notre BigCartel // 12,90EUR les 12ml

Côté « lancement officiel », le site est toujours avec son petit compte à rebours, on finalise son look et on vous le dévoile très vite. On activera la boutique en ligne le 1er octobre à 21h pour trois jours de pré-commande pendant lesquels les vernis seront à plus petits prix (11,90EUR à l’unité, pack collection à 57,90EUR). Les vernis commandés à ce moment là ne seront expédiés que la semaine suivante (ou plus tôt évidement si nous les recevons avant). D’autre part, les 100 premières commandes de plus de 3 vernis (pré-commandes et commandes) recevront en cadeau une petite pochette en coton bio marquée aux couleurs de la marque et de la collection. Il n’y aura pas de code à ajouter, nous nous chargerons d’y penser pour vous.

Crush on Blue, No Comment, Light Box, Beyond Words et Live, Love, Laugh (collection Once Upon a Time) par Il était un vernis : base, deux couches, top coat

 

Les nouveautés printemps/été 2014 L’Onglerie

Quand je vous dis que je suis une mauvaise blogueuse… J’ai reçu la collection de printemps* de L’Onglerie il y a maintenant quelques semaines (mois ?), elle est restée bien sagement à attendre que je daigne la swatcher. Puis j’ai reçu la collection de cet été, Les Irrésistibles*, et je me suis dit qu’il fallait que je me mette un bon coup de pied aux fesses si je ne voulais pas vous la présenter à Noël ! Du coup, les voici, les voilà devant vos yeux ébahis :)

02559 Rose Barbe à Papa // 02560 Rose Guimauve (L'Onglerie) 02559 Rose Barbe à Papa (L'Onglerie) 02560 Rose Guimauve (L'Onglerie)02559 Rose Barbe à Papa et 02560 Rose Guimauve sont les deux vernis sortis en duo au printemps. Rose Barbe à Papa est un rose layette saturé de shimmers argentés. Dès que je l’ai vu, il m’a fait penser à Iseult d’A England mais en réalité il est plus foncé, moins lacté que le petit british. Rose Guimauve quand à lui est un rose beaucoup plus soutenu aux shimmers dorés impossibles à photographier et aux micro-paillettes fuchsia. Pour le printemps, L’Onglerie a misé sur du rose gourmand et acidulé, ce n’est pas particulièrement ma came, mais ça reste très joli et parfaitement de saison. Passons aux swatchs de ces deux petits et du rose de la collection Les Irrésistibles…

02559 Rose Barbe à Papa // 02560 Rose Guimauve // 02561 Rose Passion (L'Onglerie) 02561 Rose Passion (L'Onglerie) 02559 Rose Barbe à Papa // 02560 Rose Guimauve // 02561 Rose Passion (L'Onglerie)Sur le pouce et l’annulaire, il s’agit donc de 02561 Rose Passion de la collection de cet été, un rose à la limite du néon au fini sorbet. Un régal à appliquer ! La vraie couleur de Rose Passion étant celle que vous voyez sur mon pouce. Sur le majeur vous aurez sans doute reconnu Rose Barbe à Papa et sur mon index et mon auriculaire, c’est Rose Guimauve.

02563 Bleu Frisson (L'Onglerie) 02563 Bleu Frisson (L'Onglerie)On continue avec mon chouchou bleuté, le magnifique 02563 Bleu Frisson qui est une petite merveille. Vous ne trouvez pas ? Ce turquoise regorge de toutes petites particules métallisées vertes qui le rendent ultra lumineux sans pour autant l’alourdir comme ça arrive des fois avec des vernis de ce type. A côté de ça, la base de Bleu Frisson se rapproche d’un vernis sorbet, ultra facile à appliquer et glossy glossy. Je ne crois pas avoir déjà vu un tel vernis dans la gamme L’Onglerie mais c’est une belle réussite. Bravo !

02562 Orange Tentation // 02567 (L'Onglerie) 02562 Orange Tentation // 02567 (L'Onglerie) 02562 Orange Tentation // 02567 (L'Onglerie) 02562 Orange Tentation // 02567 (L'Onglerie)On termine ensuite avec les deux petits derniers : 02562 Orange Tentation et 02567 Top Coat Effet Sucré. Orange Tentation est comme son grand frère Rose Passion un vernis orange ultra flashy au fini sorbet. Je ne vous l’ai pas précisé plus haut mais ces deux vernis sèchent satinés. Pour obtenir une manucure bien brillante, il faudra impérativement appliquer une couche de top coat (ici, sur le majeur et l’annulaire). En même temps, je suis sûre que vous ne sortez jamais sans votre couche de top coat, mhhh ? Le top coat Effet Sucré est un vernis à effet à poser en guise de top coat sur un vernis de couleur. Dans sa base transparente flottent des milliers de micro-paillettes blanches qui une fois sèchent donnent un aspect légèrement granuleux à vos ongles. A vous de choisir si vous souhaitez le porter tel quel ou si vous préférez ajouter une couche de top coat pour profitez de la brillance de ses paillettes. C’est ce que j’ai fait ne sachant pas, quand je l’ai posé, que c’était un top coat à effet (blogueuse en cartoon ^^) et que j’ai l’habitude de top coater les paillettes plus vite que mon ombre. La bonne nouvelle, c’est qu’une couche de top coat traditionnel suffit à le rendre parfaitement lisse, ce qui n’est pas le cas des vrais vernis effet sable qui boivent le TC, même posé en couche épaisse. Je trouvais 02567 mignon dans le flacon sans vraiment parier sur lui et finalement, une fois sur mes ongles, je le trouve assez sympa. J’ai l’impression d’avoir une fine couche du sucre qu’on met sur le bord des verres à cocktail ! Pour cet hiver, je l’imagine déjà avec une couche de top coat mat pour un bel effet givré.

Une nouvelle fois, sans pour autant m’emporter comme peuvent le faire certaines marques, L’Onglerie remporte son pari saisonnier ! Des vernis de qualité, un prix tout doux, des vernis aux finis impeccables et des teintes gourmandes et parfaitement appropriées à la saison. Avec tout ça, il est difficile de ne pas succomber à la tentation…

Shopping : Retrouver les vernis des collections printemps et été en boutique ou sur l’eshop de la marque // 8,20EUR les 11ml // En ce moment et jusqu’au 29 juillet, les vernis sont soldés à -20% soit 6,56EUR !

02559 Rose Barbe à Papa // 02560 Rose Guimauve // 02561 Rose Passion // 02562 Orange Tentation // 02563 Bleu Frisson // 02567 Top Coat Effet Sucré (collection Printemps 2014 et Les Irrésistibles) par L’Onglerie : base, 2 couches, top coat

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération

Total look paillettes // Des sequins (plein), du nail art (beaucoup), du bla-bla (à la foliiiie)

Pour ce nail art, je me suis inspirée d’un petit haut blanc tout fluide qui vient de rejoindre mon dressing. Je me refuse à porter du blanc parce qu’avec trois enfants à la maison (et un chat), j’ai beaucoup de mal à garder un vêtement immaculé plus de 10 minutes (c’est à dire sans taches de petits doigts, sans trainée de purée de carottes ou traces non identifiées)(les enfants son formidaaaaaables ^^) mais je n’ai pas pu m’empêcher de céder à l’appel de la paillette. Faible femme ! On le devine en arrière-plan mais sur la hauteur du pull, la maille est dégradée dans des tons de beige et par dessus sont cousus tout plein de sequins argentés qui renvoient la lumière au moindre rayon de soleil. Discrétion zéro mais la paillette addict que je suis est comblée ! A peine l’affaire était dans le sac que j’avais déjà en tête de réaliser un petit nail art assorti, au moins tout aussi discret que mon nouveau pull…

SEQUINS-JAZZ-BLANC-ESSIE SEQUINS-505PARTICULIERE-CHANEL-2 SEQUINS-NORTHERNLIGHTS-SILVER-INM-3Pour réaliser ce nail art, j’ai commencé par appliquer deux couches de vernis blanc. Je suis ensuite venue dégrader verticalement mon taupe puis mon beige. J’ai ajouté une couche de top coat à fines paillettes holographiques (le fameux top coat INM effet « boule à neige » qu’on secoue plus ou moins fort pour choisir le niveau de couvrance des paillettes, mon Dieu, je veux vivre dans ce flacon ! <3) et avant qu’il n’ait le temps de sécher, j’ai posé des sequins argentés sur la bande de dégradé taupe/beige.

SEQUINS-CHANEL-ESSIE-INM SEQUINS-505PARTICULIERE-CHANEL-2 SEQUINS-NORTHERNLIGHTS-SILVER-INM-2 SEQUINS-505PARTICULIERE-CHANEL-1Une réalisation qui n’arrive pas à me convaincre à 100% mais qui me permet de revenir poster par ici ! L’idée c’était de vous montrer ce joli top coat holographique dont on distingue finalement à peiiiiiine les paillettes sur les photos. La bonne nouvelle dans tout ça, c’est que ce soir, je vais officiellement pouvoir ouvrir mon cadeau d’anniversaire (hum hum, petit rattrapage pour celles qui ne me suivent pas sur Instagram ^^) et vous faire de belles photos en très gros plan avec mon nouvel objectif macro. Yeaaaaah !!! Je vous fais de gros bisous et vous dis à très vite :)

SEQUINS-NORTHERNLIGHTS-SILVER-INM-1Shopping :
> Blanc et Jazz (Essie) chez Monoprix // 11,90EUR les 13,5ml 
> 505 Particulière (Chanel) chez Sephora // 23,50EUR les 13ml 
> Holographic Top Coat « Silver » Northern Lights (INM) chez Ciel mon Vernis ! // 9,50EUR les 15ml
> Paillettes libres hexagonales argentées #8 chez Born Pretty Store // 1,99$ la boîte et toujours 10% de remise sur votre commande avec le code FBL91

NPA Info Service
WELOVENAILART-MADISONSQUARELe deuxième tuto vidéo réalisé pour Gemey Maybelline (souvenez-vous, je vous parlais du tournage par ici) est en ligne sur la plate-forme We Love Nail Art !

NPA Info Service #2
A la demande de Sandra qui voulait changer le fond d’écran de son portable, j’ai hébergé une de mes photos sur le blog et je me suis dit que vous seriez peut-être vous aussi intéressées. Alors voilà, si le coeur vous en dit, je vous propose de télécharger une macro du feu 624 d’Ozotic (clic droit, enregistrer sous). Fallait bien ça pour marquer le coup puisque si moi je souffle mes 32 bougies aujourd’hui, le blog, lui, souffle ses 400 billets !

Manucure Sequins réalisée avec Blanc (Essie), Jazz (Essie), 505 Particulière (Chanel) // Top coat à paillettes holo Northern Lights Silver (INM) // Paillettes libres hexagonales #8 (Born Pretty) // Eponge à maquillage pour le dégradé

Gracieuse « Ballerina » (A England)

Je traine pour vous présenter cette collection que je me suis pourtant empressée d’acheter le jour de sa sortie… Vous avez vu des dizaines de swatches mais je ne pouvais pas faire l’impasse sur la gracieuse « Ballerina » de cette marque que j’aime tellement ! Après la magnifique collection Burne-Jones Dream, Adina Bodana revient cette fois avec quatre vernis holographiques dans des tons pastel inspirés de la danseuse de ballet britannique Margot Fonteyn.

Her Rose Adagio (A England)
Her Rose Adagio (A England)Her Rose Adagio (A England)Her Rose Adagio est un rose pâle holographique qui penche vers le pêche. Cette couleur très douce et féminine a un petit côté suranné à la fois élégant et très romantique.

Encore Margot (A England) // Fonteyn (A England)Au premier abord, j’ai cru que j’avais reçu les mêmes vernis. Mais non, Fonteyn et Encore Margot sont bien différents. Certaines diront qu’ils sont trop proches pour avoir envie d’acheter les deux ou que c’est une folie de sortir deux vernis quasi identiques dans une même collection. Ça serait oublier le plaisir que prend Adina à jouer avec la subtilité des nuances… Souvenez-vous de Camelot, le noir-noir et Lancelot, le noir avec une pointe de rouge ! Ou encore la collection des Gothic Beauties !

Encore Margot (A England) Encore Margot (A England) Encore Margot (A England)Encore Margot est un gris argenté holographique. Si je pinaillais, je dirais que c’est un gris froid aux trèèèès légers sous-tons bleutés. Ce n’est pas mon préféré de la bande, je lui préfère Fonteyn, mais c’est un joli vernis à avoir si vous ne possédez pas encore d’holo argenté.

Fonteyn (A England)Fonteyn (A England)Fonteyn (A England)Fonteyn (A England)Fonteyn est un lilas holographique dilué aux reflets lavande. C’est très floral comme description n’est-ce pas ? :) Comme dans Princess Tears, on retrouve ce très léger voile qui se réveille dès que le soleil vient caresser la surface des ongles. Gros coup de cœur pour ce vernis tout en tendresse !

Dancing With Nureyev (A England)Dancing With Nureyev (A England)Dancing With Nureyev (A England) Dancing With Nureyev (A England) Dancing With Nureyev (A England)Dancing With Nureyev est un bleu grisé holographique avec une petite note métallisée violette. Un peu comme Rose Bower et Briarwood ! Vous avez vu ses reflets ? Incontestablement, Dancing With Nureyev est la teinte emblématique de cette collection, la plus vibrante et la plus éloignée des trois autres vernis « Ballerina »…

Opaques en deux couches (on pourrait les poser en une seule), on retrouve une nouvelle fois les ingrédients qui font la qualité des vernis A England : des reflets holographiques subtils, des teintes travaillées, une collection empreinte d’Art et d’Histoire. « Ballerina » rime sans conteste avec finesse, élégance et douceur !

Shopping : Pshiiit Boutique // 9EUR les 11ml

Her Rose Adagio, Encore Margot, Fonteyn, Dancing With Nureyev (collection Ballerina) par A England : base, deux couches, top coat

Tour d’horizon // Les vernis « holo » de la collection printemps ILNP

Aujourd’hui, je vous présente les nouveautés holographiques que j’ai ajoutées à mon panier lors de ma dernière commande groupée (encore !) sur l’e-shop I Love Nail Polish (ILNP pour les intimes). Des coups de coeur, des semi-déceptions, je vous dis tout, tout, tout sur (noooooon ! :P) mes vernis !

Music Box, c’est LE vernis que j’attendais désespérément quand j’ai commencé à le voir fleurir sur les blogs. Un joli bleu pastel qui appelle le printemps de toutes ses forces. Et puis, je l’ai eu dans les mains, je l’ai posé sur mes ongles et c’est un peu la déception. Son petit côté grisé le rend trop terne à mon goût. Ses particules holographiques restent relativement discrètes, il ne faut donc pas compter sur elles pour qu’elles le réveillent. Nope, Music Box, ce n’est pas « love at first sight » entre nous… Une première chez ILNP ! Du coup, j’ai tenté de le sauver en l’affublant d’un nail-art fleur de cerisier, mais rien n’y fait. La preuve, il a déjà rejoint la vernithèque de ma copine Stéphanie du blog De Tout et de Rien qui préfère les holos tout doux. Dans les mêmes tons en dix fois plus vibrant, je suis tombée raide dingue du Holo in One de Catrice que Camille a shoppé pour moi en Allemagne. Encore une fois, voici la preuve qu’en matière de vernis, tous les goûts sont dans la nature !

Vient ensuite Mega, l’argenté 100% Spectraflair ! Vous le voyez là en lumière naturelle, sans le petit rayon de soleil qui va vous éclater les rétines. Ce petit là est une bombe en flacon, si vous n’avez pas d’holo argent (ce qui était mon cas, croyez-le ou non), je vous encourage à vous jeter dessus : application parfaite (sans base à l’eau), opaque en deux couches, séchage rapide. En plus d’être canon, Mega a tout pour lui… :)

C’est au tour de Princeton et ses paillettes holo aux jolis reflets dorés de faire le show. Bon… Même remarques que pour Music Box, il est trop désaturé et pas assez holo pour faire chavirer mon coeur de NPA. Je le garde pour le moment mais il rejoindra sans doute un prochain vide Helmer.

Cerise sur le gâteau, voici Kings and Queens que j’ai commandé parce que ma copine Chiara l’a commandé aussi et que je n’étais pas sûre de réussir à lui envoyer en le découvrant. « Non, finalement, je le garde ! Tu ne m’en veux pas trop ? » ^^ Par précaution, je l’ai donc pris pour moi aussi et je dois bien avouer que sur ce coup là, j’ai eu le nez fin ! Gros gros gros coup de coeur pour ce violet aux sous tons rosés. C’est là qu’était le piège, je pensais ne pas l’aimer pour ça (étant fan de sa petite soeur bleutée Amanda HuginKiss). Et bien non, je déclenche l’alerte MUST-HAVE pour ce petit aux reflets incroyables et à l’application parfaite !

Vous avez craqué pour certaines références de cette nouvelle collection ? Lesquelles ? Ravie ou pas tout à fait ? Voilà, c’est tout pour aujourd’hui les filles. Désolée pour mon rythme de publication (au moins je fais honneur aux escargots de ma belle région Bourgogne ^^), ça me manque de n’être pas plus présente sur le blog. J’espère pouvoir faire mieux très vite ! Des bises <3

Shopping : > Sur la boutique en ligne de la marque ILNP // 10$ les 12ml
> Sur la Pshiiit Boutique, j’ai cru voir passer que les nouveautés de printemps seraient prochainement mises en ligne // 11,60EUR les 12ml

Music Box, Mega, Princeton et Kings and Queens (collection Printemps 2014) par ILNP : base, deux couches, top coat 

Nouveautés Essie // Hide and Go Chic, Truth or Flare et Ignite the Night

J’ai récemment fait l’acquisition de trois vernis Essie, dont deux font partie de la toute nouvelle collection printemps Hide & Go Chic… Ok, ok, titre mensonger, Ignite the Night n’est pas une nouveauté, mais elle en reste une pour moi. Ça compte ?

Hide and Go Chic, c’est le beau bleu qui donne son nom à la collection. Quand un bleu tire légèrement sur le vert, je suis absolument incapable de lui résister. Comme souvent avec Essie, les textures crèmes sont un vrai régal à appliquer. Celui-ci ne déroge pas à la règle ! Parfaitement couvrant en deux couches, il a fini hyper laqué (pas de top coat sur les photos, j’étais en mode « swatches sauvages »).

Truth or Flare est un bleu grisé désaturé. Tout doux pour le printemps, il fait une base parfaite pour le nail art. Contrairement à son comparse, je l’ai trouvé un chouillat plus liquide. Ce n’est pas vraiment gênant, puisqu’on arrive tout de même à l’appliquer en deux couches. Il faut juste éviter de vouloir faire des couches trop épaisses. J’ai hésité à prendre le vert menthe Fashion Playground pour ses jolies micro-paillettes mais j’ai eu peur d’être déçue une fois le vernis posé (mais où sont les paillettes ? ^^). Du coup, je me suis rabattue sur Ignite the Night de la collection de cet hiver qui colle pile-poil à mes envies du moment. Et comme il se marie plutôt bien avec les deux autres, j’ai eu envie de les associer le temps d’un nail art !

Sur Truth or Flare, j’ai collé des petits morceaux de scotch pour former des triangles. Un à deux par ongle, tantôt sur le bord libre, tantôt sur la lunule, venant des bords de l’ongle, on laisse faire le hasard (hasard un peu étudié quand même histoire de ne pas avoir deux doigts parfaitement identiques). Une couche de top coat type Poshé pour sceller le motif et surtout pour lisser les surépaisseurs entre la base et les paillettes d’Ignite the Night et c’est fini !

Shopping : Collection disponible en exclusivité chez Monoprix // 11,90EUR les 13,5ml

Manucure « Triangulation » réalisée avec Hide and Go Chic et Truth or Flare (collection Printemps 2014 Hide and Go Chic) par Essie et Ignite the Night (collection Hiver 2013 Encrusted Treasure) par Essie

Bird on a Wire // Silver Touch gamme Crystallize (Gemey Maybelline)

Il y a deux semaines, je participais au tournage des prochains tuto-vidéos (teasinnnnng ^^) à paraître sur le site WeLoveNailArt.com. Promis, je vous reparle bientôt de cette formidable expérience, en attendant, vous pouvez aller jeter un oeil sur les tutos déjà parus et réalisés par les blopines TheQuicheGirl, Je suis Vernie, Glitter and Nails… Juste avant de quitter le studio, je suis repartie avec quelques vernis dont deux vernis de la gamme Crystallize, le vernis effet sable selon Gemey Maybelline.

Silver Touch* est un des six vernis parus le mois dernier. Je trouve ça chouette qu’une marque qu’on trouve en grande distribution surfe sur la tendance texturée. Comme son nom l’indique, Silver Touch est argenté sauf qu’il est un peu traître puisqu’en fait il tire légèrement sur le lilas. Ce n’est pas flagrant dans le flacon, mais ça le devient quand on le pose comme je l’ai fait à côté d’un vernis blanc. Le Light Up de la même gamme est un vrai argenté lui ! Personnellement, ses petites paillettes rondes, ses plus grosses paillettes hexagonales ainsi que son rendu final me font beaucoup penser au petit Anny After Dinner Show qui a fait fureur au printemps dernier. Bien plus en tout cas que les Kiko Sugar Mat que je trouve plus « bruts », moins scintillants !

La texture de Silver Touch est un peu épaisse et permet de l’appliquer en une seule couche. Une fois sec, le vernis prend un aspect mat. Bien sûr vous pouvez passer une couche de top coat ou exploiter l’effet mat/brillant dans un nail art pour jouer avec la texture. Pour ce NA, j’ai posé Cotton Buds de Butter London en accent nail. Je ne crois pas vous avoir parlé de ce blanc crème ? Il fait très bien son boulot mais je suis tellement dingue de mon Essie Blanc que j’ai beaucoup de mal à me faire à celui-ci. Je crois que je me suis trop bien habituée à le poser en une seul coup de pinceau grâce au pinceau large des Essie français. ^^ J’ai ensuite stampé le petit motif avec mon Noir Konad et la plaque Pro Collection 04 (MoYou).

Je suis sous le charme de Silver Touch. Côté tenue, j’ai pu le porter deux jours avant de voir un éclat sur un de mes ongles. Rien de catastrophique mais j’ai préféré changer de manucure (et puis j’avais mes petits ILNP qui m’attendaient :D). Pas d’illusion, il faudra passer par la case papillotes pour démaquiller vos ongles… Si vous craquez pour une autre des références de la gamme, les vernis ne sont pas tous faits sur le même moule. Je suis également repartie avec le beau Green Depth dont les paillettes sont beaucoup plus fines et dont l’effet 3D est par conséquent plus atténué. Ouvrez l’oeil au moment de faire votre sélection !

Shopping : En grandes surfaces // 3,80EUR les 7ml

Manucure « Bird on a Wire » réalisée avec 233 Silver Touch gamme Crystallize par Gemey Maybelline // En accent nail : Cotton Buds par Butter London et Noir par Konad // Plaque Pro Collection 04 par MoYou London

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, le revendeur, l’agence RP pour considération

Les vernis Marionnaud et le défi d’Alice

Samedi, j’ai passé la journée avec une poignée de mes copines NPA à Paris. Ce n’était pas prévu, j’ai pris un billet de train à la dernière minute mais c’était tellement bien. Dans l’après-midi, nous nous sommes retrouvées, je me demande encore comment, dans un magasin Marionnaud à regarder les vernis. Façon faille spatio-temporelle, paf, pouf ! ^^ Evidemment, plutôt séduite par le flacon, carrément sous le charme des couleurs et bien décidée à profiter des soldes, j’ai choisi plusieurs références que Caroline et Alice ont fini par m’offrir (encore merciiiii les filles). C’est là que cette dernière m’a glissé : « Le défi maintenant, ça va être d’utiliser les six vernis dans une seule manucure ! ». Euuuuuh… OK !

Me voilà donc partie pour utiliser les six petits nouveaux. Heureusement, j’ai choisi mes couleurs de prédilection et toutes se marient plutôt bien entre elles, ça devrait le faire. Sur mon pouce, j’ai tout simplement posé Vert Enigmatique, celui que je pensais être un dupe de Wintergreen d’YSL (en fait, il n’en est rien, chouette !). J’ai fait pareil sur l’auriculaire alias rikiki qui a reçu deux couches de Clair-Obscur. Sur l’index et l’annulaire, c’est Démon de Minuit qui tient la vedette. Nuit Céleste, le pailleté qui m’a fait craquer, est venu se dégrader pendant que j’ai fait des petits pois en Rose Cosmique et Clair-Obscur sur l’autre doigt. Sur le majeur, j’ai fait un dégradé du plus clair au plus foncé avec Vert Enigmatique et le très lumineux Vert Impertinent. J’ai posé tout plein de morceaux de striping tape pour former des petits triangles et j’ai fait un nouveau dégradé du plus foncé au plus clair cette fois avec Rose Cosmique et Clair-Obscur. J’adoooooore le résultat sur ce doigt, si j’avais eu trois heures devant moi, je crois que j’aurais fait ce nail art en full manucure ! <3

Côté couleurs, Rose Cosmique, Démon de Minuit et Nuit Céleste faisaient partie d’un coffret « Oiseau de Nuit ». Les trois vernis étaient accompagnés d’une mini-lime trèèèès bling-bling aux grosses paillettes dorées. Rose Cosmique est un rose framboise parsemé de quelques micro-paillettes roses et violettes. C’est une très jolie surprise ! Mon appareil est devenu un peu fou avec toutes ces teintes et j’ai eu le plus grand mal à obtenir une couleur fidèle à la réalité. Sur la troisième photo de ce billet, le flacon de Rose Cosmique ressort pile poil à ce que je vois en vrai. Démon de minuit est un violet sombre, très sympa mais pas vraiment unique en son genre… Nuit Céleste est un vernis à base transparente dans laquelle flotte tout plein de paillettes argentées, mauves, roses et violettes. A l’unité, j’ai trouvé Clair-Obscur le pailleté violet, Vert Impertinent le vert chlorophylle et Vert Enigmatique le vert foncé au shimmer vert.

En rentrant à la maison, je me suis rendue compte que j’avais deux vernis Marionnaud version ancienne formule. A l’époque, les flacons étaient ronds, c’est pour ça que j’avais oublié avoir déjà testé les vernis de la marque. Marionnaud a revu sa copie depuis, le look des flacons n’a plus rien à voir. Plus chics, ils perdent néanmoins en facilité d’utilisation et en stabilité. Sur Instagram, on m’a dit que le vernis était trop liquide et qu’on avait tendance à faire des bavures. Personnellement, j’ai trouvé la formulation parfaite mais le pinceau étant large (comme les Essie français), la tige plastique est également très large. On cumule donc flacon haut + goulot étroit + tige longue (et large) ! Et tout ça, c’est un peu la mauvaise combinaison pour faire une belle goutte réserve puisqu’il devient difficile d’égoutter la tige le long du goulot. Le vernis s’accumule l’air de rien et vient s’ajouter à la dose de vernis nécessaire à la manucure. Mon conseil ? Une fois que vous avez bien essoré la tige, rechargez votre pinceau en ne plongeant que lui dans le vernis ! (Et mesdames et messieurs de Marionnaud, trouvez-nous une tige plus fine pour équiper vos flacons s’il-vous-plaîîîîîît !)

Shopping : Marionnaud, en boutique ou sur l’e-shop de la marque // Le set « Oiseau de nuit » 14,90EUR les 3x6ml // Les vernis à l’unité 4,90EUR les 6ml // A dégoter en soldes en boutique pendant qu’il est encore temps :)

Manucure « Défi d’Alice » réalisée avec Rose Cosmique, Démon de Minuit, Nuit Céleste, Vert Enigmatique, Vert Impertinent et Clair-Obscur par Marionnaud // Dotting tool et striping tape

Inspiration Sonia Rykiel // Metropolitan Color’s (Mavala)

A Noël, j’ai reçu un très joli coffret Mavala * comprenant la nouvelle collection de la marque. Metropolitan Color’s est composée de 6 vernis caméléons tantôt (faiblement) duochromes, tantôt (carrément) multichromes. Je ne vais pas vous faire des swatches de chaque teinte puisque plusieurs de mes copines blogueuses se sont lancées dans cet exercice délicat avec beaucoup de talent. Néanmoins, avant de vous présenter mon nail-art inspiration Rykiel, je tenais à vous donner mes impressions concernant les vernis Mavala.

J’ai quelques vernis de la marque dans ma collection, la plupart offerts par ma copine 10tubes, parce que oui, comme Andreia, Mavala est une marque venue de Suisse ! Globalement, je les trouve de bonne qualité même si je trouve leur packaging un peu rétro…

Concernant la collection Metropolitan Color’s :
> 349 Silver Chrome est un beige qui prend des reflets argentés. Incontestablement le moins duochrome de la bande…
> 350 Emerald Gold est un duochrome qui passe du vert tendre à un vert bleuté.
> 351 Pink Gold est un duochrome qui passe du doré au vieil or rosé. Ses reflets sont subtils mais Pink Gold est clairement l’original du groupe !
> 352 Copper Violet est un mutlichrome qui passe du violet au cuivré en passant par le doré.
> 353 Gold Bronze est un multichrome qui passe du doré au bronze en passant par le vert. Il n’est pas sans rappeler le Péridot de Chanel et tous les dupes qui ont suivi dans la foulée. Déjà vu mais classique !
> 354 Metallic Blue est un duochrome qui passe du bleu au violet. Ses reflets sont timides et sauront séduire les amoureuses de bleu.

Côté nail-art, j’ai tout de suite su comment j’allais faire vivre les six vernis de la collection sur mes ongles !

Deux couches de noir et une couche d’accélérateur de séchage, voici la base de ce NA inspiration Sonia Rykiel ! Après avoir découpé des dizaines de petits morceaux de striping tape, j’ai collé cinq morceaux de ST par ongle. Pour plus de précision, le mieux est de s’aider d’une pince à épiler. En fonction de la longueur et de la largeur de vos ongles, vous pouvez travailler soit dans le sens vertical, soit dans le sens horizontal, mais quoi qu’il en soit, essayez de créer six espaces réguliers. Ensuite on vient remplir chaque espace directement avec la tranche du pinceau du vernis (ou avec un petit pinceau ou un dotting tool tout fin si le pinceau du vernis est trop épais) et on décolle tout de suite les morceaux de striping tape. Une couche de top coat pour lisser les épaisseurs de matière et sceller le motif… Et voilà !

Metropolitan Color’s en bref…
Les six vernis de la collection ont un fini métallisé qui pardonne difficilement les coups de pinceau. Si vous posez votre vernis en deux à trois couches, attention donc au moment de l’application ! Sachez que cette collection se prête parfaitement au nail-art. Les couleurs sont très couvrantes sur base sombre et sèchent plutôt rapidement. Avec Metropolitan Color’s, Mavala signe une collection qui risque de laisser de marbre la NPA avide de nouveautés. Néanmoins, le grand public sera conquis de découvrir une collection complète dédiée à ces magnifiques reflets. Le tout disponible en format mini, dans de nombreux points de vente, pour un rapport qualité-prix parfaitement accessible !

Shopping : Retrouvez la collection Metropolitan Color’s par Mavala en parapharmacies, parfumeries et grands magasins // 5,40EUR les 5ml

Pour voir les swatches de la collection et d’autres magnifiques nail-art, je vous conseille de visiter les blogs de TheQuiche Girl, Didoline, Marsupoire, Aya et La NPA Mouton ! <3

Manucure « Inspiration Sonia Rykiel » réalisée avec les six vernis de la collection Metropolitan Color’s par Mavala et Licorice (Essie) // Striping tape, pince à épiler et beaucoup de patience

NPA Info Service
Je n’aime pas trop me prêter à l’exercice des voeux mais je tenais tout de même à vous souhaiter une très bonne année 2014 ! Qu’elle soit colorée de créativité et de passion… :)

* Produit(s) reçu(s) par la marque, le revendeur, l’agence RP pour considération