Ma manucure semi-permanente avec le kit Striplac (Alessandro)

Cela fait longtemps que je lorgne sur les vernis semi-permanents. Pas que j’ai viré ma cuti, non, non, mais je suis une éternelle curieuse ! Et avec le buzz fait autour de ces vernis qui n’auraient que des avantages, laissez-moi vous dire que je n’ai pas hésité très longtemps quand Sephora m’a proposé de tester le kit Striplac* by Alessandro. Pour vous parler de ce produit, j’ai décidé d’articuler ce billet sous forme de questions-réponses. C’est parti !

C’est quoi le kit Striplac ?
Le kit Striplac est un kit de démarrage contenant tout le matériel nécessaire pour réaliser une manucure semi-permanente à domicile. Dans la boîte, on trouve une lampe LED 6W, un vernis transparent Twin Coat qui fait office à la fois de base et de top coat, un vernis de couleur (un rouge intemporel "Secret Red"), des pads nettoyants, une lime à 4 faces, un repousse cuticules, une notice d’utilisation pour la lampe ainsi qu’un petit guide illustré pour réaliser sa première pose de vernis semi-permanent. Alessandro nous annonce une manucure qui tient jusqu’à 10 jours sans s’écailler et un retrait facile grâce à la technologie "Peel-Off". Mais ça on en reparle plus loin…

Le maniement de la lampe, ça m’impressionne un peu. Comment ça fonctionne ?
Avant de brancher la lampe sur le secteur, la première chose à faire est d’enlever le film de protection bleu qui en recouvre le socle. Et d’un coup, la nouvelle première chose à faire, c’est de lire le manuel fourni dans le kit ! :) Je lis rarement les notices, résultat, je me bats comme une miséreuse avec le matériel avant de comprendre comment ça fonctionne, hum… Sous l’appareil donc, il y a quatre petites pattes anti-dérapantes et quatre boutons plastiques que vous pouvez soulever (non, rien ne sert de tourner ^^) pour enlever le socle en un clin d’oeil. Cette manipulation vous permettra de faire vos pédicures, et, accessoirement enlever ce fameux film de protection. Voilà, vous savez tout ! Blague à part, le témoin rouge indique que la lampe est correctement branchée sur le secteur et prête à fonctionner. Le témoin bleu s’affiche lorsque vous sélectionnez une des trois durées de séchage : 10 secondes pour pré-durcir le vernis (sur le pouce par exemple) // 30 secondes pour un durcissement supplémentaire si vous souhaitez une tenue très longue durée // 60 secondes pour un durcissement normal de la couleur.

Concrètement, comment se passe la pose du vernis semi-permanent Striplac ?
Comme avant toute pose de vernis qu’il soit traditionnel ou semi-permanent, il faut commencer par démaquiller ses ongles, les limer puis repousser les cuticules. Cette dernière étape est très importante puisqu’elle permet de garantir une bonne tenue du vernis semi-permanent. Ensuite, on nettoie/dégraisse la surface des ongles en passant un petit coup de pad nettoyant et on passe aux choses sérieuses.

Après avoir appliqué une fine couche de Twin Coat sans toucher les cuticules ni la peau des bords de l’ongle, on passe sous la lampe pendant 60 secondes. D’abord quatre doigts, puis le pouce tout seul. Personnellement, j’ai fait ma manucure complète sur les quatre doigts de mes mains et j’ai géré les pouces à la fin. On recommence avec une première couche de couleur en faisant toujours attention que le vernis n’entre pas en contact avec la peau (si c’est le cas, un petit coup de bâtonnet de buis pour effacer les bavures), 60 secondes sous la lampe, une deuxième couche, 60 secondes et enfin une couche de Twin Coat en veillant à recouvrir le bord libre et de nouveau 60 secondes. Pour retirer la couche de dispersion, on nettoie les ongles avec un pad nettoyant et c’est fini !

As-tu des conseils pour bien réussir la pose ?
> Travaillez en fines couches, quitte à poser votre couleur en trois couches.
> Dans le manuel, il est bien dit de ne pas toucher le vernis entre deux couches. Vous vous doutez bien que je me suis mise en mode "prise la main dans le sac" et que j’ai évidement touché pour vérifier si oui ou non c’était sec. Ne le faites pas ! :) La surface reste collante, ne cherchez donc ni à la toucher, ni à l’essuyer, enchainez les étapes comme indiquées sur le manuel (hum hum ^^).
> Les pads fournis dans le kit sont bien utiles et sont délicatement parfumés à la pêche mais ça ne vaut pas le coup de réinvestir la prochaine fois. Un coton imbibé d’alcool fera tout aussi bien l’affaire et est plus économique !
> Lors de mon premier essai, mon vernis a rétracté. Comme avec une couche de Sèche Vite ou de Poshé pour certaines. Dé-gou-tée ! J’ai relu le manuel dans tous les sens et j’ai finalement trouvé la solution dans celui de la lampe. Au lieu de passer ma couche de base 60 secondes sous la lampe, je me suis contentée de la laisser 10 secondes.

Quand j’ai su que j’allais recevoir le kit, j’ai profité d’une commande chez Sephora pour ajouter à mon panier un autre vernis de couleur, Nude Parisienne, histoire de pousser le test un peu plus loin encore. Ma toute première pose, celle qui a rétracté…

Ça tient vraiment 10 jours ?
Je ne suis pas sûre d’être la meilleure testeuse du monde pour évaluer la tenue et la longévité des vernis Striplac. Pourquoi ? Parce que je reste une amoureuse inconditionnelle du vrai vernis, je suis trop habituée à changer ! Mais ce que je peux vous dire, c’est que j’ai posé Nude Parisienne et Secret Red que j’ai respectivement fait tenir 5 et 9 jours. Pour le premier, cette histoire de bords libres me dérangeait vraiment beaucoup et j’ai fini par titiller mes ongles en les portant à la bouche et en cherchant à décoller le vernis (bouuuuh pas bien !).

J’ai ensuite renouvelé l’expérience avec Secret Red en appliquant le petit secret que je vous livre plus haut et cette fois, j’ai gardé ma manucure pendant 9 jours sans accrocs, ni rayures et avec toujours autant de brillance qu’au premier jour. J’ai pris sur moi… Neuf jours !!! C’est la repousse qui a eu raison de mes ongles et l’effroyable envie de changer de couleur. A condition de ne pas chipoter avec vos ongles en grattant les côtés ou en les portant à la bouche (réflexe d’ancienne rongeuse), Striplac tient sa promesse ! D’ailleurs, ce test m’aura permis de me rendre compte que le changement régulier de vernis fait incontestablement partie de ma thérapie personnelle pour ne pas replonger. Avec le semi-permanent, je me lasse de la couleur et du coup je grignote dans l’espoir d’abimer pour changer. C’est grave docteur ? :P

Comment se passe le retrait ? Est-ce que Striplac abime les ongles ?
Dans mon petit panier shopping Sephora, en plus de Nude Parisienne, j’ai ajouté l’activateur de Peel-Off. Je ne savais pas si j’allais en avoir besoin mais très franchement, ce qui me faisait peur dans l’idée de poser du vernis semi-permanent, c’était le retrait. Pas envie d’abimer mes ongles durablement, j’ai donc préféré jouer la sécurité.

C’est d’ailleurs pour sa technologie "Peel-Off" que j’ai décidé de tester le kit Striplac et aucun autre. En effet, les vernis Striplac ont la particularité de se retirer en grattant sur le bord de l’ongle et en décollant le vernis par plaque entière. Toujours moins pire qu’un bain prolongé dans une solution de dépose, d’un grattage intensif au bâtonnet de buis puis d’un ponçage en bonne et due forme non ? J’ai enlevé Nude Parisienne après 5 jours et Alessandro précise bien dans son manuel que ses vernis semi-permanents ne sont pas faits pour être retirés si vite après la pose. La marque recommande donc pour les changements réguliers et les ongles secs d’utiliser impérativement l’activateur Peel-Off. Comme d’habitude, je n’en ai fait qu’à ma tête et j’ai commencé par décoller le vernis sur mon auriculaire et là, paf, une partie de la kératine de l’ongle s’est détachée avec le vernis.

Je n’ai pas poussé plus loin mes expérimentations et j’ai tout de suite appliqué l’activateur sur les côtés de mes autres ongles. Après 2-3 minutes, le vernis s’est décollé comme par magie, sans abimer mes ongles cette fois. Avec Secret Red, je n’ai rencontré aucun souci. Après 9 jours de pose, le vernis s’est détaché sans que j’ai besoin d’avoir recours à l’activateur. Néanmoins, je vous conseille fortement de vous équiper de ce petit flacon, notamment si vous avez les ongles fragiles (cassants, secs, dédoublés) et quoi qu’il en soit de les bichonner avec vos soins préférés !

10 jours sans la moindre petite fantaisie sur mes ongles ? Impossible !
J’ai vu des tutos sur Internet qui montrent comment réaliser un dégradé avec ce type de vernis. Pourquoi pas, mais la texture/le fini des vernis Striplac me font penser que c’est difficilement réalisable pour une jeune femme non professionnelle. Sans compter que Alessandro ne parle même pas de cette possibilité dans son guide d’utilisation… Pour les inconditionnelles du nail-art, je pense que rien ne vous empêche de faire un petit dégradé de paillettes sur le Twin Coat (après avoir enlevé la couche de dispersion avec un pad nettoyant) ou un motif au scotch avec un vernis traditionnel puis de sceller le tout avec votre top coat habituel. Je n’ai pas essayé par crainte des sur-épaisseurs et parce que je voulais tester le produit dans de bonnes conditions, mais je le ferai à l’occasion. Surtout, ça peut venir mettre un peu de fantaisie aux couleurs pour le moment très basiques proposées par Sephora. A l’étranger, Alessandro propose une plus large gamme de couleurs, espérons que ça arrive bientôt chez nous aussi !

Où acheter le kit Striplac par Alessandro ?
Le kit est disponible en exclusivité chez Sephora pour 99,90EUR. Je vous conseille d’attendre de recevoir un bon -10% ou -20% pour craquer parce que mine de rien, c’est un budget ! Il y a d’ailleurs 20% de remise actuellement et ce jusqu’au 17 février prochain avec le code SVALG. Pour essayer l’une des 10 teintes disponibles actuellement, il faudra débourser 17EUR le flacon de 8ml. Pour l’indispensable (à mon sens) activateur Peel Off, comptez 9EUR les 8ml.

Verdict final ?
Comme je le dis plus haut, je ne pense pas devenir une inconditionnelle du vernis semi-permanent. Cela me freine trop dans mes "habitudes ongulaires" que ce soit en terme de fréquence de changements ou en terme de couleurs/finis/paillettes/décorations/funkytude (si, si ^^). Néanmoins, c’est une solution qui me semble plutôt idéale pour les pédicures ou pour les départs en vacances quand on cherche à avoir des mains soignées sans vouloir s’encombrer de vernis et tout l’attirail qui va avec… Voilà ce que je peux vous dire sur le kit Striplac by Alessandro. Si par hasard, je n’ai pas été assez précise, n’hésitez pas à me le faire savoir en commentaires, je me ferai un plaisir de répondre à vos interrogations. A très bientôt les filles !

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, le revendeur, l’agence RP pour considération

Les vernis Marionnaud et le défi d’Alice

Samedi, j’ai passé la journée avec une poignée de mes copines NPA à Paris. Ce n’était pas prévu, j’ai pris un billet de train à la dernière minute mais c’était tellement bien. Dans l’après-midi, nous nous sommes retrouvées, je me demande encore comment, dans un magasin Marionnaud à regarder les vernis. Façon faille spatio-temporelle, paf, pouf ! ^^ Evidemment, plutôt séduite par le flacon, carrément sous le charme des couleurs et bien décidée à profiter des soldes, j’ai choisi plusieurs références que Caroline et Alice ont fini par m’offrir (encore merciiiii les filles). C’est là que cette dernière m’a glissé : "Le défi maintenant, ça va être d’utiliser les six vernis dans une seule manucure !". Euuuuuh… OK !

Me voilà donc partie pour utiliser les six petits nouveaux. Heureusement, j’ai choisi mes couleurs de prédilection et toutes se marient plutôt bien entre elles, ça devrait le faire. Sur mon pouce, j’ai tout simplement posé Vert Enigmatique, celui que je pensais être un dupe de Wintergreen d’YSL (en fait, il n’en est rien, chouette !). J’ai fait pareil sur l’auriculaire alias rikiki qui a reçu deux couches de Clair-Obscur. Sur l’index et l’annulaire, c’est Démon de Minuit qui tient la vedette. Nuit Céleste, le pailleté qui m’a fait craquer, est venu se dégrader pendant que j’ai fait des petits pois en Rose Cosmique et Clair-Obscur sur l’autre doigt. Sur le majeur, j’ai fait un dégradé du plus clair au plus foncé avec Vert Enigmatique et le très lumineux Vert Impertinent. J’ai posé tout plein de morceaux de striping tape pour former des petits triangles et j’ai fait un nouveau dégradé du plus foncé au plus clair cette fois avec Rose Cosmique et Clair-Obscur. J’adoooooore le résultat sur ce doigt, si j’avais eu trois heures devant moi, je crois que j’aurais fait ce nail art en full manucure ! <3

Côté couleurs, Rose Cosmique, Démon de Minuit et Nuit Céleste faisaient partie d’un coffret "Oiseau de Nuit". Les trois vernis étaient accompagnés d’une mini-lime trèèèès bling-bling aux grosses paillettes dorées. Rose Cosmique est un rose framboise parsemé de quelques micro-paillettes roses et violettes. C’est une très jolie surprise ! Mon appareil est devenu un peu fou avec toutes ces teintes et j’ai eu le plus grand mal à obtenir une couleur fidèle à la réalité. Sur la troisième photo de ce billet, le flacon de Rose Cosmique ressort pile poil à ce que je vois en vrai. Démon de minuit est un violet sombre, très sympa mais pas vraiment unique en son genre… Nuit Céleste est un vernis à base transparente dans laquelle flotte tout plein de paillettes argentées, mauves, roses et violettes. A l’unité, j’ai trouvé Clair-Obscur le pailleté violet, Vert Impertinent le vert chlorophylle et Vert Enigmatique le vert foncé au shimmer vert.

En rentrant à la maison, je me suis rendue compte que j’avais deux vernis Marionnaud version ancienne formule. A l’époque, les flacons étaient ronds, c’est pour ça que j’avais oublié avoir déjà testé les vernis de la marque. Marionnaud a revu sa copie depuis, le look des flacons n’a plus rien à voir. Plus chics, ils perdent néanmoins en facilité d’utilisation et en stabilité. Sur Instagram, on m’a dit que le vernis était trop liquide et qu’on avait tendance à faire des bavures. Personnellement, j’ai trouvé la formulation parfaite mais le pinceau étant large (comme les Essie français), la tige plastique est également très large. On cumule donc flacon haut + goulot étroit + tige longue (et large) ! Et tout ça, c’est un peu la mauvaise combinaison pour faire une belle goutte réserve puisqu’il devient difficile d’égoutter la tige le long du goulot. Le vernis s’accumule l’air de rien et vient s’ajouter à la dose de vernis nécessaire à la manucure. Mon conseil ? Une fois que vous avez bien essoré la tige, rechargez votre pinceau en ne plongeant que lui dans le vernis ! (Et mesdames et messieurs de Marionnaud, trouvez-nous une tige plus fine pour équiper vos flacons s’il-vous-plaîîîîîît !)

Shopping : Marionnaud, en boutique ou sur l’e-shop de la marque // Le set "Oiseau de nuit" 14,90EUR les 3x6ml // Les vernis à l’unité 4,90EUR les 6ml // A dégoter en soldes en boutique pendant qu’il est encore temps :)

Manucure "Défi d’Alice" réalisée avec Rose Cosmique, Démon de Minuit, Nuit Céleste, Vert Enigmatique, Vert Impertinent et Clair-Obscur par Marionnaud // Dotting tool et striping tape

Inspiration Sonia Rykiel // Metropolitan Color’s (Mavala)

A Noël, j’ai reçu un très joli coffret Mavala * comprenant la nouvelle collection de la marque. Metropolitan Color’s est composée de 6 vernis caméléons tantôt (faiblement) duochromes, tantôt (carrément) multichromes. Je ne vais pas vous faire des swatches de chaque teinte puisque plusieurs de mes copines blogueuses se sont lancées dans cet exercice délicat avec beaucoup de talent. Néanmoins, avant de vous présenter mon nail-art inspiration Rykiel, je tenais à vous donner mes impressions concernant les vernis Mavala.

J’ai quelques vernis de la marque dans ma collection, la plupart offerts par ma copine 10tubes, parce que oui, comme Andreia, Mavala est une marque venue de Suisse ! Globalement, je les trouve de bonne qualité même si je trouve leur packaging un peu rétro…

Concernant la collection Metropolitan Color’s :
> 349 Silver Chrome est un beige qui prend des reflets argentés. Incontestablement le moins duochrome de la bande…
> 350 Emerald Gold est un duochrome qui passe du vert tendre à un vert bleuté.
> 351 Pink Gold est un duochrome qui passe du doré au vieil or rosé. Ses reflets sont subtils mais Pink Gold est clairement l’original du groupe !
> 352 Copper Violet est un mutlichrome qui passe du violet au cuivré en passant par le doré.
> 353 Gold Bronze est un multichrome qui passe du doré au bronze en passant par le vert. Il n’est pas sans rappeler le Péridot de Chanel et tous les dupes qui ont suivi dans la foulée. Déjà vu mais classique !
> 354 Metallic Blue est un duochrome qui passe du bleu au violet. Ses reflets sont timides et sauront séduire les amoureuses de bleu.

Côté nail-art, j’ai tout de suite su comment j’allais faire vivre les six vernis de la collection sur mes ongles !

Deux couches de noir et une couche d’accélérateur de séchage, voici la base de ce NA inspiration Sonia Rykiel ! Après avoir découpé des dizaines de petits morceaux de striping tape, j’ai collé cinq morceaux de ST par ongle. Pour plus de précision, le mieux est de s’aider d’une pince à épiler. En fonction de la longueur et de la largeur de vos ongles, vous pouvez travailler soit dans le sens vertical, soit dans le sens horizontal, mais quoi qu’il en soit, essayez de créer six espaces réguliers. Ensuite on vient remplir chaque espace directement avec la tranche du pinceau du vernis (ou avec un petit pinceau ou un dotting tool tout fin si le pinceau du vernis est trop épais) et on décolle tout de suite les morceaux de striping tape. Une couche de top coat pour lisser les épaisseurs de matière et sceller le motif… Et voilà !

Metropolitan Color’s en bref…
Les six vernis de la collection ont un fini métallisé qui pardonne difficilement les coups de pinceau. Si vous posez votre vernis en deux à trois couches, attention donc au moment de l’application ! Sachez que cette collection se prête parfaitement au nail-art. Les couleurs sont très couvrantes sur base sombre et sèchent plutôt rapidement. Avec Metropolitan Color’s, Mavala signe une collection qui risque de laisser de marbre la NPA avide de nouveautés. Néanmoins, le grand public sera conquis de découvrir une collection complète dédiée à ces magnifiques reflets. Le tout disponible en format mini, dans de nombreux points de vente, pour un rapport qualité-prix parfaitement accessible !

Shopping : Retrouvez la collection Metropolitan Color’s par Mavala en parapharmacies, parfumeries et grands magasins // 5,40EUR les 5ml

Pour voir les swatches de la collection et d’autres magnifiques nail-art, je vous conseille de visiter les blogs de TheQuiche Girl, Didoline, Marsupoire, Aya et La NPA Mouton ! <3

Manucure "Inspiration Sonia Rykiel" réalisée avec les six vernis de la collection Metropolitan Color’s par Mavala et Licorice (Essie) // Striping tape, pince à épiler et beaucoup de patience

NPA Info Service
Je n’aime pas trop me prêter à l’exercice des voeux mais je tenais tout de même à vous souhaiter une très bonne année 2014 ! Qu’elle soit colorée de créativité et de passion… :)

* Produit(s) reçu(s) par la marque, le revendeur, l’agence RP pour considération

Collab Fest 2013 // Hope (Picture Polish) et les perles de jaspe

C’est un billet un peu exceptionnel aujourd’hui ! Après avoir eu la chance de participer à la Blog Fest 2012 et de gagner une collaboration avec Picture Polish, la team australienne est venue avec l’idée de faire une Collab Fest 2013. C’est ainsi que toutes les petites chanceuses qui, comme moi, ont eu le bonheur de lancer une teinte en collaboration avec Picture Polish cette année vont poster un billet aujourd’hui pour revenir sur leur aventure…

Je vous avais présenté Hope avec beaucoup d’émotion en avril dernier. Déjà huit mois qu’il ne m’appartient plus et que je le vois sur les ongles de tout plein de nailistas à travers le monde. Je suis toujours autant amusée de le voir faire son petit bonhomme de chemin. Pour l’occasion, Hope s’est accompagné d’une création de Laurie, du blog 30 et alors. Laurie, c’est un peu la créatrice de manchettes la plus talentueuse du monde puisqu’elle a décidé de s’inspirer de vernis à ongles pour imaginer ses bracelets. Et pas n’importe lesquels, non, les vernis Picture Polish ! Je guettais secrètement la manchette qui serait inspirée par Hope et il y a quelques semaines, je suis tombée sur une photo de la merveille sur son compte Instagram. Une superbe manchette inspirée par Hope et Sea Jewel ! Je me suis permise de la contacter pour lui demander si, par le plus grand des hasards, je pourrais lui en acheter une (j’avais en tête ce billet exceptionnel, mais ça, elle ne le découvrira qu’aujourd’hui… Coucou Laurie ! ^^) et elle m’a répondu "Si tu veux, je peux même la personnaliser pour toi !". Mon Dieu !!!

Après avoir échangé des tonnes de mail et cerné le petit truc en plus qui ferait de la manchette, THE manchette, Laurie est partie en quête du fil de soie parfait, de la perle d’exception, du détail qui allait la rendre complètement unique. C’est ainsi que ma manchette s’est habillée de petites étoiles argentées qui dansent sur mon poignet au moindre mouvement et de très fines perles de jaspe…

Je n’ai pas eu à chercher très loin l’inspiration de mon nail art… Laurie s’inspire de Picture Polish, je me suis inspirée de son goût pour l’association des couleurs et des matières ! J’ai utilisé la technique du Saran wrap pour ajouter l’effet pierre précieuse. Cette technique consiste à faire une boule de film étirable (vous savez, le film transparent qu’on utilise en cuisine pour protéger les aliments du chaud ou du froid) et à s’en servir comme d’un tampon. On trempe la boule dans une goutte de vernis et on tamponne délicatement sur l’ongle. Ensuite j’ai ajouté deçà delà des petits morceaux de feuilles dorées. On a l’impression qu’elles sont incrustées sur l’ongle vous ne trouvez pas ?

Je n’avais pas osé nail-arter Hope jusqu’à présent mais ce billet aura été l’occasion de le faire. L’occasion également de remercier une nouvelle fois les filles de Picture Polish pour la confiance qu’elles ont placée en moi et pour la chance que j’ai eu de voir l’un de mes rêves se réaliser. Maintenant, je ne sais pas vous, mais j’attends avec impatience de voir la merveille que TheQuicheGirl, la gagnante de la dernière Blog Fest, va imaginer pour nous…

Shopping : Retrouvez Hope et ses petits copains sur la boutique en ligne de Picture Polish ou chez les revendeurs de la marque. Pour la France, c’est la Pshiiit Boutique qui s’y colle (tellement bien <3). Si vous souhaitez mettre à votre poignet une des magnifiques créations de Laurie, je vous recommande de visiter son e-shop. Vous pouvez également prendre contact avec elle pour qu’elle réalise le bijou dont vous avez toujours rêvé !

Manucure "Hope et les perles de jaspe" réalisée avec Hope par Picture Polish, Good as Gold (Essie) et quelques morceaux de feuilles dorées.

Nail Art // Noël en quatre manucures !

Mon beau sapin // Pour celles qui font rimer Noël avec tradition…


Je vous l’accorde, cette manucure est vue et revue mais j’avais tellement envie de la réaliser. Au départ, elle ne faisait pas partie de ma sélection et puis j’ai reçu les derniers vernis de la collection de Noël ILNP (oui, encore, déconnectez mon compte Paypal ! ^^) et ces deux-là criaient mon nom : "Vernis en Foliiiiiiiie, fais des sapins sur tes doiiiiiiiiiiigts !". Je n’ai pas résisté bien longtemps…

Le matériel :
> Un vernis multichrome doré (ici Nostalgia par ILNP)
> Un vernis holographique vert (ici A Fresh Evergreen par ILNP)
> Du scotch
> Du striping tape
> Des sequins et/ou des strass rouges

Comment faire ?
Après avoir posé deux couches de votre vernis doré, appliquez une couche de top coat accélérateur de séchage pour pouvoir rapidement passer à la suite. Collez deux morceaux de scotch pour former un triangle, ce sera votre sapin. Collez trois petites bandes de striping tape en diagonale pour faire les guirlandes. Appliquez une couche de vernis vert et retirez rapidement le striping tape et le scotch. Pour faire les boules, collez quelques sequins/strass et n’oubliez pas l’étoile à la cime du sapin. Une couche de top coat pour sceller les motifs, c’est fini !

Tombe la neige // Un Noël blanc sinon rien !

Cette manucure me renvoie à un de mes plaisirs d’enfant : celui de regarder par la fenêtre embuée de ma chambre en espérant voir le Père-Noël arriver sur son traîneau… La neige n’était malheureusement jamais au rendez-vous mais imaginez si elle l’avait été ! Magique !

Le matériel :
> Un vernis bleu (ici Sea Spray par China Glaze)
> Un vernis à paillettes bleues (ici Last Friday Night par OPI)
> Un vernis à paillettes blanches (ici Lights of Emerald City par OPI)
> Des sequins transparents
> Un liner blanc (ici Nail Art Pen par Models Own)
> Un top coat mat (ici Matte About You par Essie)

Comment faire ?
Après avoir appliqué deux couches de vernis bleu, faites un léger dégradé avec votre vernis à paillettes bleues. Passez une très fine couche (le pinceau doit être presque sec) de vernis à paillettes blanches. Disposez deux ou trois sequins transparents par ongle pour apporter de la dimension à votre manucure. Dessinez quelques flocons de neige avec votre liner blanc puis terminez par une couche de top coat matifiant. Pas mal cet effet givré non ?

Au coin du feu // Marc Darcy, sors de ce corps !

Vous savez le pull aux motifs improbables qu’on ne sort du placard que pendant les fêtes de fin d’année. Bah voilà, des rennes, des flocons, des coeurs et voilà vos ongles habillés pour Noël ! A porter avec : un plaid bien chaud sur les genoux, une tasse de thé fumant à la main et le chat qui ronronne à vos pieds… :)

Le matériel :
> Un vernis rouge (ici n°8 par Bourjois)
> Un vernis rouge rosé holographique (ici Rose Bower par A England)
> Une plaque de stamping au motif de Noël (ici Festive 04 par MoYou London)
> Un tampon et une raclette

Comment faire ?
Je ne vais pas vous faire l’affront de vous expliquer comment procéder. Par contre, je vais vous encourager à aller jeter un oeil à la version de Marie du blog Glitter and Nails qui a utilisé la même plaque en stampant en blanc. C’est beau ! <3

Graphique Chic // Fêtes mais pas trop !

J’en connais quelques unes (dont je ne citerai pas le nom) qui ne se laissent pas facilement attendrir par l’esprit de Noël mais qui ont tout de même le sens de la fête. Bah oui, comment refuser une petite réunion familiale ou amicale autour d’une bonne bouffe et de grands crus hein ?

Le matériel :
> Un vernis blanc (ici Blanc par Essie)
> Un vernis noir (ici Licorice par Essie) (j’ai osé abandonner Camelot ^^)
> Un liner doré (ici Nail Art Pen par Models Own)
> Du scotch
> Un pinceau liner

Comment faire ?
Je ne vais pas vous le cacher, cette manucure c’est de la patience avant tout… Mettez le chat dehors, envoyez les enfants à l’école et débranchez le téléphone ! Pour cette manucure, on joue la carte de la transparence, on ne met donc qu’une simple base avant de coller des petits bouts de scotch "comme vient l’inspiration". L’idée c’est que vos doigts soient tous différents mais qu’il y ait une grande bande noire ou blanche sur chaque doigt. Ensuite on vient tracer des moyennes bandes et des fines bandes au pinceau liner ou au nail art pen. Veillez à garder au moins une bande d’ongle nu. Sur le pouce, j’ai fait la feignante, j’ai simplement posé deux couches de noir et un petit stud. On peut parfaitement imaginer ne faire qu’un accent nail rayé et le reste en blanc/noir/doré tout simple + stud. N’oubliez pas la couche de top coat et voilà, c’est (enfin) fini !

Alors, vous préférez laquelle ? Mon beau sapin ? Tombe la neige ? Au coin du feu ? Ou graphique chic ? Quoi qu’il en soit, j’espère que ces inspirations vous auront plu et que vous essaierez à votre tour de les reproduire. N’hésitez pas à partager le résultat sur les réseaux sociaux du blog ! A très vite !

Shopping : Pour les vernis ILNP, c’est par ici, le matériel de nail-art, par là. N’oubliez pas le code promo de 10% en page d’accueil du blog ! Vous trouverez les nail art pen ici et les plaques MoYou ! Et bien sûr, le temple de la tentation porte bien son nom puisque vous trouverez tout ça et plus encore… ;)

[Nail art] Les ailes du Monarque

Il ne m’aura pas fallu longtemps pour faire passer Bleu Aguicheur de chrysalide à papillon… Plusieurs de mes plaques de stamping sont gravées avec des ailes de papillon monarque mais je vous conseille de vous lancer parce que ce design n’a rien de très compliqué à reproduire avec un bon liner ! Néanmoins, pour celles qui préfèrent le stamping, allez jeter un oeil du côté de Vivid Lacquer // plaque VL004 et de BundleMonster // collection Create Your Own – plaque BM-424.

Pour vous lancer, il vous faudra, un vernis coloré (pour un NA réaliste, partez sur de l’orangé, mon Monarque fait figure de papillon sous acide mais ce n’est pas grave, j’assume parfaitement sa couleur décalée ^^), un vernis blanc, un vernis à paillettes, un vernis à flakies, une éponge à make up et de quoi dessiner les ailes du monarque. Nail art pen, pinceau liner ou petit dotting tool : tout ça fonctionne !

Après avoir posé deux couches de votre vernis coloré, venez tamponner tour à tour votre vernis blanc puis vos paillettes et vos flakies à l’aide de l’éponge. Ne recouvrez pas l’ensemble de vos ongles, déposez juste de la matière par petites touches pour apporter un peu de relief à la manucure. Ensuite tracez un arc de cercle noir au niveau de la lunule et dessinez les ailes du papillon. Remplissez de noir tout ce qui se situe à l’extérieur des traits et réalisez quelques pois blancs le long du bord libre de vos ongles.

Voilà les filles, j’espère que ce billet express vous aura plu, on se retrouve très vite pour quelques manucures de fêtes ! A bientôt :)

Manucure "Les ailes du Monarque" réalisée avec Bleu Aguicheur (collection Coup de Coeur) par L’Onglerie // Blanc (Essie), Beyond Cosy (Essie), Nfu51 (Nfu Oh) // Eponge à make-up // Nail Art pen (Models Own)

Coup de Coeur // La collection automnale de L’Onglerie

Coup de coeur, c’est le petit nom de la dernière collection L’Onglerie ! Cette année encore, la marque décline ses must-have de l’automne avec quatre vernis très féminins qui s’harmonisent parfaitement entre eux. Je vous propose de faire connaissance avec Mauve Sensuel, Gris Câlin, Framboise Coquine et Bleu Aguicheur. Tout un programme…

Mauve Sensuel est le parfait vernis de saison, celui que je pourrais porter encore et encore et qui va avec toutes mes tenues. Pas vraiment mauve, 02550 de son petit nom, est un violet grisé foncé. Couvrant en deux couches, son fini crème et sa formulation parfaite en font une laque classique mais indispensable dans une vernithèque !

Gris Câlin… Tellement prometteur ! Dans son flacon, il a pourtant tout bon. Légèrement irisé, ce gris clair opaque en trois fines couches a des sous-tons jaunes qui fait qu’il ne va pas du tout avec ma couleur de peau. J’ai l’air malade, vous ne trouvez pas ? Ce petit souci chromatique n’enlève en rien les qualités de Gris Câlin, mais malheureusement, ce petit n’est pas fait pour moi…

Framboise Coquine est un rose framboise opaque en deux couches. Classique, intemporel, passe-partout ! Il ne me fait pas vibrer plus que ça mais reste un excellent basique pour celles qui seraient à la recherche d’une teinte à la fois féminine et gourmande.

Bleu Aguicheur, c’est mon coup de coeur de la collection… Son nom est trompeur puisqu’il n’est pas bleu du tout, mais violet vif avec des sous-tons bleutés. Ses micro-paillettes roses, bleues et argentées le rendent hyper lumineux avec un petit côté irisé à la limite de l’effet nacré. Une très jolie réussite qui aura le droit à un retour très prochainement sur le blog puisqu’il est passé sous mes pinceaux et mon éponge à maquillage pour une transformation en règle !

Shopping : Retrouver les vernis de la collection Coup de Coeur en boutique ou sur l’eshop de la marque // 7,65EUR les 11ml

NPA Info Service
En préparant mon billet, je suis allée fureter sur l’eshop de la marque et je suis tombée en amour devant la collection hiver qui vient tout juste de sortir… On trouve Gris Pétillant, un vernis gris métallisé pailleté et deux top coats à paillettes : Eclat d’Or (base transparente et paillettes effet feuilles d’or d’après le visuel du site) et Night Fever (base transparente également avec des paillettes noires et blanches, gniiiiiii !). Plutôt prometteuse cette collection hiver ! :)

02549 Bleu Aguicheur // 02550 Mauve Sensuel // 02551 Framboise Coquine // 02552 Gris Câlin (collection Coup de Coeur) par L’Onglerie : base, 2 à 3 couches, top coat

* Produit(s) envoyé(s) par la marque, l’agence RP, le revendeur pour considération

Revue de Presse #2 // Nail Art, la Création au Bout des Doigts

Aujourd’hui, je reviens avec le deuxième chapitre de la rubrique Revue de Presse pour vous présenter le livre de Stéphanie Bruneau aka DeToutEtDeRien : Nail Art, la Création au Bout des Doigts. J’ai bien conscience que beaucoup d’entre vous se sont déjà ruées chez leur libraire pour s’offrir cette bible du NA mais j’espère tout de même vous faire (re)découvrir le livre de Stéphanie. La période est propice, ce livre étant une idée cadeau parfaite à mettre au pied du sapin ! J’ai donc profité d’un magnifique vernis acheté à une autre Stéphanie lors de son vide-vernithèque pour reproduire mon nail-art préféré…


Plus qu’un livre de pas à pas, cet ouvrage est une mine d’informations sur la beauté des mains. Tout y passe ! Des origines du vernis à ongles au matériel en passant par les soins pour préparer ses ongles avant de réaliser une manucure, la composition des vernis ou encore un guide de survie très pratique (et bourré d’humour !). Côté manucures, c’est le festival des inspirations. Les grandes techniques du nail art (pochoir, pois, dégradé…) sont expliquées dans des bulles numérotées par étapes puis plusieurs manucures viennent illustrer les pas à pas des différentes techniques. En fin d’ouvrage, une grande rubrique "Quelque chose à fêter" recense de nombreuses manucures à thème avec pas moins de six inspirations pour habiller nos doigts pour les fêtes de fin d’année ! Vous trouverez également des inspirations plus romantiques ou d’autres carrément graphiques…

Pour servir de base à la manucure star de ce billet (Fleurs Délicates en page 62), j’ai choisi de porter un petit nouveau dans ma vernithèque. Thriller de Colors by Llarowe est un vernis bleu canard holographique parfaitement couvrant en une seule couche (mais j’en ai quand même posé deux, vous commencez à me connaître ^^). Je trouve la couleur absolument parfaite mais je trouve que les reflets holographiques sont moins puissants sur les ongles que dans le flacon. Bon, ça ne va pas m’empêcher de le porter à nouveau mais ça me semblait important de vous le signaler ! Cette manucure est assez simple à réaliser (équipez-vous d’un pinceau fin et d’un vernis noir bien opaque ou, comme moi, d’un liner noir, ça vous facilitera les choses) avec un rendu à la fois très sophistiqué et aérien. Les couleurs choisies par Stéphanie dans son livre apporte une touche très graphique à l’ensemble, mais on peut tout à fait obtenir un rendu plus doux en choisissant des couleurs pastel. Cet été j’avais utilisé Raindrops d’Illamasqua, un gris clair sorbet saturé de flakies, pour réaliser ce nail-art et ça rendait très très bien aussi

En résumé…

Nail Art, la Création au Bout des Doigts est un livre sur le nail art. Signé Stéphanie Bruneau, il est paru en mai dernier aux éditions Ouest France, collection Talents Partagés. Ouvrage d’inspirations, ce livre est à garder juste à côté de votre vernithèque pour embellir vos ongles en toute occasion. Un condensé des tendances du moment !
> Pour qui ? Pour les débutantes, pour les chevronnées, pour les NPA de l’extrême, pour celles à la recherche de pas à pas détaillés et de conseils en pagaille.
> Où se le procurer ? Chez votre libraire ou sur les sites de vente en ligne (Amazon par exemple).
> A quel prix ? 9,90EUR // 72 pages, 100 photos.

Manucure "Fleurs Délicates" réalisée avec Thriller (Colors by Llarowe), Blanc (Essie) et le nail art pen Black (Models Own)

[Swatches-minute] Tour d’horizon des nouveautés I Love Nail Polish // Deuxième partie

On se retrouve aujourd’hui avec la seconde et dernière partie des nouveautés ILNP !

Cette fois, c’est le violet sous toutes ses formes qui occupe la vedette : violet intense, violet qui tire le sur le bleu ou sur le fuchsia, violet grisé… Mesdemoiselles, mesdames, please welcome Cygnus Loop (H), Grape Alicious, Absolute Zero, Indie Go et Birefringence (H).

Sur mon pouce… Cygnus Loop (H)
C’était déjà un de mes préférés quand il n’était que multichrome… Maintenant qu’il a cette touche de micro-paillettes holographiques, il est encore plus magique. Comme pour Mutagen, je ne m’attarderai pas sur la description des reflets de Cygnus Loop, je vous laisse consulter le billet le concernant. Ma recommandation : MUST-HAVE ! // Alerte : dupe d’Octopuss Garden (collection Beatles) par Enchanted Polish.

Sur mon index… Grape Alicious
Grape Alicious faisait partie des vernis qu’il me fallait absolument. Et pourtant ce n’était pas une nouveauté, juste un ancien qui est revenu sur le devant de la scène pour le plus grand plaisir des fans de violet ! A faible luminosité Grape Alicious est un violet presque noir à la fois intense et profond. Sous les projecteurs, sa base se fait plus vive et ses paillettes holographiques brillent de mille feux. Ma recommandation : pour les amoureuses de violet !

Sur mon majeur… Absolute Zero
Absolute Zero n’est pas un vernis que vous pourrez trouvez sur la boutique ILNP. Il s’agit en fait d’un vernis créé spécialement pour les pré-commandes du 1er novembre. Chaque cliente ayant commandé au moins trois vernis parmi les 16 nouvelles teintes lancées ce jour ont reçu Absolute Zero en cadeau. Je ne sais pas vous, mais moi je trouve ça particulièrement commerçant ! Surtout quand le cadeau n’est pas juste un bête vernis crème. Non, non, non, celui-ci a été travaillé comme n’importe quel autre vernis ILNP et là je dis bravo Barbra parce que, pour le coup, je me sens privilégiée (un bon point pour la fidélisation ^^). Rapidement, Absolute Zero est un vernis dont la base anthracite est saturé d’un shimmer à reflets bleus et de la juste dose de micro-paillettes argentées et holographiques pour le rendre encore plus spécial à la lumière. Une petite merveille… Ma recommandation : espérons que ce vernis soit un jour à la vente !

Sur mon annulaire… Indie Go
Indie Go, c’est le parfait "blurple" (contraction de blue et purple). Opaque en deux couches, ses paillettes holographiques le rendent absolument spectaculaire. En plus de sa couleur de base ni tout à fait bleue, ni tout à fait violette, on distingue un léger reflet duochrome bleu/violet. De quoi semer le doute dans les esprits. Une chose est sûre, Indie Go ne manque pas de piquant ! :) Ma recommandation : si vous hésitez toujours entre bleu et violet, Indie Go est fait pour vous…

Sur mon auriculaire… Birefringence (H)
Une nouvelle fois, (H) pour holographique ! Je ne vous refais pas tout mon blabla (je vous renvoie une dernière fois vers le billet parlant des reflets multichromes de la collection Ultra Chrome), j’ajouterai juste que les micro-paillettes sont assez présentes pour ajouter un bel arc-en-ciel de paillettes au vernis sans pour autant altérer les reflets de la base. Magique ! Ma recommandation : si vous avez raté les Enchanted Polish de l’année dernière, ILNP vous offre une magnifique session de rattrapage ! // Alerte : dupe d’Across the Universe (collection Beatles) par Enchanted Polish.

Encore cinq jolis précieux aujourd’hui ! Mon impression se confirme sur les vernis I Love Nail Polish. Je reviens rapidement sur la partie expédition/livraison parce que vous me laissez souvent des commentaires pour me demander comment ça se passe quand je commande à l’étranger, est-ce que j’ai des frais de douane ?… Plus spécifiquement pour les pré-commandes ILNP, les vernis ne sont pas envoyés de suite puisque, comme je le disais hier, les vernis sont faits en fonction des pré-commandes et ne sont donc pas physiquement en stock. Barbra indique à chaque pré-commande un délai maximum au-delà duquel elle aura forcément envoyé les vernis (sous quinzaine cette fois). Commandés le 1er novembre, mes vernis ont quitté Las Vegas (la classe non ?) le 12 novembre pour arriver à Paris le 18 novembre (et même qu’avant, ils sont passés par Los Angeles, re-la claaaaasse ^^). Une fois à Paris, ils ont rejoint ma boîte aux lettres en 48H. Bien emballés dans un carton bourré de papier bulle, sans casse et… Sans frais de douanes ! // Relire la première partie du tour d’horizon des nouveautés ILNP

Quels sont vos préférés dans la sélection d’aujourd’hui ? Et vos préfs de préfs tous vernis confondus ? Quels sont ceux que je n’ai pas (encore) achetés et que vous me recommandez impérativement ?

Shopping : I Love Nail Polish // entre 10$ et 12,50$ les 12ml selon le vernis choisi (hors frais de port)

Cygnus Loop (H) (collection Ultra Chrome) // Grape Alicious // Absolute Zero // Indie Go // Birefringence (H) par I Love Nail Polish (ILNP) : base, 2 couches, top coat

[Swatches-minute] Tour d’horizon des nouveautés I Love Nail Polish // Première partie

Lors de mon dernier billet, je vous proposais de swatcher rapidement les nouveautés I Love Nail Polish (ILNP) récemment arrivées dans ma boite aux lettres, et plusieurs d’entre vous ont émis le souhait de voir des swatches comparatifs.

J’ai bien observé mes nouveaux précieux et je les ai rangés dans deux catégories : les bleus/verts et les violets. Aujourd’hui, je vous fais faire un tour d’horizon de la première catégorie. Nous allons parler de Mutagen (H), Sweet Serenade, Exodus, Purgatory et Washing Ashore. C’est parti !

Sur mon pouce… Mutagen (H)
(H) pour holo puisque Barbra, la créatrice derrière la marque ILNP, a eu envie de rajouter une pincée de micro-paillettes holographiques aux vernis de la collection Ultra Chrome. Pas de panique, ils existent toujours "au naturel" mais vous pouvez désormais acquérir cette version holo. Je ne m’étends pas trop sur le sujet, pour apprécier les superbes reflets de Mutagen, je vous laisse relire le billet que je lui avais consacré. Ma recommandation : que vous ayez ou non Mutagen, sa version holo est encore plus féérique ! // Alerte : dupe de Hey Jude (collection Beatles) par Enchanted Polish.

Sur mon index… Sweet Serenade
Un des vernis multichromes les plus intenses de cette sélection ! Barbra a d’ailleurs hésité à l’ajouter à la collection Ultra Chrome. La base au fini métallisé de Sweet Serenade passe du violine grisé au bleu canard (teal) en passant par le vert. En plus de ses incroyables reflets, on observe tout plein de micro-paillettes bleues et vertes. Très opaque dès la première couche, il sera parfait à la seconde et ne saura vous lasser tellement ses visages sont multiples. Ma recommandation : à avoir impérativement dans votre collection ILNP !

Sur mon majeur… Exodus
Tout en subtilité, Exodus est un vernis bleu marine saturé de micro-paillettes multichromes. Dans le flacon elles passent par le bleu moyen, le bleu foncé puis le violet. Sur les ongles, le résultat est beaucoup plus discret mais néanmoins lumineux. Si je n’étais pas une psychorigide des deux couches sinon rien, j’aurais parfaitement pu poser Exodus en une seule couche. Attention, les pigments d’Exodus sont tellement intenses que je ne peux qu’insister : ne faites surtout pas impasse sur la base. Vous pouvez éventuellement la doubler pour éviter les risques de transfert sur vos ongles. Ma recommandation : pour les amoureuses de bleu !

Sur mon annulaire : Purgatory
Purgatory, c’est celui que j’attendais le plus frénétiquement et c’est finalement celui qui me convainc le moins… Pas qu’il ne soit pas joli, mais j’attendais des reflets plus intenses, à l’image de ceux qu’on distingue parfaitement dans le flacon. Purgatory est un vernis teal foncé (l’équilibre parfait entre bleu et vert) saturé de paillettes aux reflets multichromes. En pleine lumière les paillettes sont tantôt bleues, tantôt dorées. En lumière rasante, les paillettes prennent des reflets bleu foncé et violets. J’aurais aimé que ces derniers soient plus évidents mais malheureusement, on les voit assez rarement. Dommage ! Ma recommandation : un très beau vernis dont on peut néanmoins se passer si on est à la recherche d’un vernis aux reflets multichromes riches.

Sur mon auriculaire : Washing Ashore
Washing Ashore est un vernis au fini métallisé et aux reflets multichromes particulièrement vibrants. Sa base passe du turquoise au violet en passant par le vert. Lui aussi aurait pu faire partie de la collection Ultra Chrome puisque Barbra a utilisé les mêmes ingrédients pour formuler Washing Ashore. En pleine lumière, on aperçoit quelques micro-paillettes qui dansent dans la matière en fonction de l’inclinaison des mains. Envoûtant ! Ma recommandation : à avoir si vous aimez les vernis qui ne passent pas inaperçus.

En résumé, les vernis ILNP sont des petites merveilles qui méritent d’être (plus) connues ! Une texture fluide et opaque (souvent dès la première couche), des couleurs riches, des reflets travaillés et des vernis accessibles aussi bien en prix qu’en disponibilité lors des lancements. Je tiens d’ailleurs à saluer la super organisation de la marque à ce sujet. Quand je me suis connectée sur le site pour passer commande des nouveautés, le serveur était évidement débordé. MAIS, et c’est là que je crie au génie, un message s’est affiché sur la page d’accueil me prévenant que ma connexion était mise sur liste d’attente. J’avais le choix de rester sur la page et rafraîchir régulièrement ou de laisser mon numéro de portable pour être avertie par SMS de l’accessibilité à la boutique (il faut tout de même garder la fenêtre ouverte sur son navigateur). C’est cette solution que j’ai retenue. J’ai donc vaqué à mes occupations et dix minutes plus tard, je recevais un SMS m’indiquant que c’était mon tour dans la file. J’ai rafraichi la page et en effet, j’ai pu faire mon shopping sans stress puisqu’il s’agissait là d’une pré-commande. En effet, Barbra vend ses vernis avant de les avoir fabriqués. A elle, ça lui permet de savoir combien en faire pour ne pas se retrouver avec des invendus ou des ruptures. A nous, ça nous permet d’avoir les vernis convoités sans s’arracher les cheveux en défonçant la touche F5 et sans être frustrées à cause d’un stock déjà épuisé (suivez mon regard) ! ^^ // Découvrir la seconde partie du tour d’horizon des nouveautés ILNP

Est-ce que vous avez craqué pour les vernis I Love Nail Polish ? Vous avez pris le(s)quel(s) ? Quels sont vos préférés dans la sélection d’aujourd’hui ?

Shopping : I Love Nail Polish // entre 10$ et 12,50$ les 12ml selon le vernis choisi (hors frais de port)

Mutagen (H) (collection Ultra Chrome) // Sweet Serenade // Exodus (collection Rich Effect) // Purgatory (collection Rich Effect) // Washing Ashore par I Love Nail Polish (ILNP) : base, 2 couches, top coat