Tempête holographique // Storm (Zoya)

Cela fait bien longtemps que nous n’avons pas parlé de vernis Zoya par ici. Je crois vous l’avoir déjà dit mais je suis fan de cette marque. Déjà ils sont 5-Free, c’est à dire qu’ils ne contiennent pas les composés chimiques (Formaldéhyde, résine de Formaldéhyde, Toluène, DBP, Camphre) qu’on essaye de plus en plus d’éviter désormais. En plus de ça, les vernis sont non testés sur les animaux et ne contiennent pas d’ingrédients d’origine animale. Voilà pour le petit rappel concernant la qualité des produits Zoya… Ok, la composition est clean mais, et c’est là que ça en fait une marque must-have, leurs vernis sont aussi OUFISSIMES ! Ils sortent toujours des collections aux couleurs travaillés et aux finis parfaits. Chez Zoya, ils sont experts « ès paillettes » et encore une fois ils nous le prouvent avec le beau Storm.

Storm est un vernis jelly d’un noir profond saturé de micro-paillettes holographiques. A l’ombre, les paillettes sont blanches (façon poussière de pierre précieuse <3) et donnent un côté brut au vernis. On se demande ce que ce petit là a dans le ventre… Rassurez-vous le mystère est très vite levé dès qu’un rayon de lumière vient frapper vos ongles. Les paillettes brillent intensément, l’arc-en-ciel de couleurs se déploie et Storm, la tempête holographique, vous en met plein la vue. Contrairement aux paillettes scatter holo de Picture Polish qui miroitent et dansent à la surface des ongles, ici le rendu est beaucoup plus tape à l’oeil : Storm scintille de mille feux !

Grâce au pinceau professionnel et au fini sorbet, l’application se fait très facilement. L’opacité est parfaite en deux couches, le temps de séchage rapide et la tenue correcte. Déjà trois jours que je le porte et ma manucure est toujours parfaite. Attention, le noir (et le rouge aussi) est une couleur qui supporte difficilement les poses approximatives. On peut très vite passer du rock/chic au trash/vulgaire, alors on s’applique pour dessiner une jolie lunule et on laisse la magie Zoya opérer…

Shopping : Pshiiit Boutique // 13EUR les 15ml

NPA Info Service
Le concours créatif est clos ! Vous avez été plus de 80 à participer, un grand merci à vous d’avoir joué le jeu et d’avoir osé. J’espère que vous avez pris autant de plaisir à réaliser ces manucures que j’en ai eu à lire vos différentes inspirations. Je vais très rapidement les classer dans deux dossiers (un pour le thème Aquarius, un pour Cosmos) que je vais publier sur Facebook pour que vous puissiez admirer les créations des participantes. Je laisserai ensuite quelques jours au jury pour délibérer et en fonction des résultats, soit j’annoncerai directement les deux gagnantes, soit suite à une première sélection, nous procéderons à un second vote pour départager les finalistes. Je ne sais pas trop encore comment ça va se passer… Mais forcément bien, c’est évident, dans le respect de vos participations et celui de nos emplois du temps :)

Storm (collection Ornate) par Zoya : base, 2 couches, top coat

[Vernis] Ces collections qui me font trépigner d’impatience !

Mes marques « chouchou » ont concocté de jolies collections cette année qui me font envie de faire passer le temps plus vite ! Petit coup d’œil sur celles que j’attends plus que les autres (par ordre alphabétique, impossible de faire un classement)…

The Legend (A england)

Je vous en parle depuis un petit moment déjà… Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance de découvrir « The Legend ». Après la légende arthurienne, Adina met St George et son histoire à l’honneur. La collection, dont la sortie ne saurait tarder, est composée de 6 vernis holographiques et d’un vernis multichrome. Pour voir les premiers swatches (sur une roue à vernis, la collection étant toujours en fabrication), allez voir le billet d’Ommorphia (crédit photo : Ommorphia).

Colors From The Capitol – Hunger Games (China Glaze)
Des paillettes de dingue !!! Des teintes au fini mat !!! La collection est prévue pour le mois de mars…

On Safari (China Glaze)

Des vernis crèmes dont les couleurs me parlent beaucoup ! Étrangement, c’est une collection d’été (étrangement parce que ce ne sont pas vraiment des couleurs « estivales ») mais je trouve qu’elle pourra sans souci se porter en toute saison. Pas de date de sortie annoncée pour le moment…

Navigate Her (Essie)
Ça ne vous donne pas envie d’être au printemps ? La collection version américaine sera disponible dans le courant du mois de février. Je ne sais pas si une version française est prévue, ni quand, mais nous devrions avoir la chance de les voir débarquer dans nos Monoprix !

Holland (OPI)
Je ne me pose même pas de questions, je sais d’office que je vais m’offrir l’ensemble des vernis à flakies, sauf sans doute Vampsterdam parce qu’il a l’air de laisser de vilaines traces de pinceau (je dis ça et en même temps, je ne suis JAMAIS à l’abri de craquer… ^^)

True (Zoya)
Même si je trouve à cette collection quelques similitudes avec celle précédemment présentée, là encore, je pense que le charme « Zoya » va agir… Comment résister à des vernis à la formulation si parfaite ?

Je suis faiiiiiiiible… Et vous ? Des craquages en prévision ?

Edit : Parlez-vous OPI ? a publié un super article hier plus complet que le mien. Alors que je n’ai parlé que des collections qui me bottent vraiment, elle a fait un récapitulatif complet de ce qui nous attend en 2012 chez les marques citées plus haut. Allez y jeter un œil ! ;)

En contraste et en pois avec China Glaze et Zoya

Pour reproduire cette manucure, il vous faudra…
> Deux vernis colorés… // Concrete Catwalk (China Glaze) et Tao (Zoya)
Soit vous jouez les contrastes avec deux couleurs complémentaires (orange/bleu ou jaune/violet ou rose/vert) ou avec deux vernis de la même gamme de couleurs au fini différent comme je l’ai fait ici (irise/crème ou crème/paillettes ou crème pastel/crème néon). Les combinaisons sont infinies, faites-vous plaisir !!
> Un dotting-tool
> Du scotch (dans un dévidoir, plus pratique à manier quand les ongles sont humides)
> Un accélérateur de séchage // Good to Go (Essie)

1. Sur votre base habituelle, posez deux couches du vernis qui sera ensuite recouvert d’une bande contrastante et de pois. Ici, j’ai commencé par l’irisé gris, j’ai nommé Tao (Zoya).
2. Pour accélérer le séchage et surtout pour être sûre que votre scotch n’arrache pas votre couleur, je vous conseille de poser une couche d’accélérateur de séchage. Attendez sagement 5 petites minutes.
3. Prenez un morceau de scotch de la longueur de votre ongle, collez-le sur le dos de votre main pour lui enlever un peu de son pouvoir collant, puis collez-le sur les 2/3 de la largeur de votre ongle.
4. Peignez le tiers restant à l’aide de votre deuxième couleur. Ici, Concrete Catwalk (China Glaze). Enlevez délicatement le scotch avant que cette couche soit sèche. Le mieux, c’est de procéder ongle par ongle (vous scotchez, vous vernissez, vous enlevez le scotch…)
5. A l’aide de votre dotting-tool, faites des pois de la couleur de vos bandes contrastées. Répartissez-les harmonieusement sur les 2/3 de vos ongles, sur les deux couches de vernis de base.
6. Passez une couche de top coat pour fixez les motifs. Voilà, c’est fini !

En contraste et en pois avec Concrete Catwalk (collection Metro) par China Glaze et Tao (collection Smoke & Mirrors) par Zoya

OPI New Year // Le meilleur de 2011 !

Pardonnez-moi ce jeu de mots, mais il était vraiment trop tentant pour ne pas être fait ! Il semblerait que ce soit l’heure des bilans sur la blogosphère. Avec un petit train de retard, voici mes 10 vernis préférés de 2011…

1. Ski Teal We Drop (OPI)
Certes, ce n’est pas un vernis de l’année 2011, mais comme c’est mon « must-have » et qu’OPI est la marque par laquelle tout a commencé, je me permets cette entorse… En 2012, j’attends avec beaucoup d’impatience la collection Holland.

2. White Cap (China Glaze)
Cette année, j’ai eu un gros coup de cœur pour la collection Anchors Away (et la collection Metro aussi, mais l’heure est à la sélection…) et plus particulièrement White Cap. A la fois simple et sophistiqué, je trouve qu’il fait de très belles mains, il est parfait pour la belle saison !

3. Lady of The Lake (A England)
THE jolie découverte 2011 : celle d’une marque menée tambours battants par une créatrice adorable ! Adina a lancé The Mythicals, sa première collection, il y a quelques mois. L’année 2012 sera, à n’en pas douter, une très belle année pour elle à la vue des pépites de sa prochaine collection. Vivement (elle ne saurait tarder) !

4. Raindrops (Illamasqua)
Du gris, un fini sorbet, des glass flecks, une histoire derrière le nom et la teinte de ce flacon, Raindrops réunit tout ce que j’aime dans un vernis. Illamasqua est définitivement une marque à continuer de découvrir en 2012.

5. Jem (Zoya)
J’ai choisi Jem, parce qu’il fallait en choisir un, mais globalement, c’est l’ensemble des vernis de la marque (que j’ai eu l’occasion de tester) que je pourrais mettre dans mon « Top 10″. Une facilité d’application exceptionnelle, des couleurs magnifiques, en 2012, il y aura encore plus de Zoya dans ma collection.

6. Dive Bar (Essie)
2011 signe l’arrivée des vernis Essie « Made in France ». Français ou américain, j’aime beaucoup les vernis de la marque. Dive Bar, outre son application et sa tenue sans problème, est une teinte tout en reflets bleus et verts…

7. Shocking Pink (Barry M)
J’adore les petits vernis Barry M parce qu’ils sont, comme les vernis China Glaze, de très bonne qualité pour un tout petit prix. Ce Shocking Pink, je l’ai beaucoup porté cet été et quand on sait le nombre de vernis qui m’attend, c’est un exploit !

8. Bleu de Berlin (Rouge Baiser) // Nfu54 (Nfu Oh)
Je triche, je sais… Mais j’aime tellement l’association de ces deux vernis que je me devais de l’inclure dans cette récap ! Sans compter que 2012 sera, sans conteste, l’année des flakies. Si vous ne connaissez pas les vernis Rouge Baiser, il faut impérativement remédier à ça : application parfaite en une seule couche, temps de séchage rapide et fini laqué ultra-brillant.

9. New-York (Mavala)
J’adore porter du gris laqué sur mes ongles, je trouve ça tellement classe. Si je ne devais en garder qu’un, pas de doute, ça serait ce petit Mavala !

10. True Love (Essence)
Un nouveau classique : sobre et en même temps tellement sophistiqué !

2011 c’est aussi la création de ce blog… L’envie de partager et la passion pour les couleurs sont le fil conducteur de mes billets. Au fil des mois, je me réjouis de vous voir de plus en plus nombreux(ses) à venir me rendre visite, à laisser des commentaires. J’adore cette interaction entre vous et moi ! Ce qui au départ n’était qu’un délire de vernis addict, est devenu un vrai cocon (le mien, le vôtre aussi j’espère) qui me donne envie de toujours plus vous montrer de belles images et vous faire part de mes coups de cœurs et de mes déceptions (si, si, ça arrive aussi !).

Pour 2012, je vous souhaite le meilleur pour vous et vos proches et, de façon plus « futile », des vernis, des couleurs et des paillettes en pagaille… Très bonne année !!!

Le dupe 4-en-1 // Charla (Zoya)

Oui, 4-en-1, rien que ça ! Pour refermer cette semaine Zoya en beauté, voici le somptueux Charla, celui avec lequel vous vous sentirez telle une sirène des Mers du Sud jusqu’au bout des écailles…

Charla est un bleu turquoise gorgé de glass flecks duo-chromes verts/dorés. Il n’est pas sans vous rappeler Catch Me In Your Net (OPI), Choose Me (Essence) et Halley’s Comet (Orly). Ne cherchez pas, ce sont les mêmes, 4-en-1 je vous dis ! Je ne vous parlerai pas de la qualité de ce vernis-ci, je crois vous en avoir fait la démonstration tout au long de la semaine, Charla n’échappe pas à la règle… J’espère que vous avez pris autant de plaisir que moi à admirer mes petits vernis Zoya que j’en ai eu à vous préparer ces billets. Alors, prête à plonger ?

Charla (collection Sparkle) par Zoya : 3 couches sans base ni top coat

Tendance Jean’s // Jo (Zoya)

Souvenez-vous, j’ai reçu ce vernis lors d’une commande passée outre-atlantique à la place de Charla que je vous présenterai demain. Ils n’ont absolument RIEN à voir, imaginez donc ma déception à la découverte de ce bleu lavande arrivé là par erreur. Et finalement, une fois sur mes ongles, il arrive facilement à me convaincre…

Déjà parce que je crois que je suis officiellement conquise par les vernis de la marque, de qualité égale et constante : formulation parfaite, application « flawless », séchage rapide, tenue très correcte.

Ensuite, parce que je trouve qu’il colle pile à la tendance « Jean’s » de cet automne hiver. Une couleur un peu salie façon jean boyfriend usé jusqu’à la trame, des micro-paillettes irisées très discrètes pour casser son côté sage. Jo, que je voyais comme un outsider, est finalement le vernis à porter en toute occasion, celui qui ne vous fait pas faux-bond, celui qui s’accorde avec toutes vos tenues sans risquer le mauvais goût, celui qui vous fait femme glam’rock… Fatal(e) !

Jo (collection Twist) par Zoya : base coat, 2 couches, top coat

Des ongles de princesse des 1001 nuits // Faye (Zoya)

Faye est un rose lilas saturé de glass flecks duo-chromes dorés/cuivrés. Ses reflets métallisés sont plus ou moins intenses en fonction de la lumière, mais même à l’ombre, il brille comme un soleil !

Je vais finir par vous lasser à force de vous le répéter, mais encore une fois, l’application est parfaite et sans efforts. La base de ce vernis étant assez transparente, je regrette de ne pas avoir passé une troisième couche, la teinte aurait sans doute gagné en intensité. Quoi, trois couches ? Mais oui, pas de panique, sa texture très (très !) pailletée fait que Faye sèche vite. J’ai porté ce petit bijou presque 4 jours avant d’en changer, sa tenue est parfaite (pas d’accroc, juste une usure naturelle des bords libres).

Que vous le portiez à la belle saison ou pour les fêtes, Faye s’adaptera sans souci, mais une chose est certaine : le bout de vos doigts ne passera pas inaperçu. Préparez-vous à vous glisser dans la peau d’une princesse des 1001 nuits…

Faye (collection Sunshine) par Zoya : base coat, 2 couches, top coat

Ils se ressemblent comme deux gouttes d’eau…
> Rally Pretty Pink (collection Serena Williams « Glam Sam France » par OPI)
> Oui (collection Holiday 2011 Soirée par Orly)
> It’s My Year (collection Miss Universe par OPI)
> Rock The World (collection Mineral FX par Orly)

Espoirs déçus… Neeka (Zoya)

Voici le dernier vernis de la collection « Smoke & Mirrors »… Neeka est un violet métallisé sali gorgé de flakies dorés. Je le trouve magnifique mais je suis un peu déçue parce que ce que je vois dans le flacon ne correspond pas complètement à ce que j’ai sur les ongles. En effet, le violet est un peu plus foncé, le côté métallisé est quasi inexistant et les flakies moins vives et brillantes que dans ma bouteille. Neeka reste néanmoins un très beau vernis, dans la lignée de Jem, Yara et Tao

Neeka (collection Mirrors de « Smoke & Mirrors ») : 2 couches sans base ni top coat

Argenté métallisé // Tao (Zoya)

Tao est un gris acier argenté métallisé. Il laisse quelques marques de pinceau mais rien de rebutant à mon goût. La formulation du vernis est toujours aussi incroyable, le vernis sèche plutôt vite entre deux couches et surtout… Regardez cette brillance ! Pour tenir le rythme et afin de pouvoir vous présenter un vernis Zoya par jour cette semaine, j’en ai porté certains en manucure complète, les autres ont juste été « swatchés » sans base ni top coat. Dans le cas présent, ça vous donne une bonne idée de la beauté de Tao…

Tao (collection Mirrors de « Smoke & Mirrors) : 2 couches sans base ni top coat

Yara (Zoya)

Ce qui me fait particulièrement craquer chez Zoya, ce sont les paillettes sous toutes leurs formes : shimmer léger, flakies à gogo, glass flecks… Leurs associations sont parfaites et leurs vernis brillent de mille feux. Les paillettes, c’est la vie et ça Zoya l’a bien compris, c’est pourquoi cette semaine, c’est pluie de paillettes sur le blog… C’est avec un plaisir non dissimulé que je déclare cette semaine spéciale Zoya officiellement ouverte !

On commence avec Yara, un des vernis de la collection qui m’a fait sauter le pas et acheter des flacons estampillés Zoya. Du vert olive, des mini flakies, du doré, la combinaison fonctionne très bien. Passée la découverte de la marque avec Jem, il semblerait que ma première impression se confirme et que l’application qui « déchire tout sur son passage » soit de série chez Zoya…

Yara (collection Mirrors de « Smoke & Mirrors ») par Zoya : base coat, 2 couches, top coat