I Don’t Give a Rotterdam ! // I Have a Herring Problem (OPI)

Hier, j’ai voulu à la fois m’amuser avec mes nouveaux vernis OPI et rendre hommage à la déesse du stripping tape, j’ai nommé Pshiiit… Pour ce faire, j’ai associé les deux bleus de la collection Holland. I Don’t Give a Rotterdam est un bleu pâle grisé alors que I Have a Herring Problem est un peu plus sourd avec une pointe de vert. Tous les deux sont gorgés de micro-paillettes argentées et dorées qui les rendent très lumineux. Côté application, ils se valent et manquent un peu d’opacité à deux couches, une troisième fine couche sera donc la bienvenue…

Le stripping tape (ici, utilisé sur le pouce, l’index, le majeur et l’auriculaire) : comment ?
1. Attention, le stripping tape est très fin (à peine 1 mm de large) et pas forcément évident à utiliser. Que vous le travailliez horizontalement ou verticalement, je vous conseille de vous servir d’une pince à envies, vous savez, la pince qui sert à couper les petites peaux du contour de l’ongle. J’ai pensé une seconde à l’emploi du cutter avant que ma maladresse légendaire ne me rattrape et que mon cerveau ne se mette à m’envoyer des signaux "Danger, DANGER !!!".
2. Gros défaut du stripping tape : sa tenue ! A moins que vous ne décidiez de garder vos mains dans de la ouate loin d’une fermeture éclair à zipper, de vaisselle à faire, d’un bain à donner, bref d’une vie à vivre pleinement, il va falloir renforcer tout ça pour que ça tienne. Ne vous leurrez pas, une manucure au stripping tape a une durée de vie, au mieux, d’une journée…
3. Si vous posez le liseré argenté horizontalement (comme sur mon index et mon auriculaire), appuyez bien aux extrémités à l’aide d’un bâtonnet de buis et passez une couche épaisse de top coat. Vous verrez, c’est comme ça qu’il tient le mieux !
4. Si vous le posez verticalement (comme sur mon pouce qu’on ne voit pas ^^ et mon majeur), c’est là que la bête est la plus rebelle ! Veillez à arrêter le stripping tape un petit peu avant le bord libre de votre ongle pour être certaine qu’il ne déborde pas et s’accroche partout. Avant de le coller, déposez un tout petit point de top coat pour accroître le pouvoir collant du scotch (oui, le stripping tape n’est rien d’autre qu’un scotch de couleur très très étroit). Collez, maintenez-le quelques secondes puis passez une couche épaisse de top coat. Cette technique devrait vous permettre d’améliorer la tenue de votre joli ruban argenté…

Sur l’annulaire, j’ai tenté un dégradé de poussière de diamant, rien que ça !
Diamond Dust (parce que c’est son petit nom et parce qu’en anglais, ça sonne mieux) est un pigment libre de la collection Crystalliced (Essence) pour le maquillage des yeux, des lèvres et du corps. Ils auraient du ajouter les ongles à leur liste chez Essence ! Pour dégradé des pigments sur vos doigts, appliquez une fine couche de top coat sur le premier tiers de l’ongle, puis trempez un applicateur mousse de fard à paupières dans les pigments. Tapotez sur le rebord du couvercle pour faire tomber l’excédent et appliquez sur la partie top coatée de l’ongle en remontant vers la lunule. Ainsi le plus gros des pigments sera concentré sur le bord libre, le reste se dégradera naturellement et harmonieusement sur le reste de l’ongle… Une couche de top coat pour sceller le pigment, qui est libre je le rappelle. Prévoyez un petit coton imprégné de dissolvant pour nettoyer le pinceau avant de le replonger dans son flacon, sinon, votre top coat transparent sera bientôt pailleté ! J’aime beaucoup le rendu (merci encore ma caille pour cette découverte !), ça ajoute un petit côté à la fois givré et brillant aux paillettes de I Don’t Give a Rotterdam ! et I Have a Herring Problem tout en cassant la géométrie créée par l’emploi du scotch.

Pour finir, voici une petite vue d’ensemble de ma manucure hommage. C’est mon apprenti photographe de fils qui est l’auteur de cette photo, j’espère que vous voudrez bien lui pardonner le léger flou (artistique ?) de son cliché. Personnellement, je suis plutôt fière de ce qu’il a fait du haut de ses six ans… Comme vous pouvez le voir, j’ai conservé les mêmes motifs sur les doigts, par contre, pour casser la symétrie, j’ai inversé les couleurs. Sur la main gauche (celle que je prends en photo pour les swatches), j’ai utilisé I Don’t Give a Rotterdam ! trois fois en base, alors que sur la main droite, c’est I Have a Herring Problem qui est en supériorité de ton.

I Don’t Give a Rotterdam ! // I Have a Herring Problem (collection Holland) par OPI : base coat, 3 couches, top coat

About these ads

33 réflexions sur “I Don’t Give a Rotterdam ! // I Have a Herring Problem (OPI)

  1. Je veuuuuxxxx du striping tape ! J’en commande à mon retour de vacances nah ! (bon j’ai trouvé une adresse mail qui passe pour commenter, mais c’est embêtant cette histoire :( )

  2. La photo du petit bout est juste magnifique. Voir tes deux mains sur une photo permet de bien voir le résultat final. De près, c’est bien aussi mais j’avoue que je m’identifie mieux le rendu final avec une photo des 2 mains de loin. Bravo au jeune homme. Et ces couleurs sont justes hyper bien associées entre elles. J’adore.
    Par contre, çà me trotte dans la tête depuis un moment : je pense que je ne suis pas la seule à envier la façon dont tu poses ton vernis : est-ce qu’il est possible d’avoir un petit tuto ou nous faire un petit tuto sur comment bien poser son vernis et surtout faire une pose autour des cuticules si parfaites. Merci

    • Merci beaucoup, je transmets tes compliments à mon bonhomme ! Je réfléchis à ta demande et j’essaie de vous préparer un petit quelque chose ;)

  3. Mes stripping tapes dorment bien au chaud dans mon tiroir. C’est galère à poser, galère à porter… mais j’adore ce que vous en faites, Camille et toi. Faudrait ptet que je les ressorte une fois de temps en temps. Très joli nail-art :)

    • Le rendu est super joli mais le rapport temps de pose/rendu fait que je ne suis pas sûre que ce soit quelque chose que je porte régulièrement…

      • Régulièrement, surement pas pour moi non plus. Mais bon, une fois de temps en temps, ça fait quand même joli :) Le rendu est tout de même plus joli au stripping tape qu’avec un trait de peinture/vernis/liner. Pour une occasion spéciale ou une soirée, je trouve ça pas mal :)

  4. Il faut que je me trouve des stripping tape, c’est trop tentant ce truc ! Très jolie manucure ! Dis donc, ton fils est doué, belle photo ! C’est cool de voir les 2 mains, une vocation est peut-être née…

    • Il prend régulièrement mes vernis avec son appareil photo à lui en les posant dans ma boîte à lumière ! :) Merci pour lui…

  5. Je suis SUPER fan, c’est mes deux coups de coeur de la collection Holland, ils sont sublimes.
    Et ce nail-art est super bien fait, j’adore la poudre de diamant !

  6. Trop chouette j’adooore !! J’ai toujours pas tenté le stripping tape alors que j’en ai lol depuis que j’ai vu sur le blog de pshiiit !! Bravoo ça rend super bien

  7. C’est vraiment joli ça le contraste n’est pas trop important donc ça reste discret, j’aime beaucoup. Question de petite fille curieuse : pourquoi ne peut-on pas voir ton pouce ?

    • Juste parce que l’occasion ne s’est pas présentée… ^^ Avant, je montrais mon pouce en même temps que l’étiquette référence du vernis et comme je trouve que ça n’apporte pas beaucoup d’intérêt, je le fais de moins en moins ;)

  8. Ah mon premier stipping tate a durée deux jours, mais je n’avais pas reussi a faire des ‘fils’ de la longeur pile de mon ongle (un ti peu plus long) et ca m’ennnnnnnervais . Du coup ca a degager fissa .
    Oh je la trouve tres bien la photo de ton fils ^^ .

  9. Sérieux c’est MAGNIFIQUE!!!! j’adore cette association de couleur, là j’avais déjà craqué sur un des deux vezrnis (je ne sais plus lequel) mais mtn je veux les deux!!! Bah merci B2 :P C’est super beau vraiment j’aime bcp bcp

  10. Chouette, moi qui ne voyait pas trop la différence entre les 2 là on la voit clairement ! Et je crois que je préfère I have a Herring Problem. En tout cas belle manucure :)

  11. J’aime beaucoup !! Lors de ma dernière commande de vernis j’ai hésité à prendre I Don’t Give a Rotterdam, et là je me dis que j’aurais peut-être bien dû l’acheter. Pas facile de faire des choix !
    Et félicitations à ton fils qui a très bien pris la photo :)

  12. Effectivement ils ne sont pas tout à fait identiques, mais bon ils auraient quand même pu faire l’effort de proposer deux bleus plus différents ! En tous cas ton stripping tape est super joli. Et c’est vrai que je n’avais jamais pensé à la tenue de ce genre de manucure, mais je me doute bien que ça ne doit pas être bien long ! o_O

  13. Merci à toutes pour vos commentaires sur les couleurs, la manucure et mon photographe de fils… ^^ Ça me fait chaud au cœur et lui est tout fier de lire vos petits mots ;)

  14. J’aime beaucoup la combinaison de ces deux couleurs, mais ce que j’aime le plus c’est le titre d’article que ça permet décrive XD

  15. Pingback: Elles l’ont fait ! | PSHIIIT

  16. Bravo à Dino pour la photo <3

    J'A-DO-RE !!! J'aime cette manucure, certainement une de mes préférées, l'association des deux bleus + le diamond dust + le stripping tape, on pourrait croire que ça fait beaucoup mais pas du tout.
    J'adore, j'adore, j'adore (et de rien ma Caille).

  17. Waw très réussi !! Ta manucure est juste parfaite j’adore les couleurs et tu as parfaitement refais la manucure de pshiiit qui n’est pas du tout facile à réaliser (je sais de quoi je parle j’ai du essayer au moins dix fois) tu dois être fière hahaha :)
    Bisouus

Laisser un petit mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s